SATELLITES NATURELS

CASSINI-HUYGENS (MISSION)

  • Écrit par 
  • Athéna COUSTENIS
  •  • 4 179 mots
  •  • 8 médias

Dédiée à l’exploration de la planète Saturne, de ses anneaux et de ses satellites naturels, la mission Cassini-Huygens est le fruit d’une étroite collaboration des agences spatiales américaine (NASA, National Aeronautics and Space Administration), européenne (ESA, European Space Agency) et italienne (ASI, Agenzia Spaziale Italiana). Lancé en 1997, le vaisseau spatial Cassini, avec à son bord la s […] […] Lire la suite

DÉCOUVERTE D'URANUS

  • Écrit par 
  • James LEQUEUX
  •  • 300 mots
  •  • 1 média

Musicien professionnel – il est violoniste, organiste et compositeur – et astronome amateur, William Herschel est d'origine allemande : il naît Friedrich Wilhelm Herschel le 15 novembre 1738 à Hanovre mais s'établit en Angleterre en 1756 (il sera naturalisé anglais le 30 avril 1793). Herschel construit de nombreux télescopes dérivés de celui de Newton, et réalise de multiples observations astronom […] […] Lire la suite

DELAMBRE JEAN-BAPTISTE (1749-1822)

  • Écrit par 
  • Jean-Eudes ARLOT
  •  • 1 054 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Delambre, astronome »  : […] En 1781, Delambre publie des tables d'Uranus donnant les positions célestes de cette planète découverte le 13 mars de cette même année par l’astronome britannique William Herschel (1738-1822). En 1786, il présente à l'Académie des sciences un compte-rendu d'observation du passage de Mercure devant le Soleil du 4 mai 1786, ce qui marque le début de sa carrière d'astronome observateur. À partir de 1 […] […] Lire la suite

EXPLORATION DES PLANÈTES GÉANTES (repères chronologiques)

  • Écrit par 
  • James LEQUEUX
  •  • 851 mots

Janvier 1610 Galilée découvre les quatre plus gros satellites de Jupiter, qu'il nomme « astres médicéens », et que nous appelons aujourd'hui satellites galiléens : il s'agit de Io, Europe, Ganymède et Callisto. 1656 Christiaan Huygens présente sa découverte du plus gros des satellites de Saturne, Titan, dans De Saturni luna observatio nova , publié à La Haye. 1659 Christiaan Huygens décrit avec […] […] Lire la suite

GALILÉE (G. GALILEI)

  • Écrit par 
  • Pierre COSTABEL
  •  • 4 189 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre « « Le Messager céleste » »  : […] Informé, en juin 1609, par le Français Jacques Baudouère, des propriétés d'un instrument d'optique récemment apparu aux Pays-Bas, Galilée s'appliqua aussitôt à le construire à partir des données sommaires qui lui étaient communiquées : association de deux lentilles, l'une convergente, l'autre divergente. Il ne tarda pas à obtenir un résultat supérieur à celui des artisans hollandais, avec un gros […] […] Lire la suite

GALILÉE (repères chronologiques)

  • Écrit par 
  • James LEQUEUX
  •  • 627 mots

15 février 1564 Galilée (Galileo Galilei) naît à Pise ; il est le premier des six ou sept enfants du musicien Vincenzo Galilei, qui avait épousé en 1562 Giulia degli Ammannati. 1583 Selon son premier biographe, Vincenzo Viviani, Galilée formule la loi d'isochronisme du pendule, après avoir observé le balancement d'un lustre dans la cathédrale de Pise : la durée d'une oscillation ne dépend que de […] […] Lire la suite

JUPITER, planète

  • Écrit par 
  • André BOISCHOT, 
  • André BRAHIC, 
  • Daniel GAUTIER, 
  • Guy ISRAËL, 
  • Pierre THOMAS, 
  • Universalis
  •  • 11 281 mots
  •  • 60 médias

Dans le chapitre «  Les satellites »  : […] En 2008, on connaissait 63 satellites gravitant autour de Jupiter , mais la plupart sont de très petite taille. En fait, seize satellites, que l'on peut regrouper en trois catégories, ont été particulièrement étudiés  : – quatre petits satellites (diamètres ou dimensions voisins de 50 km) sont situés sur des orbites circulaires équatoriales très proches de la planète (demi-grands axes compris en […] […] Lire la suite

LUNE

  • Écrit par 
  • Pierre THOMAS
  •  • 8 433 mots
  •  • 17 médias

La Lune est le seul satellite naturel de la Terre . Les caractéristiques de ses mouvements apparents sont connus depuis la plus haute antiquité, les valeurs approximatives de ses paramètres physiques et orbitaux depuis le xviii e  siècle . La précision de ces valeurs a ensuite considérablement augmenté avec les progrès de l'astronomie et avec l'exploration directe de la Lune. Depuis 1609, date à l […] […] Lire la suite

MARS, planète

  • Écrit par 
  • Éric CHASSEFIÈRE, 
  • Olivier de GOURSAC, 
  • Philippe MASSON, 
  • Francis ROCARD
  •  • 18 460 mots
  •  • 63 médias

Dans le chapitre « Les acquis »  : […] La sonde a tout d'abord mis en évidence l'existence, insoupçonnée jusqu'alors, d'un très faible champ magnétique martien. Les données recueillies grâce à l'altimètre laser M.O.L.A. (Mars Orbiter Laser Altimeter) ont montré que la planète est incroyablement « plate » au-delà de 40 0 de latitude nord. On pensait que ces régions étaient formées principalement de terrains gelés : on en est maintenant […] […] Lire la suite

MÉCANIQUE CÉLESTE

  • Écrit par 
  • Bruno MORANDO
  •  • 6 044 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre « Les équations aux perturbations »  : […] Dans le système solaire, la distribution des masses, des positions et des vitesses est particulière et permet de résoudre le problème des n corps par des méthodes d' approximation. La masse du Soleil est beaucoup plus grande que celles des planètes, puisque la plus massive d'entre elles, Jupiter, a une masse mille fois plus faible. Il en résulte que la seule force notable qui agit sur une planèt […] […] Lire la suite

