SÉNÉGAL

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Médias de l’article

Sénégal : carte physique

Sénégal : carte physique
Crédits : Encyclopædia Universalis France

carte

Sénégal : drapeau

Sénégal : drapeau
Crédits : Encyclopædia Universalis France

drapeau

Delta du Sine-Saloum, Sénégal

Delta du Sine-Saloum, Sénégal
Crédits : B. Haas/ National Geographic/ Getty

photographie

Islam au Sénégal

Islam au Sénégal
Crédits : Istituto Geografico De Agostini

photographie

Tous les médias


Nom officielRépublique du Sénégal (SN)
Chef de l'État et du gouvernementMacky Sall (depuis le 2 avril 2012). Premier ministre : Mohamed Dionne (depuis le 8 juillet 2014)
CapitaleDakar
Langue officiellefrançais
Unité monétairefranc CFA
Population15 726 000 (estim. 2018)
Superficie (km2)196 712

Géographie

Le cadre naturel

Couvrant 196 722 kilomètres carrés, le territoire sénégalais est compris entre 120 8' et 160 41' de latitude nord et 110 21' et 170 32' de longitude ouest. Il est limité à l'ouest par l'océan Atlantique, au nord par le fleuve Sénégal, à l'est par un affluent de celui-ci (Falémé), au sud-est par les contreforts du Fouta-Djalon et, enfin, au sud par la Guinée-Bissau. La presqu'île du cap Vert (où se situe la capitale Dakar) constitue la partie la plus occidentale de toute l'Afrique continentale.

La topographie est généralement basse, composée de plaines et de bas plateaux dépassant rarement 100 mètres d'altitude. Deux fleuves importants traversent le pays. Le Sénégal, d'une part, qui a donné son nom au pays, est long de 1 750 kilomètres et sert de frontière avec la Mauritanie. Il prend sa source dans le massif du Fouta-Djalon (Guinée) et se jette dans l'Atlantique à Saint-Louis. Déroulant ses méandres dans une vaste plaine alluviale, il connaît une période de crue entre mai et octobre (5 000 m3/s dans le delta). Le Sénégal constitue une providence pour les agriculteurs, du fait de l'étendue des surfaces inondées (1 million d'hectares). Moins important, le fleuve Gambie naît aussi dans le Fouta-Djalon et se termine par un estuaire dans l'Atlantique. Mais la plus grande partie de son cours est située en Gambie, petit pays de 11 295 kilomètres carrés qui s'immisce en doigt de gant à l'intérieur du territoire sénégalais. Le pays est également traversé par des fleuves secondaires (Saloum et Casamance dans les régions éponymes).

Pêcheurs à Saint-Louis, Sénégal

Pêcheurs à Saint-Louis, Sénégal

Photographie

Pêcheurs sur le fleuve Sénégal, à Saint-Louis, ancien port colonial fondé en 1659 sur l'île de N'Dar. La pêche est restée une activité importante et le poisson, frais ou séché, est expédié vers les centres urbains de l'intérieur du pays. 

Crédits : R. Mattes/ Getty

Afficher

Le climat est de type sahélien dans la moitié nord et dans la région centrale : la saison sèche dure de novembre à mai, avec des températures élevées (près de 40 0C). La végétation est maigre en dehors de la vallée du Sénégal. Le climat est de type soudanien au sud et au sud-est. Les précipitations sont alors plus abondantes. La Casamance connaît, pour sa part, un climat de type subguinéen, avec un volume pluviométrique d'environ 1 300 mm/an durant sept mois, favorable à la culture d [...]

