COMMUNAUTÉS SOCIOLOGIE DES

ABSTENTIONNISME

  • Écrit par 
  • Daniel GAXIE
  •  • 6 285 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « Les incitations des entourages à la participation »  : […] Les hommes et les femmes vivent au sein de « groupes primaires » constitués par des membres de leur famille, des voisins, des amis, des collègues de travail, des membres d'organisations religieuses, syndicales, politiques ou associatives. Beaucoup de citoyens relativement indifférents à la politique ont des proches davantage au fait des questions […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/abstentionnisme/#i_1713

AMÉRINDIENS - Hauts plateaux andins

  • Écrit par 
  • Carmen BERNAND
  •  • 4 680 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Les Indiens, une invention coloniale »  : […] Avant l'arrivée des Espagnols, les vallées d'altitude de la Cordillère des Andes étaient habitées par des groupes ethniques qui reconnaissaient des lignées ancestrales spécifiques, possédaient leurs propres sanctuaires et lieux sacrés désignés sous le nom générique huacas , portaient des vêtements distinctifs et parlaient des dialectes divers dont […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/amerindiens-hauts-plateaux-andins/#i_1713

ARMÉE - Pouvoir et société

  • Écrit par 
  • Pierre DABEZIES
  •  • 16 276 mots
  •  • 6 médias

Dans le chapitre « Le poids des armes »  : […] Au commencement était le combat, pour lequel, qu'on le veuille ou non, l'armée est organisée. Sans doute n'est-ce pas sa seule mission, ni sa seule perspective, à l'heure notamment où tant de militaires sont voués au maintien de l'ordre, s'adonnent à des tâches scientifiques ou subalternes, gèrent des personnels sans vocation guerrière ou sont para […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/armee-pouvoir-et-societe/#i_1713

ASSIMILATION SOCIALE

  • Écrit par 
  • Shmuel Noah EISENSTADT
  •  • 9 369 mots

Dans le chapitre « Critères d'une assimilation réussie »  : […] Quels sont donc les critères qui permettent de mesurer la réussite du processus d'assimilation ? Une immense littérature a essayé de répondre à cette question. On a retenu : l' acculturation, l' intégration totale et satisfaisante des candidats et la dispersion complète des candidats en tant que groupe au sein des principales sphères institutionnel […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/assimilation-sociale/#i_1713

AYMARAS

  • Écrit par 
  • Thérèse BOUYSSE-CASSAGNE
  •  • 4 750 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « La communauté, les techniques, la religion »  : […] Le fondement de la structure communautaire aymara, comme ailleurs dans les Andes, est l' ayllu, qui date probablement de l'époque précolombienne et dont les membres, qui se réclament d'un ancêtre commun ( huacca ), possèdent et cultivent la terre en collectivité. Dans le système incaïque, tout paysan marié recevait un lot de terres. Après la récolt […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/aymaras/#i_1713

BERQUE JACQUES (1910-1995)

  • Écrit par 
  • Jean DUVIGNAUD
  •  • 894 mots

Né en Algérie, où son père, d'origine landaise, est administrateur civil ( hâken , en arabe dialectal), Jacques Berque est élevé à Frenda, petite ville de la vallée de l'oued al-Taht, au contact des Hautes Plaines. Après le lycée d'Alger, il entreprend des études hellénistes à Paris, où il se sent étranger. Il s'irrite de l'académisme universitaire […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/jacques-berque/#i_1713

CHICAGO ÉCOLE DE, sociologie

  • Écrit par 
  • Christian TOPALOV
  •  • 3 208 mots

Dans le chapitre « Les grandes enquêtes sur Chicago »  : […] L'union de la théorie écologique et de l'observation empirique de la grande ville put s'opérer à Chicago grâce à l'impulsion donnée aux sciences sociales par les fonds de la fondation Rockefeller à partir de 1923. Les administrateurs de celle-ci et les dirigeants de l'université partageaient la conviction que l'enseignement de ces disciplines resta […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/ecole-de-chicago-sociologie/#i_1713

CONSENSUS

  • Écrit par 
  • André AKOUN
  •  • 2 712 mots

Dans le chapitre « Solidarité et individualisme »  : […] Le consensus se dessine entre deux types limites de société, entre deux fantasmes inhérents à la sociabilité : celui d'une part, de la société conçue comme communauté indivise, corps-Un ; celui, d'autre part, de la désagrégation du corps social par l'individualisation absolue de ses membres, et qui dit la hantise du corps morcelé. C'est entre ces d […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/consensus/#i_1713