NEPTUNE, planète

  • Écrit par 
  • André BRAHIC
  •  • 4 848 mots
  •  • 23 médias

Dans le chapitre « Les satellites »  : […] Avant le survol de Neptune par la sonde Voyager-2, seuls deux satellites, Triton et Néréide, étaient connus. Ils sont dits irréguliers car leurs orbites sont insolites : Triton a un mouvement rétrograde sur une orbite très inclinée par rapport au plan équatorial de Neptune, et Néréide gravite sur une orbite fortement excentrique. En 1989, les images prises par Voyager-2 ont révélé six nouveaux s […] […] Lire la suite

NEW HORIZONS, mission

  • Écrit par 
  • Bernard SCHMITT
  •  • 2 790 mots
  •  • 5 médias

Dans le chapitre « Petits satellites »  : […] Outre Charon, Pluton possède quatre autres satellites plus petits découverts par le télescope spatial Hubble : Nix et Hydre en 2005, peu avant le lancement de New Horizons ; Kerbéros en 2011 et Styx en 2012, respectivement quatre et trois ans seulement avant le survol de Pluton par cette sonde spatiale. Les observations de New Horizons ont montré que ces satellites de forme allongée sont en rotat […] […] Lire la suite

OBSERVATOIRE DE PARIS

  • Écrit par 
  • James LEQUEUX
  •  • 1 400 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « L’observatoire des Cassini »  : […] Dès la fondation de l’Observatoire et pendant près de deux siècles, la mesure de la Terre fait partie des attributions des astronomes . La découverte par Galilée des satellites de Jupiter laisse penser que l’on pourrait utiliser leurs éclipses dans l’ombre de la planète pour fournir une référence de temps pour toute la Terre, et ainsi déterminer les longitudes par rapport au méridien de Paris, al […] […] Lire la suite

PLANÉTAIRES SYSTÈMES

  • Écrit par 
  • Dominique PROUST
  •  • 5 151 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « Les contributions de Jeans et de Spitzer »  : […] Les effets de marée provoqués par le rapprochement de deux étoiles constituent une autre approche des hypothèses cosmogoniques. La déformation de deux astres sous l'action des forces de marée serait suivie de l'abandon d'un filament de matière stellaire qui, en se scindant, aurait donné naissance aux planètes. L'astronome anglais Alexander William Bickerton (1842-1929) est le premier, en 1881, à […] […] Lire la suite

PLANÈTES

  • Écrit par 
  • Thérèse ENCRENAZ
  •  • 3 747 mots
  •  • 9 médias

Dans le chapitre « Les planètes du Système solaire »  : […] Les huit planètes connues du Système solaire présentent des caractéristiques très particulières . Tout d’abord, elles sont toutes placées à proximité du plan de l’écliptique, et tournent sur des orbites circulaires autour du Soleil ; le sens de leur révolution est aussi celui de la rotation du Soleil sur lui-même. Cette configuration particulière du Système solaire suggère fortement que les planè […] […] Lire la suite

SATURNE (anneaux et satellites)

  • Écrit par 
  • Bruno BÉZARD
  •  • 7 019 mots
  •  • 18 médias

Dans le chapitre « Les satellites de Saturne »  : […] La planète Saturne compte plus de quatre-vingts satellites (ou lunes) dont l’orbite est confirmée. Leur taille varie d’environ 300 mètres (pour S/2009 S1) à plus de 5 000 kilomètres (pour Titan). Ce système de satellites est décrit ci-dessous par ordre de distance croissante à Saturne . En plus de ces satellites, il existe un grand nombre de petites lunes dans l’anneau A, d’une dimension de quelqu […] […] Lire la suite

SHOEMAKER EUGENE (1928-1997)

  • Écrit par 
  • Bernard PIRE
  •  • 655 mots
  •  • 1 média

L'astrophysicien et géologue Eugene Merle Shoemaker est décédé le 18 juillet 1997 des suites d'un accident de voiture lors d'un voyage consacré à la recherche d'impacts d'astéroïdes en Australie. Né le 28 avril 1928 à Los Angeles, il avait effectué ses études universitaires à l'institut de technologie de Californie (le Caltech) à Pasadena, puis à l'université de Princeton, où il soutint sa thèse d […] […] Lire la suite

UNIVERS

  • Écrit par 
  • Jean AUDOUZE, 
  • James LEQUEUX
  •  • 6 652 mots
  •  • 19 médias

Dans le chapitre «  Les planètes »  : […] Nous allons en quelques lignes décrire le cortège planétaire du système solaire. Les caractéristiques des planètes, que l'on subdivise en planètes telluriques (Mercure, Vénus, la Terre et Mars) et en planètes géantes (Jupiter, Saturne, Uranus et Neptune), sont détaillées dans les tableaux 1, 2 et 3 de l'article planètes . Quelques points importants méritent d'être signalés : deux planètes, Vénus […] […] Lire la suite

URANUS, planète

  • Écrit par 
  • André BRAHIC
  •  • 4 703 mots
  •  • 17 médias

Dans le chapitre « Les satellites »  : […] Avant le passage de Voyager-2, on connaissait cinq satellites d'Uranus, qui tournent tous dans le sens direct sur des orbites quasi circulaires situées – à l'exception de Miranda – dans le plan équatorial de la planète. Ces objets sont très difficiles à voir depuis la Terre. Les deux plus gros, Titania et Obéron , ont été découverts par William Herschel en 1787 ; Ariel et Umbriel étaient détect […] […] Lire la suite


Affichage 

Ariel

photographie :  Ariel

Cette mosaïque de quatre images acquises par la sonde Voyager-2 le 24 janvier 1986 montre les traces d'une activité géologique intense sur le satellite d'Uranus Ariel. Failles, vallées, fractures, falaises, dépressions parcourent sa surface, qui présente cependant peu de...  

Crédits : Courtesy NASA / Jet Propulsion Laboratory

Afficher

Astéroïde Ida et son satellite Dactyl

photographie :  Astéroïde Ida et son satellite Dactyl

Cette image acquise le 28 août 1993 par la sonde spatiale Galileo montre l'astéroïde Ida et son petit satellite Dactyl (à droite) depuis une distance de 10 500 kilomètres environ. Les couleurs ont été renforcées afin de mettre en évidence les différences dans les propriétés...  