1 2 3 4 5

pour nos abonnés,
l’article se compose de 16 pages




Écrit par :

  • : docteur en science politique, analyste à l'International Crisis Group
  • : agrégé de géographie, maître de conférences à l'université Paris-X-Nanterre

Classification


Autres références

«  SÉNÉGAL  » est également traité dans :

SÉNÉGAL, chronologie contemporaine

  • Écrit par 
  • Universalis

Tous les événements politiques (élections, conflits, accords, …) et les faits économiques et sociaux qui ont marqué l’histoire contemporaine du pays jusqu’à aujourd’hui. […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/chronologie/senegal/#i_29156

AFRIQUE (Structure et milieu) - Géographie générale

  • Écrit par 
  • Roland POURTIER
  •  • 21 433 mots
  •  • 27 médias

Dans le chapitre « Statut de la terre et modernisation de l'agriculture »  : […] Le statut de la terre distingue nettement l'Afrique au nord et au sud du Sahara. En Égypte, la terre a fait l'objet d'un cadastrage précoce destiné à repérer les limites des parcelles submergées chaque année par la crue du Nil. Dans toute l'Afrique septentrionale, le droit romain a imposé ses règles d'appropriation foncière avant que l'islam y superpose ses droits propres. La propriété et l'exploi […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/afrique-structure-et-milieu-geographie-generale/#i_29156

AFRIQUE-OCCIDENTALE FRANÇAISE (A.-O.F.)

  • Écrit par 
  • Alfred FIERRO
  •  • 804 mots
  •  • 2 médias

Créée par un décret du 16 juin 1895, sous la direction d'un gouverneur général, l'Afrique-Occidentale française (A.-O.F.) répond à la nécessité de coordonner sous une autorité unique la pénétration française à l'intérieur du continent africain. L'A.-O.F. est, à l'origine, constituée des colonies de la Côte-d'Ivoire, de la Guinée, du Sénégal et du Soudan. Deux nouveaux textes, le 1 […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/afrique-occidentale-francaise/#i_29156

ALPHABÉTISATION

  • Écrit par 
  • Béatrice FRAENKEL, 
  • Léon GANI, 
  • Aïssatou MBODJ
  •  • 8 904 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Les situations linguistiques et les choix politiques »  : […] La situation linguistique varie considérablement d'un pays à l'autre. Il faut tout d'abord prendre en compte la diversité linguistique. On estime à environ 6 900 (Gordon, 2005) le nombre de langues utilisées dans le monde. Mais seules quelques-unes sont parlées par 100 millions de personnes ou plus, les 83 principales langues regroupant 80 p. 100 de la population mondiale. Il faut également prendr […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/alphabetisation/#i_29156

AMADOU (1944- )

  • Écrit par 
  • Philippe BOUCHET
  •  • 773 mots

Né en 1944 à Agniam Thiodaye (Sénégal), Amadou Bâ, élève de Pierre Lods (1921-1988), vit et travaille à Dakar. Sa peinture, pleinement nourrie par la tradition et que l'on pourrait qualifier de « classique » par les sujets traités – bœufs en forme de lyre, pasteurs, bateaux à fond plat sur un fleuve, danseurs – témoigne d'une Afrique nomade et figure des scènes de la vie quotidienne sans céder pou […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/amadou-ba/#i_29156

CASAMANCE

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 423 mots

La Casamance est une région du Sénégal qui entoure le fleuve éponyme entre l'enclave de la Gambie, au nord, et la frontière de la Guinée-Bissau, au sud. Le climat y est humide, avec d'abondantes précipitations au sud. Le cours inférieur du fleuve Casamance forme un estuaire à la végétation luxuriante, où prédominent les mangroves, les palmiers à huile et les raphias. Le riz, le coton et le maïs […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/casamance/#i_29156

DAKAR

  • Écrit par 
  • François BOST
  •  • 662 mots
  •  • 3 médias

Capitale politique et économique du Sénégal depuis l'indépendance du pays en 1960, Dakar ( Dacar ou Dahar , qui signifie « tamarinier » en wolof) a été fondée en 1857 par des colons français placés sous le commandement du général Louis Faidherbe sur le site d'un village de pêcheurs Lébou et Wolof. Dakar s'est rapidement affirmée comme une escale de […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/dakar/#i_29156

