SCULPTURE DÉCORATIVE

ABBATIALE ET CLOÎTRE DE MOISSAC - (repères chronologiques)

  • Écrit par 
  • Christophe MOREAU
  •  • 487 mots

507 Fondation légendaire de l'abbaye de Moissac par Clovis après une victoire décisive sur les Wisigoths à Vouillé. 628 Fondation historique de l'abbaye de Moissac par un moine bénédictin venu de l'abbaye de Saint-Wandrille, saint Ansbert. 1042 L'abbaye est ruinée par le comte de Lomagne. Le comte de Toulouse fera […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/abbatiale-et-cloitre-de-moissac-reperes-chronologiques/#i_16587

ACROPOLE D'ATHÈNES

  • Écrit par 
  • Bernard HOLTZMANN
  •  • 8 212 mots
  •  • 10 médias

Dans le chapitre « L'Acropole classique »  : […] Avant la bataille de Platées, les Grecs, pour cimenter l'union sacrée, avaient, dit-on, fait le serment de ne pas relever les sanctuaires ravagés tant qu'ils n'auraient pas chassé les Perses de Grèce et d'Ionie ; or la lutte devait durer, sporadiquement ranimée, jusqu'en 449-448. De fait, les travaux de construction du Parthénon commencent dès l'année suivante. Tout serait donc simple si le Parth […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/acropole-d-athenes/#i_16587

AFGHANISTAN

  • Écrit par 
  • Daniel BALLAND, 
  • Gilles DORRONSORO, 
  • Mir Mohammad Sediq FARHANG, 
  • Pierre GENTELLE, 
  • Sayed Qassem RESHTIA, 
  • Olivier ROY, 
  • Francine TISSOT
  • , Universalis
  •  • 34 325 mots
  •  • 21 médias

Dans le chapitre « L'école de Hadda »  : […] La moyenne vallée de la rivière Kaboul, dont la ville importante est Jellalabad, a abrité très tôt un grand nombre de fondations bouddhiques autour de l'endroit mythique où l'étudiant Megha aurait reçu du Buddha du passé, Dipankara, la prédiction de sa prochaine existence sous l'aspect du Buddha historique Gautama. Des « mille » monastères visités par le pèlerin chinois Hiuan-ts'ang, au […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/afghanistan/#i_16587

AFRIQUE NOIRE (Arts) - Histoire et traditions

  • Écrit par 
  • Jean DEVISSE, 
  • Francis GEUS, 
  • Louis PERROIS, 
  • Jean POLET
  • , Universalis
  •  • 6 686 mots

Dans le chapitre « Palais et arts de cour »  : […] En Afrique, il n'y a pas d'équivalent d'une cour comme celle du Versailles de Louis XIV, du moins jusqu'à l'apparition de monarchies qui se sont substituées lentement aux anciens pouvoirs, surtout à partir du xviii e  siècle. Longtemps certains chefs importants ont vécu en itinérants, sous la tente en Éthiopie jusqu'à Gondar, ou bien de palais vé […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/afrique-noire-arts-histoire-et-traditions/#i_16587

AJAṆṬĀ

  • Écrit par 
  • Rita RÉGNIER
  •  • 2 267 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Description et historique »  : […] Numérotées à partir de l'est par les archéologues, les cavernes s'alignent au flanc de la gorge et s'y déploient en éventail. On distingue des sanctuaires [ caitya ] (n os  9, 10, 19, 26 et 29) et des salles de réunion ( vihāra ). Les premiers ont un plan absidal ; leur nef, voûtée en berceau, est portée par les piliers qui la sé […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/ajanta/#i_16587

ANTHROPOMORPHIQUE ARCHITECTURE

  • Écrit par 
  • Martine VASSELIN
  •  • 1 056 mots

De tout temps les architectes ont senti qu'il existait des affinités autres que d'usage entre les édifices et les hommes. La critique architecturale l'exprime confusément qui parle de l'ossature, des membres, de la tête ou de l'épiderme d'une construction. Mais cette impression diffuse a parfois suscité chez les architectes la volonté expresse d'établir des rapports analogiques entre les édifices […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/architecture-anthropomorphique/#i_16587

APOLLODORE DE DAMAS

  • Écrit par 
  • Martine Hélène FOURMONT
  •  • 355 mots
  •  • 1 média

Originaire de Damas, l'architecte syrien Apollodore travailla pour Rome dans la première moitié du ii e  siècle. Il accompagna l'empereur Trajan dans ses campagnes de Dacie, et Dionus Cassius mentionne qu'il construisit vers 101-102 un pont sur le Danube semblable à celui que l'on peut voir sur la colonne Trajane à Rome . D'autres écrits indiquent […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/apollodore-de-damas/#i_16587

