SONSAudiométrie

Médias de l’article

Seuils d'audition et intolérable chez l'homme

Seuils d'audition et intolérable chez l'homme
Crédits : Encyclopædia Universalis France

graphique

Sensibilité différentielle d'intensité

Sensibilité différentielle d'intensité
Crédits : Encyclopædia Universalis France

graphique

Sensibilité différentielle de fréquence

Sensibilité différentielle de fréquence
Crédits : Encyclopædia Universalis France

graphique

Courbes isosoniques

Courbes isosoniques
Crédits : Encyclopædia Universalis France

graphique

Tous les médias


Bibliographie

G. Bérard, Audition égale comportement, Maisonneuve, Sainte-Ruffine, 1982

Électroacoustique - Sonomètres - Partie 1 : spécifications, ACNUSA, 2003

S. A. Gelfand, Hearing : an Introduction to Psychological and Physiological Acoustics, Marcel Dekker, New York, 4e éd. rév. et augm., 2004

H. von Helmholtz, Théorie physiologique de la musique fondée sur l'étude des sensations auditives, Masson, Paris, 1874

N. Henrich et al., « On the use of the derivative of electroglottographic signals for characterization of nenpathological phonation », in J. Acoust. Soc. Amer., vol. 115, 2004

K. Hugdahl dir., Handbook of Dichotic Listening, Wiley, 1988

M. Legent et al., Audiologie pratique, Masson, 2002

F. Legent, P. Bordure, C. calais & M.-L. Ferri-Launay, Manuel pratique des tests de l’audition, Masson, Paris, 1998

R. Lehmann, Éléments de physio- et de psychoacoustique, Dunod, Paris, 1969

É. Leipp, La Machine à écouter. Essai de psychoacoustique, Masson, 1977

P. Luquet, « La mesure acoustique », in Bruit, no 37, O.M.S., 2001

C. Meyer-Bisch, « Les chiffres du bruit », in Médecine Sciences, no 5, 2005

M. & P. Portmann, Précis d'audiométrie clinique, Masson, 6e éd. 1988

M. val, Acoustique appliquée, Dunod, 2002

E. Zwicker & R. Feldtkeller, Psychoacoustique. L'Oreille récepteur d'information, Masson, 1981.

1 2 3 4 5

pour nos abonnés,
l’article se compose de 6 pages


Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis



Écrit par :

  • : professeur honoraire au Conservatoire national des arts et métiers, ancien directeur du laboratoire d'électro-acoustique du Conservatoire national des arts et métiers

Classification


Autres références

«  SONS  » est également traité dans :

SONS - Production et propagation des sons

  • Écrit par 
  • Michel BRUNEAU, 
  • André DIDIER, 
  • Jean-Claude RISSET
  •  • 13 389 mots
  •  • 15 médias

La notion de son n'est pas attachée uniquement aux phénomènes aériens responsables de la sensation auditive, mais aussi à tous les autres phénomènes qui sont gouvernés par des principes physiques analogues. C'est ainsi que les perturbations trop « graves » (infrasons) ou trop « aiguës » (ultrasons) pour être perçues par l'oreille humaine sont […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/sons-production-et-propagation-des-sons/

SONS - Bruit

  • Écrit par 
  • Pierre BUGARD, 
  • Claude CARLES, 
  • Gérard MANGIANTE
  • , Universalis
  •  • 8 926 mots
  •  • 6 médias

Le bruit provoque, chez la plupart des gens, une sensation désagréable. Il s'agit d'une nuisance à combattre. Pourtant, sur le plan scientifique, il possède une définition très précise et représente un phénomène qui n'occasionne pas de gêne particulière. Du point de vue physiologique, le bruit est un son désagréable et gênant. Un son agréable peut […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/sons-bruit/

ACOUSMATIQUE MUSIQUE

  • Écrit par 
  • François BAYLE
  •  • 7 828 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre « Écouter sans voir »  : […] Si l'obscurité surgit, on ressent que le monde sonore est d'abord naturellement perçu comme une irruption, une alerte, comme une question posée. Puis, par stabilité, il perd rapidement son caractère d'anomalie pour s'intégrer et concourir à un équilibre normal entre les sensations de l'environnement. Les événements sont reconnus comme une […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/musique-acousmatique/#i_19239