DIA MAMADOU (1910-2009)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 357 mots

Figure emblématique de la vie politique sénégalaise, compagnon puis rival de Léopold Sédar Senghor, Mamadou Dia fut Premier ministre de son pays de 1959 à 1962. Né le 18 juillet 1910 dans une famille musulmane de Khombole, dans le Sénégal oriental, Mamadou Moustapha Dia étudie à l'école William-Ponty, puis travaille comme instituteur et journaliste avant de se lancer en politique au début des an […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/mamadou-dia/#i_29156

DIOLA ou JOLA

  • Écrit par 
  • Alfred FIERRO
  •  • 341 mots

Sur les deux rives de la Casamance, au sud du Sénégal, entre la Gambie et la Guinée-Bissau, se trouvent des populations que l'on regroupe sous le terme de Diola (ou Jola). Au nombre de 900 000 environ au début du xxi e siècle, les Diola constituent une des populations les plus jalouses de leur individualité que l'on rencontre au Sénégal, dont ils […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/diola-jola/#i_29156

DIOP CHEIKH ANTA (1923-1986)

  • Écrit par 
  • Jean DEVISSE
  •  • 1 573 mots

Mort subitement à Dakar le 7 février 1986, Cheikh Anta Diop a été inhumé dans le village de Thieytou, proche de Diourbel, où il était né le 29 décembre 1923. Des jugements contradictoires, souvent passionnels, ont été portés sur ses travaux. À partir de la seconde moitié des années 1960, les hommages de l'Afrique et de la diaspora noire ont compensé très largement les critiques. 1966 : prix du pr […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/cheikh-anta-diop/#i_29156

FAIDHERBE LOUIS (1818-1889)

  • Écrit par 
  • Jean-Marcel CHAMPION
  •  • 597 mots

Général et colonisateur français. Issu d'une famille modeste (son père, ancien volontaire de 1792, était bonnetier à Lille), Louis Faidherbe est nommé officier du génie à sa sortie de Polytechnique et fait de longs séjours en Algérie entre 1842 et 1852, acquérant ainsi une expérience directe et précoce du monde musulman. Envoyé au Sénégal en 1852, il en devient gouverneur de 1854 à 1861, puis de 1 […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/louis-faidherbe/#i_29156

FRANÇAIS EMPIRE COLONIAL

  • Écrit par 
  • Jean BRUHAT
  •  • 16 589 mots
  •  • 19 médias

Dans le chapitre « 1830-1848 : période de transition »  : […] Quant à l'expédition d' Alger (juin-juill. 1830), c'est surtout après coup qu'on s'aperçut qu'elle constituait le point de départ d'un deuxième empire colonial . Elle a pour origine un différend financier : le non-paiement au dey d'Alger de livraisons de grains effectuées sous le Directoire. La piraterie dont il fut alors beaucoup question est à cette date pratiquement inexistante, surtout vis-à-v […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/empire-colonial-francais/#i_29156

GAMBIE

  • Écrit par 
  • Christian COULON, 
  • Universalis
  •  • 3 881 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Malaise social et crises politiques »  : […] Cependant, cette vie politique, avec ses rites et ses traditions apparemment bien établis, semblait quelque peu décalée par rapport aux difficultés de la vie quotidienne des Gambiens, comme si le pays légal n'évoluait pas dans le même univers que le pays réel. D'où un état de crise latent qui, périodiquement, s'est manifesté sur le plan politique. Ce malaise était d'abord manifeste au niveau écono […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/gambie/#i_29156

INDÉPENDANCE DE L'AFRIQUE NOIRE FRANÇAISE - (repères chronologiques)

  • Écrit par 
  • Olivier COMPAGNON
  •  • 496 mots

30 janvier-8 février 1944 Inaugurée par le général de Gaulle, la conférence de Brazzaville exclut la possibilité de toute autonomie ou indépendance des colonies françaises, mais prévoit de leur conférer le droit d'élire des représentants dans les assemblées nationales. 13 octobre 1946 Approuvée par référendum, la Constitution de la IV […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/independance-de-l-afrique-noire-francaise-reperes-chronologiques/#i_29156

