MIKAELIAN SERGUEÏ (1923-2016)

RUSSE CINÉMA

  • Écrit par 
  • Bernard EISENSCHITZ
  •  • 10 135 mots
  •  • 6 médias

Dans le chapitre « Vieille Russie et stagnation »  : […] Tandis que les cinéastes des républiques redécouvrent leurs réalités et leur identité nationales, les cinéastes russes signifient le rapport douloureux et ancien de la Russie à l'Europe : ainsi Mikhalkov-Kontchalovski dans son adaptation de Tourgueniev, Un nid de gentilshommes (1969). Kontchalovski se fait le chantre de la Russie, soviétique ou ancienne, d' Oncle Vania (1971) à Sibériade (1978), […] […] Lire la suite