SCÉNOGRAPHIE LYRIQUE

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Médias de l’article

Fedor Ivanovitch Chaliapine

Fedor Ivanovitch Chaliapine
Crédits : Hulton Getty

photographie

Chaliapine

Chaliapine
Crédits : Hulton Getty

photographie

Maria Callas

Maria Callas
Crédits : Hulton Getty

photographie

Maria Callas et Tito Gobbi

Maria Callas et Tito Gobbi
Crédits : Keystone/ Hulton Archive/ Getty Images

photographie

Tous les médias


Le temps des théories : la critique du naturalisme

La notion de mise en scène conçue comme organisation globale et unitaire du spectacle d'opéra n'apparaît pas avant le xixe siècle ; jusque-là, le « machiniste », éventuellement assisté du librettiste et du maître de ballet, règle les changements à vue et les entrées des chanteurs, dont la gestuelle et les déplacements sont déterminés par l'improvisation, par la tradition qui fixe la hiérarchie des places sur le plateau, et surtout par les toiles peintes selon les lois de la perspective, qui interdisent au chanteur de s'éloigner de l'avant-scène. L'exécution de ces décors, de plus en plus chargés, de plus en plus luxueux, est confiée jusqu'au début du xxe siècle à des peintres différents, spécialisés dans les représentations de châteaux, de palais, de forêts...

Dans ses œuvres théoriques des années 1850 (Opéra et drame, L'Œuvre d'art de l'avenir), Wagner formule nettement l'exigence d'une unité de conception et de réalisation du spectacle lyrique ; mais l'idéal du Gesamtkunstwerk, œuvre d'art totale dans laquelle convergeraient non seulement la musique et la poésie, mais la danse, la peinture, la sculpture, est sans doute moins fécond pour l'histoire de la mise en scène lyrique que sa faillite, constatée par Wagner lui-même. À Bayreuth, les esquisses des peintres Josef Hoffmann et Paul von Joukowsky, d'après lesquelles les frères Max et Gotthold Brückner réalisent costumes et décors, restent tributaires de la surcharge archéologique et anecdotique du décor illusionniste, tandis que la direction d'acteurs, inspirée du style de jeu des Meininger, introduit plus de mobilité et de vie sur le plateau : lorsque Wagner incite chanteurs et choristes à jouer non vers la salle, mais les uns vers les autres, il ne fait que mettre en œuvre la théorie naturaliste du « quatrième mur », qui paraissait inapplicable à l'opéra ; mais ce souci de réalisme (qu'Albert Lavignac rapproche de l'expérience d'Antoine au Théâtre [...]

1 2 3 4 5

pour nos abonnés,
l’article se compose de 11 pages




Écrit par :

  • : chargé de mission pour le service culturel du Grand Théâtre de Genève
  • : ancien élève de l'École normale supérieure, agrégé de lettres, docteur de troisième cycle, assistant à la faculté lettres de Rouen

Classification


Autres références

«  SCÉNOGRAPHIE LYRIQUE  » est également traité dans :

APPIA (A.) - (repères chronologiques)

  • Écrit par 
  • Jean CHOLLET
  •  • 434 mots

1862 1 er septembre, naissance d'Adolphe, François, Appia à Genève. 1880-1890 Études musicales à Genève, Leipzig, Paris et Dresde. En 1882, il se rend pour la première fois à Bayreuth, où il assiste à une représentation de Parsifal . 1891-1892 Appia rédige ses premièr […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/appia-reperes-chronologiques/#i_89177

BEAUREPAIRE ANDRÉ (1924-2012)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 251 mots

André Beaurepaire fut un peintre-scénographe, dont les constructions aux géométries complexes et mystérieuses ont séduit les grands noms du théâtre français avec qui il a collaboré. Ce dessinateur autodidacte est né à Paris en 1924. Il illustre Sagesse de Paul Verlaine en 1944, et est alors remarqué par Jean Cocteau et l'illustrateur et décorateur Christian Bérard. Tous deux […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/andre-beaurepaire/#i_89177