ACOUSTIQUE ARCHITECTURALE

  • Écrit par 
  • Michel BRUNEAU, 
  • André DIDIER
  •  • 3 163 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Acoustique des salles »  : […] et des gradins de l'Antiquité. Pour la première fois dans l'histoire des théâtres, le son subit de multiples réflexions qui donnent naissance à un processus régulier de réverbération. Ce processus qui prolonge les sons directs et les premières réflexions est très sensible à la présence des spectateurs et rend de ce fait variable la qualité […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/acoustique-architecturale/#i_19239

AMUSIE

  • Écrit par 
  • Séverine SAMSON
  •  • 325 mots

méconnaissable. Ce déficit a souvent pour origine une difficulté à traiter les petites variations de hauteur des sons au niveau du cerveau, mais peut aussi s’exprimer par une difficulté à suivre le rythme de la musique. Tandis que l’amusie dite « acquise » est consécutive à l’apparition d’une lésion cérébrale affectant le plus souvent les aires […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/amusie/#i_19239

ANTHEIL GEORGE (1900-1959)

  • Écrit par 
  • Juliette GARRIGUES
  •  • 774 mots

Stravinski). L'ère nouvelle éprouve le besoin de s'exprimer dans une musique nouvelle. De nombreux compositeurs réclament une musique appropriée aux bruits et aux rythmes des machines, des sons stridents et dynamiques qui s'accorderaient avec la vie moderne. En 1913, Debussy déclarait : « Notre devoir n'est-il pas de trouver la formule symphonique […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/george-antheil/#i_19239

APPRENTISSAGE DES LANGUES ÉTRANGÈRES

  • Écrit par 
  • Daniel GAONAC'H
  •  • 1 239 mots

Dans le domaine phonologique, on sait que la perception des sons du langage est fortement déterminée par le système des oppositions pertinentes spécifique à chaque langue. On peut montrer que les oppositions pertinentes dans une langue étrangère sont difficilement perceptibles si elles ne le sont pas dans la langue maternelle : c’est ainsi que […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/apprentissage-des-langues-etrangeres/#i_19239

AUDITION - Acoustique physiologique

  • Écrit par 
  • Pierre BONFILS, 
  • Yves GALIFRET, 
  • Didier LAVERGNE
  •  • 14 768 mots
  •  • 16 médias

Dans le chapitre « Réponse aux sons complexes »  : […] Dans le cas de sons complexes, on peut imaginer que, chaque fréquence correspondant à une région particulière de la membrane basilaire, les mouvements résultants pourront être eux-mêmes assez complexes. On a surtout étudié la situation la plus simple dans laquelle deux sons seulement sont associés. On peut, par exemple, constater qu'une fibre qui […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/audition-acoustique-physiologique/#i_19239

AUDITION - Psycho-acoustique

  • Écrit par 
  • Marie-Claire BOTTE, 
  • Christel SORIN
  •  • 4 470 mots
  •  • 3 médias

Puisque la psycho-acoustique met en évidence les caractéristiques des vibrations acoustiques qui sont importantes pour l'oreille humaine, ses données sont indispensables aux acousticiens préoccupés par les problèmes de traitement artificiel de l'information sonore : enregistrement, transmission, […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/audition-psycho-acoustique/#i_19239

BASSE, musique

  • Écrit par 
  • Henry BARRAUD
  •  • 3 508 mots
  •  • 1 média

Selon qu'un son est engendré par un nombre plus ou moins grand de vibrations à la seconde, nous traduisons la sensation qu'il nous donne par les mots : aigu ou grave, haut ou bas. Ces images ne s'appliquent évidemment qu'à des notions toutes relatives. L'oreille peut reconnaître la hauteur absolue d'un son, mais la musique […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/basse-musique/#i_19239

BRUIT, musique

  • Écrit par 
  • Alain FÉRON
  •  • 1 518 mots

Les compositeurs ont toujours manifesté un intérêt pour les sonorités étranges, pour des timbres agressifs, pour des combinaisons sonores originales considérées comme expression musicale à part entière, et l'utilisation du bruit – ou, plus généralement, des bruits – dans les œuvres musicales est une constante, même si son évolution, depuis la […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/bruit-musique/#i_19239

