SOCIOLOGIE PRAGMATIQUE

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Un modèle original

Issues de ces diverses lignées de recherches, Les Économies de la grandeur ont proposé un modèle original pour un objet limité. Il s'agit du sens ordinaire de l'injustice, tel qu'il se manifeste dans des critiques recherchant la légitimité, ainsi que dans des justifications qui y répondent ou tâchent de les prévenir. Lorsque les conflits ou les disputes ordinaires prennent de l'ampleur, les arguments et les preuves avancés par les adversaires « montent en généralité », selon une formule désormais largement usitée que l'ouvrage a introduite en en précisant les exigences. Les jugements en conflit prennent appui sur la situation par des éléments probants (personnes ou choses) qui doivent être « qualifiés » selon des ordres d'importance (« grandeur ») pour pouvoir être relevés pertinemment. Les six ordres initialement identifiés, en raison de leur visée de légitimité, qualifient selon les principes de la concurrence (grandeur « marchande »), l'efficacité technique (« industrielle »), la notoriété (« renom »), l'autorité traditionnelle (« domestique »), la solidarité impersonnelle (« civique »), la rupture créatrice (grandeur de l'« inspiration »).

Comme dans l'analyse fondatrice de Max Weber, ces ordres légitimes sont aussi des ordres de domination en raison des inégalités qu'ils supportent en attribuant des pouvoirs de coordination et des formes de reconnaissance, ce pourquoi ils suscitent des critiques. Cependant, à la différence de la construction historique et culturellement comparatiste de Weber ou de celle de Michael Walzer dans Sphères de justice (1997) avec laquelle est partagé l'examen d'une pluralité conflictuelle de sphères, Les Économies de la grandeur explicitent un modèle commun à tous les ordres de grandeur prétendant à cette légitimité. Il rend ainsi compte d'un type de réponse apportée par les expériences historiques et culturelles humaines à une tension structurelle entre inégalité de qualification et commune humanité, cette dernière visée étant présente dans de nombreuses religions et philosophies morales ou politiques, quoique défiée par des idéologies et des crimes de masse du xxe siècle notamment. Deux exigences sont mises en évidence pour tâcher d'apaiser la tension : lier la qualification à un bien commun afin de faire valoir que la grandeur des « grands » bénéficie à tous ; remettre les qualifications à « l'épreuve » de l'action afin d'empêcher qu'elles soient durablement attachées à des personnes au risque de remettre en cause leur commune humanité.

Le modèle n'est pas celui de sociétés observées – comme le suppose la critique de son irénisme – mais du sens de l'injustice suscitant la critique pour défaut de réalisation des exigences précédentes. Le modèle rend notamment compte des critiques systématiques adressées à un ordre de grandeur parce qu'il en usurpe un autre (définition de la « dénonciation » dans Les Économies de la grandeur), ainsi que des efforts pour rendre localement et temporairement compatibles plusieurs grandeurs (définition du « compromis »). Il éclaire l'exigence qui pèse sur les acteurs de devoir changer de forme de jugement et d'appréciation de ce qui importe, selon les situations et ce qu'elles mettent à disposition. Objets et dispositifs matériels occupent une place importante, dans une certaine continuité avec la sociologie des réseaux de Bruno Latour puis de Michel Callon, les science studies, ou encore, en amont, la conception des micro-pouvoirs selon Michel Foucault qui fut aussi une référence pour son « histoire de la ressemblance » et des « rapports de similarité et d'équivalence » (Les Mots et les Choses, 1966). La nouveauté tient, en revanche, à la différenciation des mondes impliqués dans les épreuves d'évaluation d'une réalité diversement qualifiée parce que saisie comme marchandise, outil technique, signe, objet social de solidarité, création, patrimoine.

En utilisant conjointement des guides pratiques pour agir dans des organisations, ainsi que des œuvres classiques de philosophie politique (Augustin, Bossuet, Hobbes, Rousseau, Saint-Simon, Smith) systématisant une exigence ordinaire de justice, Les Économies de la grandeur rétablissaient le lien originel entre sciences sociales et philosophie selon une modalité nouvelle. Au [...]

1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 5 pages

La suite de cet article est accessible aux abonnés

  • Des contenus variés, complets et fiables
  • Accessible sur tous les écrans
  • Pas de publicité

Découvrez nos offres

Déjà abonné ? Se connecter

Écrit par :

  • : docteur en sociologie, sociologue au Centre d'étude des mouvements sociaux, École des hautes études en sciences sociales, Paris et au Centre de recherches interdisciplinaires démocratie, institutions, subjectivité, université catholique de Louvain (Belgique)
  • : directeur d'études à l'École des hautes études en sciences sociales, Paris

Classification

Autres références

«  SOCIOLOGIE PRAGMATIQUE  » est également traité dans :

BOLTANSKI LUC (1940- )

  • Écrit par 
  • Mohamed NACHI
  •  • 1 571 mots

Dans le chapitre « Une sociologie pragmatique de la critique »  : […] L’œuvre sociologique de Boltanski s’est développée en se diversifiant, associant fréquemment l’analyse des données empiriques, à partir d’une méthodologie rigoureuse, et l’élaboration théorique. Récusant la spécialisation dans un domaine précis de la sociologie, Boltanski a élaboré une œuvre qui relève de domaines variés : sociologie de l’éducation, de la culture, de la catégorisation sociale, de […] Lire la suite

Voir aussi

Pour citer l’article

Joan STAVO-DEBAUGE, Laurent THÉVENOT, « SOCIOLOGIE PRAGMATIQUE », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 24 septembre 2022. URL : https://www.universalis.fr/encyclopedie/sociologie-pragmatique/