TECHNOLOGIQUE SOCIÉTÉ

BUREAUCRATIE

  • Écrit par 
  • Michel CROZIER
  •  • 4 254 mots

Dans le chapitre « Le développement d'une nouvelle logique d'organisation »  : […] Les nouvelles théories de l'action élaborées à partir des années soixante et soixante-dix étaient restées minoritaires. Elles n'avaient pas vraiment ébranlé le modèle rationaliste dominant. Tel n'est plus du tout le cas dans un nombre croissant d'activités depuis le début des années quatre-vingt. Le modèle rationaliste était étroitement lié à la logique de la rationalisation inhérente au modèle de […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/bureaucratie/#i_48530

L'HOMME UNIDIMENSIONNEL. ESSAI SUR L'IDÉOLOGIE DE LA SOCIÉTÉ INDUSTRIELLE AVANCÉE, Herbert Marcuse - Fiche de lecture

  • Écrit par 
  • Éric LETONTURIER
  •  • 1 029 mots
  •  • 1 média

Reprenant les grandes lignes de l'essai « Sur quelques conséquences sociales de la technologie moderne » (1941), l'ouvrage fait suite à Éros et civilisation (1955) dans lequel Herbert Marcuse (1898-1979) revisitait de façon critique les conceptions freudiennes de la civilisation. Accueillant principalement les influences de Marx, Hegel, Freud et Heidegger, […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/l-homme-unidimensionnel-essai-sur-l-ideologie-de-la-societe-industrielle-avancee/#i_48530

ORDRE & DÉSORDRE DANS LA SOCIÉTÉ

  • Écrit par 
  • Georges BURDEAU
  •  • 3 828 mots

Dans le chapitre « Le désordre, sauvegarde des valeurs humaines »  : […] L'antagonisme entre l'ordre et le désordre est inhérent à toute société. S'il dépasse le niveau du tolérable, la révolution intervient comme un mécanisme régulateur qui, par l'intronisation d'un pouvoir politique neuf, assujettit le groupe à une nouvelle image de l'ordre. Toute révolution se fait toujours contre une histoire dont elle s'efforce de détourner le cours. Mais tout autant que celui qu […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/ordre-et-desordre-dans-la-societe/#i_48530

PÉDAGOGIE - Les approches contemporaines

  • Écrit par 
  • Daniel HAMELINE, 
  • Jacques PAIN
  •  • 5 719 mots

Dans le chapitre « 1945-1965 : de grandes espérances »  : […] La Seconde Guerre mondiale, pourtant, avait donné lieu, tant de la part des instances nationales ou internationales que de la part de nombreux « activistes » de la pédagogie, à des résolutions, sinon à des déclarations fort parentes de celles qui avaient pu fleurir au lendemain de la Première Guerre mondiale, telles que la Charte de Calais (1921), du nom du célèbre congrès où fut fondée la Ligue i […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/pedagogie-les-approches-contemporaines/#i_48530

PHILOSOPHIE

  • Écrit par 
  • Jacques BILLARD, 
  • Jean LEFRANC, 
  • Jean-Jacques WUNENBURGER
  •  • 21 037 mots
  •  • 8 médias

Dans le chapitre « Le retour de l'éthique »  : […] Le discours sur l'engagement révolutionnaire, après la Seconde Guerre mondiale, avait amené à se désintéresser de la réflexion morale (à l'exception d'œuvres solitaires comme celles de V Jankelevitch et d'É Weil), puisque le bien et le mal paraissaient clairement objectivés par l'idéologie marxiste. Les « nouveaux philosophes », à la fin des années 1970, ont exhumé l'interrogation éthique pour ju […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/philosophie/#i_48530

LE PRINCIPE RESPONSABILITÉ, Hans Jonas - Fiche de lecture

  • Écrit par 
  • François TRÉMOLIÈRES
  •  • 802 mots

Dans le chapitre « Peur, espérance, responsabilité »  : […] Au Principe Espérance de Ernst Bloch (1954-1959), moteur des utopies dans l'histoire, Jonas oppose une éthique de la responsabilité. Logiquement, le dernier chapitre de son livre est une critique de l'utopie – exemplairement le marxisme –, considérée comme « modèle extrême » de la technologie et de l'emprise qu'elle exerce sur le monde. L'enjeu, souligne le sous-titre, est […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/le-principe-responsabilite/#i_48530

RONELL AVITAL (1952- )

  • Écrit par 
  • Guillaume LE BLANC
  •  • 941 mots

Dans le chapitre « Le philosophe et le téléphone »  : […] S'inscrivant dans le sillage philosophique de critique et de remise en cause de l'idéologie qui marqua les années 1970 (Foucault, Deleuze, Lyotard), Avital Ronell prend en compte les dispositifs technologiques de son temps. Sa réflexion autour du téléphone et de la communication est ainsi l'occasion pour elle de revenir sur le dispositif philosophique qui envisage l'analyse conceptuelle, à la man […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/avital-ronell/#i_48530

TOURAINE ALAIN (1925- )

  • Écrit par 
  • François DUBET
  •  • 981 mots

Né en 1925, normalien agrégé d'histoire et diplômé de l'E.H.E.S.S., Alain Touraine a forgé sa vocation de sociologue au moment où la France s'engageait dans la reconstruction et dans une grande modernisation industrielle. Ses travaux de sociologie du travail ont été guidés par un double refus : celui de la sociologie fonctionnaliste américaine, incarnée alors par Talcott Parsons, et celui d'un ma […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/alain-touraine/#i_48530

VILLE - Mutations urbaines

  • Écrit par 
  • François ASCHER
  •  • 4 776 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « La ville hypertexte »  : […] Les individus se déplacent en permanence, physiquement ou grâce aux télécommunications, dans ces divers univers auxquels ils participent, mais dont aucun ne possède les mêmes règles. Ils sont comme les mots dans un hypertexte, qui, passant d'un texte à un autre, participent à chaque à fois à un contexte sémantique différent, mais aussi construisent des liens entre les différents textes. Les indivi […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/ville-mutations-urbaines/#i_48530