SINOPIA

DESSIN

  • Écrit par 
  • Robert FOHR, 
  • Geneviève MONNIER
  •  • 6 940 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « La sanguine et les trois crayons »  : […] Connue dès l'Antiquité, la sanguine – ainsi dénommée en raison de l'analogie de sa couleur avec le sang – est une pierre d'oxyde ferrique argileux appelé hématite qui se présente sous forme de pigment en poudre, de bâtonnet ou encore de plaque dont la couleur va du rouge orangé au rouge-brun violacé. Comme le fusain, et parfois associée à lui, elle fut d'abord utilisée par les fresquistes pour l' […] Lire la suite

FRESQUE

  • Écrit par 
  • Ève BORSOOK
  •  • 6 752 mots
  •  • 10 médias

Dans le chapitre « Préparation des fresques »  : […] Les peintures murales étaient préparées de plusieurs façons. On faisait souvent des dessins sur l' arriccio au moyen de terre noire, jaune ou rouge (la prétendue sinopia , du nom de la fameuse terre rouge de Sinope, en Asie Mineure). On a trouvé des dessins préliminaires de ce genre, tracés dès le v e  siècle après J.-C., sous les mosaïques de l'arc triomphal de Sainte-Marie-Majeure à Rome. Parfo […] Lire la suite