CERVEAU ET MUSIQUE

  • Écrit par 
  • Séverine SAMSON
  •  • 1 025 mots

Alors que, dans l’hémisphère gauche, elles sont spécialisées dans l’analyse temporelle du son, celles de l’hémisphère droit excellent dans l’analyse spectrale. C’est ainsi que le timbre et la hauteur des sons musicaux sont traités préférentiellement dans l’hémisphère droit. Avec plusieurs autres régions du lobe frontal, ces aires auditives sont […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/cerveau-et-musique/#i_19239

CHANT DES DUNES

  • Écrit par 
  • Florence DANIEL
  •  • 408 mots

On recense aujourd'hui dans le monde une trentaine de sites désertiques où l'on peut entendre le « chant des dunes » : un son long, grave, mélodieux et très puissant (100 dB). Marco Polo et Charles Darwin faisaient déjà état de cette musique mystérieuse dans leurs récits de voyage. Un manuscrit chinois du […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/chant-des-dunes/#i_19239

CINÉMA (Aspects généraux) - Les techniques du cinéma

  • Écrit par 
  • Michel BAPTISTE, 
  • Pierre BRARD, 
  • Jean COLLET, 
  • Michel FAVREAU, 
  • Tony GAUTHIER
  •  • 17 487 mots
  •  • 15 médias

Dans le chapitre « L'enregistrement sonore »  : […] À l'origine du cinéma sonore, en 1928, le son était enregistré uniquement sous forme d'une piste photographique placée entre le bord des images et les perforations. À cette époque, l'enregistrement magnétique n'étant pas opérationnel, tous les enregistrements destinés au cinéma se faisaient sur un négatif son qui devait être tiré photographiquement […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/cinema-aspects-generaux-les-techniques-du-cinema/#i_19239

COGNITION MUSICALE

  • Écrit par 
  • Emmanuel BIGAND
  •  • 1 292 mots

de « traitement de l’information » qui intervenaient sur chacune des dimensions du son. Les travaux de psychoacoustique classiques se sont vus complétés par ceux de l’analyse des scènes auditives qui expliquent comment l’oreille recrée et organise les sons musicaux en flux sonores distincts, donnant parfois lieu à des illusions musicales. Les […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/cognition-musicale/#i_19239

DÉVELOPPEMENT COGNITIF ET CÉRÉBRAL EN CAS DE CÉCITÉ

  • Écrit par 
  • Olivier COLLIGNON, 
  • Virginie CROLLEN
  •  • 1 998 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Différences quantitatives »  : […] que chez les malvoyants. En effet, lorsque des sujets voyants doivent localiser une source sonore, ils sont plus précis lorsqu’ils réalisent la tâche les yeux ouverts que lorsqu’ils la réalisent les yeux bandés. Par ailleurs, lorsqu’une source sonore est visuellement déplacée, la localisation du son qui s’ensuit est erronément associée au stimulus […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/developpement-cognitif-et-cerebral-en-cas-de-cecite/#i_19239

DOLBY RAY (1933-2013)

  • Écrit par 
  • Michael RAY
  •  • 303 mots

Ingénieur du son et inventeur américain, Ray Dolby, avec la mise au point de techniques permettant d’améliorer la qualité du son, révolutionna l’industrie du disque et du cinéma, tant pour les professionnels que pour le grand public […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/ray-dolby/#i_19239

ENREGISTREMENT

  • Écrit par 
  • Michel CALMET
  •  • 11 303 mots
  •  • 29 médias

Dans le chapitre « L'enregistrement numérique du son »  : […] Nous voyons apparaître la première difficulté liée à l'enregistrement de ce qu'on appelle couramment la M.I.C. (modulation par impulsions codées) : l'énorme capacité de mémoire nécessaire pour atteindre des durées de l'ordre de l'heure […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/enregistrement/#i_19239

FERRARI LUC (1929-2005)

  • Écrit par 
  • Juliette GARRIGUES
  •  • 790 mots

et il ira plus loin que beaucoup d'autres compositeurs de musique électroacoustique, son goût pour le son naturel le menant à recueillir un vaste corpus de sources sonores : bruits, cris, voix, rumeurs, clameurs... Hétérozygote, pour bande magnétique (1963-1964), illustre parfaitement cette démarche, avec son utilisation de […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/luc-ferrari/#i_19239

HENRY PIERRE (1927-2017)

