NULAND SHERWIN B. (1930-2014)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Le chirurgien et auteur américain Sherwin Nuland démystifia la mort dans son ouvrage récompensé par un National Book Award How We Die : Reflections on Life’s Final Chapter (1994, Mourir : réflexions sur le dernier chapitre de la vie), qui montre crûment la réalité de la fin de la vie et remet en question l’usage des technologies médicales pour maintenir quelqu’un en vie à tout prix, en particulier lorsque cela est en contradiction avec le désir de la personne de mourir avec dignité.

Shepsel Ber Nudelman (qui prendra plus tard le nom de Sherwin Bernard Nuland) naît le 8 décembre 1930 dans le quartier du Bronx, à New York. Diplômé de médecine de l’université Yale (1955), il est chirurgien à l’université Yale-hôpital de New Haven avant d’entamer sa carrière d’écrivain. Sa bibliographie comprend également Doctors : The Biography of Medicine (1988, Les Héros de la médecine), The Wisdom of the Body (1997, réédité la même année sous le titre How We Live), The Soul of Medicine (2009), The Uncertain Art (2008), ainsi que des biographies du peintre Léonard de Vinci (2000, Léonard de Vinci) et du physicien et philosophe juif médiéval Moses Maimonides (2005). Son livre de souvenirs, Lost in America (2003), raconte de manière profondément émouvante sa difficile relation avec un père au tempérament explosif et le traumatisme psychologique qui en a résulté. Il reçoit en 2011 la médaille d’or de la société américaine de philosophie pour les services rendus à la philosophie médicale.

Sherwin Nuland meurt le 3 mars 2014 à Hamden, dans le Connecticut.

—  Universalis

Classification

Pour citer l’article

« NULAND SHERWIN B. - (1930-2014) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 17 octobre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/sherwin-b-nuland/