SLOVAQUIE

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

quelques données-clés.
Nom officielRépublique slovaque (SK)
Chef de l'ÉtatZuzana Čaputová (depuis le 15 juin 2019)
Chef du gouvernementEduard Heger (depuis le 1er avril 2021)
Note :
CapitaleBratislava
Langue officielleslovaque
Unité monétaireeuro (EUR)
Population5 457 000 (estim. 2022)
Superficie (km2)49 034

 Littérature

Recherche d'une culture nationale

L'émergence de la culture et, par conséquent, de la littérature nationale slovaque a été tardive et a dû emprunter bien des détours. La Slovaquie, qui, au ixe siècle, faisait partie de l'empire de la Grande-Moravie, constituait un important centre de la culture vieux-slave. Après la chute de l'État de Grande-Moravie, au xe siècle, le territoire de la Slovaquie fut intégré à d'autres États étrangers, et sa population, soumise à une oppression nationale et sociale pendant presque mille ans, perdit dès lors complètement tous les moyens d'affirmer sa personnalité.

Le latin devint la seule langue littéraire sur le territoire de la Slovaquie, et l'on ne conserve de la période gothique et romane que peu de documents écrits. On peut citer des légendes consacrées à deux saints slovaques, Svorad et Beňadik, qui datent du xie siècle, ainsi qu'une assez riche poésie humaniste provenant de l'époque de la Renaissance.

Au xve siècle, la langue tchèque prit le dessus sur le latin. Mais on peut noter que la poésie religieuse qui s'épanouit à cette époque et connut son apogée au xviie siècle est déjà parsemée d'expressions slovaques.

Outre ces écrits, il existe une littérature orale très riche dans sa forme et conservée dans les chansons, ballades, contes et poèmes épiques populaires qui sont empreints d'un lyrisme original. Un grand nombre de ces chansons est consacré au brigand légendaire Juro Janosǐk qui symbolise la révolte contre l'oppression féodale. Cette littérature populaire a gardé toute sa vitalité jusqu'au xixe siècle, et l'interdépendance de la tradition orale et de la littérature écrite slovaques constitue le trait le plus typique de l'évolution littéraire en Slovaquie.

Éveil de la conscience nationale

Déjà, lors des siècles précédents, des éléments de la langue slovaque parlée apparaissaient dans les textes littéraires, mais ce fut Anton Bernolák (1762-1813) qui tenta le premier de créer une langue littéraire slovaque. La langue de Bernolák fut utilisée notamment par deux écrivains de talent, Jozef Ignác Bajza (1755-1836), auteur du premier roman slovaque, et le célèbre poète classique Ján Hollý (1785-1849), qui écrit ses poèmes épiques en alexandrins afin de prouver que la langue slovaque est suffisamment malléable pour égaler les formes complexes de la poésie antique.

Les deux principaux représentants du classicisme littéraire slovaque sont le poète Ján Kollár (1793-1852) et l'historien Pavel Jozef Šafárik (1795-1861), bien qu'ils aient continué d'écrire en tchèque et que, de ce fait, leur œuvre appartienne dans une mesure égale au patrimoine littéraire tchèque et slovaque. Tous deux ont adopté la conception philosophique de J. G. Herder sur l'avenir glorieux réservé aux Slaves, et ils devinrent les promoteurs les plus importants du panslavisme. Hollý, Kollár et Šafárik ont grandement aidé à réveiller la conscience nationale et ouvert la voie à la création d'une littérature authentiquement autochtone.

Une littérature autochtone

La personnalité la plus prestigieuse du xixe siècle est sans aucun doute Ludovít Štúr (1815-1856), écrivain, savant et député à la Diète hongroise. Il fut le principal artisan de la création d'une langue littéraire moderne (1844). Celle-ci, ayant pour base le dialecte de la Slovaquie centrale, a été adoptée par la nation tout entière. D'autre part, sous l'impulsion de la philosophie hégélienne, il a élaboré le concept de romantisme slovaque, dont les caractéristiques essentielles sont la prééminence de la pensée patriotique et l'attachement aux traditions populaires en tant que sources majeures d'inspiration. Štúr reprochait au romantisme occidental son manque de combativité et son pessimisme foncier. Dans ses écrits comme dans ceux des auteurs appartenant à son école, tels les poètes Samo Chalupka, Andrej Sládkovič, Ján Botto, Janko Král ou le prosateur Janko Kalinčiak, se reflète l'effervescence révolutionnaire des années quarante, de même que les combats intérieurs de l'homme du xixe siècle. Disposant de plusieurs revues publiées pour la première fois en langue slovaque, ils menaient simultanément une action politique et littéraire pour consolider la conscience nationale et répandre les idées patriotiques parmi les couches populaires. Du groupe communément appelé l'« école de Štúr » partit le premier grand essor des lettres slovaques, [...]

