ÉDUCATION SOCIOLOGIE DE L'

ÉDUCATION - Sociologie de l'éducation

  • Écrit par 
  • François DUBET
  •  • 4 092 mots
  •  • 2 médias

On considère généralement qu'Émile Durkheim est le fondateur de la sociologie française de l'éducation parce qu'il affirmait que l'école a pour finalité de produire des individus socialisés, à travers une « éducation morale » visant à former des acteurs adaptés à des conditions sociales données, et des individus autonomes, des citoyens capables de s'élever vers la culture de la « grande société ». […] Lire la suite

ACTION RATIONNELLE

  • Écrit par 
  • Michel LALLEMENT
  •  • 2 633 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Individualisme méthodologique et effets pervers »  : […] En France, Raymond Boudon développe également depuis les années 1970 une théorie sociologique de l'action rationnelle. Tout comme chez Coleman, l'individualisme méthodologique est au principe de son entreprise. Convaincu de la prééminence des actions individuelles dans la construction du social, Boudon répète à l'envi que la tâche du sociologue consiste d'abord à retrouver le sens des comportemen […] Lire la suite

CLASSES SOCIALES - Classe ouvrière

  • Écrit par 
  • Julian MISCHI, 
  • Nicolas RENAHY
  •  • 4 407 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « La crise de reproduction du groupe ouvrier »  : […] Ces profondes transformations provoquent un infléchissement des luttes sociales : si l'on exclut les grands mouvements de 1936 et de 1968, le maximum historique du nombre de conflits en France est atteint en 1971 (4 350). La désyndicalisation accompagne le processus de désindustrialisation, et le nombre des journées non travaillées ne fait que baisser dans le secteur privé. Les actions revendicat […] Lire la suite

CLASSES SOCIALES - Classe dominante

  • Écrit par 
  • Gérard MAUGER
  •  • 2 471 mots

Dans le chapitre « Le champ du pouvoir »  : […] Le taux de conversion des différentes espèces de capital est un des enjeux fondamentaux des luttes entre les fractions de classe dont le pouvoir et les privilèges sont attachés à telle ou telle de ces espèces. La lutte sur le principe dominant de domination oppose le capital économique, le capital culturel et le capital social, ce dernier étant étroitement lié à l'ancienneté dans la classe par l' […] Lire la suite

COLEMAN JAMES (1926-1995)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 600 mots

Sociologue américain né le 12 mai 1926 à Bedford (Indiana), mort le 25 mars 1995 à Chicago (Illinois). James Samuel Coleman obtient sa licence à l'université Purdue en 1949, puis son doctorat à l'université Columbia en 1955, où il est associé de recherche au Bureau pour la recherche sociale appliquée de 1953 à 1955. À cette époque, il est fortement influencé par le style et l'ingéniosité de Paul […] Lire la suite

ENVIRONNEMENT SOCIAL DE LA CLASSE D'ÉCOLE

  • Écrit par 
  • Céline DARNON
  •  • 1 072 mots

Lorsqu’il se trouve en classe, l’élève apprend entouré de camarades, d’enseignants, avec lesquels il échange et qui portent sur lui des regards dépendant, entre autres, de ses appartenances de groupe et des valeurs promues dans ce contexte. Cette dimension fondamentalement sociale des situations éducatives a fait de la classe un lieu privilégié d’études de divers phénomènes psychosociaux. […] Lire la suite

REPRODUCTION SOCIALE

  • Écrit par 
  • Marie DURU-BELLAT
  •  • 2 260 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Les scolarités comme base légitime de la répartition sociale »  : […] Avec leur théorie de la reproduction, Pierre Bourdieu et Jean-Claude Passeron systématisent ce rôle de l'institution scolaire dans les sociétés méritocratiques, en l'intégrant dans une théorie générale de la violence symbolique. L'école joue un rôle clé de reproduction symbolique en sélectionnant des significations (une culture, des critères de jugement...) et en les imposant à toute une classe […] Lire la suite

SOCIALISATION, sociologie

  • Écrit par 
  • Bernard LAHIRE
  •  • 2 050 mots

Dans le chapitre « Socialisation primaire, socialisation secondaire »  : […] On sait que, dans la vie d'un individu, les différents moments de socialisation ne sont pas équivalents. La sociologie s'est efforcée ainsi de différencier les temps et les cadres de la socialisation en séparant notamment la période de socialisation dite « primaire », essentiellement familiale, de toutes celles qui suivent et que l'on nomme « secondaires » (école, groupe de pairs, univers profess […] Lire la suite


Affichage 

France : accès en terminale des cohortes entrées en sixième en 1973 et 1980

France : accès en terminale des cohortes entrées en sixième en 1973 et 1980

tableau

"Accès en terminale des cohortes entrées en sixième en 1973 et 1980 Sexe : G = garçons; F = filles Catégories socioprofessionnelles favorisées = industriels, gros commerçants, cadres supérieurs, professions libérales, enseignants, cadres moyens; catégories moyennes = employés,... 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Enseignement des sciences à l'école primaire: le mouvement «La main à la pâte»

Enseignement des sciences à l'école primaire: le mouvement «La main à la pâte»

photographie

Étude du vivant à l'école primaire Initié par Georges Charpak en 1996, le mouvement «La main à la pâte» développe une pédagogie active d'investigation pour l'enseignement des sciences à l'école primaire 

Crédits : La main à la pâte, 2001

Afficher

Raymond Boudon

Raymond Boudon

photographie

Trop souvent confondue naguère, non sans raisons d'ailleurs, avec une critique idéologique des organisations sociales, la sociologie a été replacée par Raymond Boudon sur le plan de l'analyse strictement scientifique Raymond Boudon est l'auteur d'une dizaine d'articles dans l'Encyclopædia... 

Crédits : D.R.

Afficher

France : accès en terminale des cohortes entrées en sixième en 1973 et 1980

France : accès en terminale des cohortes entrées en sixième en 1973 et 1980
Crédits : Encyclopædia Universalis France

tableau

Enseignement des sciences à l'école primaire: le mouvement «La main à la pâte»

Enseignement des sciences à l'école primaire: le mouvement «La main à la pâte»
Crédits : La main à la pâte, 2001

photographie

Raymond Boudon

Raymond Boudon
Crédits : D.R.

photographie