Crédits : Courtesy NASA / Jet Propulsion Laboratory

Afficher

Bassin lunaire Orientale

photographie :  Bassin lunaire Orientale

Le bassin Orientale entourant la mer Orientale (Mare Orientale) apparaît vers le centre de cette image acquise par la sonde Galileo le 9 décembre 1990. La face de la Lune visible depuis la Terre est à droite, la face cachée à gauche. Le vaste océan des Tempêtes (Oceanus...  

Crédits : Courtesy NASA / Jet Propulsion Laboratory

Afficher

Callisto

photographie :  Callisto

Cette image de Callisto, un des quatre satellites galiléens, a été obtenue par la sonde Voyager-2 le 7 juillet 1979, depuis une distance de 1,1 million de kilomètres. On distingue près du limbe, en haut à droite, le trait le plus caractéristique de ce satellite sombre et...  

Crédits : Courtesy NASA / Jet Propulsion Laboratory

Afficher

Callisto : le bassin d'impact Valhalla

photographie :  Callisto : le bassin d'impact Valhalla

Le grand bassin d'impact Valhalla domine cette image du satellite galiléen Callisto acquise par la sonde Voyager-1 le 6 mars 1979 depuis une distance de 200 000 kilomètres. Valhalla est constitué d'une zone centrale claire, d'un diamètre de 600 kilomètres environ, entourée...  

Crédits : Courtesy NASA / Jet Propulsion Laboratory

Afficher

Callisto : structure interne

photographie :  Callisto : structure interne

Ce schéma présente un modèle plausible de la structure interne du satellite galiléen Callisto, fondé sur des données gravimétriques et magnétiques recueillies par la sonde Galileo. Callisto serait un satellite peu différencié, probablement constitué d'un mélange relativement...  

Crédits : Courtesy NASA / Jet Propulsion Laboratory

Afficher

Callisto: Valhalla

photographie :  Callisto: Valhalla

Le grand bassin d'impact Valhalla, sur le satellite galiléen Callisto. Ces images ont été acquises par la sonde Galileo en 1997. Valhalla est constitué d'une zone centrale claire, d'un diamètre de 600 kilomètres environ, entourée de multiples anneaux concentriques dont...  

Crédits : JPL/ NASA

Afficher

Caractéristiques des planètes

tableau :  Caractéristiques des planètes

Caractéristiques des planètes et de certains satellites du système solaire (d'après F. Raulin et al., 1997).  

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Carte de Io

photographie :  Carte de Io

Cette «carte» présente plus de la moitié de la surface de Io. Elle a été élaborée à partir d'images acquises par la sonde Galileo le 6 novembre 1996.  

Crédits : PIRL/ LPL/ JPL/ NASA

Afficher

Cratère lunaire Copernicus

photographie :  Cratère lunaire Copernicus

Copernicus est un cratère d'impact d'un diamètre de 96 kilomètres situé au sud de Mare Imbrium. Cette image acquise par une sonde Lunar Orbiter met en évidence deux caractéristiques de ce type de cratère dit complexe : un fond plat et des parois internes présentant des...  

Crédits : Courtesy NASA / Jet Propulsion Laboratory

Afficher

Cratère Stickney sur Phobos

photographie :  Cratère Stickney sur Phobos

Cette image à haute résolution (4 mètres par pixel) du cratère Stickney, sur Phobos, a été acquise le 19 août 1998 par la sonde spatiale Mars Global Surveyor. Malgré la très faible pesanteur régnant sur Phobos, des matériaux ont glissé le long de la pente interne du cratère.  

Crédits : Courtesy NASA / Jet Propulsion Laboratory

Afficher

Encelade, 2

photographie :  Encelade, 2

Cette vue d'Encelade, un des satellites de Saturne, a été élaborée à partir d'images acquises par la sonde Cassini entre le 9 mars et le 14 juillet 2005. L'albédo de la surface du satellite est très élevé, comparable à celui de la neige fraîche.  

Crédits : NASA/ JPL/ Space Science Institute

Afficher

Éruptions sur Io

photographie :  Éruptions sur Io

Deux panaches éruptifs apparaissent sur cette image du satellite galiléen Io acquise par la sonde Galileo le 28 juin 1997 depuis une distance de 600 000 kilomètres. Le panache bleuâtre issu de Pillan Patera et qui se détache au-dessus du limbe, à gauche, s'élève à 140 kilomètres....  

Crédits : Courtesy NASA / Jet Propulsion Laboratory

Afficher

Europe

photographie :  Europe

Cette vue d'un croissant du plus petit des satellites galiléens, Europe, a été élaborée à partir d'images obtenues par la sonde Voyager-2 lors de son survol du système de Jupiter, en 1979. La surface d'Europe, lisse et brillante, composée de glace d'eau presque pure, est...  

Crédits : JPL/ NASA

Afficher

Europe : cratère d'impact Pwyll

photographie :  Europe : cratère d'impact Pwyll

Cette image de synthèse présente une vue en perspective du cratère d'impact Pwyll, élaborée à partir d'images obtenues par la sonde spatiale Galileo les 20 février et 16 décembre 1997. L'«observateur» est situé au sud-ouest de Pwyll, et son «regard» est dirigé à 45 degrés...  

Crédits : Courtesy NASA / Jet Propulsion Laboratory

Afficher

Europe : la «banquise»

photographie :  Europe : la «banquise»

La surface du satellite galiléen Europe semble composée de blocs de glace d'eau presque pure. Son aspect tourmenté fait penser aux banquises terrestres. Cette mosaïque d'images obtenues par la sonde Galileo montre une région de 70 kilomètres sur 30 kilomètres de Conamara...  

Crédits : Courtesy NASA / Jet Propulsion Laboratory

Afficher

Europe : la surface

photographie :  Europe : la surface

Le 7 septembre 1996, la sonde Galileo observait Europe depuis une distance de 677 000 kilomètres, obtenant des images de l'hémisphère «arrière» du satellite galiléen (dans son mouvement autour de Jupiter). L'image de gauche restitue approximativement les véritables couleurs...  

