SOCIOLOGIE CLINIQUE

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Coopération avec les acteurs sociaux

Les méthodes cliniques ont pour ambition de permettre au sujet d'analyser ses conflits, d'inventer des réponses, de trouver des médiations face aux contradictions auxquelles il est confronté. Par conséquent, le chercheur doit aller « au plus près du vécu des acteurs » pour mener cette analyse et mettre en œuvre les changements possibles en élaborant des réponses avec eux.

Le sociologue est pris dans des rapports sociaux et institutionnels auxquels il ne peut se soustraire et, en situation d’enquête, il est toujours affecté par sa relation avec ses interlocuteurs. Il doit renoncer à cette prétention qui fait du chercheur le seul dépositaire du savoir scientifique et à cette forme de mépris qui consiste à considérer ses interlocuteurs comme des acteurs sociaux marqués par la méconnaissance, la naïveté, les prénotions ou encore la rationalisation. Ils disposent aussi d’une expérience sociale et produisent de la connaissance sur les phénomènes sociaux qui les concernent. C’est pourquoi la sociologie clinique invite les uns et les autres à travailler ensemble dans des cadres qui favorisent la confrontation entre les savoirs existentiels, les savoirs professionnels et les savoirs « savants ». Les rapports sujet-objet évoluent, et le sociologue devient un intervenant qui, au même titre que les autres acteurs, mais à partir de sa place spécifique, tente de comprendre en agissant et d’agir en comprenant, selon les principes de la recherche-action. Les autres acteurs deviennent alors des coproducteurs de sens de leur expérience et de leur situation.


1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 5 pages





Écrit par :

  • : professeur des Universités, directeur du Laboratoire de changement social, université de Paris-VII-Denis-Diderot

Classification


Autres références

«  SOCIOLOGIE CLINIQUE  » est également traité dans :

SOCIOLOGIE - Les grands courants

  • Écrit par 
  • Claude DUBAR
  •  • 7 716 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Les sociologies cliniques »  : […] Sous cette appellation un peu obscure, se cache une branche récente et en construction de la sociologie. Elle vise à « réintégrer le vécu dans la sociologie », à relier les processus sociaux aux expériences existentielles, à étudier les articulations entre les déterminations sociologiques et les mécanismes psychiques, à utiliser conjointement les ressources de l'explication sociologique et de la […] Lire la suite

Pour citer l’article

Vincent DE GAULEJAC, « SOCIOLOGIE CLINIQUE », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 17 mars 2020. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/sociologie-clinique/