  • Écrit par 
  • Juliette GARRIGUES
  •  • 1 374 mots
  •  • 1 média

à de grandes œuvres inscrites sur la bande magnétique. Pour lui, au commencement était le son et non la note :: « Les notes, ce n'est rien, pour moi, cela ne représente rien, c'est bête, les notes, c'est bon pour les compositeurs. » On proclamait que les auteurs de musique concrète n’étaient pas des compositeurs ; et voilà que Pierre Henry […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/pierre-henry/#i_19239

HYPERSONS

  • Écrit par 
  • Pierre TOURNOIS
  •  • 2 750 mots
  •  • 3 médias

On appelle hypersons ou ondes hypersonores les ondes acoustiques ou élastiques cohérentes dont la fréquence est supérieure à 109 Hz. La structure périodique de la matière et l'ordre de grandeur des dimensions atomiques limitent leur fréquence maximale possible aux environs de 1013 Hz […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/hypersons/#i_19239

ILLUSIONS AUDITIVES

  • Écrit par 
  • Jean-Claude RISSET, 
  • David WESSEL
  •  • 3 856 mots
  •  • 5 médias

Au sens large, on peut parler d'illusion auditive chaque fois que notre perception du son est en désaccord avec sa description physique ou acoustique. C'est le cas lorsque nous croyons que la voix du ventriloque sort de la bouche de sa marionnette. En musique, les compositeurs ont parfois fait appel à d'ingénieux « trompe-l' […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/illusions-auditives/#i_19239

IMPLANT COCHLÉAIRE

  • Écrit par 
  • Michel MONDAIN, 
  • Alain UZIEL
  •  • 708 mots

et de la membrane basilaire expliquent le phénomène de sélectivité fréquentielle : un son de fréquence donnée va entraîner la stimulation d'un groupe très restreint de cellules cillées et de fibres nerveuses. Le message auditif, qui est conduit par le nerf, gagne les voles auditives des centres nerveux, puis le cortex cérébral où une analyse du […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/implant-cochleaire/#i_19239

INFRASONS

  • Écrit par 
  • Leonid PIMONOW
  •  • 3 242 mots
  •  • 3 médias

On entend par infrasons des vibrations mécaniques de basses fréquences dont la gamme est définie par les propriétés de l'ouïe humaine. Si les périodes des vibrations acoustiques se répètent plus fréquemment que quelque 16 à 20 fois par seconde, l'oreille commence à les intégrer. Apparaît alors la sensation bien connue de la […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/infrasons/#i_19239

KUDELSKI STEFAN (1929-2013)

  • Écrit par 
  • Melinda C. SHEPHERD
  •  • 314 mots

génie électrique et la physique à l’École polytechnique de sa ville d’accueil. En 1951, il invente le Nagra, un enregistreur magnétique professionnel portable qui facilite les prises de son en extérieur. Il fonde la même année le Kudelski Group pour commercialiser cet appareil. Sept ans plus tard, il met au point le Nagra III qui sera adopté par […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/stefan-kudelski/#i_19239

LACHENMANN HELMUT (1935-    )

  • Écrit par 
  • Alain FÉRON
  •  • 1 109 mots

(1980), ou dans Harmonica, pour grand orchestre et tuba solo (1983). À ces techniques, Lachenmann ajoutera l'exploration perceptive, anatomique, du phénomène sonore, des modes de production des sons habituellement ignorés voire rejetés par l'écriture traditionnelle. Une voie dans laquelle l'avait précédé par exemple Hector Berlioz lorsque le […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/helmut-lachenmann/#i_19239

LE MUET A LA PAROLE (colloque)

  • Écrit par 
  • François ALBERA
  •  • 1 109 mots

Il existe une actualité du son enregistré, dupliqué, mixé, mis en scène, de son histoire et son évolution depuis la fin du xixe siècle. Au cours de l'année 2004, à Paris, un colloque international organisé à l'auditorium du Louvre par une équipe du C.N.R.S., « Le muet a la parole », l'exposition […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/le-muet-a-la-parole/#i_19239

LÉVINAS MICHAËL (1949-    )