Crédits : Courtesy NASA / Jet Propulsion Laboratory

Afficher

Europe : Minos Linea

photographie :  Europe : Minos Linea

Cette image en fausses couleurs présente la région de Minos Linea, sur le satellite galiléen Europe. Élaborée à partir d'images obtenues le 28 juin 1996 par la sonde Galileo, elle couvre une région d'environ 1260 kilomètres de côté. On distingue sur Europe trois catégories...  

Crédits : Courtesy NASA / Jet Propulsion Laboratory

Afficher

Europe : plaines glacées

photographie :  Europe : plaines glacées

Cette mosaïque d'images obtenues par la sonde Galileo couvre une aire de 800 kilomètres sur 350 kilomètres dans l'hémisphère Nord du satellite galiléen Europe. Les couleurs ont été accentuées afin de faire ressortir la morphologie de la surface : les plaines, constituées...  

Crédits : Courtesy NASA / Jet Propulsion Laboratory

Afficher

Europe : satellite galiléen

photographie :  Europe : satellite galiléen

Cette vue d'un croissant du plus petit des satellites galiléens, Europe, a été élaborée à partir d'images obtenues par la sonde Voyager-2 lors de son survol du système de Jupiter, en 1979. La surface d'Europe, lisse et brillante, composée de glace d'eau presque pure, est...  

Crédits : Courtesy NASA / Jet Propulsion Laboratory

Afficher

Europe : structure interne

photographie :  Europe : structure interne

Ce schéma présente deux modèles plausibles de la structure interne du satellite galiléen Europe, fondés sur les images et données recueillies par la sonde Galileo. Europe serait un satellite différencié, probablement constitué d'un noyau métallique (représenté ici en gris)...  

Crédits : Courtesy NASA / Jet Propulsion Laboratory

Afficher

Europe : Thera Macula et Thrace Macula

photographie :  Europe : Thera Macula et Thrace Macula

Cette mosaïque d'images obtenues par la sonde Galileo couvre une aire de 525 kilomètres sur 300 kilomètres dans l'hémisphère Sud du satellite galiléen Europe. Les couleurs ont été accentuées afin de faire ressortir la morphologie de cette région : la plaine, constituée...  

Crédits : Courtesy NASA / Jet Propulsion Laboratory

Afficher

Europe: Conamara Chaos

photographie :  Europe: Conamara Chaos

Cette mosaïque d'images obtenues par la sonde Galileo en février 1997 montre la région dite Conamara Chaos du satellite galiléen Europe. Elle couvre une surface de 35 kilomètres sur 50 kilomètres environ.  

Crédits : JPL/ NASA

Afficher

Europe: la surface, 2

photographie :  Europe: la surface, 2

La surface du satellite de Jupiter Europe semble composée de blocs de glace d'eau presque pure, et son aspect tourmenté fait penser aux banquises terrestres. Cette mosaïque d'images obtenues par la sonde «Galileo» montre une région de 70 kilomètres sur 30 kilomètres de...  

Crédits : JPL/ NASA

Afficher

Face cachée de la Lune

photographie :  Face cachée de la Lune

Des images acquises en 1994 par la sonde Clementine ont permis d'établir cette vue de la totalité de la face cachée de la Lune. La mer de Moscou (Mare Moscoviense) apparaît en haut à gauche. La grande tache sombre située au voisinage du pôle Sud est le bassin Aitken, d'un...  

Crédits : Courtesy NASA / Jet Propulsion Laboratory

Afficher

Fossés de Triton

photographie :  Fossés de Triton

Les linéaments visibles dans cette région de Triton pourraient être des fossés d'effondrement présentant en leur centre des crêtes de glace. Ils ont de 15 à 20 kilomètres de largeur et plusieurs centaines de kilomètres de longueur. La surface présente peu de cratères d'impact,...  

Crédits : Courtesy NASA / Jet Propulsion Laboratory

Afficher

Ganymède

photographie :  Ganymède

Cette image de Ganymède, un des quatre satellites galiléens, a été obtenue par la sonde Galileo le 26 juillet 1996. Les terrains sombres de Galileo Regio dominent la partie supérieure de l'image. Les terrains plus clairs sont parsemés de taches et de raies brillantes; on...  

Crédits : Courtesy NASA / Jet Propulsion Laboratory

Afficher

Ganymède : cratères d'impact

photographie :  Ganymède : cratères d'impact

Un grand cratère rayonnant domine cette image de la surface du satellite galiléen Ganymède, qui présente également de nombreux petits cratères d'impact. Cette image a été acquise par la sonde Voyager-1 le 5 mars 1979.  

Crédits : N.A.S.A.

Afficher

Ganymède : les terrains

photographie :  Ganymède : les terrains

Cette image, acquise par la sonde Voyager-1 le 5 mars 1979, est une premières à dévoiler les détails de la surface glacée du satellite galiléen Ganymède.  

Crédits : N.A.S.A.

Afficher

Ganymède : structure interne

photographie :  Ganymède : structure interne

Ce schéma présente un modèle plausible de la structure interne du satellite galiléen Ganymède, fondé sur des données gravimétriques et magnétiques recueillies par la sonde Galileo. Ganymède serait un satellite différencié, probablement constitué d'un noyau de matériaux...  

Crédits : Courtesy NASA / Jet Propulsion Laboratory

Afficher

Ganymède: Galileo Regio

photographie :  Ganymède: Galileo Regio

Cette mosaïque d'images de Ganymède a été élaborée à partir d'images obtenues par la sonde Voyager-2. Les terrains sombres de Galileo Regio dominent la partie supérieure droite de l'image. Les terrains plus clairs sont parsemés de taches et de raies brillantes.  

Crédits : JPL/ NASA

Afficher

Ganymède: Harpagia Sulcus

photographie :  Ganymède: Harpagia Sulcus

La surface de Ganymède observée à haute résolution par la sonde Galileo le 20 mai 2000 (en bas à droite): il s'agit de la région brillante appelée Harpagia Sulcus. L'image en haut à gauche, acquise par Voyager-1, situe cette région; elle couvre une surface de 144 kilomètres...  

