SEUILS ÉCONOMIQUES

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Les applications à l'économie

Les applications du concept de seuil à l'économie, très nombreuses, sont d'inégale importance : elles vont des problèmes de système économique, libéralisme et socialisme notamment, qui ont pu être ainsi « transcendés » par des points de vue scientifiques, jusqu'aux plus réalistes questions de bilans et de moyens concrets de politique économique.

La combinaison du marché et du plan

Une économie qui étudie le « fonds scientifique commun » de toute activité économique, quelle que soit l'idéologie en cause et quel que soit le stade de développement atteint, est appelée « économie généralisée ». En théorie, le système du plan autoritaire, préconisé par le socialisme de type marxiste, et celui du marché concurrentiel libéral s'opposent irrémédiablement. En principe, chaque système présente ses avantages, soit une répartition plus rationnelle et plus juste, soit une liberté plus grande et une motivation plus intense pour le travail. En fait, tous les pays combinent à quelque degré le plan et le marché, et certains ont cru en une convergence entre les deux systèmes, avant la conversion de fait du premier à la logique du second. En économie généralisée, on dose la liberté et l'autorité pour parvenir à des résultats optimaux : par exemple, on laissera le prix fluctuer entre un seuil maximal et un seuil minimal pour bénéficier jusqu'à un certain point des avantages du système libéral, mais on limitera ces fluctuations vers le haut et vers le bas pour permettre une meilleure coordination par un plan-cadre.

En fait, les distances entre les seuils d'encadrement caractérisent le degré d'autoritarisme d'un régime sur le plan économique, qu'il s'agisse des prix, des salaires, des profits, etc. Les études montrent que les seuils doivent être plus rapprochés dans les pays sous-développés et qu'un régime dirigiste leur convient généralement mieux. Après le décollage, on passe par une phase plus libérale ; il en fut ainsi pour la France, au xixe siècle. Ensuite, on observe d'une façon plus complexe des différenciations par secteurs de production : l'économie de seuil permet de prendre une position plus ou moins nuancée sur le système optimal.

Bilans et repérages de seuil

Il est utile de savoir également où se situent les seuils dans la politique économique courante. L'État pourra étudier des seuils fiscaux, pour limiter la pression fiscale psychologique, et aussi des seuils généraux de salaires, pour éviter les difficultés sociales. Les seuils de prix, de profits, d'intérêt permettent de régler, au besoin, la conjoncture et la croissance économiques. Des enquêtes appropriées peuvent permettre de reconnaître l'emplacement des seuils. En France, l'école de psychologie économique a montré comment certains faits sont des indices de seuils : les mouvements inattendus de la productivité, de l'absentéisme, des accidents du travail signalent par exemple qu'un seuil inférieur de salaire est proche.

On peut conclure que, pour une politique économique réaliste, non seulement il est souhaitable de situer les seuils essentiels, mais qu'un bilan général des principaux seuils est même pratiquement indispensable.

1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 5 pages

Écrit par :

Classification

Les derniers événements

4 décembre 2018 Canada. Décision du Québec de réduire le nombre d'immigrés accueillis.

La réduction des seuils annoncée s’applique aux migrants économiques, aux réfugiés et aux migrants au titre du regroupement familial – la province ne dispose d’une compétence propre que dans la première catégorie. Ottawa déplore l’instauration d’un « système à deux vitesses » entre le Québec et les autres provinces, et s’inquiète des conséquences de cette décision sur la pénurie de main-d’œuvre au Québec. […] Lire la suite

Pour citer l’article

Pierre-Louis REYNAUD, « SEUILS ÉCONOMIQUES », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 15 août 2022. URL : https://www.universalis.fr/encyclopedie/seuils-economiques/