  • Écrit par 
  • Juliette GARRIGUES
  •  • 2 428 mots

Dans le chapitre « Un alchimiste du son »  : […] Avec Arsis et Thésis, ou la Chanson du souffle, pièce pour flûte basse en ut « sonorisée » présentée au festival de Royan en 1972, Michaël Lévinas s'engage dans une nouvelle esthétique. Ses réflexions sur le timbre lui ont fait prendre conscience de l'importance de l'espace et des […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/michael-levinas/#i_19239

LINGUISTIQUE - Domaines

  • Écrit par 
  • Catherine FUCHS
  •  • 5 096 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « La phonétique »  : […] La phonétique est l'étude des sons du langage, en tant que réalités physiques observables dans toutes les langues. Ce secteur de la linguistique emprunte certains concepts d'analyse à d'autres disciplines : l'étude de la production des sons emprunte à la physiologie ; l'étude de la transmission et de la perception des sons emprunte à l'acoustique […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/linguistique-domaines/#i_19239

MÉLODIE

  • Écrit par 
  • Henry BARRAUD
  •  • 4 131 mots
  •  • 1 média

La mélodie est donc une succession de sons ayant entre eux des rapports d'intervalles et de durée. Telle est la définition la plus large et la plus indéterminée qui puisse en être donnée […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/melodie/#i_19239

MICROÉLECTRONIQUE

  • Écrit par 
  • Claude WEISBUCH
  •  • 13 681 mots
  •  • 23 médias

Dans le chapitre « Quelques rappels sur la numérisation »  : […] La numérisation d'un son, qui est un signal d'amplitude et de fréquence variables, s'effectue en « échantillonnant » le signal, c'est-à-dire en prenant son amplitude à des instants successifs. Bien entendu, plus les variations du signal sont rapides, plus il faut échantillonner à intervalles de temps courts. Le théorème d' […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/microelectronique/#i_19239

MOUSSE, physique

  • Écrit par 
  • Bernard PIRE
  •  • 783 mots
  •  • 1 média

mousses sont très intéressantes par leurs qualités d’isolants thermiques ou phoniques. La mousse de savon, par exemple, bloque complètement la transmission du son dans une large gamme de fréquences. Les nombreuses recherches qui sont menées en acoustique pour comprendre comment le son se propage dans les matériaux utilisent diverses techniques de […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/mousse-physique/#i_19239

MUSIQUE

  • Écrit par 
  • Pierre BILLARD, 
  • Michel PHILIPPOT
  •  • 10 135 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre « La musique et le bruit »  : […] Au niveau élémentaire, on a longtemps distingué les sons dits musicaux, relativement simples, sinon purs, produits par des instruments spécialisés, appelés instruments de musique, et les bruits, de nature complexe et d'origine quelconque. La recherche de sonorités simples et pures, seules susceptibles de perception claire et de notation précise, a […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/musique/#i_19239

MUSIQUE CONTEMPORAINE - L'évolution de la musique depuis 1945

  • Écrit par 
  • Michel CHION, 
  • Juliette GARRIGUES
  •  • 5 043 mots
  •  • 18 médias

Dans le chapitre «  Perception et musiques nouvelles »  : […] Pour analyser la perception globale d'un son, il est nécessaire d'étudier les quatre paramètres liés les uns aux autres qui le composent : hauteur, intensité, durée et timbre […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/musique-contemporaine-l-evolution-de-la-musique-depuis-1945/#i_19239

MUSIQUE CONTEMPORAINE - La musique sérielle et le dodécaphonisme

  • Écrit par 
  • Pierre BARBAUD, 
  • Rémi LENGAGNE
  •  • 3 023 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Le dodécaphonisme de J. M. Hauer »  : […] Selon les grands principes de la polyphonie hauérienne, un son nouveau ne peut apparaître dans le discours que si celui qui le précède dans la même voix est à distance d'un ton ou d'un demi-ton, supérieur ou inférieur. Ainsi, le son sol, par exemple, doit être précédé, soit d'un fa dièse, soit d'un […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/musique-contemporaine-la-musique-serielle-et-le-dodecaphonisme/#i_19239

NOLLET JEAN ANTOINE (1700-1770)

  • Écrit par 
  • Bernard PIRE
  •  • 280 mots

En 1743, Nollet montra que les signaux sonores étaient transmis par l'eau. Après s'être plongé dans la Seine, il constata qu'il y percevait les sons avec une même hauteur mais une amplitude modifiée. En employant de l'eau débarrassée de l'air dissout, il prouva que ce n'était pas cet air dissout qui était responsable de la propagation. Nollet […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/jean-antoine-nollet/#i_19239