Crédits : Brown University/ DLR/ JPL/ NASA

Afficher

Gaspra, Deimos et Phobos (comparaison)

photographie :  Gaspra, Deimos et Phobos (comparaison)

L'astéroïde Gaspra (en haut) comparé à Deimos (en bas à gauche) et Phobos (en bas à droite), les deux petits satellites de Mars. Les trois objets sont montrés à la même échelle et dans des conditions d'éclairement quasi identiques. Les images de Phobos et de Deimos ont...  

Crédits : Courtesy NASA / Jet Propulsion Laboratory

Afficher

Io

photographie :  Io

Cette vue du satellite galiléen Io a été élaborée à partir d'images obtenues par la sonde Galileo le 3 juillet 1999 depuis une distance de 130 000 kilomètres. Les couleurs ont été accentuées afin de faire ressortir les principaux traits de la surface de Io, qui sont presque...  

Crédits : Courtesy NASA / Jet Propulsion Laboratory

Afficher

Io : éruption de Loki

photographie :  Io : éruption de Loki

Un panache éruptif s'élève à environ 200 kilomètres au-dessus du volcan Loki sur cette image du satellite galiléen Io acquise le 4 mars 1979 par la sonde Voyager-1.  

Crédits : N.A.S.A.

Afficher

Io : éruption de Pele

photographie :  Io : éruption de Pele

Un panache en forme de champignon s'élève à 260 kilomètres environ au-dessus de la surface du satellite galiléen Io, à la verticale de l'évent Pele, qui apparaît comme une tache noire à la pointe d'un plateau de forme approximativement triangulaire. Cette image a été élaborée...  

Crédits : Courtesy NASA / Jet Propulsion Laboratory

Afficher

Io : éruptions

photographie :  Io : éruptions

Cette image, acquise par la sonde Voyager-1 le 8 mars 1979, a confirmé l'existence d'un volcanisme actif sur le satellite galiléen Io. On distingue à gauche un panache clair en forme de champignon s'élevant à environ 260 kilomètres, à la verticale du volcan Pele ; un autre...  

Crédits : N.A.S.A.

Afficher

Io : Loki Patera

photographie :  Io : Loki Patera

De nombreux centres volcaniques et d'innombrables coulées de laves apparaissent sur cette image d'une partie de la surface du satellite galiléen Io, élaborée à partir d'images obtenues par la sonde Voyager-1 en mars 1979. Le «lac» de laves de Loki Patera (tache noire en...  

Crédits : Courtesy NASA / Jet Propulsion Laboratory

Afficher

Io : Mafuike Patera

photographie :  Io : Mafuike Patera

Ces images, obtenues par la sonde Galileo en octobre 1999, montrent Mafuike Patera, qui entoure l'évent volcanique Pele, sur le satellite galiléen Io. Sur l'image de gauche, qui respecte approximativement les couleurs réelles de la surface, l'anneau rougeâtre, d'un diamètre...  

Crédits : Courtesy NASA / Jet Propulsion Laboratory

Afficher

Io : relief

photographie :  Io : relief

Cette vue d'une région de l'hémisphère Nord du satellite galiléen Io a été élaborée à partir d'images obtenues par la sonde Galileo en 1999. On distingue sur Io sept catégories de traits saillants : en dehors des évents volcaniques (et des panaches éruptifs qui leur sont...  

Crédits : Courtesy NASA / Jet Propulsion Laboratory

Afficher

Io : structure interne

photographie :  Io : structure interne

Ce schéma présente un modèle plausible de la structure interne du satellite galiléen Io, fondé sur des données gravimétriques et magnétiques recueillies par la sonde Galileo. Io serait un satellite différencié, probablement constitué d'un noyau métallique de fer et de nickel...  

Crédits : Courtesy NASA / Jet Propulsion Laboratory

Afficher

Io : trois éruptions

photographie :  Io : trois éruptions

Trois éruptions sont visibles sur le limbe du satellite galiléen Io dans cette image acquise par la sonde Voyager-2 le 10 juillet 1979, quatre mois après le survol de Io par Voyager-1.  

Crédits : N.A.S.A.

Afficher

Io: activité éruptive

photographie :  Io: activité éruptive

Ces deux images mettent en évidence les remaniements qui affectent en permanence la surface de Io, siège d'une intense activité éruptive. L'image de gauche a été acquise par la sonde Galileo en octobre 1999, celle de droite par la sonde New Horizons en février 2007. Le...  

Crédits : JHUAPL/ NASA

Afficher

Io: cartographie de la surface

photographie :  Io: cartographie de la surface

Cette «carte» en projection cylindrique présente la totalité de la surface du satellite galiléen Io. Elle a été établie à partir d'images obtenues par les sondes Voyager-1 et Galileo.  

Crédits : USGS/ JPL/ NASA

Afficher

Io et Europe, satellites de Jupiter

vidéo :  Io et Europe, satellites de Jupiter

Caractères contrastés des deux satellites. Io et Europe sont deux des seize satellites qui gravitent autour de Jupiter. Ils possèdent des caractéristiques qui les distinguent de tous les autres. Io, qui ne présente aucune trace d'impact de météorites,...  

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Io: région polaire sud

photographie :  Io: région polaire sud

Haemus Mons (en bas) culmine à 10 kilomètres au-dessus des «plaines» de Io. Sa base mesure environ 100 kilomètres sur 200 kilomètres. Cette image a été élaborée à partir de données recueillies par Voyager-1.  

Crédits : USGS/ JPL/ NASA

Afficher

Jupiter

vidéo :  Jupiter

Caractères et structure de la planète. Jupiter, d'un diamètre onze fois plus important que la Terre, est la plus grande et la plus massive des planètes du système solaire. Il s'agit d'un gigantesque globe fluide, dépourvu de toute surface solide;...  

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Jupiter et Io

photographie :  Jupiter et Io

Cette image, obtenue par la sonde Voyager-2 le 25 juin 1979 depuis une distance de 12 millions de kilomètres, montre le satellite galiléen Io en transit devant l'hémisphère Sud de Jupiter. Elle donne une idée du rapport de taille entre Io, de diamètre légèrement supérieur...  

Crédits : Courtesy NASA / Jet Propulsion Laboratory

Afficher

La Lune

photographie :  La Lune

Une partie de la face cachée de la Lune. On reconnaît, en haut à droite, la mer des Crises, sur la face visible.  

