SISMOLOGIE

SÉISMES ET SISMOLOGIE - Ondes sismiques

  • Écrit par 
  • Michel CARA
  •  • 4 880 mots
  •  • 7 médias

La sismologie est l'art d'interpréter des enregistrements de mouvements du sol générés par les séismes. Pour le non-spécialiste, les séismes sont assimilés aux catastrophes telluriques qu'ils occasionnent. Pour le sismologue, ils ont bien d'autres facettes. Ils permettent notamment de sonder les structures profondes de la Terre et d'étudier son fonction […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/seismes-et-sismologie-ondes-sismiques/#i_29522

SÉISMES ET SISMOLOGIE - Sismicité et tectonique des plaques

  • Écrit par 
  • Roland GAULON, 
  • Jean-Pierre ROTHÉ
  •  • 5 553 mots
  •  • 5 médias

Le développement des réseaux de sismographes à l'échelle mondiale a rapidement montré que la sismicité n'était pas distribuée au hasard, mais qu'elle s'articulait le long de grandes lignes sismiques continues à la surface du globe. L'interprétation de ces données n'a pu être proposée de manière cohérente qu'avec le développement de la théorie de la […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/seismes-et-sismologie-sismicite-et-tectonique-des-plaques/#i_29522

SÉISMES ET SISMOLOGIE - Effets des séismes

  • Écrit par 
  • Jean-Pierre ROTHÉ, 
  • Haroun TAZIEFF
  •  • 2 897 mots
  •  • 8 médias

La carte de la répartition des séismes à la surface du globe, dressée à partir de l'analyse de la sismicité historique, ainsi que diverses autres données géodynamiques telles que la répartition du volcanisme, le paléomagnétisme ou la gravimétrie, sont à l'origine de la théorie de la tectonique des plaques, qui explicite la manière dont « fonct […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/seismes-et-sismologie-effets-des-seismes/#i_29522

SÉISMES ET SISMOLOGIE - Le génie parasismique

  • Écrit par 
  • Philippe GUÉGUEN
  •  • 8 872 mots
  •  • 7 médias

Les tremblements de terre sont brusques et soudains, et les victimes qu'ils causent en quelques instants peuvent se compter par milliers. Le génie parasismique consiste à adapter les constructions à l'environnement naturel afin de réduire certains impacts de ce dernier sur l'existence humaine. Quand une structure est soumise à un mouvement sismique, ses fo […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/seismes-et-sismologie-le-genie-parasismique/#i_29522

SÉISMES ET SISMOLOGIE - Prédiction des séismes

  • Écrit par 
  • Pascal BERNARD
  •  • 4 669 mots
  •  • 6 médias

Actuellement, la prévision à long terme permet seulement d'annoncer qu'un séisme se produira à tel endroit d'ici un, deux ... ou cent ans. Le long d'une faille, le lieu du choc sismique à venir a plus de probabilités de se situer là où il n'y a pas encore eu de secousse tellurique, car l'énergie mécanique due aux contraintes emmagasinées par les roches n'a pas encore pu se libé […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/seismes-et-sismologie-prediction-des-seismes/#i_29522

ALERTE SISMIQUE ET TSUNAMIS

  • Écrit par 
  • Zacharie DUPUTEL
  •  • 349 mots
  •  • 1 média

La sismologie joue un rôle très important dans la réduction de l'impact des grands séismes sur nos sociétés. Les ondes sismiques se propagent beaucoup plus rapidement qu'un tsunami en pleine mer ; elles apportent donc une information cruciale sur la source sismique avant l'arrivée du tsunami sur les côtes. Cependant, jusqu'à la fin des années 2000, plusieurs heures au minimum étaient nécessaires […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/alerte-sismique-et-tsunamis/#i_29522