CONTRE-CULTURE

  • Écrit par 
  • Alain TOURAINE
  •  • 3 832 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « La culture parallèle »  : […] Le refus ne mène pas qu'à l'éclatement ou à la fuite. Il anime aussi des utopies ; il suscite la création de communautés et la recherche d'une philosophie nouvelle. À une société qui se définit par sa croissance, son mouvement, ses changements incessants s'oppose l'idée d'un retour à l'équilibre qui, d'abord purement volontaire, en appelle récemmen […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/contre-culture/#i_1713

DÉVELOPPEMENT, psychologie interculturelle

  • Écrit par 
  • Henri LEHALLE
  •  • 2 361 mots

Dans le chapitre « La différenciation culturelle du développement »  : […] La différenciation culturelle du développement psychologique a pu être montrée sur de nombreux aspects. Depuis le fameux projet des six cultures, mené sous la direction de Beatrice B. et John W. M. Whiting – cette recherche a comparé la socialisation des enfants dans six groupes culturels : en Inde, aux États-Unis, au Japon, aux Philippines, au Me […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/developpement-psychologie-interculturelle/#i_1713

ÉCHANGE

  • Écrit par 
  • Claude MEILLASSOUX
  •  • 3 704 mots

Dans le chapitre « Les sociologues »  : […] Cet aspect social de l'échange est exploité, après Marx, par plusieurs sociologues. Ainsi F.  Tönnies (1887) distingue deux catégories fondamentales de la « sociologie pure » : la communauté ( Gemeinschaft ) et la société ( Gesellschaft ). La première est fondée sur la parenté, le voisinage, l'amitié. La seconde est caractérisée par l'« acte socié […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/echange/#i_1713

GROUPE SOCIAL

  • Écrit par 
  • Georges BALANDIER, 
  • François CHAZEL
  •  • 11 396 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Le manque d'intérêt des sociologues européens pour le groupe primaire »  : […] Au xix e  siècle, la sociologie se préoccupait essentiellement des grands ensembles sociaux (c'est-à-dire, dans la tradition de l'idéalisme allemand, de la société globale, qualifiée tantôt de libérale, tantôt de capitaliste) ou des totalités culturelles. De surcroît, on cherchait à définir l'originalité de la société moderne en la replaçant dans u […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/groupe-social/#i_1713

LE PLAY FRÉDÉRIC (1806-1882)

  • Écrit par 
  • Antoine SAVOYE
  •  • 4 029 mots

Le Play est, sans doute, le plus méconnu des fondateurs de la sociologie. L'orientation de sa philosophie sociale, qui permet de le ranger d'emblée parmi les penseurs rétrogrades, fournit un prétexte commode pour ne pas examiner l'ensemble de son œuvre. Ses principes d'observation directe de la réalité et de recherche comparative, sa méthode monog […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/frederic-le-play/#i_1713

LOYAUTÉ

  • Écrit par 
  • François BOURRICAUD
  •  • 3 711 mots

La question de la loyauté est du plus haut intérêt pour le sociologue. Elle l'amène à s'interroger à la fois sur les conditions auxquelles un groupe est cohérent et sur celles auxquelles les membres du groupe peuvent se faire confiance. Jusqu'à quel point la loyauté est-elle un ingrédient essentiel à la cohésion sociale ? Dans quelle mesure la con […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/loyaute/#i_1713

ORGANICISME

  • Écrit par 
  • Pierre BIRNBAUM
  •  • 2 866 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Le tournant du siècle »  : […] La nature tout humaine de l'organisme social ne peut, en effet, que le différencier de l'organisme biologique dans lequel les parties sont naturellement dépourvues de conscience. On peut, par conséquent, situer dans la même perspective que celle de Worms l'organicisme de F.  Tönnies, celui de Durkheim ou enfin celui auquel recourent de nombreux psy […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/organicisme/#i_1713

ORGANISATION SOCIALE

  • Écrit par 
  • Jean CUISENIER
  •  • 5 282 mots
  •  • 5 médias

Dans le chapitre « Les groupes fondés sur la stratification de la société globale »  : […] Familles nucléaires, familles composées et groupes de consanguinité sont formés de parents et d'alliés, ou d'individus supposés tels, sans discrimination selon la richesse, la noblesse, la race ou la religion. Or dans aucune des cultures connues, jusques et y compris dans celles que l'on considère comme les plus « primitives », la parenté n'est seu […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/organisation-sociale/#i_1713

PARK ROBERT EZRA (1864-1944)

