SERPENTS ou OPHIDIENS

AUSTRALIE

  • Écrit par 
  • Benoît ANTHEAUME, 
  • Jean BOISSIÈRE, 
  • Bastien BOSA, 
  • Harold James FRITH, 
  • Yves FUCHS, 
  • Alain HUETZ DE LEMPS, 
  • Isabelle MERLE, 
  • Xavier PONS
  • , Universalis
  •  • 26 539 mots
  •  • 28 médias

Dans le chapitre « La faune »  : […] Les Vertébrés terrestres et dulçaquicoles groupent une centaine de Mammifères placentaires, plus de 100 Marsupiaux, 2 Monotrèmes, plus de 500 Oiseaux, près de 400 Reptiles, une centaine de Batraciens anoures (pas de salamandres ni de tritons) et 180 Poissons. Chez les Invertébrés, 700 Mollusques et, selon Keast (1959), 50 000 Insectes sont à mentionner. Les Oiseaux, qui constituent le groupe le mi […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/australie/#i_38262

FAUNE SAUVAGE

  • Écrit par 
  • Romain JULLIARD, 
  • Pierre PFEFFER, 
  • Jean-Marc PONS, 
  • Dominique RICHARD, 
  • Alain ZECCHINI
  •  • 14 135 mots
  •  • 6 médias

Dans le chapitre « Les espèces animales terrestres »  : […] L'exploitation réglementée des espèces animales terrestres pour le commerce de leurs produits répond à trois formules principales : la récolte , l'élevage extensif et l'élevage intensif. La récolte affecte quantité d'espèces dans le monde, principalement des mammifères et des reptiles. En Afrique, les produits d'ongulés destinés au marché intérieur sont […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/faune-sauvage/#i_38262

MEMBRES

  • Écrit par 
  • Claude GILLOT, 
  • Armand de RICQLÈS
  •  • 15 020 mots
  •  • 12 médias

Dans le chapitre « Régression des membres, apodie »  : […] Une tendance à la régression des membres pairs et des ceintures se manifeste dans de nombreuses lignées de Tétrapodes : elle aboutit parfois à la disparition complète de ces structures. Parmi les Amphibiens, une apodie complète était réalisée dès le Carbonifère avec le groupe des Aistopodes serpentiformes ( Phlegetontia ). Les Amphibiens apodes actuels ( […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/membres/#i_38262

PLAN D'ORGANISATION DES VERTÉBRÉS

  • Écrit par 
  • Bertrand FAVIER
  •  • 5 774 mots
  •  • 6 médias

Dans le chapitre « Pourquoi les oiseaux ont-ils un long cou et les serpents un thorax « sans fin » ? »  : […] Derrière les similitudes du profil d'expression des homéogènes se cachent des différences intéressantes. La figure ci-dessous montre la limite antérieure d'expression de HoxC-6 /des homéogènes dans les somites d'un oiseau, le poulet, et d'un mammifère, la souris, ainsi que la morphologie des vertèbres correspondantes. Les vertèbres présentent des formes qui changent progre […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/plan-d-organisation-des-vertebres/#i_38262

REDI FRANCESCO (1626-1697)

  • Écrit par 
  • Pascal DURIS
  •  • 1 088 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Ses travaux sur les vipères »  : […] Dans le domaine des sciences naturelles, Redi étudie tout d’abord la production et le mode d’action du venin des serpents élevés à la pharmacie ducale dont il est le surintendant. Ces animaux entrent en effet dans la préparation de la célèbre thériaque (antidote de divers poisons). Il montre que le venin n’a pas de rapport avec la bile, comme on le pensait à son époque, et qu’il est produit par d […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/francesco-redi/#i_38262

REPTILES

  • Écrit par 
  • Pierre CLAIRAMBAULT
  •  • 3 965 mots
  •  • 8 médias

Dans le chapitre « Cavité buccale »  : […] La cavité buccale abrite, chez les Squamates, un organe sensoriel pair, particulier : l'organe chimiosensible de Jacobson. Les extrémités de la langue bifide pénètrent dans chacune des deux cavités de l'organe de Jacobson placées dans le palais. C'est également dans la cavité buccale que débouchent les glandes venimeuses (glandes salivaires très modifiées). On admet que tous les Serpents en poss […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/reptiles/#i_38262

REPTILES FOSSILES

  • Écrit par 
  • Armand de RICQLÈS, 
  • Pierre-Antoine SAINT-ANDRÉ
  •  • 11 604 mots
  •  • 14 médias

Dans le chapitre « Le « juste milieu » reptilien : les Lépidosauriens »  : […] Dans le cladogramme de Gauthier et de ses collaborateurs (1988), les Diapsides constituent un clade dont les synapomorphies principales sont la longueur plus grande de la région préorbitaire par rapport à la région postorbitaire, la présence et l'orientation dorsolatérale de la fenêtre temporale haute. Le groupe des Araeoscelidia , dont le représentant type est […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/reptiles-fossiles/#i_38262