ARAGON

  • Écrit par 
  • Roland COURTOT, 
  • Marcel DURLIAT, 
  • Philippe WOLFF
  •  • 8 657 mots
  •  • 7 médias

Dans le chapitre « À l'époque romane »  : […] Les vallées pyrénéennes ignorèrent toujours les charmes orientaux de l'Aragon mudéjar. Leurs préférences allèrent à l'esthétique occidentale et d'abord à l'art roman, à la création duquel elles contribuèrent activement. Ce fait est lié à une politique délibérée de rapprochement avec l'Occident qui fut inaugurée par le roi de Navarre Sanche le Grand (1004-1035). Ce souverain, qui réunit sous son au […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/aragon/#i_16587

ARC DE TRIOMPHE

  • Écrit par 
  • Gilbert-Charles PICARD
  •  • 1 622 mots
  •  • 7 médias

Dans le chapitre « Origine et évolution des portes magiques »  : […] La signification de l'arc de triomphe s'explique par la plus ancienne religion romaine de la guerre ; à l'issue des campagnes, on faisait passer les guerriers sous une porte magique, pour les décharger des énergies destructrices qu'ils portaient en eux et qui auraient été dangereuses pour leurs compatriotes. Ces portes étaient placées soit à l'entrée de la ville, soit à l'entrée du forum. Il exis […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/arc-de-triomphe/#i_16587

BAROQUE

  • Écrit par 
  • Claude-Gilbert DUBOIS, 
  • Pierre-Paul LACAS, 
  • Victor-Lucien TAPIÉ
  •  • 20 831 mots
  •  • 23 médias

Dans le chapitre « Amérique espagnole et Brésil »  : […] L' Amérique espagnole tout entière et le Brésil possèdent d'innombrables œuvres baroques. Lorsqu'on pense au baroque de surcharge, c'est-à-dire à celui d'une surabondance décorative, on en trouverait ici le domaine privilégié. Au xvii e siècle, les façades et les retables d'églises mexicaines dissimulent leur architecture sous la prolifération de […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/baroque/#i_16587

BASILIQUE SAINT-JACQUES DE COMPOSTELLE (Espagne)

  • Écrit par 
  • Christophe MOREAU
  •  • 280 mots

La basilique Saint-Jacques de Compostelle (Galice, Espagne) a été construite à la fin du ix e  siècle par le souverain Alphonse III le Grand (866-911). Une restructuration de l'édifice, exigée par le développement du pèlerinage à saint Jacques, fut entreprise en 1078 par le roi Alphonse VI et l'évêque de Compostelle, Diego Peláez. Soumis aux vicis […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/basilique-saint-jacques-de-compostelle/#i_16587

BODHGAYĀ

  • Écrit par 
  • Bruno DAGENS, 
  • Rita RÉGNIER
  •  • 982 mots

Dans le chapitre « La balustrade »  : […] La balustrade est en grès (éléments Śuṅga) et en granit (compléments Gupta). Son décor, à la fois végétal et animé, se répartit sur la main courante (frise d'animaux fantastiques ou de fleurettes) et sur les montants : médaillon lotiforme (dont le centre est généralement occupé par un personnage, une tête ou un animal) à mi-hauteur, demi-médaillon lotiforme en bas et demi-médaillon historié en ha […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/bodhgaya/#i_16587

BOUCHER FRANÇOIS (1703-1770)

  • Écrit par 
  • Marianne ROLAND MICHEL
  •  • 3 776 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Les arts décoratifs au service d'un genre »  : […] Mais cette diffusion passe aussi par d'autres voies, et Boucher est sans doute, au xviii e  siècle, le premier artiste, sinon le seul, à avoir connu de son vivant, et depuis ses débuts, une aussi prodigieuse diffusion de ses modèles et de ses inventions par la gravure de reproduction. Dès 1733, Gérard Jean Baptiste Scotin grave la […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/francois-boucher/#i_16587

BOURDELLE ANTOINE (1861-1929)

  • Écrit par 
  • Jacques de CASO
  •  • 512 mots

Sculpteur français. La spécificité de l'art de Bourdelle, artiste original et indépendant, est difficile à apprécier dans une époque que caractérisent simultanément la grande influence exercée par Rodin et la puissante réaction non figurative, cubiste et abstraite, qui rejette celle-ci. Né à Montauban, tôt établi à Paris, Bourdelle ne semble pas avoir été marqué par son apprentissage à l'École des […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/antoine-bourdelle/#i_16587