AMÉRIQUE (Structure et milieu) - Géologie

  • Écrit par 
  • Jean AUBOUIN, 
  • René BLANCHET, 
  • Jacques BOURGOIS, 
  • Jean-Louis MANSY, 
  • Bernard MERCIER DE LÉPINAY, 
  • Jean-François STEPHAN, 
  • Marc TARDY, 
  • Jean-Claude VICENTE
  •  • 24 175 mots
  •  • 21 médias

Dans le chapitre « Les relations avec le Pacifique »  : […] Originelles, et remontant au moins au Paléozoïque, alors que les Amériques représentaient la façade occidentale (dans les coordonnées géographiques actuelles) de ce qui allait devenir la Pangée, les relations avec le Pacifique se sont poursuivies au cours du Secondaire et du Tertiaire, alors que les deux Amériques amorçaient puis suivaient une histoire indépendante de celle des autres continents . […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/amerique-structure-et-milieu-geologie/#i_29522

BENIOFF HUGO (1899-1968)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 186 mots

Le sismologue américain Hugo Benioff, né à Los Angeles en 1899, est décédé à Mendocino (Californie) en 1968. Benioff est surtout connu pour ses travaux concernant le plan selon lequel une plaque lithosphérique s'enfonce et disparaît par fusion dans le manteau terrestre (phénomène appelé plus tard subduction). Ces fosses de subduction sont doublement caractérisées : par un flux de chaleur toujour […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/hugo-benioff/#i_29522

DORSALES OCÉANIQUES

  • Écrit par 
  • Jean FRANCHETEAU
  •  • 5 368 mots
  •  • 10 médias

Dans le chapitre « Découverte des dorsales »  : […] En 1854, Matthew Fontaine Maury publie la première carte bathymétrique de l'Atlantique nord en compilant des sondages dispersés. Cette carte suggère déjà l'existence d'une ride médiane dans cet océan. La preuve de la présence d'une barrière à peu près ininterrompue pour la circulation océanique profonde est apportée par les mesures de la température de l'eau proche du fond de l'océan, effectuées […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/dorsales-oceaniques/#i_29522

ÉRUPTIONS VOLCANIQUES

  • Écrit par 
  • Édouard KAMINSKI
  •  • 3 926 mots
  •  • 7 médias

Dans le chapitre « Le sondage géophysique du sol et du sous-sol »  : […] La sismologie permet, à partir de l'enregistrement de la propagation des ondes sismiques sous les volcans et à partir de la relocalisation des séismes, d'obtenir des images de la « plomberie » volcanique, et, dans certains cas, de la chambre magmatique, par exemple sous Hawaii, ou des dykes, par exemple à l'île de La Réunion. Les mesures de déformation du sol, par GPS, inclinomètres et extensom […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/eruptions-volcaniques/#i_29522

GÉOPHYSIQUE

  • Écrit par 
  • Michel CARA
  •  • 3 201 mots
  •  • 5 médias

Dans le chapitre « Méthodes sismiques »  : […] Les ondes sismiques générées par des séismes, naturels ou artificiels, constituent un puissant moyen d'investigation des propriétés élastiques des matériaux terrestres. En géophysique, les méthodes sismiques sont celles qui permettent d'imager les milieux profonds avec le plus de finesse. Parmi les techniques de prospection industrielle, celles qui utilisent la réflexion d'ondes sismiques à inci […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/geophysique/#i_29522

LA DÉCOUVERTE DU MOHO

  • Écrit par 
  • Florence DANIEL
  •  • 200 mots

En étudiant les ondes sismiques P et S générées lors du séisme du 8 octobre 1909 en Croatie, le géologue yougoslave Andrija Mohorovičić (1890-1936) constate l'existence d'une surface de discontinuité, située à une cinquantaine de kilomètres de profondeur, marquée par une brusque augmentation de la vitesse des ondes sismiques : au-dessus de cette limite, ces ondes se propagent à des vitesses faible […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/la-decouverte-du-moho/#i_29522

LITHOSPHÈRE

  • Écrit par 
  • Marc DAIGNIÈRES, 
  • Adolphe NICOLAS
  •  • 6 961 mots
  •  • 10 médias

