SOCIÉTÉ DE MASSE

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Une notion longuement élaborée

La crainte de la désintégration sociale

Au xixe siècle, la sociologie s'est développée, essentiellement, pour rendre compte des désorganisations sociales produites par la Révolution française. À une époque de profondes mutations et où de nouvelles catégories sociales bouleversaient le système politique, les premiers sociologues se sont en effet donné pour tâche de souligner la nécessité d'une organisation sociale permanente et concrète ; pour eux, la société telle qu'elle est n'a rien de commun avec les vues métaphysiques qui guidaient les révolutionnaires dans leur reconstruction conceptuelle d'un monde nouveau. Louis de Bonald comme Joseph de Maistre ou Auguste Comte tentèrent ainsi de s'opposer à la montée d'un individualisme abstrait qui menaçait l'ordre social dans ce qu'il a de collectif et d'organique. Pour ces théoriciens, le tout (la société) devrait nécessairement l'emporter sur les parties (les individus). La société leur apparaissait par conséquent comme une mécanique complexe dans laquelle chaque partie dépend jusque dans son fonctionnement interne de toutes les autres. À l'instar d'Edmund Burke, ils craignaient que la destruction des structures sociales, l'abolition des États ou celle des corps intermédiaires ne conduisissent finalement qu'à une désintégration du tout et donc au triomphe d'un individualisme incontrôlable. Ils prévoyaient de la même façon le moment où des millions d'hommes n'entretiendraient plus aucune relation sociale et seraient comme atomisés sous la haute protection d'un État tout-puissant. À leur sens, la société de masse représente précisément cet agglomérat d'individus isolés, incapables de se gouverner eux-mêmes et prêts à s'enthousiasmer pour les théories les plus contestables. Cette société serait aussi dépourvue de valeurs ou de traditions analogu [...]

1 2 3 4 5

pour nos abonnés,
l’article se compose de 6 pages




Écrit par :

Classification


Autres références

«  SOCIÉTÉ DE MASSE  » est également traité dans :

ACTION COLLECTIVE

  • Écrit par 
  • Éric LETONTURIER
  •  • 1 471 mots

Dans le chapitre « Penser les conditions de l'action collective »  : […] L'inspiration psychosociologique qui souffle sur l'ensemble de ces développements théoriques a également animé les recherches sur les conditions structurelles préalables à la formation de l'action collective. En rupture avec les schémas évolutionnistes opposant communauté et société, et avec la thèse de l'avènement d'une société de masse selon laquelle la mobilisation se réduirait à la propagande […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/action-collective/#i_42717

COMMUNICATION - Communication de masse

  • Écrit par 
  • Olivier BURGELIN
  •  • 5 284 mots
  •  • 1 média

Par communication de masse, on entend l'ensemble des techniques contemporaines qui permettent à un acteur social de s'adresser à un public extrêmement nombreux. Les principaux moyens de communication de masse ou mass media sont la presse, l'affiche, le cinéma, la radiodiffusion et la télévision. Sous leur forme actuelle en tout cas, il s'agit de techniques caractéristiques du […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/communication-communication-de-masse/#i_42717

CONSOMMATION - Critiques de la consommation

  • Écrit par 
  • Louis PINTO
  •  • 2 357 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « La critique morale : pathologie du consommateur »  : […] Parmi les critiques de la consommation, on peut distinguer celles qui portent sur ce qui perturbe ou dénature les pratiques de consommation et celles qui concernent l'identité de ce personnage social qu'est le consommateur. Ces dernières critiques sont formulées plutôt par des individus qui, comme moralistes, essayistes, et parfois sociologues, adoptent une posture théorique sur un thème plus gén […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/consommation-critiques-de-la-consommation/#i_42717

CULTURE - Culture de masse

  • Écrit par 
  • Edgar MORIN
  •  • 7 498 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « Culture et masse »  : […] Il importe tout d'abord de bien situer l'expression « culture de masse », constituée par le rapprochement de deux notions extrêmement équivoques : culture et masse. Le mot culture a ici un inévitable double sens : il renvoie d'une part à la notion de culture des ethnologues et sociologues, d'autre part à la notion de culture hiérarchique et normative qui définit l'élite ou l'intelligentsia (goût e […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/culture-culture-de-masse/#i_42717

CULTURE - Le choc des cultures

  • Écrit par 
  • Jean-François MATTÉI
  •  • 6 362 mots
  •  • 10 médias

Dans le chapitre « La fin de la culture »  : […] Avec la création de ce nouveau ministère, nommé successivement ministère de la Culture et de l'Environnement, de la Culture et de la Communication, de la Culture, des Grands Travaux et du Bicentenaire, de l'Éducation nationale et de la Culture, de la Culture et de la Francophonie, et finalement ministère de la Culture tout court, la voie était ouverte à l'apparition des maisons de la culture. Doré […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/culture-le-choc-des-cultures/#i_42717