BERAIN LES

  • Écrit par 
  • Colombe SAMOYAULT-VERLET
  •  • 425 mots
  •  • 1 média

Famille de décorateurs et de graveurs français de la fin du xvii e siècle et du début du xviii e connue grâce aux travaux de R. A. Weigert ( Jean I er Berain... 1640-1711 , Paris, 1937). La renommée de ce […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/les-berain/#i_89177

CHÉREAU PATRICE (1944-2013)

  • Écrit par 
  • Anne Françoise BENHAMOU
  •  • 2 968 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Une théâtralité critique »  : […] Né à Lézigné (Maine-et-Loire) d'un père peintre et d'une mère dessinatrice, Patrice Chéreau acquiert très jeune une vaste culture artistique et théâtrale. À dix-neuf ans, il met en scène L'Intervention de Victor Hugo au lycée Louis-le-Grand : de cet acte tirant vers le mélodrame populaire, il fait un spectacle grinçant dans un style presque expressionniste (à l'époque, il co […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/patrice-chereau/#i_89177

CICERI PIERRE LUC CHARLES (1782-1868)

  • Écrit par 
  • Armel MARIN
  •  • 434 mots

La scénographie et le décor romantiques doivent beaucoup en France à un homme de grand talent, d'origine italienne, Pierre Ciceri. Très lié aux créateurs du mouvement romantique et ayant étudié l'architecture, il est le fournisseur attitré des principales scènes de Paris. Il s'est fait une spécialité comme « peintre de paysages » à l'Opéra (paysages en tous genres, avec ou sans ruines, alors à la […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/pierre-luc-charles-ciceri/#i_89177

CINÉMA ET OPÉRA

  • Écrit par 
  • Jean-Christophe FERRARI
  •  • 3 255 mots
  •  • 8 médias

Dans le chapitre « Des cinéastes à l'opéra »  : […] Nombreux, on l'a dit, sont les cinéastes qui sont aussi metteurs en scène d'opéra. Visconti est un des premiers, avec La Traviata de Giuseppe Verdi, à importer sur une scène d'opéra, à la Scala en 1955, certains codes et certaines règles de l'expression cinématographique. Il renouvelle ainsi l'art lyrique avec cet opéra ainsi que La Vestale de Gaspare […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/cinema-et-opera/#i_89177

DÉCOR DE THÉÂTRE

  • Écrit par 
  • Armel MARIN
  •  • 776 mots

Partie essentielle de la composition scénique, le décor est au centre de l'extraordinaire évolution de la mise en scène contemporaine. Élément fondamental de la scénographie, le décor définit un espace, soit en limitant l'action, soit en s'intégrant à elle. Longtemps témoin de la représentation de l'action, le décor tend à devenir de moins en moins décoratif, de plus en plus représentatif du lieu […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/decor-de-theatre/#i_89177

EVERDING AUGUST (1928-1999)

  • Écrit par 
  • Alain PÂRIS
  •  • 559 mots

Comptant parmi les figures majeures qui ont régné sur les scènes lyriques en Allemagne au cours de la seconde moitié du xx e  siècle, August Everding, metteur en scène et directeur d'opéras allemand, a contribué à moderniser l'approche de l'art lyrique au même titre que Wieland Wagner ou Rolf Liebermann. Né à Bottrop, en Westphalie, le 31 octobre […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/august-everding/#i_89177

FELSENSTEIN WALTER (1901-1975)

  • Écrit par 
  • Claude VAUGIER
  •  • 2 245 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Travail avec l'ensemble : interprètes, chefs d'orchestre, décorateurs »  : […] Les exigences de Felsenstein en matière de répétition sont devenues légendaires, avec les neuf mois consacrés aux Contes d'Hoffmann . S'il se contente en général de huit à neuf semaines, il est vrai aussi qu'il lui arrive de mettre des interprètes en réserve afin de les avoir à sa disposition le moment venu, et qu'il n'hésite pas à repousser la date d'une première si besoin e […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/walter-felsenstein/#i_89177