Dans le chapitre « Subduction de la lithosphère océanique »  : […] Du point de vue de la dynamique des plaques, l'âge de 30 millions d'années présente pour la lithosphère océanique un intérêt particulier. La flottabilité sur l'asthénosphère se mesure en considérant ses deux composantes : la croûte océanique moins dense que l'asthénosphère et la partie mantellique de la lithosphère, plus froide et, par conséquent, plus dense que l'asthénosphère. Il s'avère que l'â […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/lithosphere/#i_29522

LUNE

  • Écrit par 
  • Pierre THOMAS
  •  • 8 406 mots
  •  • 18 médias

Dans le chapitre «  Tectonique et structure »  : […] La Lune est remarquable par l'absence quasi complète, tout au long de son histoire, d'importants mouvements tectoniques comme on peut en observer sur la Terre ou sur Mars. On peut néanmoins distinguer trois types d'activité tectonique très modérée, en plus, bien sûr, des mouvements du sol qui accompagnent les impacts, tels les phénomènes de rebond ou de glissement des lèvres ( […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/lune/#i_29522

MARGES CONTINENTALES

  • Écrit par 
  • Gilbert BOILLOT
  •  • 4 316 mots
  •  • 9 médias

Dans le chapitre « La séismicité »  : […] Les marges actives (de type cordillère ou de type arc insulaire) coïncident avec la première ceinture sismique du globe, de loin la plus active et meurtrière. Les foyers des séismes sont situés à des profondeurs très diverses, entre 0 et 700 kilomètres de la surface (cf.  subduction , ). En fait, tous les séismes ont leur source dans la partie la plus superficielle (le to […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/marges-continentales/#i_29522

MERS MARGINALES

  • Écrit par 
  • Jean AUBOUIN
  •  • 3 628 mots
  •  • 6 médias

Dans le chapitre « Situation des mers marginales »  : […] Comprises entre un continent et un arc insulaire né d'une subduction océanique, ou entre deux arcs insulaires, les mers marginales sont situées dans un contexte géodynamique vivant. Elles sont associées à un volcanisme actif, de type calco-alcalin, volontiers explosif et dangereux. Nombre de volcans célèbres et/ou meurtriers lui appartiennent, par exemple : le Fuji-Yama, au Japon ; le Pinatubo, a […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/mers-marginales/#i_29522

MODÈLE

  • Écrit par 
  • Raymond BOUDON, 
  • Hubert DAMISCH, 
  • Jean GOGUEL, 
  • Sylvanie GUINAND, 
  • Bernard JAULIN, 
  • Noël MOULOUD, 
  • Jean-François RICHARD, 
  • Bernard VICTORRI
  •  • 24 440 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « La géophysique »  : […] À cette méthode traditionnelle de la géologie, qui se refuse à la construction de modèles, suspects d'être à la fois arbitraires et artificiels, s'oppose la méthode de la géophysique. Dès que l'on envisage une grandeur physique mesurable, telle que le temps de parcours d'une onde sismique, un champ magnétique, l'intensité de la pesanteur, dont la valeur dépend de la distribution de certaines propr […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/modele/#i_29522

OCÉAN ET MERS (Géologie sous-marine) - Étude des fonds sous-marins

  • Écrit par 
  • Gérard GRAU, 
  • Lucien MONTADERT, 
  • Claude SALLÉ
  •  • 4 245 mots
  •  • 6 médias

Dans le chapitre « Apports de la sismologie »  : […] La sismologie, appliquée assez tôt à l'étude des régions océaniques, a fourni des renseignements intéressants. Dès 1924, B. Gutenberg, étudiant la dispersion des ondes de surface, en déduisait que la croûte océanique devait être d'une épaisseur très inférieure à celle de la croûte continentale, opinion recoupée, comme on l'a vu, par les résultats des travaux gravimétriques. D'une part, on a rapide […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/ocean-et-mers-geologie-sous-marine-etude-des-fonds-sous-marins/#i_29522

