SECTEUR INFORMEL

ALGÉRIE

  • Écrit par 
  • Charles-Robert AGERON, 
  • Jean LECA, 
  • Sid-Ahmed SOUIAH, 
  • Benjamin STORA
  • , Universalis
  •  • 42 026 mots
  •  • 21 médias

Dans le chapitre « Une industrialisation contrariée, une tertiarisation des activités en hausse »  : […] L'industrialisation du pays est réellement effective à partir du moment où le président Boumediene met un terme aux avantages des sociétés concessionnaires dans les hydrocarbures. L'État, acteur principal de cette réorientation, en assure le financement grâce aux revenus issus de l'exportation des hydrocarbures. C'est en 1971, l'année où est lancée la révolution agraire, que Boumediene affirme : […] Lire la suite

CONGO RÉPUBLIQUE DÉMOCRATIQUE DU

  • Écrit par 
  • Jules GÉRARD-LIBOIS, 
  • Henri NICOLAÏ, 
  • Patrick QUANTIN, 
  • Benoît VERHAEGEN, 
  • Crawford YOUNG
  • , Universalis
  •  • 24 758 mots
  •  • 14 médias

Dans le chapitre « Une économie éclatée »  : […] L'industrie manufacturière (textile, agroalimentaire et traitement des minerais) ne représentait, en 1987, que 1,3 p. 100 du P.I.B. ; ce qui en restait a été ravagé par la guerre. Les investisseurs étrangers qui n'étaient pas revenus après la « zaïrianisation », et les capitaux locaux sont réintroduits dans les activités commerciales informelles plutôt que dans les placements à long terme exigés p […] Lire la suite

CÔTE D'IVOIRE

  • Écrit par 
  • Richard BANÉGAS, 
  • Jean-Fabien STECK
  •  • 13 468 mots
  •  • 6 médias

Dans le chapitre « La difficile recherche de la diversification des activités »  : […] Les services et l'industrie représentent respectivement 50 p. 100 et 22 p. 100 du P.I.B. (2012), mais leur contribution à l'emploi se réalise bien davantage, et de plus en plus, dans l'informel, qui représenterait un quart du P.I.B., que dans le formel : les emplois salariés ne représentent en effet que 17 p. 100 des emplois secondaires et tertiaires (2002) et stagnent, alors que la main-d'œuvre […] Lire la suite

ÉCONOMIE SOUTERRAINE

  • Écrit par 
  • Philippe BARTHÉLÉMY
  •  • 7 256 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « La production du secteur informel »  : […] Elle concerne davantage les pays en développement que les pays occidentaux. Il s'agit de la production marchande réalisée par des entreprises non constituées en sociétés, utilisant un capital physique généralement assez sommaire et un travail qui repose sur des liens de parenté ou des relations personnelles ou sociales plutôt que sur des relations contractuelles. C'est sous le terme générique de s […] Lire la suite

EXCLUSION

  • Écrit par 
  • Delphine DULONG
  •  • 3 098 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Des espaces discriminés, discriminants et de plus en plus criminalisés »  : […] La désorganisation sociale à laquelle sont confrontées les sociétés contemporaines entraîne la formation d'espaces sociaux sinistrés, le plus souvent urbains, et aux effets ségrégatifs. Si les banlieues déshérités des grandes villes européennes sont encore loin de ressembler aux ghettos américains sur ce point, elles produisent néanmoins de l'exclusion tout autant qu'elles en sont un produit. Ain […] Lire la suite

INDE (Le territoire et les hommes) - L'économie contemporaine

  • Écrit par 
  • Gilbert ÉTIENNE, 
  • Joël RUET
  •  • 11 946 mots
  •  • 11 médias

Dans le chapitre « Secteur industriel »  : […] Le secteur industriel indien est en pleine mutation. Des 100 premières grandes industries privées en 1990, seules 55 restaient sur la liste en 1998, 45 ayant été remplacées par de nouvelles venues. Nombre d'entre elles sont dans l'informatique. Infosys, créée en 1981 par N. R. Narayana Murthy avec six partenaires et un capital de 1 500 dollars, a ainsi vu sa valeur de marché atteindre 1 milliard […] Lire la suite

ISTANBUL

  • Écrit par 
  • José GROSDIDIER DE MATONS, 
  • Jean-François PÉROUSE
  •  • 5 767 mots
  •  • 6 médias

Dans le chapitre « Le rayonnement économique et culturel »  : […] Si Istanbul n'est plus capitale politique depuis 1923, l'agglomération est restée le principal pôle économique et culturel de la Turquie. La polarisation de certaines fonctions sur Istanbul s'est même renforcée à la suite des politiques d'ouverture économique du début des années 1980. L'économie stambouliote, après s'être émancipée de la tutelle des étrangers et des minoritaires (non-musulmans) da […] Lire la suite

