SÉPARATION ISOTOPIQUE

CENTRIFUGATION

  • Écrit par 
  • Jean LEMERLE
  •  • 1 802 mots
  •  • 2 médias

Lorsque la décantation de particules sous l'effet du champ de pesanteur est inefficace ou trop lente, on a alors recours au procédé de centrifugation. Pour cela, on substitue au champ de pesanteur terrestre un champ de forces centrifuges infiniment plus grand, soit de 500 000 à 1 million de fois l'accélération de la pesanteur ( g  = 9,81 m . s -2 ). Les centrifugeuses sont couramment utilisées pa […] Lire la suite

FLUOR

  • Écrit par 
  • Josik PORTIER
  • , Universalis
  •  • 2 403 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Applications »  : […] Le fluor et surtout ses dérivés connaissent de multiples applications dans des domaines variés. Le fluor est utilisé en thérapeutique. Son emploi le plus courant est la prophylaxie de la carie dentaire. À cet effet, certains pays introduisent systématiquement du fluor dans les eaux de consommation. Le fluorure de sodium sert pour le traitement des retards de calcification. Le fluor est également […] Lire la suite

FLUORURE D'HYDROGÈNE

  • Écrit par 
  • Bernard CARTON
  •  • 617 mots

Formule brute : HF Masse moléculaire : 20,01 g Point d'ébullition : 19,5 0 C Point de fusion : — 83,1 0 C Température critique : 188 0 C. Gaz incolore d'odeur piquante fumant dans l'air. Le fluorure d'hydrogène bout déjà à la température ordinaire, mais, refroidi, il forme un liquide léger, mobile et très hygroscopique. Au point d'ébullition et sous forte pression, il a un poids moléculaire corres […] Lire la suite

FRÉJACQUES CLAUDE (1924-1994)

  • Écrit par 
  • Robert DAUTRAY
  •  • 849 mots

Physicien français, né le 1 er  août 1924 à Paris et mort le 7 juin 1994 dans la même ville. En cinq décennies, la France est devenue l'une des premières puissances nucléaires du monde. Beaucoup d'efforts très divers ont été nécessaires pour cela. Parmi ceux-ci, la mise au point du procédé de séparation des isotopes de l'uranium, d'abord dans l'usine de Pierrelatte, puis dans celle du Tricastin, […] Lire la suite

NUCLÉAIRE - Cycle du combustible

  • Écrit par 
  • Bernard BOULLIS, 
  • Noël CAMARCAT
  •  • 7 074 mots
  •  • 12 médias

Dans le chapitre « L'enrichissement de l'uranium »  : […] L'enrichissement de l'uranium est une étape essentielle du cycle du combustible nucléaire, grâce à laquelle la teneur en 235 U, isotope fissile de l'uranium, peut être portée de 0,72 p. 100 (teneur naturelle) à la valeur nécessaire (de 3 à 4,5 p. 100) à l'alimentation des réacteurs à eau légère qui constituent de loin la filière la plus répandue dans le monde. Cette opération met en œuvre les te […] Lire la suite

NUCLÉAIRE (PHYSIQUE) - Isotopes

  • Écrit par 
  • René BIMBOT, 
  • René LÉTOLLE
  •  • 5 429 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre «  Effets isotopiques. Séparation des isotopes »  : […] Les effets isotopiques, différences de propriétés physiques ou chimiques existant entre les isotopes du même élément, résultent en totalité des écarts de masse des noyaux atomiques et de leurs conséquences sur les énergies vibrationnelles ou rotationnelles des molécules. Ces différences de propriétés peuvent être utilisées, et le sont souvent à l'échelle industrielle, pour séparer les isotopes. C […] Lire la suite

URANIUM

  • Écrit par 
  • Bernard BOUDOURESQUES, 
  • Jean CARALP, 
  • Jeanne LEHMANN, 
  • Jean-Louis VIGNES
  •  • 6 230 mots
  •  • 9 médias

Dans le chapitre « Enrichissement »  : […] L' uranium naturel contient 0,71 p. 100 atomique de 235 U fissile. Les réacteurs à eau ordinaire demandent de l'uranium enrichi en 235 U à environ 3 p. 100. Les explosifs nucléaires et l'alimentation des réacteurs des sous-marins nucléaires nécessitent un enrichissement qui doit dépasser 90 p. 100. Le premier uranium enrichi, destiné à la fabrication de la première bombe atomique dans le cadre du […] Lire la suite

UREY HAROLD CLAYTON (1893-1981)

  • Écrit par 
  • Georges KAYAS
  •  • 585 mots

Chimiste américain né à Walkerton (Indiana) et mort à La Jolla (Californie). Harold Clayton Urey commence sa carrière à Copenhague (1923-1924), où il prend part aux recherches de Niels Bohr sur la théorie de la structure de l'atome. Professeur associé à la Johns Hopkins University (Baltimore, 1924-1929), à Columbia University (1929-1945), puis à l'Institut d'études nucléaires de l'université de Ch […] Lire la suite