NUMÉRIQUE SIGNAL

ALGORITHME DE TRANSFORMÉE DE FOURIER RAPIDE (J. W. Cooley et J. W. Tukey)

  • Écrit par 
  • Bernard PIRE
  •  • 352 mots

La publication en 1965, dans le journal Mathematics of Computation de la Société américaine de mathématiques (AMS), de l’« Algorithme de transformée de Fourier rapide » par les mathématiciens américains James William Cooley (1926-2016) et John Wilder Tuckey (1915-2000) révolutionne l’automatisation des calculs physico-mathématiques liés à l’étude de systèmes dont l’évolution est prédite par des […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/algorithme-de-transformee-de-fourier-rapide/#i_787

AUTOMATISATION

  • Écrit par 
  • Jean VAN DEN BROEK D'OBRENAN
  •  • 11 880 mots
  •  • 12 médias

Dans le chapitre « Information et variables d'état »  : […] Avant de classifier les composants des systèmes automatiques, il y a lieu d'examiner de quelle façon les grandeurs et les événements intervenant dans l'automatisation sont traduits en grandeurs de substitution que le système puisse traiter. L'information concernant soit la commande du système, soit les variables d'état, peut revêtir deux formes, numérique ou analogique. – Dans la forme numérique , […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/automatisation/#i_787

ÉLECTRONIQUE INDUSTRIE

  • Écrit par 
  • Michel-Henri CARPENTIER
  •  • 14 320 mots
  •  • 8 médias

Dans le chapitre «  Les télécommunications »  : […] Les télécommunications, première grande application de l'électronique, ont assez peu évolué jusqu'à la fin de la Seconde Guerre mondiale : le téléphone est longtemps resté à commutation manuelle, puis il est devenu à commutation automatique, « électromécanique » avec des relais électromagnétiques. Les voies téléphoniques transportaient la parole sous forme analogique dans des fils métalliques ent […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/industrie-electronique/#i_787

ENREGISTREMENT

  • Écrit par 
  • Michel CALMET
  •  • 11 294 mots
  •  • 28 médias

Dans le chapitre « Procédés numériques »  : […] Un signal numérique représente un signal analogique continu par une suite discrète de nombres. On a une double quantification, dans le temps et en amplitude, ce qui donne une représentation discontinue et approchée du signal, au point qu'on peut se demander où réside le progrès. Il faut d'abord bien voir qu'un signal analogique n'est déjà qu'une représentation approchée de la réalité et que ce sig […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/enregistrement/#i_787

ONDELETTES

  • Écrit par 
  • Alexandre GROSSMANN, 
  • Bruno TORRESANI
  •  • 5 718 mots

Dans le chapitre « 4. Une application spectaculaire : la compression de données »  : […] La compression de données est l'un des défis majeurs lancés aux mathématiciens d'aujourd'hui. Le développement de ce que l'on qualifie parfois de « société de l'information » rend nécessaires le stockage et la transmission ultrarapide de quantités gigantesques d'informations de toutes sortes. Le défi est tout d'abord technologique, dans la mesure où il s'agit de stocker un maximum de données dans […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/ondelettes/#i_787

PHOTOGRAPHIE - Procédés de prise de vue numérique

  • Écrit par 
  • André CHABANETTE
  •  • 6 034 mots
  •  • 19 médias

Dans le chapitre « Conversion analogique-numérique »  : […] Le rôle d'un capteur consiste à transformer le signal lumineux reçu (photons) en signal vidéo analogique mais électronique. Ce signal est ensuite converti en une série de valeurs binaires (0 ou 1) par un convertisseur analogique-numérique. Ce dernier transforme la tension de chaque point du signal analogique en valeurs binaires au moins sous 8 bits (2 8 , soit 256 niveaux de nuances pour chaque co […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/photographie-procedes-de-prise-de-vue-numerique/#i_787

TÉLÉCOMMUNICATIONS - Histoire

  • Écrit par 
  • René WALLSTEIN
  •  • 18 646 mots
  •  • 23 médias

Dans le chapitre « Le développement des communications à longue distance »  : […] C'est la mise au point de la triode (un tube à trois électrodes dans lequel on a fait le vide) en 1906 par l'Américain Lee de Forest qui, en permettant l'amplification des courants, va ouvrir la voie au développement des communications à longue distance sur le réseau téléphonique. Les premiers équipements de transmission munis de ces tubes à vide voient le jour à partir des années 1920. Ils perme […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/telecommunications-histoire/#i_787

TÉLÉCOMMUNICATIONS - La révolution numérique

  • Écrit par 
  • Daniel HARDY
  •  • 4 489 mots
  •  • 2 médias

Les signaux échangés au travers des réseaux de télécommunications ont été initialement de nature analogique, c'est-à-dire à variation continue. Malgré les progrès des techniques de traitement du signal, cette caractéristique a toujours rendu difficile la restitution du signal reçu avec une qualité voisine de celle du signal émis. La transformation du signal analogique en signal numérique est alor […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/telecommunications-la-revolution-numerique/#i_787

TÉLÉCOMMUNICATIONS - Les transmissions radio

  • Écrit par 
  • François DE RYCK
  •  • 4 936 mots
  •  • 5 médias

Dans le chapitre « La transmission radio »  : […] Une fois la couverture assurée et le déploiement des stations de base adapté au trafic à écouler, il reste à assurer le bon fonctionnement du système, en particulier l'accès au réseau des terminaux mobiles afin que ceux-ci puissent établir des communications et recevoir des appels tout en se partageant et en optimisant l'utilisation des ressources radio disponibles. Pour accéder au réseau, le term […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/telecommunications-les-transmissions-radio/#i_787

TÉLÉCOMMUNICATIONS - Technologies optiques

  • Écrit par 
  • Irène JOINDOT, 
  • Michel JOINDOT
  •  • 7 033 mots
  •  • 8 médias

Dans le chapitre « Principe de l'amplificateur optique à fibre »  : […] Comme n'importe quel amplificateur, un amplificateur optique absorbe l'énergie fournie par une source extérieure appelée pompe et la restitue au signal pour l'amplifier. Les amplificateurs à fibre disponibles commercialement fonctionnent dans la fenêtre de transmission à la longueur d'onde de 1 550 nm. Un de leurs avantages est la simplicité du dispositif (fig. 5 ). Ils se composent pour l'essenti […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/telecommunications-technologies-optiques/#i_787


Affichage 

Conversion d'un signal analogique en numérique

graphique

Le signal analogique (en a) après son échantillonnage (en b) est transformé en signal numérique (en c), sur 8 bits dans cet exemple Les différents points d'intersection entre la fréquence d'échantillonnage et le signal analogique (en b) sont ensuite quantifiés et codés en binaire (en c)... 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Modulation numérique de la lumière

graphique

Techniques de cinéma Principe de la modulation de la lumière par des matrices de micro-miroirs (DMD, Digital Micromirror Device) commandées par un signal numérique Par souci de simplification, le principe de la modulation numérique de la lumière par modulation de la durée de l'impulsion ou... 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Transformation d'un signal

dessin

Étapes de la transformation d'un signal 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Conversion d'un signal analogique en numérique
Crédits : Encyclopædia Universalis France

graphique

Modulation numérique de la lumière
Crédits : Encyclopædia Universalis France

graphique

Transformation d'un signal
Crédits : Encyclopædia Universalis France

dessin