ISLAM (Histoire) - Le monde musulman contemporain

  • Écrit par 
  • Françoise AUBIN, 
  • Olivier CARRÉ, 
  • Nathalie CLAYER, 
  • Andrée FEILLARD, 
  • Marc GABORIEAU, 
  • Altan GOKALP, 
  • Denys LOMBARD, 
  • Robert MANTRAN, 
  • Alexandre POPOVIC, 
  • Catherine POUJOL, 
  • Jean-Louis TRIAUD
  • , Universalis
  •  • 31 428 mots
  •  • 14 médias

Dans le chapitre « Le temps de la colonisation »  : […] Paradoxalement, la colonisation européenne contribue à un renforcement des positions musulmanes. Les transformations (réquisitions de main-d'œuvre, routes, chemins de fer) ébranlent alors les cultes du terroir et fraient la voie à une adhésion plus large à l'islam, vécu comme une religion d'Africains, comme une fraternité pour les déracinés et comme une foi mondiale capable de supporter la compara […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/islam-histoire-le-monde-musulman-contemporain/#i_29156

KEITA SOULEYMANE (1947-2014)

  • Écrit par 
  • Philippe BOUCHET
  •  • 951 mots

Né le 17 avril 1947 à Gorée, petite île située à trois kilomètres au large de Dakar (Sénégal), Souleymane Keita entre à treize ans à l'école des Beaux-Arts de Dakar, où il étudie d'abord dans la section des arts plastiques, puis à l'atelier de céramique. Il reste très marqué par ses nombreux voyages dans différents continents et par un séjour de plusieurs années aux États-Unis où il s'installe en […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/souleymane-keita/#i_29156

MALI

  • Écrit par 
  • Pierre BOILLEY, 
  • François BOST, 
  • Christian COULON
  •  • 8 519 mots
  •  • 6 médias

Dans le chapitre « Du Soudan français au Mali actuel »  : […] Les Européens avaient depuis longtemps tenté de pénétrer le Soudan. Le premier d'entre eux aurait été un noble toulousain, Anselme d'Isalguier, qui aurait vécu à Gao au xv e  siècle et épousé une princesse songhay nommée Salou Casaïs. En 1470, un voyageur florentin, Beneditto Dei, visita Tombouctou, et, en 1618, un Français natif des Sables-d'Olo […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/mali/#i_29156

MAURES, ethnie

  • Écrit par 
  • Roger MEUNIER
  •  • 323 mots

Ensemble de populations du Sahara occidental dont les traits sont relativement spécifiques. Au nombre de 2 millions environ, les Maures sont répartis de l'oued Draa (Haut Atlas) au fleuve Sénégal ; on rencontre donc des Maures au sud du Maroc, au Sahara occidental, en Mauritanie, au nord du Sénégal et à l'ouest du Mali. Les Maures sont de langue arabe, sauf les Zénaga qui sont berbérophones. Leur […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/maures-ethnie/#i_29156

MAURITANIE

  • Écrit par 
  • Jean-Louis BALANS, 
  • Pierre BOILLEY, 
  • François BOST, 
  • Universalis
  •  • 10 127 mots
  •  • 5 médias

Dans le chapitre « Le colonel Ould Taya ou la « démocratie autoritaire » »  : […] Maaouya Ould Sid Ould Taya appartient aussi au sérail militaire, mais les premières mesures qu'il prend, libération des prisonniers politiques et promesse d'un pouvoir plus ouvert, font bonne impression. La sortie du conflit saharien, la relative détente avec les pays maghrébins lui permettent de rétablir l'économie du pays et de remettre de l'ordre dans l'État. De fait, les deux premières années […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/mauritanie/#i_29156

N'DIAYE IBA (1928-2008)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 303 mots