OPHIOLITES

  • Écrit par 
  • Michelle ERNEWEIN, 
  • Hubert WHITECHURCH
  •  • 3 836 mots

Dans le chapitre « Mode de formation et origine des ophiolites »  : […] C'est autour des années 1970 que le parallèle entre ophiolite et croûte océanique a été fait, et cela à partir de deux constatations majeures. En premier lieu, il existe une bonne corrélation entre la structure géophysique de la croûte océanique actuelle et les ophiolites. En effet, les profils sismiques de croûte océanique indiquent que celle-ci est stratifiée et peut être divisée en différentes […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/ophiolites/#i_29522

PACIFIQUE OCÉAN

  • Écrit par 
  • Jean FRANCHETEAU
  •  • 14 710 mots
  •  • 6 médias

Dans le chapitre « Les dorsales »  : […] Tout le secteur sud et sud-est de l'océan Pacifique est dominé par la présence de dorsales actives  : dorsale Pacifique-Antarctique entre le point triple au sud de Macquarie et la microplaque Juan Ferńandez à l'intersection avec la zone de fracture du Chili, dorsale du Pacifique est entre cette même zone de fracture et l'entrée du golfe de Californie (zone de fracture Tamayo), dorsales Gorda, Ju […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/ocean-pacifique/#i_29522

ROCHES (Déformations) - Failles

  • Écrit par 
  • Jean AUBOUIN, 
  • Roger COQUE, 
  • Universalis
  •  • 4 490 mots
  •  • 12 médias

Dans le chapitre « Liaison des failles avec les séismes et les volcans »  : […] Dans toutes les régions envisagées, la liaison des failles avec les séismes et les volcans est évidente. Ce sont les champs de failles internes des ceintures orogéniques qui sont le plus sismiques comme, en Europe, le champ de failles méditerranéen. Ainsi se dessine la classique répartition des séismes selon la ceinture téthysienne et la ceinture péripacifique. Cependant, la sismicité peut débord […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/roches-deformations-failles/#i_29522

ROTHÉ JEAN-PIERRE (1906-1991)

  • Écrit par 
  • Pho HOANG TRONG, 
  • Roland SCHLICH
  •  • 995 mots

Le nom de Jean-Pierre Rothé restera avant tout attaché à la sismologie. Son père, Edmond Rothé, professeur à la faculté des sciences de Nancy, appartenait à une famille de souche alsacienne qui avait opté pour la France en 1870. Jean-Pierre Rothé naît le 16 novembre 1906 à Nancy ; après des années de lycée brillantes, il s'inscrit à la faculté des sciences de Strasbourg, puis termine ses études su […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/jean-pierre-rothe/#i_29522

SUBDUCTION

  • Écrit par 
  • Jean AUBOUIN
  •  • 6 283 mots
  •  • 9 médias

Dans le chapitre « Historique : l'étude des séismes »  : […] C'est le Japonais Wadati qui, le premier, montra en 1935 que les foyers des séismes dans le nord-ouest du Pacifique se disposaient globalement sur un plan incliné à 45 0 vers l'Asie, avec des séismes superficiels proches de la fosse du Japon à l'est, des séismes de moyenne profondeur (300 km) sous la mer du Japon et des séismes de grande profondeur (700 km) à l'ouest, so […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/subduction/#i_29522

TECTONIQUE DES PLAQUES

  • Écrit par 
  • Jean AUBOUIN
  •  • 7 545 mots
  •  • 16 médias

Dans le chapitre « L'expansion océanique »  : […] L'hypothèse de l'expansion océanique a été émise par Harry H. Hess (1960-1962) à partir, d'une part, de la forme des rides médio-océaniques avec leur rift médian d'aspect extensif, d'autre part, de l'existence de plans sismiques, découverts avant la Seconde Guerre mondiale par le géophysicien japonais Kiyoo Wadati, puis redécouverts plus tard par le sismologue américain Hugo Benioff, dont ils por […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/tectonique-des-plaques/#i_29522

