LACOSTE SITE ARCHÉOLOGIQUE DE

Situé sur la commune de Mouliets-et-Villemartin en Gironde, le village gaulois de Lacoste est connu depuis les années 1950 et sa surface totale est évaluée à une trentaine d'hectares. Mais c'est à l'occasion de la fouille préventive préalable au passage d'un gazoduc qu'une étude systématique a pu être entreprise, sur une surface de 800 mètres de long et 10 mètres de large, par une équipe de l'Institut national de recherches archéologiques préventives (I.N.R.A.P.) dirigée par Christophe Sireix. La fouille a révélé une partie de l'organisation du village et de son artisanat, et livré des objets spectaculaires.

Ce grand village non fortifié, principalement occupé du ive au iie siècle avant notre ère, est considéré par les archéologues comme une sorte de « ville-marché ». Situé à l'intersection des territoires de trois peuples gaulois, les Bituriges Vivisques, les Nitiobroges et les Petrucores, il témoigne de nombreux échanges, y compris d'importations du monde méditerranéen. Le village était divisé en quartiers, certains voués à l'habitat, d'autres à l'agriculture et à l'élevage, d'autres enfin à l'artisanat, avec des productions de masse. Les maisons étaient construites en bois et en terre, et leurs dépotoirs recelaient plusieurs tonnes de poteries brisées et de nombreux ossements d'animaux consommés. L'artisanat principal était celui du fer, avec des objets – notamment des parures – à divers stades de fabrication. Mais on travaillait aussi le bronze et le verre, comme en témoignent des bracelets et des perles en verre bleu parfois rehaussé de jaune. L'un des objets les plus remarquables est un fragment de tôle de bronze montrant deux guerriers gaulois en armes. Lacoste nous offre ainsi l'image d'une société gauloise beaucoup plus complexe et organisée qu'on ne le supposait naguère.

Le site continuera à être occupé à l'époque romaine, et cela jusqu'au iie siècle de notre ère.

—  Jean-Paul DEMOULE

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Écrit par :

  • : professeur émérite à l'université Paris-I-Panthéon-Sorbonne et à l'Institut universitaire de France

Classification

Pour citer l’article

Jean-Paul DEMOULE, « LACOSTE SITE ARCHÉOLOGIQUE DE », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le . URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/site-archeologique-de-lacoste/