Crédits : Courtesy NASA

Afficher

Lune

vidéo :  Lune

Caractères et structure de la Lune. D'un diamètre qui avoisine le quart de celui de la Terre, la Lune est l'unique satellite naturel de notre planète. Elle est dépourvue d'atmosphère et sa gravité est inférieure à celle de la Terre. Il y a environ 4 milliards...  

Crédits : Planeta Actimedia S.A.© Encyclopædia Universalis France pour la version française.

Afficher

Marques sombres de Triton

photographie :  Marques sombres de Triton

Un des traits morphologiques les plus énigmatiques de Triton réside dans l'existence de taches sombres entourées par des auréoles de matériau brillant. Quelques cratères d'impact les parsèment, ainsi que leur environnement, mais aucun relief n'est apparent. L'auréole la...  

Crédits : Courtesy NASA / Jet Propulsion Laboratory

Afficher

Mer des Pluies, mer de la Sérénité et mer des Crises

photographie :  Mer des Pluies, mer de la Sérénité et mer des Crises

Trois mers lunaires apparaissent sur ce montage de 18 images acquises par la sonde Galileo le 7 décembre 1992 : la mer des Pluies (Mare Imbrium), à gauche, la mer de la Sérénité (Mare Serenitatis), au centre, la mer des Crises (Mare Crisium), à droite. Le grand cratère...  

Crédits : Courtesy NASA / Jet Propulsion Laboratory

Afficher

Mers de la face visible de la Lune

photographie :  Mers de la face visible de la Lune

Sur cette image acquise le 7 décembre 1992 par la sonde Galileo, on distingue, d'ouest en est : l'océan des Tempêtes (Oceanus Procellarum) et la mer des Pluies (Mare Imbrium), puis les mers de la Sérénité (Mare Serenitatis), de la Tranquillité (Mare Tranquillitatis), du...  

Crédits : Courtesy NASA / Jet Propulsion Laboratory

Afficher

Miranda

photographie :  Miranda

Cette mosaïque d'images du satellite d'Uranus Miranda a été élaborée à partir de neuf images acquises par la sonde Voyager-2 le 24 janvier 1986. Centrée sur son pôle Sud, elle met en évidence ses deux principaux types de terrains : des régions vieilles, très cratérisées,...  

Crédits : Courtesy NASA / Jet Propulsion Laboratory

Afficher

Miranda : escarpement

photographie :  Miranda : escarpement

L'escarpement qui est visible sur cette image d'une partie de la surface du satellite d'Uranus Miranda, acquise le 24 janvier 1986 par la sonde Voyager-2, présente un dénivelé supérieur à 5 kilomètres, c'est-à-dire plus important que celui du Grand Canyon du Colorado sur Terre.  

Crédits : Courtesy NASA / Jet Propulsion Laboratory

Afficher

Miranda : structure en chevron

photographie :  Miranda : structure en chevron

Cette image à haute résolution (600 mètres) d'une partie de la surface du satellite d'Uranus Miranda, acquise par la sonde Voyager-2 le 24 janvier 1986, présente la structure inhabituelle en chevron qui caractérise ce satellite. L'image couvre une surface de 220 kilomètres de côté environ.  

Crédits : Courtesy NASA / Jet Propulsion Laboratory

Afficher

Neptune

vidéo :  Neptune

Caractères et structure de la planète. La huitième planète du système solaire, Neptune, fut découverte en 1846 par les astronomes Le Verrier et Adams, qui réussirent à prédire sa position grâce au calcul. Presque quatre fois plus grand que la Terre,...  

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Neptune à l'horizon de Triton

photographie :  Neptune à l'horizon de Triton

Cette image de synthèse élaborée à partir d'images acquises par Voyager-2 présente Neptune depuis un point situé à 45 kilomètres d'altitude au-dessus de la surface de Triton, dont le relief a été exagéré trente fois. Les terrasses qui sont visibles dans la «plaine» indiquent...  

Crédits : Courtesy NASA / Jet Propulsion Laboratory

Afficher

Obéron

photographie :  Obéron

Cette image du satellite d'Uranus Obéron, acquise le 24 janvier 1986 par la sonde Voyager-2, met en évidence de nombreux cratères d'impact entourés d'éjecta brillants. On distingue en particulier, vers le centre du disque, un grand cratère présentant un piton central brillant...  

Crédits : Courtesy NASA / Jet Propulsion Laboratory

Afficher

Origine de la Lune

vidéo :  Origine de la Lune

Les quatre principales hypothèses de formation du satellite. Au cours des temps, diverses hypothèses ont été avancées pour expliquer l'origine de la Lune. C'est la théorie de l'impact qui recueille aujourd'hui l'assentiment de la majorité des astronomes....  

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Phobos

photographie :  Phobos

Cette image à haute résolution (4 mètres par pixel) du plus gros des deux satellites de Mars, Phobos, a été acquise le 19 août 1998 par la sonde spatiale Mars Global Surveyor. Elle montre le plus grand des cratères de Phobos, Stickney, de 10 kilomètres de diamètre.  

Crédits : Courtesy NASA / Jet Propulsion Laboratory

Afficher

Phobos : la montagne volante

photographie :  Phobos : la montagne volante

Criblé de cratères, le satellite de Mars Phobos tourne à 5 980 kilomètres au-dessus de la surface de Mars en 7 heures et 39 minutes. Contrairement à ce que pourrait laisser penser cette image, il est sombre et gris, sa surface ne réfléchissant que 6 p. 100 de la lumière...  

Crédits : NASA

Afficher

Phobos et Deimos

tableau :  Phobos et Deimos

Caractéristiques physiques et orbitales de Phobos et Deimos.  

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Plaines de Triton

photographie :  Plaines de Triton

Ces deux grandes dépressions sur Triton présentent un fond plat qui résulte probablement du remplissage d'anciens bassins d'impact météoritique par un mélange d'eau et d'ammoniac issu des profondeurs du satellite et ensuite gelé. Le diamètre de la «plaine» au centre de...  

Crédits : Courtesy NASA / Jet Propulsion Laboratory

Afficher

Principaux satellites d'Uranus

photographie :  Principaux satellites d'Uranus

Ce montage photographique présente les cinq plus gros satellites d'Uranus. De gauche à droite, dans l'ordre de distance croissante à la planète, Miranda, Ariel, Umbriel (le plus sombre de ces cinq satellites), Titania et Obéron. Les tailles relatives ainsi que les pouvoirs...  