BURGOS

  • Écrit par 
  • Marcel DURLIAT
  •  • 1 068 mots
  •  • 3 médias

À Burgos, on sent battre le cœur de la Vieille-Castille. N'est-ce pas ici qu'apparaît pour la première fois la claire conscience d'une politique commune à l'ensemble de la péninsule Ibérique ? La ville fut une des résidences de la cour de Castille lorsque celle-ci était encore nomade ; mais, dès la fin du Moyen Âge, le rôle économique l'emporte nettement sur la fonction politique. Après avoir été […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/burgos/#i_16587

CARRIER-BELLEUSE ALBERT-ERNEST (1824-1887)

  • Écrit par 
  • Jean-Pierre MOUILLESEAUX
  •  • 509 mots
  •  • 1 média

Sculpteur français représentatif par sa diversité et par son habileté de la production artistique du second Empire, Carrier-Belleuse, formé dans l'entourage de ciseleurs et d'orfèvres, a été l'élève de la « Petite École » (future École des arts décoratifs), où il se lie avec Charles Garnier. Il séjourne en Angleterre, où il travaille pour la manufacture de céramique de Minton, se distinguant par l […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/albert-ernest-carrier-belleuse/#i_16587

CASTILLE

  • Écrit par 
  • Marcel DURLIAT, 
  • Philippe WOLFF
  • , Universalis
  •  • 10 283 mots
  •  • 13 médias

Dans le chapitre « Influences françaises »  : […] On considère assez communément les Cisterciens comme les fourriers de l'architecture nouvelle. Cette famille religieuse jouit en Espagne d'un très grand prestige dans la seconde moitié du xii e et au début du xiii e  siècle. Elle bénéficia notamment de l'appui d'Alphonse VII l'Empereur, qui réuni […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/castille/#i_16587

CHINOISE CIVILISATION - Les arts

  • Écrit par 
  • Corinne DEBAINE-FRANCFORT, 
  • Daisy LION-GOLDSCHMIDT, 
  • Michel NURIDSANY, 
  • Madeleine PAUL-DAVID, 
  • Michèle PIRAZZOLI-t'SERSTEVENS, 
  • Pierre RYCKMANS, 
  • Alain THOTE
  •  • 54 353 mots
  •  • 41 médias

Dans le chapitre « La sculpture funéraire »  : […] Les guerriers découverts à partir de 1974, à proximité du tumulus de Qin Shi huangdi, permettent d'envisager l'existence d'une tradition de la sculpture monumentale. Mais, cuites et peintes après avoir été façonnées en terre, ces pièces relèvent encore du domaine de la céramique. Si nous nous limitons à la sculpture en pierre ou en bronze, les époques Zhou et Qin ne nous ont encore rien livré. Da […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/chinoise-civilisation-les-arts/#i_16587

CONQUES ABBAYE SAINTE-FOY DE

  • Écrit par 
  • Maryse BIDEAULT
  •  • 1 014 mots
  •  • 2 médias

La chronique de l'abbaye Sainte-Foy de Conques (Aveyron) , composée au xi e siècle, parle d'un premier monastère bénédictin fondé de 790 à 795 par Dadon, monastère qui bénéficia très tôt de dotations royales. En 866, les moines de Conques, ayant précédemment échoué dans leur tentative de s'approprier les reliques de saint Vincent à Valence (Espag […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/abbaye-sainte-foy-de-conques/#i_16587

COYSEVOX ANTOINE (1640-1720)

  • Écrit par 
  • Georges BRUNEL
  •  • 364 mots
  •  • 4 médias

L'œuvre d'Antoine Coysevox forme une sorte de contrepartie à celle de l'autre grand sculpteur officiel de Louis XIV, Girardon. Celui-ci, attaché aux modèles antiques, pénétré de l'influence de Poussin, incarne en quelque sorte la tendance classique du règne ; Coysevox apparaît au contraire comme un sculpteur baroque. Collaborateur de Le Brun et de Mansart, il déploie sa virtuosité de décorateur da […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/antoine-coysevox/#i_16587

DONATELLO (1383 ou 1386-1466)

  • Écrit par 
  • Patrick OLSSON
  •  • 2 663 mots
  •  • 5 médias

Dans le chapitre « Un artiste italien »  : […] Donato di Niccola di Betto Bardi naît et meurt à Florence ; sa vie est mal connue – pour sa naissance, deux dates sont avancées, 1383 ou 1386 – ce qui importe peu tant sa carrière créatrice se suffit à elle-même. Sa biographie, pas plus que son origine florentine ne sauraient expliquer la profonde originalité de l'artiste, qui le conduira vite à une solitude où il demeurera jusqu'à la fin de son […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/donatello/#i_16587

