SENTIMENT DU MONDE, Carlos Drummond de AndradeFiche de lecture

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Un art de la dissonance

L'ouverture du moi au monde fait évoluer la poésie de Drummond vers un lyrisme social qui est représentatif de la conscience littéraire brésilienne de la décennie 1930-1940. Son œuvre, liée au modernisme dès son premier recueil, s'inscrit dans la deuxième phase de ce mouvement au cours de laquelle le projet esthétique cède la place au projet idéologique. Plus modérées esthétiquement que celles de la période expérimentale de la phase héroïque (1922-1930), les productions de cette deuxième étape moderniste sont fortement marquées par des préoccupations liées à la réalité sociale brésilienne. Cependant, Sentiment du monde dépasse le seuil de la simple dénonciation sociale pour proposer une méditation existentielle sur l'actualité immédiate : « Le temps est mon matériau, le temps présent, les hommes présents, la vie présente » (Main dans la main). Cette dimension existentielle permet au poète d'évoquer des éléments de son enfance dans sa province natale (Confidence du fils d'Itabira) et de mêler ainsi la compréhension de l'histoire à celle du monde.

Les vingt-huit poèmes de Sentiment du monde, avec leurs longs vers libres et leur rythme prosaïque, oscillent entre un ton grave qui chante la souffrance collective, une certaine autodérision lorsque le poète se prend pour sujet de son discours et l'ironie envers l'aliénation bourgeoise. Liée à l'axe thématique central – la prise de conscience de cette douloureuse réalité sociale – une certaine prédominance du ton élégiaque voit le jour. Cependant, il n'est pas rare que des changements de registre se produisent dans un même poème, l'émotion suscitée par la gravité du discours pouvant brusquement céder la place à l'humour ou à l'ironie. C'est peut-être là que se trouve un des traits les plus originaux de la poésie de Drummond. Jouant sur l'imprévisibilité, celui-ci met en scène les tensions dissonantes entre l [...]

1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 2 pages

Écrit par :

  • : maître de conférences, département d'études des pays de langue portugaise, Université de Paris-VIII

Classification

Les derniers événements

11-19 octobre 2006 Irak. Progression du sentiment d'échec chez les Alliés

Le 11, le Parlement irakien adopte le projet de loi créant un État fédéral, qui rend possible la réunion des actuelles provinces en régions autonomes dotées de pouvoirs étendus. La séance est boycottée par les partis de la coalition sunnite et par deux partis chiites, dont celui de l'imam radical Moqtada Al-Sadr. Les sunnites craignent la partition […] Lire la suite

19-22 septembre 2006 France. Polémique sur la délinquance en Seine-Saint-Denis

Monde publie un courrier du 13 juin adressé au ministère de l'Intérieur par le préfet de Seine-Saint-Denis, dans lequel celui-ci s'inquiète, pour la quatrième fois de l'année, de l'augmentation de la délinquance dans son département. Le préfet dénonce le «dogmatisme» du juge des enfants du tribunal de Bobigny, à l'origine d'un «sentiment d'impunité […] Lire la suite

Pour citer l’article

Rita OLIVIERI-GODET, « SENTIMENT DU MONDE, Carlos Drummond de Andrade - Fiche de lecture », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 27 septembre 2021. URL : https://www.universalis.fr/encyclopedie/sentiment-du-monde/