MEXIQUE SÉISMES DU (2017)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Médias de l’article

Séismes au Mexique

Séismes au Mexique
Crédits : Encyclopædia Universalis France

carte

Coupes expliquant les séismes du Mexique de 2017

Coupes expliquant les séismes du Mexique de 2017
Crédits : Encyclopædia Universalis France

dessin


Trois forts séismes en cascade

Cette crise sismique de 2017 débute le 8 septembre (en temps universel ; dans la soirée du 7 septembre en heure locale). Un premier séisme, de forte magnitude (Mw 8,2 ; Mw faisant référence à l’échelle de magnitude de moment, qui quantifie précisément l’énergie émise par le séisme), se produit au sud du Mexique. Son épicentre est situé en mer, à une centaine de kilomètres de la côte pacifique, au large des États de Oaxaca et du Chiapas, et à 700 kilomètres de la capitale Mexico. Cette secousse est suivie de nombreuses répliques de magnitude faible ou modérée. La plupart de ces répliques se répartissent en une zone étroite et allongée au nord-ouest de l'épicentre, qui marque la direction de la faille qui a rompu en profondeur.

Séismes au Mexique

Séismes au Mexique

Dessin

Cette carte représente une partie de la côte pacifique du Mexique qui est périodiquement frappée par des séismes. Ceux-ci sont liés à la présence, le long de cette côte, d'une zone de subduction dans laquelle la plaque Cocos plonge sous la plaque Amérique du Nord à une vitesse moyenne de... 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Onze jours plus tard (le 19 septembre), un deuxième séisme important – de magnitude 7,1 – frappe cette fois le centre du Mexique, avec un épicentre situé beaucoup plus près de la capitale (120 km au sud de Mexico) et à terre. Son foyer (hypocentre) est relativement profond (vers 50 à 60 km), ce qui le localise au niveau de la plaque océanique en subduction. Les sismologues le placent dans les séismes dits de « profondeur intermédiaire », en comparaison avec les séismes de subduction classiques plus superficiels, tels que ceux de Sumatra en 2004 et du Japon en 2011.

Le 23 septembre, un tremblement de terre peu profond (10 à 15 km) et de magnitude 6,1 se produit juste au nord de la zone de répliques du premier séisme de magnitude 8,2 avec un épicentre situé lui aussi à terre.

1 2 3 4 5

pour nos abonnés,
l’article se compose de 3 pages




Écrit par :

  • : directeur de recherche au CNRS, Institut de physique du globe de Paris

Classification

Voir aussi

Pour citer l’article

Robin LACASSIN, « MEXIQUE SÉISMES DU (2017) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 01 juillet 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/seisme-du-mexique/