Le peintre sénégalais Iba N'Diaye, né en 1928 à Saint-Louis, en Afrique-Occidentale française, fut l'un des plus grands artistes modernistes de son pays et l'un des fondateurs du mouvement artistique de la négritude baptisé école de Dakar. N'Diaye s'installe en France en 1949 afin d'étudier l'art et l'architecture à l'école des Beaux-Arts de Paris ; il demeure en métropole jusqu'en 1959 et rentre […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/iba-n-diaye/#i_29156

OUOLOF ou WOLOF ROYAUME

  • Écrit par 
  • Alfred FIERRO
  •  • 348 mots

Fondé au xiii e siècle, le royaume ouolof se subdivise en quatre régions : Oualo, Cayor, Baol et Dyolof, unies sous la domination de la dernière d'entre elles du xiv e au xvi e siècle. Durant cette période, l'État dyolof aurait même exercé son […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/ouolof-wolof-royaume/#i_29156

PRÉVENTION DU PALUDISME

  • Écrit par 
  • Gabriel GACHELIN
  •  • 3 789 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre « Nécessité d’une approche multipolaire d’un écosystème pathogène  »  : […] Il semble ainsi illusoire de s’appuyer sur une approche unique pour venir à bout d’une maladie liée à un écosystème complexe, à moins bien entendu de le détruire entièrement. L’approche vaccinale – celle qui a permis l’éradication presque totale de la fièvre jaune, autre maladie d’écosystème – n’est pas actuellement disponible. Une approche combinée empruntant à toutes les connaissances sur la bio […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/prevention-du-paludisme/#i_29156

SAHEL

  • Écrit par 
  • François BOST
  •  • 3 528 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Population et peuplement »  : […] D'ouest en est, la population sahélienne présente une grande diversité. Le désert mauritanien est traditionnellement le domaine des nomades Maures, de plus en plus sédentarisés. Le long de la vallée du fleuve Sénégal cohabitent les peuples afro-mauritaniens noirs : Ouolof, Sarakolé, Peul et Toucouleur. Au Mali se succèdent du nord au sud les nomades touareg, puis les pasteurs peul, enfin les pay […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/sahel/#i_29156

SAINT-LOUIS, Sénégal

  • Écrit par 
  • Pierre VENNETIER
  •  • 313 mots
  •  • 1 média

La plus ancienne ville d'origine européenne d'Afrique occidentale. Fondée en 1659 sur l'île de N'Dar, comptoir commercial fortifié à l'embouchure du Sénégal, Saint-Louis abritait 12 000 habitants vers 1850, dont 2 000 Blancs. Capitale de l'A.-O.F. en 1895, la ville comptait alors 21 000 habitants. Port colonial, elle était aussi tête de ligne d'une très active navigation fluviale et le débouché na […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/saint-louis-senegal/#i_29156

SEMBÈNE OUSMANE (1923-2007)

  • Écrit par 
  • René PRÉDAL
  •  • 1 684 mots
  •  • 1 média

Autodidacte, Ousmane Sembène se fait connaître d'abord comme romancier dans les années 1950. Mais, constatant le faible impact de la littérature d'expression française sur le continent noir, il choisit le cinéma pour être mieux compris de ses compatriotes. Il tourne donc le premier long-métrage africain, La Noire de... (1966) et en signera huit autres par la suite, pratiquan […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/ousmane-sembene/#i_29156

SÉNÉGAL, fleuve

  • Écrit par 
  • Hélène WARGNIER
  •  • 547 mots
  •  • 1 média

Fleuve tropical qui se forme à Bafoulabé (Mali) par la réunion de deux rivières, le Bafing et le Bakoy. Son principal affluent, le Falémé, est situé sur la rive gauche. Les affluents de la rive droite, Kolimbiné et Karakoro, sont de faible importance. Le Sénégal arrose un bassin de 450 000 kilomètres carrés et traverse plusieurs États : Guinée, Mali, Mauritanie, Sénégal. Son cours s'étend sur 1 64 […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/senegal-fleuve/#i_29156