Crédits : Courtesy NASA / Jet Propulsion Laboratory

Afficher

Région polaire nord de la Lune

photographie :  Région polaire nord de la Lune

Cette mosaïque de 18 images acquises par la sonde Galileo le 7 décembre 1992 montre, dans sa partie gauche, de haut en bas : Mare Imbrium, Mare Serenitatis et Mare Tranquillitatis. Mare Crisium est la petite mer circulaire au bas de la mosaïque. Au centre apparaît la mer...  

Crédits : Courtesy NASA / Jet Propulsion Laboratory

Afficher

Renouvellement de la surface de Io

photographie :  Renouvellement de la surface de Io

Ces deux images, obtenues par la sonde Galileo, illustrent le processus de renouvellement continu de la surface du satellite galiléen Io. L'image de gauche a été acquise le 4 avril 1997, celle de droite cinq mois plus tard, le 19 septembre 1997. Une nouvelle tache sombre,...  

Crédits : Courtesy NASA / Jet Propulsion Laboratory

Afficher

Roche lunaire

photographie :  Roche lunaire

Un fragment de roche lunaire rapporté par la mission Apollo-12, effectuée du 14 au 24 novembre 1969. L'échantillon s'est révélé être vieux de quelque 4,55 milliards d'années.  

Crédits : MPI/ Archive Photos/ Getty Images

Afficher

Satellites de Jupiter

tableau :  Satellites de Jupiter

Les satellites. Les valeurs entre parenthèses comportent une incertitude supérieure à 10 %. tude supérieure à 10 %.  

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Satellites de Neptune

tableau :  Satellites de Neptune

Les satellites de Neptune. R N est le rayon de Neptune; l'inclinaison est donnée par rapport au plan équatorial de la planète. Les valeurs entre parenthèses sont incertaines à plus de 10 %. Seul Triton a une rotation rétrograde. 1989 N2 a probablement été détecté...  

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Satellites d'Uranus

tableau :  Satellites d'Uranus

Caractéristiques orbitales et dimensions des satellites d'Uranus.  

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Satellites galiléens

photographie :  Satellites galiléens

Ce montage d'images présente, à une échelle commune, Jupiter et les quatre satellites galiléens: Io, Europe, Ganymède et Callisto (de haut en bas, dans l'ordre de distance croissante à Jupiter). Le diamètre d'Europe, le plus petit des quatre, est légèrement inférieur à...  

Crédits : Courtesy NASA / Jet Propulsion Laboratory

Afficher

Satellites galiléens

photographie :  Satellites galiléens

Ce montage d'images acquises par la sonde New Horizons les 27 et 28 février 2007 présente, à une échelle commune, Jupiter et les quatre satellites galiléens: Io, Europe, Ganymède et Callisto (de gauche à droite, dans l'ordre de distance croissante à Jupiter). Le diamètre...  

Crédits : JHUAPL/ NASA

Afficher

Saturne, Téthys, Dioné et Rhéa

photographie :  Saturne, Téthys, Dioné et Rhéa

Acquise le 4 août 1981 par la sonde spatiale Voyager-2 depuis une distance de 21 millions de kilomètres, cette image révèle la structure de la haute atmosphère de Saturne, en bandes parallèles à l'équateur, et celle des anneaux, avec, en sombre, la division de Cassini....  

Crédits : Courtesy NASA / Jet Propulsion Laboratory

Afficher

Système de Saturne

photographie :  Système de Saturne

Ce montage d'images acquises par la sonde spatiale Voyager-1 lors de son survol de Saturne en novembre 1980 offre un aperçu de la complexité du système saturnien. La planète géante, entourée d'anneaux, est accompagnée par un imposant cortège de satellites, parmi lesquels...  

Crédits : Courtesy NASA / Jet Propulsion Laboratory

Afficher

Système d'Uranus

photographie :  Système d'Uranus

Ces deux images en fausses couleurs acquises dans le proche infrarouge par le télescope spatial Hubble le 28 juillet 1997, à 90 minutes d'intervalle, montrent huit petits satellites d'Uranus ainsi que l'anneau epsilon, et mettent en évidence les déplacements, dans le sens...  

Crédits : Courtesy NASA / Jet Propulsion Laboratory

Afficher

Terrains cantaloupes de Triton

photographie :  Terrains cantaloupes de Triton

Cette région très complexe de Triton a été qualifiée de «cantaloupe», par référence au cantaloup, variété de melon à grosses côtes rugueuses. Sa surface est en effet recouverte de rides, de sillons et, surtout, de dépressions qui sont probablement des zones où une fusion...  

Crédits : Courtesy NASA / Jet Propulsion Laboratory

Afficher

Terrains lunaires

photographie :  Terrains lunaires

Cette image en fausses couleurs élaborée à partir de 15 images acquises par la sonde Galileo le 8 décembre 1992 met en évidence les différents types de terrains lunaire : le rouge correspond généralement aux continents, les bleus et l'orange aux mers ; les mers bleues,...  

Crédits : Courtesy NASA / Jet Propulsion Laboratory

Afficher

Téthys et les anneaux de Saturne

photographie :  Téthys et les anneaux de Saturne

Téthys – de 1 071 kilomètres de diamètre – apparaît sous les anneaux de Saturne sur cette image acquise par la sonde Cassini le 29 octobre 2007. On distingue sur Téthys un énorme cratère d'impact, Odysseus, de 450 kilomètres de diamètre.  

Crédits : Space Science Institute/ JPL/ NASA

Afficher

Thébé, Amalthée, Adrastée et Métis

photographie :  Thébé, Amalthée, Adrastée et Métis

Ce montage d'images obtenues en 1998 par la sonde Galileo montre quatre petits satellites de Jupiter: Thébé, Amalthée, Adrastée et Métis (en haut, de gauche à droite); les dimensions relatives de ces objets ont été respectées. Les images du bas présentent les modèles des...  