SEXUALISATION, biologie

  • Écrit par 
  • Jacques DECOURT, 
  • Jean-Marc LOBACCARO, 
  • Étienne PATIN, 
  • Lluis QUINTANA-MURCI, 
  • Charles SULTAN
  •  • 14 029 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Le système ZW chez les vertébrés »  : […] Dans le système ZW, le mâle est homogamétique ZZ et la femelle hétérogamétique ZW, le chromosome W étant souvent le plus petit et hétérochromatique. On le trouve principalement chez les oiseaux et les serpents. Les oiseaux se séparent en deux groupes principaux, les Ratites et les Carinates. Contrairement à ces derniers, qui comprennent la plupart des espèces aviaires connues, les Ratites (autruc […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/sexualisation-biologie/#i_38262

SQUAMATES

  • Écrit par 
  • Virginie LEVRAT
  •  • 2 474 mots
  •  • 7 médias

Dans le chapitre « Sous-ordre des Ophidiens »  : […] Sous une apparente unité morphologique, les serpents montrent des caractères anatomiques très variés. Plus de deux mille cinq cents espèces sont regroupées en trois infra-ordres, mais la position systématique de certaines espèces reste très controversée. – Parmi les Scolécophidiens sont regroupés dans deux familles : Typhlopidés et Leptotyphlopidés, des serpents fouisseurs inoffensifs, communémen […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/squamates/#i_38262

TETRAPODOPHIS AMPLECTUS

  • Écrit par 
  • Philippe JANVIER
  •  • 1 325 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Les environnements et les adaptations des premiers serpents »  : […] Une autre surprise réside dans le mode de vie probable de Tetrapodophis amplectus . Les hypothèses sur la position des serpents dans la phylogénie des Squamates ont varié depuis les années 1990, selon que l’on considérait des caractères moléculaires ou morphologiques. Les premiers suggéraient un enracinement d […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/tetrapodophis-amplectus/#i_38262

VENINS

  • Écrit par 
  • Jean-Philippe CHIPPAUX, 
  • Max GOYFFON
  •  • 6 917 mots
  •  • 8 médias

Dans le chapitre « Envenimations  »  : […] Dans le monde, chaque année quelque cinq millions de morsures de serpents et plus d'un million de piqûres de scorpions sont recensées. Elles entraînent, respectivement, 125 000 et 3 000 décès. Les piqûres d'abeilles et de guêpes sont dangereuses pour l'homme plus en raison du risque de choc allergique que de la puissance des toxines de leurs venins. Toutefois, de multiples piqûres peuvent entraîn […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/venins/#i_38262


Affichage 

Anaconda vert

photographie

L'anaconda vert (Eunectes murinus), grand serpent constrictor d'Amérique du Sud 

Crédits : Gary Braasch/ The Image Bank/ Getty Images

Afficher

Camouflage du corps d'un serpent

dessin

Le dessin disruptif (schéma de droite) camoufle le corps allongé d'un serpent 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Locomotion du serpent

vidéo

Exemple de la couleuvreLes serpents, dépourvus de membres, utilisent des types de locomotion très particuliersPar exemple, cette couleuvre à collier peut se déplacer de deux manières : par ondulation latérale ou par reptation rectiligneDans son déplacement par ondulation latérale, la... 

Crédits : Planeta Actimedia S.A.© Encyclopædia Universalis France pour la version française.

Afficher

Serpent

photographie

Serpent étouffant sa proie avant de l'avaler 

Crédits : matsusanae/ Pixabay

Afficher

Serpent à sonnette

photographie

Crotale cornu (Crotalus cerastes), petite espèce de serpent à sonnette vivant dans les zones subdésertiques des États-Unis et du Mexique 

Crédits : Paul Chesley/ Stone/ Getty Images

Afficher

Vipère aspic

photographie

D'un naturel méfiant et peu agressif, la vipère aspic (Vipera aspis) n'attaque généralement que pour chasser, préférant fuir si elle se sent menacée Elle affectionne les terrains ensoleillés buissonneux ou pierreux, mais reste à l'ombre aux heures les plus chaudes Quand elle ouvre la... 

Crédits : Istituto Geografico De Agostini

Afficher

Anaconda vert
Crédits : Gary Braasch/ The Image Bank/ Getty Images

photographie

Camouflage du corps d'un serpent
Crédits : Encyclopædia Universalis France

dessin

Locomotion du serpent
Crédits : Planeta Actimedia S.A.© Encyclopædia Universalis France pour la version française.

vidéo

Serpent
Crédits : matsusanae/ Pixabay

photographie

Serpent à sonnette
Crédits : Paul Chesley/ Stone/ Getty Images

photographie

Vipère aspic
Crédits : Istituto Geografico De Agostini

photographie