ANTILYMPHOCYTAIRE SÉRUM

GREFFES

  • Écrit par 
  • Jean PAUPE
  •  • 3 725 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « Les sérums antilymphocytes »  : […] Les sérums antilymphocytes sont obtenus en injectant à un animal des lymphocytes ou des thymocytes provenant d'une autre espèce (homme) chez laquelle on veut ultérieurement obtenir une immunodépression. Ils s'attaquent aux lymphocytes informés conduisant à l'état de tolérance. En association avec les dépresseurs chimiques, ils se sont avérés très utiles chez l'homme pour obtenir une tolérance pro […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/greffes/#i_50067

IMMUNOLOGIE

  • Écrit par 
  • Joseph ALOUF, 
  • Pierre GRABAR
  •  • 5 242 mots
  •  • 8 médias

Dans le chapitre « La réactivité nocive »  : […] Jusqu'en 1902, tous les phénomènes immunologiques observés étaient considérés comme faisant partie d'un mécanisme général de défense de l'organisme. Mais, cette année-là, Richet et Portier ont observé un fait inattendu en étudiant l'action toxique d'extraits des tentacules de Actinaria . Une seconde injection de ces extraits n'induisait pas une augmentation de la protection […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/immunologie/#i_50067

THÉRAPEUTIQUE - Immunorégulation

  • Écrit par 
  • Didier FRADELIZI
  •  • 6 834 mots

Dans le chapitre « Anticorps dirigés contre les cellules immunitaires »  : […] La compréhension des mécanismes du rejet des greffes et notamment du rôle respectif des deux sous-catégories de lymphocytes T (lymphocytes T auxiliaires CD4 + qui reconnaissent les disparités antigéniques entre l'hôte receveur et le greffon, lymphocytes tueurs CD8 + qui détruisent les cellules étrangères par contact direct) a permis de mettre au […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/therapeutique-immunoregulation/#i_50067

TRANSPLANTATION D'ORGANES

  • Écrit par 
  • Henri BISMUTH, 
  • Jean-François DELFRAISSY, 
  • Jean DORMONT, 
  • Jean HAMBURGER, 
  • Didier SAMUEL
  •  • 5 602 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Le traitement et la surveillance du receveur »  : […] Il est nécessaire de traiter le receveur d'organe par des médications capables de diminuer l'intensité de ses réactions immunologiques contre l'homotransplant. Les médicaments «  immunosuppresseurs" les plus couramment employés sont les suivants. L' azathioprine , spécialisée sous le nom d' Imuran ou Imurel, est un corps de la série chimique des purines qui déprime électiveme […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/transplantation-d-organes/#i_50067