OBJET SONORE

  • Écrit par 
  • Alain FÉRON
  •  • 223 mots

Dans le sens que Pierre Schaeffer a donné à ce vocable dès 1952 dans À la recherche d'une musique concrète, puis développé dans son ouvrage fondateur Traité des objets musicaux (1966), l'objet sonore constitue en quelque sorte une extension de la notion de note à tous […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/objet-sonore/#i_19239

ONDELETTES

  • Écrit par 
  • Alexandre GROSSMANN, 
  • Bruno TORRESANI
  •  • 5 718 mots

Dans le chapitre « 5. Au-delà des ondelettes »  : […] des signaux étudiés. Si nous considérons le problème de la représentation économique des sons, il serait illusoire de penser que l'on puisse approcher l'optimum sans se préoccuper du processus physique d'audition. Les psychophysiciens savent depuis longtemps que notre appareil auditif est un outil très sophistiqué, qui a en particulier la capacité […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/ondelettes/#i_19239

OTOÉMISSIONS ACOUSTIQUES

  • Écrit par 
  • Paul AVAN, 
  • Pierre BONFILS
  •  • 1 982 mots

Les otoémissions acoustiques sont des sons de faible intensité engendrés par l'oreille interne, puis transmis par la chaîne des osselets (étrier, enclume, marteau) au tympan et émis dans le conduit auditif externe, où ils peuvent être enregistrés par un microphone miniaturisé. Découvertes en 1978 par le Britannique D. T. Kemp, les otoémissions ont […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/otoemissions-acoustiques/#i_19239

"PALÉOPHONE" DE CHARLES CROS ET PREMIER ENREGISTREMENT DE LA VOIX HUMAINE PAR EDISON

  • Écrit par 
  • Juliette GARRIGUES
  •  • 350 mots
  •  • 2 médias

Enregistrer les sons puis les reproduire au moyen d'un appareil est une quête fort ancienne. Alors qu'il séjourne à Sablé au début de 1877, Charles Cros rédige une courte note, « Procédé d'enregistrement et de reproduction des phénomènes perçus par l'ouïe », dans […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/paleophone-de-charles-cros-et-premier-enregistrement-de-la-voix-humaine-par-edison/#i_19239

PARLANT CINÉMA

  • Écrit par 
  • Michel CHION
  •  • 8 154 mots
  •  • 9 médias

Dans le chapitre « Une vague de films néo-muets. »  : […] Pendant plusieurs années, on a pu étudier la combinaison des sons (musiques, dialogues, bruits) avec les images, en laissant le langage de côté. Aujourd'hui, il nous semble qu'il faut recourir à la notion d'audio-logo-visuel. Mais si nous introduisons la question du rapport oral/écrit, le langage se casse en deux : à notre […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/cinema-parlant/#i_19239

PAYSAGE SONORE

  • Écrit par 
  • Alain FÉRON
  •  • 376 mots

Reste que le terme de paysage sonore est ambigu car il sous-entend que les sons sont indissociables du milieu qui les produit, ce qui a donné le concept de « design sonore ». Or Pierre Schaeffer a démontré qu'en fait très peu de sons révèlent véritablement leur origine et que reconnaître un son c'est avant tout mettre en […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/paysage-sonore/#i_19239

PERCUSSION, musique

  • Écrit par 
  • Jean GAUTHIER, 
  • Sylvio GUALDA, 
  • Paul MÉFANO
  •  • 5 622 mots
  •  • 12 médias

Dans le chapitre « Évolution de la percussion dans l'orchestre occidental »  : […] l'emploi des instruments à percussion dans les musiques concrète et électro-acoustique, dans lesquelles les sons transformés, amplifiés, filtrés, modulés de diverses manières deviennent les matières premières d'un monde sonore aux richesses considérables et déjà abondamment exploitées. Enfin, l'école italienne de la percussion est illustrée avec […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/percussion-musique/#i_19239

