LUZZATTO SIMHA SIMEON (1580-1663)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Rabbin, historien et apologiste italien, né à Venise, où il a exercé ses fonctions rabbiniques jusqu'à sa mort. Sorte de précurseur italien de l'Allemand Moses Mendelssohn (1729-1786), Simha Simeon Luzzatto composa en langue italienne une œuvre philosophique, d'un niveau remarquable, intitulée Socrate. Cela ne l'empêcha point de prendre, à diverses occasions, la défense des Juifs ni de plaider pour leur émancipation et leur insertion dans la société, en retraçant notamment l'histoire des Juifs de Venise et leur contribution à l'épanouissement de la grande République italienne dans son Discorso circa il stato degli Hebrei (1638). Ce livre, dédié aux doges, essaie de démontrer que le peuple vénitien a toujours sympathisé avec les Juifs et que l'intolérance à leur égard n'était qu'une arme politique entre les mains des patriciens. Bien que limité au cas de Venise, l'ouvrage a largement contribué à amorcer le mouvement qui conduisit à l'émancipation des Juifs d'Europe occidentale, réalisée plus tard par la Révolution française.

—  André NEHER

Écrit par :

  • : professeur honoraire de l'université de Strasbourg

Classification

Pour citer l’article

André NEHER, « LUZZATTO SIMHA SIMEON - (1580-1663) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 22 novembre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/simha-simeon-luzzatto/