1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 15 pages

Médias de l’article

Slovaquie : carte physique

Slovaquie : carte physique
Crédits : Encyclopædia Universalis France

carte

Slovaquie : drapeau

Slovaquie : drapeau
Crédits : Encyclopædia Universalis France

drapeau

Hautes Tatras, Slovaquie

Hautes Tatras, Slovaquie
Crédits : EPA/ CTK/ M. Zarnayova/ Communauté européenne

photographie

Tatras (Slovaquie)

Tatras (Slovaquie)
Crédits : Brett Baunton/ Getty Images

photographie

Afficher les 8 médias de l'article


Écrit par :

Classification

Autres références

«  SLOVAQUIE  » est également traité dans :

SLOVAQUIE, chronologie contemporaine

  • Écrit par 
  • Universalis

Tous les événements politiques (élections, conflits, accords, …) et les faits économiques et sociaux qui ont marqué l’histoire contemporaine du pays jusqu’à aujourd’hui. […] Lire la suite

AUTRICHE

  • Écrit par 
  • Roger BAUER, 
  • Jean BÉRENGER, 
  • Annie DELOBEZ, 
  • Christophe GAUCHON, 
  • Félix KREISSLER, 
  • Paul PASTEUR
  •  • 34 064 mots
  •  • 20 médias

Dans le chapitre « Diversités nationales et religieuses »  : […] Les Habsbourg avaient hérité, après Mohács, d'une mosaïque de peuples, dont les origines et les langues vernaculaires étaient fort différentes (le « problème des nationalités » est l'héritage d'un lointain passé), mais dont les structures sociales étaient assez semblables. Parmi les éléments de diversité, il faut compter d'abord la diversité linguistique. Dans le royaume de Bohême s'opposent le tc […] Lire la suite

BACILEK KAROL (1896-1974)

  • Écrit par 
  • Ilios YANNAKAKIS
  •  • 637 mots

Le nom de Karol Bacilek est étroitement lié à la période la plus sombre de l'histoire tchécoslovaque de l'après-guerre : les « procès » politiques des années 1950. Surnommé le Beria tchécoslovaque, Bacilek a été un des principaux organisateurs des procès contre Slansky et d'autres éminents dirigeants communistes et contre certains hauts responsables du Parti communiste slovaque accusés de « natio […] Lire la suite

BRATISLAVA, anc. PRESBOURG

  • Écrit par 
  • Marie-Claude MAUREL
  •  • 597 mots
  •  • 2 médias

Depuis la scission de la Tchécoslovaquie, le 1 er  janvier 1993, Bratislava (425 500 hab. en 2003) est devenue la capitale de la République slovaque. Au bord du Danube, à proximité des frontières autrichienne et hongroise, la ville se trouve dans une position excentrée par rapport au territoire national . À l’extrémité des Petites Carpates, en aval du confluent de la Morava, la ville est née sur […] Lire la suite

CARPATES

  • Écrit par 
  • André BLANC, 
  • Pierre CARRIÈRE, 
  • Mircea SANDULESCU
  • , Universalis
  •  • 4 837 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre «  Unités géologiques »  : […] L'orogène carpatique comprend, d'une part, la chaîne de montagnes à double courbure qui s'étend de Bratislava, en Slovaquie, jusqu'à la rivière Timok, en Serbie orientale, d'autre part, des reliefs plus ou moins isolés, situés à l'intérieur de l'arc, tels les monts Apuseni en Roumanie, Bakony, Mecsek et Villányi en Hongrie. Cet ensemble montagneux s'est formé durant l'orogenèse alpine (c'est-à- […] Lire la suite

COMMUNISME - Mouvement communiste et question nationale

  • Écrit par 
  • Roland LOMME
  •  • 21 018 mots
  •  • 6 médias

Dans le chapitre « « Fusion » ou « épanouissement » des nations »  : […] Au lendemain de la Seconde Guerre mondiale, les déplacements de populations et le nouveau tracé des frontières réduisirent considérablement l'importance numérique des minorités nationales dans les pays d'Europe de l'Est : après avoir représenté un quart de la population des États d'Europe centrale en moyenne dans l'entre-deux-guerres, elles ne constituent plus dans les années quatre-vingt que 7 p […] Lire la suite

DANUBE

  • Écrit par 
  • Laurent TOUCHART
  •  • 2 506 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Le Danube de toutes les Hongries »  : […] C'est environ 1 000 kilomètres après sa source que le Danube quitte le monde germanique et alpin pour entrer dans le milieu carpatique. Le fleuve pénètre d'abord en Slovaquie, dont il arrose la capitale, Bratislava (447 000 habitants en 2005). Après la prise de Budapest par les Ottomans en 1541, la ville était devenue la capitale de la Hongrie des Habsbourg, sous son nom allemand de Presbourg. […] Lire la suite

DÉMOCRATIES POPULAIRES

  • Écrit par 
  • Michel LESAGE, 
  • Henri MÉNUDIER
  •  • 8 421 mots
  •  • 10 médias