PHONÉTIQUE

  • Écrit par 
  • Denis AUTESSERRE
  •  • 3 558 mots
  •  • 5 médias

La phonétique est définie, à peu près unanimement, comme « l'étude des sons du langage ». Cet accord, sur une formule particulièrement vague, ne suffit pas à masquer les dissensions profondes qui se manifestent lorsqu'il s'agit de préciser l'objet, les méthodes, en somme le statut scientifique de cette discipline et, par là […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/phonetique/#i_19239

PIÉZO-ÉLECTRICITÉ

  • Écrit par 
  • Pierre VOVELLE
  •  • 4 737 mots
  •  • 7 médias

Dans le chapitre « Génération et réception de sons ou d'ultrasons »  : […] La génération et la réception de sons ou d'ultrasons font en général appel à la résonance du composant piézo-électrique utilisé, afin d'obtenir un bon rendement électro-acoustique. Des pastilles de céramique piézo-électrique sont parfois utilisées comme générateurs de sons (réveils, montres à quartz, signaux sonores de […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/piezo-electricite/#i_19239

POLICE SCIENTIFIQUE

  • Écrit par 
  • Robert GAURENNE, 
  • Bertrand LUDES, 
  • Hélène PFITZINGER
  • , Universalis
  •  • 10 062 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Identification par la voix »  : […] de la milliseconde). Il est également fonction de celui qui parle (le locuteur). Les sons sont produits par les vibrations des cordes vocales, qui déterminent l'importance et la forme du flux d'air s'échappant des poumons, et ils sont amplifiés par les organes respiratoires. De nature vibratoire, les sons se caractérisent par leur fréquence (aiguë […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/police-scientifique/#i_19239

RECONNAISSANCE DES MOTS À L'ORAL

  • Écrit par 
  • Régine KOLINSKY
  •  • 1 064 mots

pas de silence entre les mots. Ainsi, l’auditeur doit ramener rapidement à une entité connue unique des formes sonores variables et mal délimitées. Contrairement aux processus d’analyse sémantique et syntaxique qui interviennent plus tard, les mécanismes qui résolvent ce problème sont spécifiques à la modalité orale […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/reconnaissance-des-mots-a-l-oral/#i_19239

REGNAULT VICTOR (1810-1878)

  • Écrit par 
  • Bernard PIRE
  •  • 451 mots

En 1868, Regnault mesura la vitesse du son dans l'air en utilisant un dispositif électrique capable d'enregistrer automatiquement les temps d'émission et d'arrivée du son. Il détermina une valeur moyenne de 330,7 m/s et montra que la vitesse de propagation est plus grande pour les sons de forte intensité […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/victor-regnault/#i_19239

SAVART FÉLIX (1791-1841)

  • Écrit par 
  • Georges KAYAS
  •  • 175 mots

Physicien français né à Mézières et mort à Paris. Alors qu'il était chirurgien militaire, Félix Savart traduit le De arte medica du médecin romain du ~ ier siècle, Celse, puis, abandonnant la médecine, il se consacre exclusivement à l'acoustique […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/felix-savart/#i_19239

SÉRIALISME (musique)

  • Écrit par 
  • Juliette GARRIGUES
  •  • 1 468 mots

Dans le chapitre « Le sérialisme dodécaphonique »  : […] en est le suivant. Avant d'écrire une œuvre, le compositeur détermine une série de douze sons chromatiques, sans répétition, classés dans un ordre précis. Chacun de ces sons pourra être transposé à n'importe quelle octave, et leur succession utilisée tant horizontalement que verticalement. Aucun son ne pourra être répété avant que la série n'ait […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/serialisme/#i_19239

SONAR

  • Écrit par 
  • Xavier LURTON
  •  • 4 159 mots
  •  • 1 média

systèmes de détection et de localisation d'une cible sous-marine, ou d'un obstacle immergé, qui font appel à l'utilisation d'un signal sonore (acoustique) sont spécifiquement désignés par le terme « sonar ». Cet acronyme, issu de l'anglais sound navigation and ranging, se veut donc l'équivalent, en acoustique sous-marine, du radar ( […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/sonar/#i_19239

SPECTRALE MUSIQUE

  • Écrit par 
  • Juliette GARRIGUES
  •  • 744 mots

en France dans les années 1970, désigne une musique dont tout le matériau est dérivé des propriétés acoustiques des composantes d'un son. C'est la mutation du son, le devenir sonore qui est au centre de la recherche du compositeur. Par cette approche exclusive du son, le compositeur refuse tout matériau de base pour travailler uniquement sur la […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/musique-spectrale/#i_19239

