SEXUALITÉ FÉMININE

FÉMINISME Le féminisme des années 1970 dans l'édition et la littérature

  • Écrit par 
  • Brigitte LEGARS
  •  • 6 178 mots
  •  • 5 médias

Dans le chapitre « Le « continent noir » »  : […] À propos de la sexualité féminine, Freud emploie la formule désormais bien connue de « continent noir » de la psychanalyse. À peu près à la même époque, un jeune Juif viennois, Otto Weininger, publie un livre raciste, misogyne et antisémite, Sexe et Caractère , et se suicide quelques mois plus tard après avoir déclaré à un ami : « As-tu déjà pensé à ton double ? et s'il arrivait maintenant ! Le do […] […] Lire la suite

HOMOSEXUALITÉ

  • Écrit par 
  • Frédéric MARTEL
  •  • 9 195 mots

Dans le chapitre « L'homosexualité féminine longtemps passée sous silence »  : […] Si on a fréquemment tendance à confondre homosexualité masculine et féminine (et le terme homosexuel y incite), il est impossible de mêler systématiquement les deux histoires. Pour une large part, les pratiques policières et religieuses à l'égard du lesbianisme sont fondamentalement différentes de celles qui condamnent les hommes homosexuels. Si l'homosexualité féminine a paru longtemps moins cho […] […] Lire la suite

PERRIER FRANÇOIS (1922-1990)

  • Écrit par 
  • Élisabeth ROUDINESCO
  •  • 628 mots

Avec François Perrier disparaissait l'un des représentants les plus fameux de la troisième génération psychanalytique française : celle qui fit l'âge d'or du freudisme dans ce pays en se nourrissant de l'enseignement de Lacan et en donnant à cet enseignement son impulsion majeure. Né à Paris en 1922, François Perrier est le fils d'un journaliste poète qui le laissera orphelin à l'âge de treize a […] […] Lire la suite

SEXUALITÉ HISTOIRE DE LA

  • Écrit par 
  • Michel BOZON
  •  • 6 738 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Différencialisme, double standard normatif et inégalités entre femmes et hommes »  : […] De fait, les représentations de la sexualité continuent à être traversées par une dichotomie qui oppose une sexualité féminine pensée dans le registre de l'affectivité, de la relation et de la conjugalité, à une sexualité masculine pensée dans le registre des besoins naturels, du désir individuel et du plaisir. Coexistent ainsi une interprétation romantique et conjugale à l'usage des femmes, et u […] […] Lire la suite