SAVONS

DÉTERGENTS

  • Écrit par 
  • Louis HO TAN TAÏ, 
  • Véronique NARDELLO-RATAJ
  •  • 3 505 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Histoire »  : […] Le savon, dont une recette de fabrication a été retrouvée sur des tablettes sumériennes (1 500 av. J.-C.), est longtemps resté un produit de luxe. Ce n'est qu'au xiii e  siècle que, en France, on commença à le produire industriellement à partir de cendres de hêtres et de suif de chèvre, remplacé deux siècles plus tard par l'huile d'olive. En 1823, […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/detergents/#i_28756

CORPS GRAS

  • Écrit par 
  • Eugène UCCIANI
  •  • 5 064 mots
  •  • 6 médias

Dans le chapitre « Usages industriels »  : […] Il est pratiquement impossible de faire la liste des activités industrielles dans lesquelles les corps gras et leurs dérivés trouvent leur place. L'usage le plus ancien est la fabrication du savon, longtemps pratiquée en cuve par les « maîtres savonniers ». Le savon est actuellement fabriqué par des procédés continus. À la fin de la saponification proprement dite, le savon est relargué par une s […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/corps-gras/#i_28756

OLÉAGINEUX

  • Écrit par 
  • Jean-Paul CHARVET
  •  • 7 291 mots
  •  • 11 médias

Dans le chapitre « Des débouchés industriels de plus en plus nombreux »  : […] Les oléagineux sont utilisés depuis le xix e  siècle pour produire du savon. La firme britannique Lever Brothers qui fut, avec la firme néerlandaise Margarine Unie, à l'origine du grand groupe transnational Unilever, vendait déjà plus de 40 000 tonnes par an de son célèbre savon Sunlight dans les années 1890. Aux ventes de savons se sont ajoutées […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/oleagineux/#i_28756

INTERFACES

  • Écrit par 
  • Simone BOUQUET, 
  • Jean-Paul LANGERON
  •  • 8 284 mots
  •  • 6 médias

Dans le chapitre « Effets des agents de mouillage »  : […] Ils sont en général formés d'une chaîne hydrocarbonée, la queue, et d'une tête polaire ou ionique . La queue n'a pas d'affinité pour les molécules d'eau de l'environnement, elle est hydrophobe. La tête, par contre, agit fortement avec de l'eau (interaction dipôle-dipôle ou ion-dipôle) et elle est solvatée : elle est hydrophile. C'est cette différence ent […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/interfaces/#i_28756

MÉSOMORPHE ÉTAT

  • Écrit par 
  • Jacques SIMON
  •  • 3 041 mots
  •  • 6 médias

Dans le chapitre « Cristaux liquides lyotropes »  : […] Les états mésomorphes obtenus par le mélange de certaines substances avec des solvants sont appelés cristaux liquides lyotropes . Ces cristaux liquides comprennent toujours deux constituants : un dérivé mésogène et un solvant (généralement de l'eau). Le solvant n'a pas simplement pour effet de « diluer » la phase cristalline liquide, il participe à l'organisation du matériau. […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/etat-mesomorphe/#i_28756

MOUSSE, physique

  • Écrit par 
  • Bernard PIRE
  •  • 783 mots
  •  • 1 média

Une mousse se définit en physique comme un amas de bulles, celles-ci étant des sphères plus ou moins parfaites renfermant un gaz et entourées d’une mince pellicule souvent liquide . Des canaux de liquide soutiennent cet assemblage. Les bulles de savon, avec lesquelles tous les enfants ont un jour joué, en sont l’exemple le plus courant : elles se transforment en mousses légères à la surface d’un […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/mousse-physique/#i_28756

STÉROÏDES

  • Écrit par 
  • Dominique BIDET, 
  • Jean-Cyr GAIGNAULT, 
  • Jacques PERRONNET, 
  • Daniel PHILIBERT
  •  • 7 595 mots
  •  • 13 médias

Dans le chapitre « Les sapogénines »  : […] Répandues dans de nombreux végétaux tels que saponaire, salsepareille, igname, muguet, digitale, agave, dioscorée, les sapogénines sont la partie aglycone de glycosides, les saponines. La structure de ces dernières est voisine de celle des hétérosides cardiotoniques ; certaines (convallamarine, F-gitonine et digitonine) en ont les propriétés. Les saponines livrent, par scission hydrolytique, un […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/steroides/#i_28756


Affichage 

Bulles de savon

photographie

Les mousses sont des amas de bulles : des pellicules renfermant un gaz ou un liquide qui influe sur la densité de la mousse Les bulles de savon agglutinées, comme sur cette photographie, sont des mousses légères, car elles contiennent principalement de l'air ; les crèmes sont des mousses plus... 

Crédits : A. J. Bramwell/ Shutterstock

Afficher

Phases de symétrie lamellaire

dessin

Structure schématique des différentes phases de symétrie lamellaire formées à partir de molécules de savon : à l'état solide (a et b) ; à l'état de gel (c) ; à l'état de cristal liquide (d et e) 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Savons et détergents

vidéo

Principes chimiquesLes savons et détergents sont des sels sodiques et potassiques des acides gras supérieursLeurs molécules comportent une «tête» polaire hydrophile, qui capte l'eau, et une «queue» composée d'une chaîne carbonée neutre hydrophobe, qui rejette l'eau et attire les... 

Crédits : Planeta Actimedia S.A.© Encyclopædia Universalis France pour la version française.

Afficher

Bulles de savon
Crédits : A. J. Bramwell/ Shutterstock

photographie

Phases de symétrie lamellaire
Crédits : Encyclopædia Universalis France

dessin

Savons et détergents
Crédits : Planeta Actimedia S.A.© Encyclopædia Universalis France pour la version française.

vidéo