SUPERFLUIDITÉ

  • Écrit par 
  • Sébastien BALIBAR
  •  • 3 564 mots
  •  • 7 médias

Dans le chapitre « Les différents sons »  : […] Le fluide normal et le superfluide pouvant se déplacer indépendamment, E. M. Lifshitz prédit en 1944, à partir des travaux de L. Tisza et L. D. Landau, l'existence de plusieurs sons différents. Le son habituel est appelé premier son : les deux fluides y vibrent en phase, et c'est bien une oscillation de densité (et de pression) […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/superfluidite/#i_19239

SYMPHONIE POUR UN HOMME SEUL (P. Schaeffer et P. Henry)

  • Écrit par 
  • Juliette GARRIGUES
  •  • 243 mots

Le 18 mars 1950 a lieu à Paris, dans la salle de l'École normale de musique, le premier concert de musique concrète. Pierre Schaeffer et Pierre Henry présentent l'œuvre qu'ils ont signée ensemble, la Symphonie pour un homme seul, qui […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/symphonie-pour-un-homme-seul-p-schaeffer-et-p-henry/#i_19239

SYNTHÉTISEUR, musique

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 603 mots

Les synthétiseurs sont des instruments de musique électroniques, capables de produire et de modifier électroniquement des sons, et fréquemment associés à un traitement informatique […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/synthetiseur-musique/#i_19239

TÉLÉVISION - Télévision analogique terrestre

  • Écrit par 
  • Louis GOUSSOT, 
  • Stéphane LACHARNAY, 
  • Dominique NASSE
  •  • 7 950 mots
  •  • 10 médias

Dans le chapitre «  Émetteurs de télévision »  : […] L'émetteur son est beaucoup plus simple, étant donné la nature du signal modulant. Avec des tubes classiques, on module sur l'anode de l'étage final. Les klystrons fonctionnent en amplificateur de H. F. modulée. La puissance porteuse est égale au cinquième ou au dixième de la puissance-crête image […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/television-television-analogique-terrestre/#i_19239

TÉLÉVISION - Nouvelles télévisions

  • Écrit par 
  • Dominique NASSE
  •  • 9 026 mots

Dans le chapitre « Les fonctionnalités et l'électronique »  : […] Le son stéréophonique a été introduit dans la plupart des pays. Pour ne pas pénaliser les récepteurs non stéréophoniques, le son principal monophonique est conservé et une voie numérique contenant le son stéréo comprimé est transmise au moyen d'une sous-porteuse à puissance réduite. Cette sous-porteuse est soit intercalée entre le bout de la bande […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/television-nouvelles-televisions/#i_19239

TIMBRE, musique

  • Écrit par 
  • Émile LEIPP
  •  • 1 348 mots
  •  • 1 média

Indépendamment de la durée, les musiciens attribuent aux sons musicaux des qualités particulières : hauteur, intensité et timbre. Le timbre, c'est ce qui distingue entre eux des sons de même hauteur et de même intensité. Pour le décrire, on utilise une terminologie empruntée au vocabulaire des […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/timbre-musique/#i_19239

VARÈSE EDGAR

  • Écrit par 
  • Hilda JOLIVET
  •  • 1 460 mots

Dans le chapitre « Maturité et invention »  : […] d'autres possibilités. Comme Berlioz et Debussy, il se lança à leur suite à la recherche du « son pur », et réhabilita le « bruit » qui est, pour lui, un « son en formation ». Au terme de musique il substitua l'expression de « sons organisés » et, enfin, la recherche de sonorités nouvelles l'amena à l'emploi d'instruments non classiques, […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/edgar-varese/#i_19239

VOIX, physiologie

  • Écrit par 
  • Jean ABITBOL, 
  • Bernard VALLANCIEN
  •  • 4 685 mots

La communication parlée requiert l'utilisation des organes de la respiration, dans le but d'engendrer des séquences de phénomènes sonores, transitoires, opposables, assemblés dans un tout, suivant certaines règles et dont l'objet est de véhiculer l'expression de la pensée, selon la définition d'Abraham Moles […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/voix-physiologie/#i_19239

Pour citer l’article

André DIDIER, « SONS - Audiométrie », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le . URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/sons-audiometrie/