DRAVIDIENS STYLES

  • Écrit par 
  • Rita RÉGNIER
  •  • 826 mots

Les mots sanskrits nāgara , vesara et drāviḍa , qui désignent dans les traités spécialisés des catégories de temples, sans toutefois s'accompagner de définitions précises, furent appliqués par J. Fergusson, un des pionniers de l'histoire de l'art de l'Inde, aux trois groupes de styles propres à l'architecture religieuse médiévale d […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/styles-dravidiens/#i_16587

FRÉMIET EMMANUEL (1824-1910)

  • Écrit par 
  • Jacques de CASO
  •  • 505 mots

Sculpteur français. Emmanuel Frémiet ne reçut pas sa formation artistique à l'École des beaux-arts : avec Rodin et Dalou, il fut en effet l'un des sculpteurs importants du xix e siècle dont l'éducation eut lieu à la « Petite École » (école spéciale de dessin). Il se perfectionna ensuite dans l'atelier de son oncle Rude. Élu à l'Académie des beaux […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/emmanuel-fremiet/#i_16587

GAULE

  • Écrit par 
  • Jean-Paul DEMOULE, 
  • Jean-Jacques HATT
  •  • 26 409 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre « Apparition de la sculpture »  : […] Entre la fin de la République romaine et le début du règne de Claude (30-25 av. J.-C.), l'évolution de la sculpture provinciale est particulièrement instructive, tant en Provence et en Germanie que dans le reste de la Gaule. En effet, au début de cette période, des œuvres très disparates apparaissent, les unes prolongeant les traditions indigènes, les autres fortement imprégnées d'influences étru […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/gaule/#i_16587

GOTHIQUE ART

  • Écrit par 
  • Alain ERLANDE-BRANDENBURG
  •  • 14 842 mots
  •  • 26 médias

Dans le chapitre « La sculpture »  : […] La période 1190-1240 est l'une des plus intenses dans le domaine de la sculpture : les cathédrales en cours de construction exigent un vaste programme sculpté. Collégiales et parfois même paroissiales ont les mêmes exigences. L'ampleur donnée aux bras du transept de Chartres est à cet égard exemplaire, même si elle demeure exceptionnelle. En même temps, les ensembles mobiliers se développent : la […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/art-gothique/#i_16587

GOUJON JEAN (1510 env.-env. 1566)

  • Écrit par 
  • Thomas Wolfgang GAEHTGENS
  •  • 1 132 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Les décorations du Louvre »  : […] À la même époque, le sculpteur travaillait sous la direction de Pierre Lescot aux décorations du Louvre. En 1548 ou au début de 1549, il acheva ses allégories de La Guerre et de La Paix , deux bas-reliefs qui flanquent l'œil-de-bœuf de la façade du vieux Louvre (cour Carrée). Plus tard, en décembre 1549, il fut également chargé des allégories de […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/jean-goujon/#i_16587

GRÈCE ANTIQUE (Civilisation) - Les arts de la Grèce

  • Écrit par 
  • Pierre DEVAMBEZ, 
  • Agnès ROUVERET
  •  • 18 509 mots
  •  • 26 médias

Dans le chapitre «  Le classicisme »  : […] On a l'impression que jusqu'à cette époque aucune doctrine artistique ne s'était imposée ; que des modes, bien sûr, avaient parfois prévalu, mais que jamais, si éminente que fût sa personnalité, aucun maître n'avait dominé ses contemporains. C'est au contraire une sorte d'hégémonie que, pendant une vingtaine d'années, va exercer Phidias. Athénien de naissance, homme de confiance de Périclès, il e […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/grece-antique-civilisation-les-arts-de-la-grece/#i_16587

GUÉRIN GILLES (1609-1678)

  • Écrit par 
  • François SOUCHAL
  •  • 368 mots

Né à Paris, Gilles Guérin est l'élève du père de Charles Le Brun, dont il sera l'ami. Il passe sans doute par l'atelier de Simon Guillain et entre dans l'équipe réunie autour de Jacques Sarrazin, avec lequel il travaille aux Caryatides du pavillon de l'Horloge au Louvre et au château de Maisons où il exécute pour le vestibule d'honneur les bas-reliefs des Quatre Éléments . Sc […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/gilles-guerin/#i_16587