FESTIVALS

  • Écrit par 
  • Jean-Michel BRÈQUE, 
  • Matthieu CHÉREAU, 
  • Jean CHOLLET, 
  • Philippe DULAC, 
  • Christian MERLIN, 
  • Nicole QUENTIN-MAURER
  • , Universalis
  •  • 17 238 mots
  •  • 25 médias

Dans le chapitre « L'ère Mortier »  : […] En nommant un moderniste affiché à la tête du plus traditionnel des festivals, les Autrichiens s'enhardissent : le Belge Gérard Mortier , qui prend ses fonctions le 1 er  octobre 1991, s'est fait connaître en faisant du Théâtre royal de la Monnaie de Bruxelles, qui végétait depuis vingt ans, le plus créatif des opéras européens. Il commence par susciter l'ire des conservat […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/festivals/#i_89177

FORTUNY MARIANO (1871-1949)

  • Écrit par 
  • Guillaume GARNIER
  •  • 1 134 mots

Célèbre surtout à travers ses créations de tissus et de robes, Mariano Fortuny est aussi un technicien et un artisan qui a exercé ses talents dans des domaines divers : de la peinture et de la photographie à la conception d'objets mécaniques et à la scénographie. Essentiellement autodidacte, cet inlassable chercheur (il dépose à Paris plus de vingt brevets entre 1901 et 1934) est convaincu que l'a […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/fortuny-mariano-1871-1949/#i_89177

FRIEDRICH GÖTZ (1930-2000)

  • Écrit par 
  • Alain PÂRIS
  •  • 840 mots

Tout en menant une importante carrière de metteur en scène marquée notamment par la « production du centenaire » de Parsifal au festival de Bayreuth en 1982, Götz Friedrich a fait de la Deutsche Oper de Berlin, dont il fut l'intendant général de 1981 à sa mort, l'une des principales scènes lyriques allemandes. Né le 4 août 1930 à Naumburg (Saxe-Anhalt), Götz Friedrich étudie […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/gotz-friedrich/#i_89177

GRÜBER KLAUS MICHAEL (1941-2008)

  • Écrit par 
  • Didier MÉREUZE
  •  • 1 384 mots

Dans le chapitre « Les Grecs, le romantisme »  : […] Né en 1941 à Neckarelz, petite ville du Bade-Wurtemberg, il est le fils d'un pasteur, mais aussi l'enfant d'une Allemagne nazie en guerre – et frère, en cela, des Fassbinder, Handke, Botho Strauss. Après un passage au Conservatoire de Stuttgart où il se destine à être acteur, il quitte la R.F.A. à vingt-trois ans. En Italie, il rejoint un maître de la scène, Giorgio Strehler, le fondateur du Picco […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/klaus-michael-gruber/#i_89177

HOCKNEY DAVID (1937- )

  • Écrit par 
  • Guitemie MALDONADO
  •  • 1 722 mots

Dans le chapitre « Naturalisme et artifice »  : […] Né en 1937 à Bradford (Yorkshire), après une formation classique à l'école des Beaux-Arts de Bradford et des débuts en peinture marqués par l'influence de la Euston Road School, David Hockney étudie au Royal College of Art de Londres, entre 1959 et 1962, en compagnie de Ron B. Kitaj, Allen Jones, Peter Phillips, Derek Boshier et Patrick Caulfield. Son œuvre connaît alors une brève période abstrait […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/david-hockney/#i_89177

LADY MACBETH DE MZENSK (D. Chostakovitch)

  • Écrit par 
  • Juliette GARRIGUES
  •  • 434 mots

À l'automne de 1930, Dmitri Chostakovitch s'attelle à la composition d'un opéra en quatre actes sur un livret qu'il a élaboré avec le dramaturge Alexandre Preis d'après un court récit de Nikolaï Semenovitch Leskov Lady Macbeth du district de Mzensk ( Ledi Makbet Mtsenskogo uyezda , 1865). L'opéra est une peinture sombre de l'ennui dans la province russ […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/lady-macbeth-de-mzensk/#i_89177

LAVELLI JORGE (1931- )