ITALIE - Géographie

  • Écrit par 
  • Dominique RIVIÈRE
  •  • 9 054 mots
  •  • 16 médias

Dans le chapitre « L'État à la fois faible et omniprésent »  : […] Mais, sans être une cassure absolue – pour les niveaux de scolarisation, la différence entre Nord et Sud est modérée –, le dualisme s'observe dans des domaines très divers. Ainsi, les dépenses de recherche et développement sont l'apanage du Nord : même Naples, malgré ses universités, n'atteint pas la moyenne nationale. Le déclassement de cette ville, qui fut une capitale importante, est flagrant, […] Lire la suite

MACROÉCONOMIE - Emploi

  • Écrit par 
  • Bernard GAZIER
  •  • 9 587 mots
  •  • 3 médias

L' emploi désigne tout processus d'affectation des personnes à des tâches économiquement reconnues, le plus souvent rémunérées. En un sens plus large, le terme peut évidemment s'appliquer à l'utilisation d'un facteur de production (emploi d'un capital), voire d'un instrument quelconque (emploi d'un outil, de la persuasion ou de la force, etc.). Mais il s'applique prioritairement au travail des hom […] Lire la suite

PÉROU

  • Écrit par 
  • François BOURRICAUD, 
  • Albert GARCIA, 
  • Alain LABROUSSE, 
  • Évelyne MESCLIER, 
  • Valérie ROBIN AZEVEDO
  •  • 22 243 mots
  •  • 7 médias

Dans le chapitre « Extractivisme, réchauffement climatique et conflits socio-environnementaux  »  : […] Le Pérou reste un pays massivement extractiviste, en ressources fossiles et minerais. Dans les années 2010, l’exploitation minière place le Pérou au premier rang latino-américain des producteurs d’or, de zinc et de plomb et aux tout premiers rangs mondiaux pour l’argent et le cuivre. En vingt ans, le volume des exportations de minerais n’a cessé de croître, celui de l’or et du zinc a été multipli […] Lire la suite

PRODUCTION, économie

  • Écrit par 
  • Marc PÉNIN
  •  • 1 408 mots

Dans le chapitre « Les contours de la production »  : […] La grande stabilité conceptuelle de la production comme activité économique contraste nettement avec la délimitation extrêmement variable de la production comme résultat de cette activité. Pour François Quesnay, seule l'agriculture est réellement productive parce qu'elle seule dégage un produit net. Adam Smith critique aussitôt cette délimitation étroite de la production. Il étend le caractère pro […] Lire la suite

RUSSIE (Le territoire et les hommes) - Géographie

  • Écrit par 
  • Pascal MARCHAND
  •  • 8 550 mots
  •  • 11 médias

Dans le chapitre « Le « boom » du tertiaire »  : […] Le secteur tertiaire (petit commerce, services) passait pour improductif dans le système soviétique et n’était pas développé, à l'exception de l'administration, pléthorique. Aujourd'hui, le tertiaire, totalement libéré, est en pleine croissance. En 2009, il occupait 62 p. 100 de la population active, contre 35,3 p. 100 en 1991. Au-delà de ce chiffre général, la statistique russe a encore du mal à […] Lire la suite

TIERS MONDE

  • Écrit par 
  • Sylvie BRUNEL, 
  • Jean-Jacques FRIBOULET
  •  • 15 071 mots
  •  • 5 médias

Dans le chapitre « De la pauvreté à l'insécurité »  : […] Finalement, c'est à un véritable télescopage de l'histoire qu'on assiste au sein du Tiers Monde, où sociétés restées traditionnelles et modernité « agressive » (pour des cultures qui n'y sont pas toujours préparées) se côtoient. Au sein des régions riches comme des régions pauvres, l' inégalité de richesse et les disparités sociales semblent au cœur du processus même du développement. Quelles sont […] Lire la suite

TURQUIE

  • Écrit par 
  • Michel BOZDÉMIR, 
  • Ali KAZANCIGIL, 
  • Robert MANTRAN, 
  • Jean-François PÉROUSE
  •  • 41 631 mots
  •  • 16 médias

Dans le chapitre « Une réussite économique malgré des crises à répétition »  : […] Depuis les années 1950, la performance de l'économie turque a connu des variations, mais la croissance annuelle a été de 5 p. 100 en moyenne. Elle a été handicapée par l'instabilité politique, par une série de crises financières, en 1994, 1999 et 2001, celle-ci ayant été la plus grave de l'histoire de la République et par le coût colossal de la lutte contre la guérilla kurde (1984-1999), estimé à […] Lire la suite