HAḌḌA

  • Écrit par 
  • Zémaryalai TARZI
  •  • 1 953 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Architecture et iconographie bouddhique »  : […] Le village actuel de Haḍḍa est en partie construit sur l'emplacement des ruines d'une ville pré-islamique dont dépendait un ensemble monastique prospère du i er siècle avant J.-C. au viii e siècle après J.-C. que les visiteurs chinois appelaient Hilo. Les monastères les plus importants se trouva […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/hadda/#i_16587

INDE (Arts et culture) - L'art

  • Écrit par 
  • Raïssa BRÉGEAT, 
  • Marie-Thérèse de MALLMANN, 
  • Rita RÉGNIER
  •  • 49 132 mots
  •  • 62 médias

Dans le chapitre « Le rôle de la forme »  : […] La parure sculptée et peinte ajoutait à la beauté d'un édifice, mais à aucun moment on ne songeait à la dissocier du programme architectural. La valeur symbolique de la sculpture ornementale s'impose en Inde à double titre. Un grand nombre de thèmes décoratifs évoquent des notions philosophico- religieuses familières à tout hindou ; d'autre part, les images qui s'ordonnent en fonction d'une strict […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/inde-arts-et-culture-l-art/#i_16587

INDONÉSIE - Les arts

  • Écrit par 
  • Albert LE BONHEUR
  •  • 8 140 mots
  •  • 5 médias

Dans le chapitre « Les arts de l'époque de Java orientale (XIIe-XVe s.) et le plus ancien art islamique (XVIe-XVIIe s.) »  : […] Au xiii e  siècle, puis aux xiv e et xv e  siècles, sous les royaumes successifs de Singhasāri et de Majapahit, la statuaire et l'art monumental javanais connaissent une seconde période d'épanouissement après leur relative éclipse au temps du ro […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/indonesie-les-arts/#i_16587

ISSOIRE SAINT-PAUL D'

  • Écrit par 
  • Alain ERLANDE-BRANDENBURG
  •  • 387 mots

La légende veut que l'abbaye d'Issoire ait été fondée dès le iii e  siècle. En fait, au x e  siècle, une seconde fondation intervint lorsqu'un moine de Charroux, fuyant les invasions barbares, y amena le chef de saint Austremoine. Une ville ne tarda pas à se développer autour du monastère. Au mili […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/saint-paul-d-issoire/#i_16587

JUBÉ

  • Écrit par 
  • Maryse BIDEAULT
  •  • 449 mots

Venant du premier mot de la prière « Jube, Domine, benedicere » qui était chantée avant les leçons, le terme « jubé » est utilisé pour désigner une clôture transversale de bois ou plus souvent de pierre qui ferme le chœur d'une église, généralement entre les deux piles orientales de la croisée du transept. Cette clôture est percée d'une ou de plusieurs portes et souvent couronnée d'une tribune à l […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/jube/#i_16587

KHMER ART

  • Écrit par 
  • Jean BOISSELIER, 
  • Claude JACQUES
  •  • 8 440 mots
  •  • 20 médias

Dans le chapitre « Le décor architectural »  : […] Relativement sobre, sa qualité et l'évolution sensible de ses principaux éléments (composition des linteaux décoratifs et des colonnettes des portes) ont permis d'établir la chronologie, relative, de l'art khmer à partir de la définition de styles (Ph. Stern et disciples). Si les linteaux décoratifs et les frontons caractérisent le décor khmer, l'importance accordée à la composition et à l'ornem […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/art-khmer/#i_16587

LAON CATHÉDRALE DE

  • Écrit par 
  • Gérard ROUSSET-CHARNY
  •  • 1 267 mots
  •  • 3 médias

Du haut de sa colline, la cathédrale de Laon (Aisne) , dressée comme une carène de vaisseau, regarde au loin la plaine et les carrières d'où les bœufs ont monté, pendant près d'un siècle, les pierres qui ont servi à sa construction. Site unique en France, ce plateau en forme de butte constitue un piédestal royal à la ville altière. Cette singulière colline se divise en deux branches : l'une, à l'e […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/cathedrale-de-laon/#i_16587

MODÉNATURE

  • Écrit par 
  • Martine Hélène FOURMONT
  •  • 446 mots

On appelle modénature l'ensemble des moulures qui ornent une partie d'un monument ou l'ordre qui le caractérise. Les principaux éléments qui, dans un édifice grec, portent ces moulures sont, de haut en bas : le couronnement, la frise, le chapiteau, la base (ionique ou corinthienne) pour l'ordre extérieur ; les assises inférieure et supérieure des murs qui déterminent le pronaos, la cella et l'opis […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/modenature/#i_16587