  • Écrit par 
  • Armel MARIN
  •  • 501 mots

Né à Buenos Aires, formé à l'université du Théâtre des Nations, à Paris. Lavelli est un des metteurs en scène les plus originaux de ces quelques dernières années. Premier prix au concours des Jeunes Compagnies dramatiques en 1963, il révèle en France Witold Gombrowicz avec la pièce Le Mariage (1963), puis avec Yvonne, princesse de Bourgogne . Lavelli l […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/jorge-lavelli/#i_89177

MENOTTI GIAN CARLO (1911-2007)

  • Écrit par 
  • Michel PAROUTY
  •  • 1 430 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Un compositeur populaire »  : […] La réputation de Menotti commence à s'étendre. Le film qu'il tirera lui-même du Medium en 1951 ne fera qu'accroître cette popularité, qui va déjà en s'amplifiant grâce au drame musical The Consul , donné d'abord au Shubert Theatre de Philadelphie le 1 er  mars 1950, puis à l'Ethel Barrymore Theatre deux semaines plus tard, et co […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/gian-carlo-menotti/#i_89177

MEYERHOLD VSEVOLOD EMILIEVITCH (1874-1940)

  • Écrit par 
  • Béatrice PICON-VALLIN
  •  • 2 398 mots

Dans le chapitre « Une activité multidirectionnelle »  : […] Congédié par Komissarjevskaïa déçue par ses échecs d'actrice, Meyerhold est nommé aux Théâtres impériaux (1908-1918). « Acteur idéal », selon Eisenstein qui sera son élève en 1922, il interprète là son dernier rôle, mais continuera d'assouvir son désir de jouer en utilisant la démonstration pour diriger ses comédiens. Disposant de grands moyens, il crée avec le décorateur Alexandre Golovine, son a […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/vsevolod-emilievitch-meyerhold/#i_89177

OPÉRA - Le renouveau de l'opéra baroque

  • Écrit par 
  • Ivan A. ALEXANDRE
  •  • 11 978 mots
  •  • 15 médias

Dans le chapitre « Théâtre et tabou »  : […] En théorie, la représentation d'une pièce composée entre Orfeo (de Monteverdi, 1607) et Orfeo (de Gluck, 1762) peut obéir à trois lois esthétiques différentes : celle de l'action (décors et costumes grecs pour Calisto , romains pour Poppea , aztèques pour Montezuma de Carl Heinrich Graun. […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/opera-le-renouveau-de-l-opera-baroque/#i_89177

PY OLIVIER (1965- )

  • Écrit par 
  • Jean CHOLLET
  •  • 1 162 mots

Acteur, dramaturge, metteur en scène, Olivier Py est né à Grasse le 24 juillet 1965. Après des études de lettres au lycée Fénelon à Paris, il entre à l'École nationale supérieure des arts et techniques du théâtre (E.N.S.A.T.T.), puis au Conservatoire national supérieur d'art dramatique en 1987. Parallèlement, il entreprend des études de philosophie et de théologie à l'Institut catholique de Pari […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/olivier-py/#i_89177

LE RING D'AIX-EN-PROVENCE

  • Écrit par 
  • Pierre FLINOIS
  •  • 1 497 mots

Créé au sortir de la Seconde Guerre mondiale pour faire (re)découvrir – avec quel succès – Mozart à la France, le festival d'Aix-en-Provence en a gardé le renom d'une manifestation pratiquement dédiée au seul Salzbourgeois. Chaque directeur a eu beau faire, l'image initiale est demeurée dans l'inconscient collectif, et Stéphane Lissner, nommé à ce poste en 1998, n'y a rien changé. Ayant obtenu un […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/le-ring-d-aix-en-provence/#i_89177

RONCONI LUCA (1933-2015)

  • Écrit par 
  • Colette GODARD
  • , Universalis
  •  • 1 314 mots
  •  • 1 média