Dans le chapitre « Tchécoslovaquie »  : […] L'exemple de la R.D.A. contribua à accélérer la décomposition du régime communiste en Tchécoslovaquie. Depuis la fin du Printemps de Prague en août 1968 et la mise à l'écart de son porte-drapeau, le communiste réformateur Alexander Dubček, le pays vivait sous le joug d'un Parti communiste monolithique, dirigé par Gustáv Husák. Regroupés autour de la Charte 77, les dissidents furent longtemps marg […] Lire la suite

HLINKA ANDREJ (1864-1938)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 431 mots

Prêtre catholique et homme politique slovaque né le 27 septembre 1864 à Stará Černová (Empire Autriche-Hongrie, auj. Slovaquie), mort le 16 août 1938 à Ružomberok (Tchécoslovaquie, auj. Slovaquie). Andrej Hlinka, nommé curé de la petite ville industrielle de Ružomberok en 1905, y soutient activement les candidats nationalistes slovaques lors des élections de 1906 au Parlement hongrois. Son patrio […] Lire la suite

HONGRIE

  • Écrit par 
  • Jean BÉRENGER, 
  • Lorant CZIGANY, 
  • Albert GYERGYAI, 
  • Pierre KENDE, 
  • Edith LHOMEL, 
  • Marie-Claude MAUREL, 
  • Fridrun RINNER
  • , Universalis
  •  • 32 158 mots
  •  • 19 médias

Dans le chapitre « D'une diplomatie de bon voisinage... »  : […] Les Hongrois se sont employés à faire la preuve que des tensions bilatérales, une fois inscrites dans une problématique plus large (régionale et/ou européenne), peuvent être sinon résolues, du moins désamorcées. Pays de petite taille, la Hongrie a tenu à s'imposer au sein de différents regroupements régionaux. Dès 1992, s'appuyant pour cela sur le groupe de Visegrad, constitué en février 1991 ave […] Lire la suite

Voir aussi

Les derniers événements

1er-31 mars 2022 Ukraine – Russie. Poursuite de la pression militaire russe et des soutiens occidentaux à l'Ukraine.

Le 30, la Slovaquie expulse trente-cinq diplomates russes. Le 31, les dernières troupes russes quittent le site de la centrale nucléaire de Tchernobyl, dans le nord du pays, qu’elles occupaient depuis février. Elles emmènent des soldats ukrainiens de la Garde nationale en otages. Le 31 également, selon un décompte effectué par l’ONG Centre of Research on Energy and Clean Air, les pays de l’UE ont versé à la Russie, depuis le début de la guerre, au moins 14 milliards d’euros pour la fourniture de gaz et 7 milliards d’euros pour la fourniture de pétrole. […] Lire la suite

12-15 septembre 2021 Vatican – Hongrie – Slovaquie. Visite du pape François en Europe centrale.

Le 13, alors qu’il a entamé la veille une visite de trois jours en Slovaquie, François rencontre, comme il l’avait fait en Hongrie, des représentants de la communauté juive. Les juifs de Slovaquie ont été en majeure partie exterminés pendant la Seconde Guerre mondiale, alors que le pays, vassal du IIIe Reich nazi, était dirigé par un prêtre, Jozef Tiso. […] Lire la suite

1er-26 juillet 2021 Union européenne. Début d'approbation des plans de relance post-Covid-19.

Le 13, le Conseil de l’UE approuve les plans de relance post-Covid de douze pays (Allemagne, Autriche, Belgique, Danemark, Espagne, France, Grèce, Italie, Lettonie, Luxembourg, Portugal, Slovaquie). Le 22, Eurostat indique que, à la fin du premier trimestre 2021, la dette publique européenne a dépassé pour la première fois le montant du PIB des Vingt-Sept, à 100,5 %, en raison de la baisse des recettes et de l’augmentation des dépenses liées à la pandémie. […] Lire la suite

12 octobre 2020 Slovaquie. Condamnation de Marian Kotleba.

Le parti Kotleba-Parti populaire-Notre Slovaquie était entré au Parlement en mars 2016 en obtenant 14 sièges. Il en possède 17 depuis les élections de février et dispose de 2 sièges au Parlement européen. […] Lire la suite

3 septembre 2020 Slovaquie. Acquittement de Marián Kočner.

Le tribunal de Pezinok acquitte, faute de preuves suffisantes, l’homme d’affaires Marián Kočner qui était accusé d’être le commanditaire de l’assassinat du journaliste d’investigation Ján Kuciak et de sa compagne, en février 2018, à leur domicile proche de Bratislava. Cet acquittement suscite une vive émotion. La mort de Ján Kuciak avait déclenché un vaste mouvement de protestation contre la corruption et entraîné la démission du Premier ministre Robert Fico et de plusieurs responsables politiques et policiers, ainsi qu’une purge du système judiciaire. […] Lire la suite

Pour citer l’article

Fedor BALLO, Jaroslav BLAHA, Michel LARAN, Marie-Claude MAUREL, « SLOVAQUIE », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 18 juin 2022. URL : https://www.universalis.fr/encyclopedie/slovaquie/