ORDRES, architecture

  • Écrit par 
  • Bernard HOLTZMANN, 
  • Claude MIGNOT, 
  • Éliane VERGNOLLE
  •  • 13 398 mots
  •  • 23 médias

Dans le chapitre « La survivance du chapiteau corinthien »  : […] Ainsi le système architectural s'est-il fondamentalement transformé. Le Moyen Âge demeurera profondément étranger à la notion même d'ordre architectural, et il peut donc sembler paradoxal de rapprocher les deux termes. Cependant, si la cohérence interne des ordres antiques n'est pas conservée, beaucoup d'éléments épars survivent au moins jusqu'à l'époque romane et jouent parfois un rôle important […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/ordres-architecture/#i_16587

ORNEMENT, histoire de l'art

  • Écrit par 
  • Peter FUHRING
  •  • 4 468 mots

Dans le chapitre « L'étude de l'ornement »  : […] Il n'y a pas d'études sur les changements du sens et de l'usage du mot ornement. Le sens des mots qui désignent un ornement peut varier en fonction de la période et du pays. L'origine peut en être descriptive, comme c'est le cas pour «  cartouche » (de l'italien cartoccio , de carta , papier), composition ornementale autour d'un compartiment vide, destin […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/ornement-histoire-de-l-art/#i_16587

PERSÉPOLIS

  • Écrit par 
  • Jean DESHAYES
  •  • 690 mots
  •  • 3 médias

Site de la Perse achéménide fouillé depuis 1931 par des archéologues allemands, américains, italiens et iraniens. Depuis les années 1980, les travaux archéologiques se limitent à la protection et à la conservation du site. La construction de Persépolis, œuvre de Darius, puis de Xerxès, commença vers ~ 516. En dehors du palais en cours d'exploration, les édifices s'élèvent sur une terrasse artific […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/persepolis/#i_16587

PHÉNICIENS

  • Écrit par 
  • Hélène BENICHOU-SAFAR, 
  • Paul PETIT
  •  • 6 298 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « L'art de la pierre »  : […] Les Phéniciens n'ont pas été de grands bâtisseurs comme les Égyptiens. Toutefois, leurs architectes et leurs artisans ont été suffisamment réputés pour être appelés par des souverains étrangers, israélites, néo-babyloniens ou perses, pour la construction d'édifices de prestige. De discrètes allusions faites par la tradition littéraire, quelques bas-reliefs assyriens et des vestiges de fortificatio […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/pheniciens/#i_16587

POLYCHROMIE, histoire de l'art

  • Écrit par 
  • Adeline GRAND-CLÉMENT
  •  • 4 335 mots
  •  • 10 médias

Dans le chapitre « Architecture »  : […] L’ utilisation de couleurs pour orner les édifices publics et privés se développe dans les cités grecques entre la période archaïque et hellénistique. L’érection des premiers temples en pierre ( vii e  siècle av. J.-C.) s’accompagne de l’usage de la peinture murale, même si elle reste limitée. La couleur se déploie moins sur les parois intérieure […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/polychromie-histoire-de-l-art/#i_16587

REIMS CATHÉDRALE DE

  • Écrit par 
  • Arnaud TIMBERT
  •  • 584 mots
  •  • 5 médias

La cathédrale gothique Notre-Dame de Reims (Marne) , de 139 mètres de longueur, de 49,5 mètres de largeur au niveau du transept et de 38 mètres de hauteur, est érigée à partir de 1211 par l’archévêque Aubry de Humbert (1207-1218) à la suite de la destruction du bâtiment précédent dans un incendie survenu un an auparavant, le 6 mai 1210. Grâce à une organisation rigoureuse du chantier, qui fait app […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/cathedrale-de-reims/#i_16587

REPRODUCTION DES ŒUVRES D'ART - Les copies dans la sculpture antique

  • Écrit par 
  • Bernard HOLTZMANN
  •  • 3 992 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Essor de la copie au Ier siècle avant J.-C. »  : […] Tandis que la sculpture hellénistique s'étiole presque partout en un éclectisme d'ailleurs prolixe, apparaissent depuis la seconde moitié du ii e  siècle de véritables copies, qui ont pour but de reproduire une œuvre antérieure. Cette évolution, signe du déclin de l'art grec, est due avant tout à l'énorme demande de Rome, qui bouleverse les condi […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/reproduction-des-oeuvres-d-art-les-copies-dans-la-sculpture-antique/#i_16587