En 1970, au pavillon Baltard, le théâtre des Nations donna une série de représentations. Des cavaliers fous chevauchant licornes et hippogriffes fendant la foule, des chariots roulés à bras d'homme installant trois, six aires de jeu simultanées avant d'entraîner le public dans un labyrinthe grillagé, tel était Orlando Furioso d'après l'Arioste, première apparition de Luca Ro […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/luca-ronconi/#i_89177

ROSSELLINI ROBERTO - (repères chronologiques)

  • Écrit par 
  • Joël MAGNY
  •  • 1 201 mots

18 mai 1906 Naissance de Roberto Rossellini à Rome. Aîné de quatre enfants, il appartient à une famille aisée. 1934 Premiers essais de cinéma, financés par Rossellini lui-même. 1936 Prélude à l'après-midi d'un faune , censuré pour impudicité. Travaille comme scénariste et assistant pour […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/rossellini-reperes-chronologiques/#i_89177

SELLARS PETER (1957- )

  • Écrit par 
  • Frédéric MAURIN
  •  • 2 172 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Critique, parodie, transgression »  : […] Après la comédie musicale, c'est logiquement l'opéra qui l'attire et auquel il se consacre en priorité dans la seconde moitié des années 1980 : dans cette « espèce d'espoir artistique pour le théâtre », il décèle un creuset plus propice à l'accomplissement de la distanciation brechtienne et à l'exploration du monde secret des émotions. Il se tourne à égalité vers les œuvres modernes ( […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/peter-sellars/#i_89177

SIVADIER JEAN-FRANÇOIS (1963- )

  • Écrit par 
  • Jean CHOLLET
  •  • 1 048 mots

La première mise en scène de Jean-François Sivadier, en 1996, révèle avec éclat l'originalité d'une démarche théâtrale dont l'écriture, la réflexion et la portée artistique se colorent d'une séduction ludique. Italienne avec orchestre évoque avec humour une répétition de La Traviata de Giuseppe Verdi à laquelle le public est convié. Celui-ci prend plac […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/jean-francois-sivadier/#i_89177

STREHLER GIORGIO (1921-1997)

  • Écrit par 
  • Myriam TANANT
  •  • 1 887 mots

Dans le chapitre « De la mise en scène comme « essai critique » »  : […] Strehler s'est expliqué sur cette pratique qui consiste à revenir sur un travail précédent en déclarant : « Parce qu'insatisfait de mon travail, pour voir si je saurai faire mieux, parce qu'on m'a demandé de reprendre le spectacle et que je ne saurais en proposer qu'une copie, ou encore pour que les jeunes générations ne lisent pas seulement l'histoire du théâtre mais la voient. » Strehler définit […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/giorgio-strehler/#i_89177

SVOBODA JOSEF (1920-2002)

  • Écrit par 
  • Béatrice PICON-VALLIN
  •  • 764 mots

Josef Svoboda est un des grands scénographes de la deuxième moitié du xx e  siècle. Artiste de théâtre ingénieur, il a réalisé près de sept cents scénographies en Tchécoslovaquie, en Europe et aux États-Unis. Son nom est depuis longtemps immortalisé sur les scènes du monde entier par les rampes à basse tension et faisceaux très serrés qu'il a inve […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/josef-svoboda/#i_89177

TARKOVSKI ANDREÏ - (repères chronologiques)

  • Écrit par 
  • Joël MAGNY
  •  • 469 mots

4 avril 1932 Naissance d'Andrei Tarkovski à Zavrajié, village du bord de la Volga proche d'Ivanovo. Son père est le poète Arseni Tarkovski. 1948-1956 Après les années de lycée où il suit les cours d'une école de musique, il s'intéresse également à la peinture, et étudie l'arabe à l'Institut des langues orientales. À partir de 1954, il travail […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/tarkovski-reperes-chronologiques/#i_89177

VISCONTI LUCHINO (1906-1976)

  • Écrit par 
  • Suzanne LIANDRAT-GUIGUES
  •  • 3 207 mots
  •  • 5 médias

Dans le chapitre « Une œuvre habitée »  : […] Visconti déploie son talent dans des domaines différents, proche en cela de Cocteau auquel il doit beaucoup (il suffit de voir L'Aigle à deux têtes ). À la scène, son activité s'est développée de 1945 ( Les Parents terribles de Jean Cocteau) à 1973 ( C'était hier de Harold Pinter) pour le théâtre parlé, et de 1954 ( […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/luchino-visconti/#i_89177