TERRE - La planète Terre

  • Écrit par 
  • Jean AUBOUIN, 
  • Jean KOVALEVSKY, 
  • Evry SCHATZMAN
  •  • 12 049 mots
  •  • 12 médias

Dans le chapitre « Structure du globe terrestre »  : […] La densité des roches superficielles, égale à 2,7, très différente de celle de la Terre dans son ensemble, égale à 5,52, a conduit à conjecturer une composition variant avec la profondeur . En combinant la nature surtout granitique des roches de surface, celle, surtout basaltique, des roches issues des magmas rejetés par les volcans et la composition en fer-nickel de la majorité des météorites, on […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/terre-la-planete-terre/#i_29522

TSUNAMIS

  • Écrit par 
  • Yves GAUTIER, 
  • Hélène HÉBERT, 
  • Philippe HEINRICH
  •  • 3 598 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « L'alerte et la prévention »  : […] Le premier système d'alerte pour les côtes du Pacifique a été installé en 1968 à Hawaii. Il est fondé sur l'analyse des ondes sismiques et sur l'observation des hauteurs d'eau. Les ondes sismiques se propageant beaucoup plus vite que les ondes hydrauliques, la détection rapide des premières peut servir à alerter de l'arrivée du tsunami. Sur ce principe, les données des réseaux sismiques sont util […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/tsunamis/#i_29522


Affichage 

Amérique : épicentres sismiques et âge de la croûte océanique

carte

Carte des épicentres sismiques des Amériques et des océans voisins et âge (en millions d'années) de la croûte océanique (d'après E Bullard, 1969) 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Arc insulaire actif

dessin

Coupe schématique d'une marge continentale de convergence (arc insulaire actif) La lithosphère peut plonger dans l'asthénosphère jusqu'à 700 km de profondeur 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Archipel japonais : foyers sismiques

diaporama

Répartition des foyers sismiques sous l'archipel japonais Carte (a) d'après Sugimura et Uyeda (1966) Chaque signe (point, triangle…) représente un épicentre ; les courbes indiquent la profondeur des foyers, en kilomètres, qui va croissant vers le continent asiatique Coupe interprétative (b)... 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Briançonnais : épicentres des séismes de 1977

dessin

Épicentres des séismes enregistrés sur l'arc sismique briançonnais en septembre 1977 (d'après J Fréchet, 1978) 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Lithosphère et asthénosphère

diaporama

Mise en évidence de la lithosphère et de l'asthénosphère dans le cas de l'arc insulaire des Tonga (d'après J Olivier & B Isacks, 1967) En a, croquis géographique En b, la zone sismique, en hachures horizontales (plan de Benioff) ; en traits pleins, trajet selon lequel il y a une faible... 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Marge passive de Galice : sismique réflexion

dessin

Profil de sismique réflexion enregistré sur la marge passive de la Galice, à l'ouest de l'Espagne, montrant les blocs crustaux basculés hérités du « rifting » de la marge La vitesse des ondes sismiques est de l'ordre de 2,5 km/s dans les sédiments post-rift (1), dont l'épaisseur n'atteint... 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Provence : tremblement de Terre de 1909

carte

Carte des isoséistes du tremblement de terre de Provence (11 juin 1909), qui entraîna la mort de quarante personnes et fit des dégâts considérables ; les villages de Lambesc, Saint-Cannat, Rognes, Venelles et Vernègues, au nord-ouest d'Aix-en-Provence, ont été en partie détruits 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Répartition des points chauds

carte

Répartition des points chauds et des rides volcaniques asismiques correspondantes (d'après W J Morgan, 1971)On notera que la position des points chauds supposés rentre dans deux catégories :– Les points chauds au niveau des rides médio-océaniques, éventuellement initiateurs de celles-ci À... 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Séisme d'el-Asnam, en 1980