  • Écrit par 
  • Yves GRAFMEYER
  •  • 1 020 mots

Si William I. Thomas doit être considéré comme le fondateur de l'école sociologique de Chicago, c'est Robert Park qui en devient la figure la plus marquante au cours des années 1920. Ce dernier n'entre pourtant à l'université de Chicago qu'à l'âge de quarante-neuf ans, après un parcours mouvementé. D'abord journaliste pendant une dizaine d'années, […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/robert-ezra-park/#i_1713

QUECHUA

  • Écrit par 
  • Henri FAVRE
  •  • 4 314 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Des communautés agraires divisées en sections »  : […] La communauté agraire est la forme la plus élaborée de l'organisation sociale des Quechua. Les solidarités supracommunautaires, sur la base desquelles s'étaient constituées de petites chefferies, ont été complètement démantelées par les Espagnols, après avoir été diversement érodées par les Incas. D'ailleurs, la communauté actuelle est moins une su […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/quechua/#i_1713

RURALES COMMUNAUTÉS, histoire

  • Écrit par 
  • Françoise MOYEN
  •  • 634 mots

La communauté villageoise a dû prendre naissance aux premiers temps du Moyen Âge comme communauté d'exploitants : elle est d'abord liée à un certain finage, avec ses obligations et ses contraintes agricoles communes (assolement, clôtures), mais surtout avec son exploitation rigoureusement collective des communaux et avec de nombreux droits d'usage […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/communautes-rurales-histoire/#i_1713

SOCIABILITÉ

  • Écrit par 
  • André AKOUN
  •  • 3 847 mots

Dans le chapitre « Le Nous »  : […] Dans ce jeu où le sociologue voit s'opposer individu et société, réel et irréel, infrastructure et superstructure, la nature du Nous semble indiscernable. La distinction de l'infrastructure et de la superstructure notamment ne tient pas compte du fait qu'il n'y a de réel social que par l'inscription dans le champ des significations. Or, l'on sait q […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/sociabilite/#i_1713

SOCIÉTÉ DE MASSE

  • Écrit par 
  • Pierre BIRNBAUM
  •  • 3 716 mots

Dans le chapitre « La communauté et la société »  : […] À la charnière du xix e et du xx e siècle, des théoriciens tels qu' Émile Durkheim, Ferdinand Tönnies ou Max Weber, malgré leurs grandes différences, s'accordent à annoncer la venue d'une société dans laquelle les relations sociales étroites et collectives seraient profondément atteintes. Ils attribuent tous trois cet effritement social tant à la […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/societe-de-masse/#i_1713

SOCIOLOGIE - Histoire

  • Écrit par 
  • Michel LALLEMENT
  •  • 6 414 mots

Dans le chapitre « L'élan nord-américain »  : […] Même si elles donnent le ton, la France et l'Allemagne ne sont pas les seuls creusets de la sociologie naissante. L'Italie par exemple peut revendiquer une riche tradition en matière de criminologie positive et se targuer des travaux de Vilfredo Pareto, auteur d'un volumineux Traité de sociologie générale (1916). Les sciences sociales bénéficient […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/sociologie-histoire/#i_1713

TAISIBLE COMMUNAUTÉ

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 540 mots

Terme désignant des communautés familiales qui se forment tacitement par la poursuite de la vie en commun entre descendants après le décès du chef de famille. De telles communautés, qui répondent à la fois à des sentiments naturels et à des considérations pratiques, se rencontrent dans des sociétés très diverses depuis l'Antiquité ( consortium ent […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/communaute-taisible/#i_1713

TÖNNIES FERDINAND (1855-1936)

  • Écrit par 
  • François VIEILLESCAZES
  •  • 551 mots

Sociologue allemand, à la mémoire duquel reste attachée la célèbre distinction entre communauté ( Gemeinschaft ) et société ( Gesellschaft ). Après avoir étudié à l'université de Strasbourg et obtenu le doctorat de philologie à Tübingen (1877), Ferdinand Tönnies s'orienta vers la philosophie politique et la philosophie sociale (Londres, Berlin, Kie […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/ferdinand-tonnies/#i_1713

WIRTH LOUIS (1897-1952)

  • Écrit par 
  • Yves GRAFMEYER
  •  • 681 mots

Né dans une famille de juifs ruraux de Rhénanie, Louis Wirth émigre aux États-Unis à l'âge de quatorze ans. Il suit à l'université de Chicago les enseignements de Thomas, Park et Burgess, et rédige en 1925 sa thèse ( The Ghetto ) qui devient un classique de la sociologie américaine. Dans le sillage de ses maîtres, il s'affirme très vite comme l'un […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/louis-wirth/#i_1713