WAGNER WIELAND (1917-1966)

  • Écrit par 
  • Pierre FLINOIS
  •  • 1 275 mots
  •  • 3 médias

Arrière-petit-fils de Franz Liszt, petit-fils de Richard Wagner, Wieland Wagner, directeur du festival de Bayreuth de 1951 jusqu'à sa mort, profitera de la position que lui conférait son héritage familial pour imposer au monde une conception de la mise en scène wagnérienne, puis de la mise en scène d' opéra en général, radicalement neuve ; il deviendra ainsi le metteur en scène le plus important d […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/wieland-wagner/#i_89177

WAGNER WOLFGANG (1919-2010)

  • Écrit par 
  • Pierre FLINOIS
  •  • 882 mots

Metteur en scène et directeur du festival de Bayreuth, second fils de Siegfried et Winifred Wagner, petit-fils de Richard et Cosima Wagner, arrière-petit-fils de Franz Liszt et de Marie d'Agoult, Wolfgang Wagner naît à Bayreuth le 30 août 1919. Élevé à Wahnfried, la maison familiale, dans une atmosphère de wagnérisme conservateur, puis de nazisme fervent, il souffrira toujours d'être le cadet. D' […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/wolfgang-wagner/#i_89177

WARLIKOWSKI KRZYSZTOF (1962- )

  • Écrit par 
  • Jean CHOLLET
  •  • 1 126 mots

Krzysztof Warlikowski est né le 26 mai 1962, dans un milieu ouvrier, à Szczecin, ville située au nord-est de la Pologne. Quelques années plus tard, il intègre la célèbre université Jagellonia de Cracovie, où il étudie l'histoire et la philosophie. En 1983, il quitte son pays, alors placé sous le régime de la loi martiale par le général Jaruzelski, et s'installe notamment à Paris, où il approfondi […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/krzysztof-warlikowski/#i_89177

WERNICKE HERBERT (1946-2002)

  • Écrit par 
  • Alain PERROUX
  •  • 918 mots

Le parcours d'Herbert Wernicke ressemble à celui d'autres hommes de théâtre de sa génération, mais son style demeure unique. Sa mort, survenue à Bâle le 16 avril 2002, à l'âge de cinquante-six ans, l'a empêché de mener à terme une nouvelle mise en scène de La Tétralogie de Wagner à la Bayerische Staatsoper de Munich. Elle a surpris et secoué le monde du spectacle, qui a perd […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/herbert-wernicke/#i_89177

WILSON ROBERT

  • Écrit par 
  • Frédéric MAURIN
  •  • 2 066 mots

Dans le chapitre « À la conquête de soi »  : […] En apparence, le metteur en scène ne fait que peaufiner son univers : c'est la même précision maniaque qui est requise des acteurs, tant dans leurs postures volontiers maniéristes que dans leurs lents déplacements millimétrés ; la même opacité sémantique encourageant l'interprétation active et individuelle du spectateur ; le même soin pictural apporté aux éclairages ; la même pureté graphique de l […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/robert-wilson/#i_89177

WILSON ROBERT - (repères chronologiques)

  • Écrit par 
  • Jean CHOLLET
  •  • 794 mots

1941 Le 4 octobre, naissance de Robert Wilson à Waco, Texas. 1962 Fréquente la scène artistique new-yorkaise. Travaille avec des enfants handicapés. 1963 Étudie la peinture avec George McNeil à Paris. 1968 Crée la Byrd Hoffman School of Byrds. 1969-1973 Premiè […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/wilson-reperes-chronologiques/#i_89177

Voir aussi

Pour citer l’article

Alain PERROUX, Alain SATGÉ, « SCÉNOGRAPHIE LYRIQUE », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 12 septembre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/scenographie-lyrique/