dessin

Séisme d'El-Asnam (10 oct 1980) ; épicentre du choc principal (E), localisation des 865 répliques enregistrées du 15 novembre au 2 décembre 1980 et tracé de la faille formée par le séisme (d'après Hoang Trong Pho, Institut de physique du globe de Strasbourg, 1981) 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Séisme d'Haïti, 2010

photographie

La faille d'Enriquillo traverse le sud d'Haïti sur plus de 300 km et a rompu sur environ 50 km le 12 janvier 2010 L'épicentre du séisme (étoile rouge) était à une vingtaine de kilomètres de Port-au-Prince La plupart des répliques (cercles de couleur) sont localisées autour de la... 

Crédits : R. Lacassin/ IPGP-CNRS

Afficher

Sismicité de la France

carte

Sismicité de la France : intensités maximales généralisées (d'après J-P Rothé, 1983) 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Sismicité de la zone méditerranéenne

dessin

La sismicité de la zone méditerranéenne et son interprétation en termes de tectonique des plaques Les points figurent les séismes de magnitude égale ou supérieure à 6 survenus entre 1922 et 1970 (d'après D P Mackenzie, 1972) La sismicité méditerranéenne est interprétée (d'après D P... 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Sismicité mondiale

photographie

La couleur indique la magnitude maximale des séismes s'étant produits de 1900 à 1997 et dont l'épicentre se trouve dans des carrés de 10 × 10 en latitude et en longitude L'échelle de couleur donne la valeur de cette magnitude maximale (d'après D L Turcotte & B D Malamud, International... 

Crédits : Nature, 2012

Afficher

Table vibrante Azalée

photographie

De dimensions 6 mètres × 6 mètres, cette table vibrante, la plus grande actuellement en Europe, mise en service en 1990, est utilisée pour tester des maquettes de grandes dimensions et de masse importante (jusqu'à 100 t) Huit vérins hydrauliques, pouvant développer chacun une force maximale... 

Crédits : CEA

Afficher

Variation des ondes sismiques S à 150 kilomètres de profondeur

photographie

Cette mappemonde montre la variation des ondes sismiques de type S à 150 kilomètres de profondeur Les couleurs, du bleu (plus froid) au rouge (plus chaud), indiquent en pourcentage la variation de la vitesse de ces ondes (respectivement plus rapides et plus lentes) À cette profondeur, la cause... 

Crédits : M. Cara/ Unistra

Afficher

Avant le séisme

photographie

Ville japonaise peu avant un tremblement de terre, en 1925 

Crédits : Three Lions/ Getty Images

Afficher

Exemple de cascade sismique à Sumatra

carte

À la suite du séisme du 26 décembre 2004 au large de Sumatra, une succession de grands séismes a rompu l'interplaque (plaque indo-australienne - plaque eurasienne) 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Intensité, accélération et vitesse

tableau

Relations entre l'intensité et l'accélération (0,1 < T < 0,5 s) et entre l'intensité et la vitesse (0,5 < T < 25 s) 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Intensités et dégâts

tableau

Intensité et fonction du type de construction (A, B, C), de la proportion de bâtiments endommagés (Q, N, P) et de la nature des dégâts (1 à 5) 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Le séisme de Maule (Chili) de 2010 dans le contexte des ruptures historiques

carte

Le séisme du 27 février 2010 a cassé l'interplaque de subduction sur une zone déjà rompue en 1835, lors du séisme de Conceptión, et refait glisser les zones activées plus récemment dans des séismes historiques modérés En regardant le détail du glissement pour 2010 (rectangle de... 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Ondes P, S et de surface d'un séisme

graphique

Onde P, onde S et onde de Rayleigh enregistrées sur la composante verticale d'un sismomètre à large bande passante du réseau mondial français Géoscope (station de l'île Crozet, au sud de l'océan Indien à 5 902 kilomètres de l'épicentre d'un séisme survenu dans les îles Balleny [MS =... 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Prévision d'un séisme à moyen terme dans le nord du Chili