ROMAN ART

  • Écrit par 
  • Marcel DURLIAT
  •  • 20 510 mots
  •  • 19 médias

Dans le chapitre « La sculpture monumentale »  : […] À la fin du xi e  siècle, c'est-à-dire au moment où apparaît l'église romane pleinement constituée, la sculpture met au point ses programmes iconographiques, ses formes et ses principes de composition. Cette coïncidence chronologique n'est pas fortuite : elle exprime l'interdépendance entre l'architecture et la sculpture, qui tient aux caractères […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/art-roman/#i_16587

ROME ET EMPIRE ROMAIN - L'art romain

  • Écrit par 
  • Gilbert-Charles PICARD
  •  • 14 633 mots
  •  • 33 médias

Dans le chapitre « L'art politique et triomphal »  : […] Dès le début du i er  siècle avant J.-C., les généraux et les hommes politiques font exécuter des monuments destinés à servir leur propagande. Le plus ancien est une base décorée de reliefs qui avait été consacrée vers 100 avant J.-C. dans le temple de Neptune au bord du Tibre, près du cirque Flaminius, et qui supportait vraisemblablement des sta […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/rome-et-empire-romain-l-art-romain/#i_16587

SĀÑCĪ

  • Écrit par 
  • Rita RÉGNIER
  •  • 1 615 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Les bas-reliefs narratifs et le « style de Sāñcī » »  : […] Les bas-reliefs de la balustrade du stūpa 2 font partie (avec ceux de Bhārhut et de Bodhgayā) des premiers spécimens de la sculpture sur pierre. Ils illustrent en même temps le premier style de Sāñcī et trahissent encore une grande maladresse dans les personnages, mais ils sont vigoureux, riches d'inventions et de promesses, et allient dans les représentations florales ou a […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/sanci/#i_16587

SARCOPHAGE

  • Écrit par 
  • Martine Hélène FOURMONT
  •  • 801 mots
  •  • 3 médias

L'épithète sarkophagos , qui signifie « mange-chair », était attribuée aux animaux carnivores et à certaines divinités, telle Hécate. Par une dérivation curieuse, elle semble s'attacher un jour à la pierre d'Assos en Troade, dont la particularité est de consumer rapidement les corps. En fait, le nom de sarcophage paraît désigner dans l'Antiquité tous les réceptacles funéraire […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/sarcophage/#i_16587

SARCOPHAGES À SCÈNES DIONYSIAQUES OU MILITAIRES (Rome)

  • Écrit par 
  • Gilles SAURON
  •  • 262 mots

La tradition romaine de l'incinération, qui s'est maintenue, sauf dans certaines grandes familles (celle des Scipions, par exemple), durant la République et le premier siècle de l'Empire, a laissé progressivement la place à l'inhumation à partir du règne de Trajan (98-117). Trois centres de production de sarcophages s'affirment rapidement : Rome, où sont fabriqués des cuves et des couvercles sculp […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/sarcophages-a-scenes-dionysiaques-ou-militaires/#i_16587

SCANDINAVIE

  • Écrit par 
  • Martin Edvard BLINDHEIM, 
  • Régis BOYER, 
  • Georges CHABOT, 
  • Lucien MUSSET, 
  • Nicole PÉRIN, 
  • Jean-Michel QUENARDEL
  •  • 22 094 mots
  •  • 11 médias

Dans le chapitre « Décor des églises »  : […] La sculpture romane sur pierre s'épanouit dans trois parties de la Scandinavie. À Lund, alors au Danemark, la cathédrale s'orne de portails à colonnes de style lombardisant avec des lions au repos, et, sur les chapiteaux, des lions, des oiseaux, des animaux et des arabesques végétales caractéristiques. À l'extérieur de l'abside et à l'intérieur, dans la nef et le chœur, on plaça des chapiteaux de […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/scandinavie/#i_16587

SCOPAS (actif entre 370 av. J.-C. et 330 av. J.-C.)

  • Écrit par 
  • Bernard HOLTZMANN
  •  • 818 mots

Né à Paros d'un père lui-même sculpteur, Scopas est l'un des plus brillants représentants d'une école qui a joué un rôle de premier plan dans le développement de la plastique grecque depuis le haut archaïsme. Formé au matériau de sa patrie — le marbre de la sculpture par excellence —, il est essentiellement un marbrier : les textes ne lui attribuent qu'une seule œuvre en bronze, l' […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/scopas/#i_16587

