SEGMENTATION, psycholinguistique

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Dans la parole, deux énoncés peuvent être très similaires du point de vue de leur forme sonore mais pourtant très différents du point de vue de leur interprétation. Ainsi, « lundi commence la semaine » et « l’un dit : comment cela se mène ? » sont deux énoncés quasi homophones que nous sommes cependant capables de comprendre sans ambiguïté, souvent grâce au contexte phrastique, mais également grâce à notre capacité à segmenter le signal de parole en unités linguistiques de tailles différentes. La segmentation est le processus par lequel nous déterminons où commencent et où se terminent ces unités. Ce processus opère au moins à trois niveaux. Au niveau infralexical, segmenter implique de localiser les frontières d’unités linguistiques de bas niveau telles que les syllabes ou les phonèmes. L’auditeur serait alors capable d’identifier les syllabes contenues dans la séquence de parole susmentionnée. La représentation infralexicale résultant de ce découpage est comparée aux représentations lexicales stockées en mémoire qui peuvent lui être associées. Au niveau lexical, segmenter implique donc de localiser les frontières de chacun des mots dans la chaîne de parole. Dans notre exemple, l’auditeur serait alors capable de choisir l’interprétation combinant 4 ou 6 mots. Enfin, au niveau supralexical, segmenter implique d’identifier les frontières d’unités linguistiques plus larges telles que les groupes syntaxiques, sémantiques et/ou prosodiques à l’intérieur desquels les mots prennent sens. L’auditeur serait alors capable d’attribuer la fonction sujet à « l’un » ou à « lundi » selon la structure syntaxique et prosodique visée par le locuteur.

Compte tenu de l’importance de l’identification des mots dans la compréhension du langage, la segmentation lexicale a reçu une attention particulière en psycholinguistique. Ce processus a été principalement étudié par l’exploration de l’identification de mots connus et de l’apprentissage de nouveaux mots. Dans le premier cas, l’auditeur identifie les frontières de mots et les utilise comme points à partir desquels l’entrée sensorielle [...]

1 2 3 4 5

pour nos abonnés,
l’article se compose de 3 pages




Écrit par :

Classification

Pour citer l’article

Odile BAGOU, Ulrich FRAUENFELDER, « SEGMENTATION, psycholinguistique », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 15 août 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/segmentation-psycholinguistique/