carte

L'interplaque de subduction est bloquée depuis 1877 au nord du Chili, au nord du séisme d'Antofagasta de 1995 Un séisme en 2007, de magnitude 7,3 (Tocopilla) a cassé la partie profonde de ce contact, mais sans rompre vers la surface, et n'a donc pas relâché significativement les contraintes... 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Principe d'un séisme

vidéo

La plupart des séismes trouvent leur origine dans la lithosphère, couche externe rigide de la Terre épaisse d'une centaine de kilomètres Celle-ci se découpe en grandes plaques en mouvement les unes par rapport aux autres Ces déplacements entraînent aux limites des plaques l'accumulation... 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Rayons sismiques associés aux ondes de type P traversant la Terre

graphique

La nomenclature indique la partie des rayons sismiques de type P transmis à travers le manteau (P), le noyau (K) externe et la graine (I) La lettre minuscule i désigne la réflexion sur la graine (d'après Kennett et al, 1995) 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Rayons sismiques de type P traversant la Terre

dessin

La brusque diminution de vitesse en passant du manteau solide (jaune-orangé) au noyau externe liquide (orange) provoque la zone d'ombre du noyau La graine est indiquée en rouge (d'après V Courtillot, 2009) 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Relation de Gutenberg-Richter (distribution des magnitudes)

graphique

La loi universelle de Gutenberg-Richter (distribution des magnitudes), indépendante de la région ou de la période de temps étudiées (à la condition qu'une bonne statistique soit possible), prédit qu'une augmentation d'un point de magnitude divise par environ 10 le nombre de séismes qui... 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Séisme de 1906 à San Francisco

photographie

Une rue de San Francisco lors du séisme du 18 avril 1906 Des murs se sont effondrés et on voit, au loin, la fumée d'un incendie 

Crédits : Arnold Genthe/ Hulton Archive/ Getty Images

Afficher

Séismes de Loma Prieta et de Kobe

vidéo

Le 17 octobre 1989 à 17 h 4, 62 000 spectateurs assistent à un match de base-ball au stade de Candlestick lorsqu'un séisme d'une magnitude de 7,1 secoue la région de San Francisco L'épicentre est situé au pied du mont Loma Prieta, à une centaine de kilomètres au sud de San Francisco Le... 

Crédits : VMGROUP

Afficher

Séismes et électrofiltration

dessin

Les circulations d'eau dans les roches peuvent produire un effet électrique : les ions positifs en solution se fixent en partie sur les parois, et le flux d'eau entraîne une majorité d'ions de signe opposé, générant un potentiel électrique Les variations de contrainte du sol, dues par... 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Spectre des vibrations de la Terre dues à un séisme

graphique

Spectre des vibrations sphéroïdales de la Terre dues au séisme de Sumatra de magnitude Mw = 9,2 du 26 décembre 2004 La vibration la plus grave, notée 0S2, a une fréquence de l'ordre de 0,3 mHz : la Terre oscille à une période de 53,9 min prenant alternativement la forme d'un ellipsoïde... 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Statistique des répliques et lien avec les cascades et les précurseurs sismiques

dessin

L'observation du nombre de répliques à la suite d'un séisme, combinée avec la loi de Gutenberg-Richter, permet de prédire, au premier ordre, et de manière empirique, l'existence de cascades de séismes et de précurseurs 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Tremblement de terre

photographie

Ville japonaise après le tremblement de terre, en 1925 

Crédits : Three Lions/ Getty Images

Afficher

Tremblement de terre à Agadir

photographie

Le 29 février 1960, un séisme d'une magnitude 5,8 sur l'échelle de Richter touche Agadir (Maroc), faisant quinze mille victimes 

