SOCIOLOGIE POLITIQUE DES RUMEURS (P. Aldrin)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Dans Sociologie politique des rumeurs (P.U.F., Paris, 2005), Philippe Aldrin relève le défi d'analyser raisonnablement le phénomène des rumeurs, objet au premier abord impalpable et irrationnel, au contenu apparemment évanescent et mensonger, et dont ceux qui l'entendent refusent de reconnaître participer de facto à sa propagation.

Les représentations ordinaires de la rumeur en font à la fois un phénomène pathologique et le symptôme des évolutions de la société. L'approche pathologique définit les rumeurs comme un système communicationnel de crise. Le schéma analytique est alors le suivant : l'état d'angoisse engendré par une situation d'anomie produit un abaissement de la vigilance et de la rationalité des acteurs ; cette détérioration du jugement favorise l'émergence de rumeurs dont le message irrationnel possède des propriétés cathartiques. Ainsi, la rumeur est souvent considérée comme une maladie de l'inconscient collectif, produit déraisonnable et inquiétant d'un fantasme de groupe, ou comme un effet de l'anomie sociale, née des effets incontrôlés de la modernisation rapide des sociétés contemporaines. Ces théories sont souvent implicitement conçues dans une optique curative ou instrumentale : comment lutter contre la rumeur ?

À rebours de ces interprétations, Philippe Aldrin insiste sur la nécessité d'une approche empirique et sociologique de la rumeur, attentive à ses modalités de survenue et au contexte de sa propagation. Pour lui, « l'échange de rumeurs n'est au fond qu'une des activités routinières des réseaux sociaux de communication ; activité dont l'intensité s'ajuste à la fluidité sociale de l'information politique et aux tensions émotionnelles qui tiraillent les membres de la population ».

La rumeur porte sur des types d'information qui ne sont pas couverts par les institutions légitimes et publiques de diffusion de l'information. Touchant aux relations sentimentales des vedettes du cinéma ou [...]


1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 2 pages

Écrit par :

  • : maître de conférences en science politique à l'université de Strasbourg-III

Classification

Pour citer l’article

Philippe JUHEM, « SOCIOLOGIE POLITIQUE DES RUMEURS (P. Aldrin) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 24 novembre 2020. URL : https://www.universalis.fr/encyclopedie/sociologie-politique-des-rumeurs/