SENS (notions de base)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Le sens de l’histoire

On ne s’étonnera donc pas du fait qu’Emmanuel Kant, inventeur de la téléologie, soit aussi le penseur qui a jeté les bases de la philosophie de l’histoire. Dans son opuscule de 1874, Idée d’une histoire universelle au point de vue cosmopolitique, il montre que l’histoire, sans l’hypothèse d’un but, n’est qu’un chaos incompréhensible. Il s’agit bien là d’une hypothèse, car aucune démonstration ne pourra jamais être apportée à cette idée de finalité. Mais, sans elle, on ne pourrait pas davantage éclairer les événements historiques qu’on ne pourrait éclairer la vie sans le principe téléologique. L’histoire ne saurait être conçue autrement que comme le lieu de l’accomplissement des potentialités humaines, que comme le développement de la nature humaine à travers le temps. La nature de l’homme étant, selon Kant, la liberté, c’est la lente réalisation de la liberté des hommes dans le temps qui fournit une signification aux événements historiques.

Lecteur et admirateur de Kant, G. W. F. Hegel (1770-1831) va donner son plein développement à l’hypothèse kantienne. Il dote d’une nécessité logique ce qui n’était qu’hypothèse chez son prédécesseur. Sans cette idée de finalité, l’histoire n’est que chaos, et celui qui veut l’étudier se voit donc contraint de faire cette hypothèse sans laquelle son investigation est tout simplement impossible. Sous le désordre apparent des ambitions et des projets individuels se cache donc un dessein qui dépasse les individus. Hegel nomme « ruse de la Raison » cette façon qu’a l’Esprit du monde (Weltgeist) d’utiliser à son profit les passions individuelles. « Les grands hommes de l’histoire sont ceux dont les fins particulières contiennent la substantialité que confère la volonté de l’Esprit du monde », écrit-il dans La Raison dans l’histoire (1830).

1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 5 pages

Écrit par :

  • : professeur agrégé de l'Université, docteur d'État ès lettres, professeur de khâgne

Classification

Voir aussi

Les derniers événements

6-28 septembre 2006 États-Unis. Nouvelle législation concernant les prisonniers suspects de terrorisme

sens et l'application». Les confessions obtenues par la force seront recevables dans certains cas. Le programme de détentions parallèles par la C.I.A. de certains suspects est maintenu.  […] Lire la suite

12-19 septembre 1997 Chine. Annonce de la libéralisation des entreprises d'État à l'occasion du XVe congrès du parti

sens, élaboré en octobre 1993, avait été rapidement abandonné. La politique de réformes se trouve ainsi spectaculairement relancée, ce dont le Fonds monétaire international et la Banque mondiale félicitent Pékin. Jiang Zemin annonce également de timides réformes politiques qui doivent favoriser l'établissement d'un État de droit dans le pays par le […] Lire la suite

14-26 octobre 1985 U.R.S.S. Nouvelles nominations et plan de modernisation économique

sens plus technique et plus scientifique la planification d'État. Le 15, Mikhaïl Gorbatchev présente, devant le plénum du comité central, trois importants documents qui serviront de base à la préparation du XXVIIe congrès, prévu pour février 1986. Il s'agit d'une nouvelle version des statuts du parti qui ne les modifie pas en profondeur, d'un nouveau […] Lire la suite

Pour citer l’article

Philippe GRANAROLO, « SENS (notions de base) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 18 octobre 2021. URL : https://www.universalis.fr/encyclopedie/sens-notions-de-base/