LES DEUX RÉVOLUTIONS INDUSTRIELLES DU XXe SIÈCLE (F. Caron)

  • Écrit par 
  • Pierre MOUGENOT
  •  • 1 074 mots

Au seuil de cet ouvrage (Albin Michel, Paris, 1997), qui nous mène de la machine à vapeur à l'âge du vidéodisque numérique enregistrable (DVD), François Caron commence par dégager les concepts qui doivent rester présents à l'esprit durant tout ce parcours, tels que la cohérence et l'instabilité permanente des systèmes techniques, sans parler évidemment de la notion de révolution industrielle. Cha […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/les-deux-revolutions-industrielles-du-xxe-siecle/#i_42717

ÉDUCATION - Sociologie de l'éducation

  • Écrit par 
  • François DUBET
  •  • 4 092 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Les épreuves de l'école de masse »  : […] Aujourd'hui, l'école républicaine est devenue une école démocratique de masse. Presque 100 p. 100 des membres d'une classe d'âge se retrouvent au collège, un peu plus de 70 p. 100 d'une classe d'âge obtiennent un baccalauréat, contre 10 p. 100 à la fin des années 1950, et le nombre d'étudiants a été multiplié par cinq depuis 1968. Cette explosion de la démographie scolaire a bouleversé l'école, […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/education-sociologie-de-l-education/#i_42717

LANGAGES DE MASSE

  • Écrit par 
  • Jean BAUDRILLARD
  •  • 3 000 mots
  •  • 2 médias

Les langages de la propagande et de la publicité sont des langages de masse, ils constituent le médium d'une socialisation massive des messages qui naît dans l'avènement simultané, au tournant du xix e siècle, d'une pratique politique de masse (sous le signe de la Révolution française et du suffrage universel) et d'une production massive (sous le […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/langages-de-masse/#i_42717

MÉDIAS - Sociologie des médias

  • Écrit par 
  • Jacques GERSTLÉ
  •  • 7 324 mots
  •  • 1 média

En première approximation, les médias concernent à la fois un aspect technique (la presse, les ondes hertziennes, etc.) et un aspect institutionnel (T.F. 1, L'Express , Nice-Matin , etc.). Selon le Petit Larousse, ils englobent « tout support de diffusion de l'information (radio, télévision, presse imprimée, livre, ordinateur, vidéogramme, satellite de […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/medias-sociologie-des-medias/#i_42717

PENSER LA COMMUNICATION, Dominique Wolton - Fiche de lecture

  • Écrit par 
  • Éric LETONTURIER
  •  • 1 185 mots

Dans le chapitre « Démocratie et communication : l'avènement de la société individualiste de masse »  : […] Penser la communication s'organise en six grandes parties : la première est consacrée à l'exposé du cadre général et des options théoriques retenues par l'auteur ; les cinq autres, à leur mise en application sur différents objets, la télévision, la politique, le journalisme, les nouvelles technologies et l'Europe. Dans la première partie, l'auteur s'attache à montrer que la […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/penser-la-communication/#i_42717

RUMEUR

  • Écrit par 
  • Philippe ALDRIN
  •  • 1 779 mots

De La Grande Peur de 1789 (Georges Lefebvre, 1932) aux « thèses » prétendant faire la lumière sur les attentats du 11 septembre 2001, des rumeurs accompagnent tous les moments forts du temps public, le plus souvent sous la forme de contre-versions de la version « officielle » des événements. Hier comme aujourd'hui, la chronique des contemporains rend compte, en s'étonnant, […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/rumeur/#i_42717

TOURISME

  • Écrit par 
  • Gabriel WACKERMANN
  •  • 27 066 mots
  •  • 6 médias

Dans le chapitre « Les problèmes généraux »  : […] Une part importante des sites touristiques, notamment les plus réputés d'entre eux, se fonde sur un passé relativement riche, parfois de plus d'un siècle. Les acteurs actuels sont ainsi devenus tributaires d'un héritage complexe allant de structures foncières spécifiques à des profils socio-économiques typés, en passant par des équipements indispensables, sans parler de la nécessité de respecter u […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/tourisme/#i_42717

Voir aussi

Pour citer l’article

Pierre BIRNBAUM, « SOCIÉTÉ DE MASSE », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 23 mai 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/societe-de-masse/