SCULPTURE - Catégories

  • Écrit par 
  • Jean-René GABORIT
  •  • 3 359 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre « Les genres »  : […] Les genres traités par la sculpture sont théoriquement innombrables puisque à ceux qui lui sont propres elle ajoute, par le biais du relief, tous les genres qui relèvent de la peinture. En fait, certains genres sont restés à l'état de virtualités. Le paysage sculpté ne joue qu'un rôle tout à fait accessoire ; les natures mortes (en relief ou en ronde bosse) sont rares. Il n'existe pas non plus dan […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/sculpture-categories/#i_16587

SILOE DIEGO DE (1495-1563)

  • Écrit par 
  • Marcel DURLIAT
  •  • 444 mots

Le fils du sculpteur flamand Gil de Siloe passe pour le plus grand artiste de la Renaissance en Espagne. Diego de Siloe fit le voyage d'Italie et collabora à Naples, avec Bartolomé Ordóñez, à la sculpture du retable de la chapelle des Caraccioli dans l'église de San Giovanni à Carbonara (1517). Après son retour en Espagne en 1519, une première partie de sa carrière se déroule à Burgos, au service […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/diego-de-siloe/#i_16587

SILOE GIL DE (actif entre 1486 et 1505)

  • Écrit par 
  • Marcel DURLIAT
  •  • 643 mots

Une des figures les plus attachantes du gothique tardif. Bien qu'étranger à l'Espagne par sa naissance, le sculpteur d'origine nordique Gil de Siloe sut exprimer avec maîtrise et poésie une orientation essentielle de l'art de ce pays : le goût pour l'exubérance décorative. Comme il est parfois désigné sous le nom de Gil d'Anvers, on peut supposer qu'il était d'origine flamande, ce qui s'accorde bi […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/gil-de-siloe/#i_16587

SLAVES DU SUD (ART DES)

  • Écrit par 
  • Athanas BOJKOV, 
  • Vajislav DJURIC
  •  • 7 399 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « La christianisation et ses premiers effets (IXe-XIe s.) »  : […] Le christianisme s'est affermi parmi les Slaves macédoniens, principalement pendant la période d'évangélisation par les disciples des apôtres des Slaves : Cyrille et Méthode. Ceux-ci avaient élevé de nombreuses églises en Macédoine, vers la fin du ix e et au début du x e  siècle, à l'époque de l' […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/slaves-du-sud-art-des/#i_16587

SLODTZ LES

  • Écrit par 
  • François SOUCHAL
  •  • 806 mots
  •  • 1 média

Famille de sculpteurs. Sébastien Slodtz, le père (1655-1726), est d'origine flamande ; il s'établit dans la capitale française à une date inconnue, devient disciple de Girardon et reçoit dès 1686 des commandes importantes pour le parc de Versailles : Annibal comptant les anneaux des chevaliers romains (aujourd'hui au Louvre), Aristée et Protée , le gran […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/les-slodtz/#i_16587

STUC

  • Écrit par 
  • Nicole BLANC
  •  • 3 865 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Composition, technique et ateliers »  : […] Le stuc n'obéit pas à une règle de composition unique, et sans analyse de laboratoire il est difficile d'en déterminer avec précision les constituants. Selon Vitruve ( De Architectura VII 3), un bon enduit opus tectorium – de tegere , recouvrir – est composé de chaux (carbonate de calcium) et de poudre de marbre, dans des proportio […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/stuc/#i_16587

TOULOUSE SAINT-SERNIN DE

  • Écrit par 
  • Alain ERLANDE-BRANDENBURG
  •  • 544 mots
  •  • 1 média

C'est un des grands chefs-d'œuvre de l'architecture romane que la collégiale Saint-Sernin de Toulouse . L'ampleur du plan avec déambulatoire, qui se poursuit dans le transept, et les doubles collatéraux dans la nef, l'extraordinaire équilibre du chevet dont les courbes calmes créent un effet puissant, la tour qui, par son élan, donne un certain dynamisme à cette architecture paisible attestent la […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/saint-sernin-de-toulouse/#i_16587


Affichage 

Centaure triomphant d'un Lapithe

photographie

Centaure triomphant d'un Lapithe, métope en marbre provenant du Parthénon d'Athènes British Museum, Londres 

Crédits : Bridgeman Images

Afficher

Salle des Caryatides du musée du Louvre

photographie

La salle des Caryatides du musée du Louvre, Paris, construite par Pierre Lescot de 1546 à 1549, doit son nom aux quatre figures féminines sculptées par Jean Goujon en 1550 pour soutenir la tribune des musiciens 

Crédits : Erich Lessing/ AKG

Afficher

Centaure triomphant d'un Lapithe
Crédits : Bridgeman Images

photographie

Salle des Caryatides du musée du Louvre
Crédits : Erich Lessing/ AKG

photographie