Crédits : Getty

Afficher

Tremblement de terre à Skopje

photographie

Soldats et civils tentent de trouver des survivants, dans Skopje (Macédoine), touchée par un tremblement de terre en 1963 

Crédits : Hulton Getty

Afficher

Variation des vitesses sismiques et de la masse volumique en fonction de la profondeur

graphique

À gauche: variation de la vitesse des ondes P en km/s (K dans le noyau, I dans la graine) et S (J dans la graine) en fonction de la profondeur en kilomètres À droite: variation de la masse volumique en tonne/m3 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Amérique : épicentres sismiques et âge de la croûte océanique
Crédits : Encyclopædia Universalis France

carte

Arc insulaire actif
Crédits : Encyclopædia Universalis France

dessin

Archipel japonais : foyers sismiques
Crédits : Encyclopædia Universalis France

diaporama

Briançonnais : épicentres des séismes de 1977
Crédits : Encyclopædia Universalis France

dessin

Lithosphère et asthénosphère
Crédits : Encyclopædia Universalis France

diaporama

Marge passive de Galice : sismique réflexion
Crédits : Encyclopædia Universalis France

dessin

Provence : tremblement de Terre de 1909
Crédits : Encyclopædia Universalis France

carte

Répartition des points chauds
Crédits : Encyclopædia Universalis France

carte

Séisme d'el-Asnam, en 1980
Crédits : Encyclopædia Universalis France

dessin

Séisme d'Haïti, 2010
Crédits : R. Lacassin/ IPGP-CNRS

photographie

Sismicité de la France
Crédits : Encyclopædia Universalis France

carte

Sismicité de la zone méditerranéenne
Crédits : Encyclopædia Universalis France

dessin

Sismicité mondiale
Crédits : Nature, 2012

photographie

Table vibrante Azalée
Crédits : CEA

photographie

Variation des ondes sismiques S à 150 kilomètres de profondeur
Crédits : M. Cara/ Unistra

photographie

Avant le séisme
Crédits : Three Lions/ Getty Images

photographie

Exemple de cascade sismique à Sumatra
Crédits : Encyclopædia Universalis France

carte

Intensité, accélération et vitesse
Crédits : Encyclopædia Universalis France

tableau

Intensités et dégâts
Crédits : Encyclopædia Universalis France

tableau

Le séisme de Maule (Chili) de 2010 dans le contexte des ruptures historiques
Crédits : Encyclopædia Universalis France

carte

Ondes P, S et de surface d'un séisme
Crédits : Encyclopædia Universalis France

graphique

Prévision d'un séisme à moyen terme dans le nord du Chili
Crédits : Encyclopædia Universalis France

carte

Principe d'un séisme
Crédits : Encyclopædia Universalis France

vidéo

Rayons sismiques associés aux ondes de type P traversant la Terre
Crédits : Encyclopædia Universalis France

graphique

Rayons sismiques de type P traversant la Terre
Crédits : Encyclopædia Universalis France

dessin

Relation de Gutenberg-Richter (distribution des magnitudes)
Crédits : Encyclopædia Universalis France

graphique

Séisme de 1906 à San Francisco
Crédits : Arnold Genthe/ Hulton Archive/ Getty Images

photographie

Séismes de Loma Prieta et de Kobe
Crédits : VMGROUP

vidéo

Séismes et électrofiltration
Crédits : Encyclopædia Universalis France

dessin

Spectre des vibrations de la Terre dues à un séisme
Crédits : Encyclopædia Universalis France

graphique

Statistique des répliques et lien avec les cascades et les précurseurs sismiques
Crédits : Encyclopædia Universalis France

dessin

Tremblement de terre
Crédits : Three Lions/ Getty Images

photographie

Tremblement de terre à Agadir
Crédits : Getty

photographie

Tremblement de terre à Skopje
Crédits : Hulton Getty

photographie

Variation des vitesses sismiques et de la masse volumique en fonction de la profondeur
Crédits : Encyclopædia Universalis France

graphique