SENGHOR LÉOPOLD SÉDAR (1906-2001)

  • Écrit par 
  • Daniel MADELÉNAT
  •  • 2 055 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Du « royaume d'enfance » au « Sahara des honneurs » »  : […] La destinée du petit Sénégalais , issu de l'ethnie sérère, qui naît en 1906 à Joal, au sud de Dakar, semble, en ses débuts, illustrer les faveurs que la métropole dispense aux sujets d'élite de ses colonies : après une enfance privilégiée, au sein d'une famille riche, catholique, encore enracinée dans la société traditionnelle, c'est l'école des pères, puis le collège de Dakar où le lycéen obtient […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/leopold-sedar-senghor/#i_29156

SERER ET WOLOF

  • Écrit par 
  • Jacques MAQUET
  •  • 2 221 mots

Les Serer (Sérères) et les Wolof (Ouolofs) sont les deux groupes ethniques les plus importants du Sénégal (en 2005, sur les 11,7 millions d'habitants du Sénégal, le tiers était des Wolof ; le cinquième des Serer). Les Serer vivent au sud de la voie ferrée Thiès-Diourbel jusqu'aux rives du fleuve Saloum. Les Wolof occupent le nord-ouest du Sénégal et entourent, à l'est et au sud, le pays serer. I […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/serer-et-wolof/#i_29156

SONINKÉ ou SARAKHOLÉ

  • Écrit par 
  • Roger MEUNIER
  •  • 765 mots
  •  • 1 média

Les Soninké (comme ils se nomment eux-mêmes : un Soninké, des Soninko), appelés Sarakholé (ou Sarakolé) par les Wolof, occupent une place exceptionnelle dans l'histoire de l'Afrique de l'Ouest. Considérés comme les fondateurs du premier des grands empires soudanais, le Ghāna, le fameux « pays de l'or », ils sont mentionnés dès le ix e  siècle par […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/soninke-sarakhole/#i_29156

SOW OUSMANE (1935-2016)

  • Écrit par 
  • Philippe BOUCHET
  •  • 1 321 mots

Né le 10 octobre 1935 à Dakar (Sénégal), Ousmane Sow réalise ses premières sculptures dès l'école pour s'amuser et sans aucune prétention artistique. Adolescent, il continue à travailler des pierres calcaires qu'il trouve au bord de la plage. À la mort de son père, en 1956, il débarque en France avec un brevet commercial en poche et exerce plusieurs métiers : polisseur de cuillères, manutentionna […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/ousmane-sow/#i_29156

SOW FALL AMINATA (1941- )

  • Écrit par 
  • Christiane CHAULET ACHOUR
  •  • 1 027 mots
  •  • 1 média

Aminata Sow Fall, une des pionnières de l’écriture en langue française des femmes de l’Afrique sub-saharienne, est née le 27 avril 1941 à Saint-Louis, au Sénégal. Elle a suivi sa scolarité dans sa ville puis à Dakar, avant de se rendre à Paris pour des études supérieures de lettres modernes et d’interprétariat. Elle épouse Samba Sow en 1963. À son retour au Sénégal, elle enseigne d’abord à Rufisqu […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/aminata-sow-fall/#i_29156

TOUCOULEUR

  • Écrit par 
  • Alfred FIERRO
  •  • 335 mots

Le mot « Tekrour » utilisé par les écrivains arabes est sans doute à l'origine du nom de Toucouleur. Il semble que l'on puisse dater du ix e siècle l'apparition de la première dynastie toucouleur. La société toucouleur a été très tôt caractérisée par une stricte orthodoxie islamique et par une stratification sociale rigide. On distingue notamment […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/toucouleur/#i_29156

Voir aussi

Pour citer l’article

Vincent FOUCHER, François BOST, « SÉNÉGAL », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 16 mai 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/senegal/