Crédits : JPL/ NASA

Afficher

Thébé, Amalthée et Métis

photographie :  Thébé, Amalthée et Métis

Ce montage de trois images obtenues en janvier 2000 par la sonde Galileo montre des petits satellites de Jupiter, Thébé, Amalthée et Métis (de gauche à droite), dont les dimensions relatives ont été respectées. Le nord est vers le haut de l'image, le Soleil éclaire les...  

Crédits : Courtesy NASA / Jet Propulsion Laboratory

Afficher

Le sol de Titan observé par la sonde Huygens en 2005

photographie :  Le sol de Titan observé par la sonde Huygens en 2005

Lors du survol du système de Saturne par les sondes Voyager, le satellite Titan avait capté l'attention des scientifiques. Il fut alors décidé de préparer un programme spécialement dédié à l'étude du système de Saturne et à celle de son plus gros satellite. Lancée en octobre...  

Crédits : NASA/ JPL

Afficher

Titan : les couches de brume

photographie :  Titan : les couches de brume

La stratification des couches de brume qui recouvrent le plus gros des satellites de Saturne, Titan, sont mises en évidence sur cette vue en fausses couleurs du limbe élaborée à partir d'images acquises par la sonde Voyager-1 le 12 novembre 1980 depuis une distance de 22 000...  

Crédits : Courtesy NASA / Jet Propulsion Laboratory

Afficher

Titan, satellite de Saturne

vidéo :  Titan, satellite de Saturne

Caractères et structure du satellite. Découvert par Huygens en 1655, Titan est le plus gros satellite de Saturne, et le deuxième par les dimensions dans le système solaire, juste après Ganymède; son diamètre est supérieur à celui de la planète Mercure. En...  

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Titan vu par Cassini

photographie :  Titan vu par Cassini

Saturne et son satellite Titan sont les deux principaux objectifs de la mission américano-européenne Cassini-Huygens lancée en 1997. La sonde américaine s'est mise en orbite autour de Saturne en juillet 2004, après sept ans de voyage. Au cours de sa première révolution,...  

Crédits : NASA

Afficher

Titania

photographie :  Titania

Titania est le plus gros des satellites d'Uranus. Cette mosaïque de deux images acquises par la sonde Voyager-2 le 24 janvier 1986 met en évidence les nombreuses vallées, failles et fractures qui parsèment sa surface, par ailleurs intensément cratérisée. Le grand cratère...  

Crédits : Courtesy NASA / Jet Propulsion Laboratory

Afficher

Triton

photographie :  Triton

Le plus gros des satellites de Neptune, Triton, présente une géologie complexe: on y distingue des failles, des vallées, des falaises, des dépressions comblées par des glaces, des cratères d'impact météoritique... Sa calotte polaire sud (en bas sur ce composite d'images...  

Crédits : Courtesy NASA / Jet Propulsion Laboratory

Afficher

Triton et Neptune

photographie :  Triton et Neptune

Le plus gros des satellites de Neptune (à l'arrière-plan), Triton, présente une géologie complexe: on y distingue des failles, des vallées, des falaises, des dépressions comblées par des glaces, des cratères d'impact météoritique... Sa calotte polaire sud (en bas sur ce...  

Crédits : NASA/ JPL/ USGS

Afficher

Uranus

vidéo :  Uranus

Caractères et structure de la planète. Septième planète du système solaire, Uranus a un diamètre quatre fois supérieur à celui de la Terre. Malgré sa grande taille, Uranus est cependant à peine visible à l'œil nu et n'a été découvert qu'en 1781, par...  

Crédits : Planeta Actimedia S.A.© Encyclopædia Universalis France pour la version française.

Afficher

 Ariel

Ariel
Crédits : Courtesy NASA / Jet Propulsion Laboratory

photographie

 Astéroïde Ida et son satellite Dactyl

Astéroïde Ida et son satellite Dactyl
Crédits : Courtesy NASA / Jet Propulsion Laboratory

photographie

 Bassin lunaire Orientale

Bassin lunaire Orientale
Crédits : Courtesy NASA / Jet Propulsion Laboratory

photographie

 Callisto

Callisto
Crédits : Courtesy NASA / Jet Propulsion Laboratory

photographie

 Callisto : le bassin d'impact Valhalla

Callisto : le bassin d'impact Valhalla
Crédits : Courtesy NASA / Jet Propulsion Laboratory

photographie

 Callisto : structure interne

Callisto : structure interne
Crédits : Courtesy NASA / Jet Propulsion Laboratory

photographie

 Callisto: Valhalla

Callisto: Valhalla
Crédits : JPL/ NASA

photographie

 Caractéristiques des planètes

Caractéristiques des planètes
Crédits : Encyclopædia Universalis France

tableau

 Carte de Io

Carte de Io
Crédits : PIRL/ LPL/ JPL/ NASA

photographie

 Cratère lunaire Copernicus

Cratère lunaire Copernicus
Crédits : Courtesy NASA / Jet Propulsion Laboratory

photographie

 Cratère Stickney sur Phobos

Cratère Stickney sur Phobos
Crédits : Courtesy NASA / Jet Propulsion Laboratory

photographie

 Encelade, 2

Encelade, 2
Crédits : NASA/ JPL/ Space Science Institute

photographie

 Éruptions sur Io

Éruptions sur Io
Crédits : Courtesy NASA / Jet Propulsion Laboratory

photographie

 Europe

Europe
Crédits : JPL/ NASA

photographie

 Europe : cratère d'impact Pwyll

Europe : cratère d'impact Pwyll
Crédits : Courtesy NASA / Jet Propulsion Laboratory

photographie

 Europe : la «banquise»

Europe : la «banquise»
Crédits : Courtesy NASA / Jet Propulsion Laboratory

photographie

 Europe : la surface

Europe : la surface
Crédits : Courtesy NASA / Jet Propulsion Laboratory

photographie

 Europe : Minos Linea

Europe : Minos Linea
Crédits : Courtesy NASA / Jet Propulsion Laboratory

photographie

 Europe : plaines glacées

Europe : plaines glacées
Crédits : Courtesy NASA / Jet Propulsion Laboratory

photographie

 Europe : satellite galiléen

Europe : satellite galiléen
Crédits : Courtesy NASA / Jet Propulsion Laboratory

photographie

 Europe : structure interne

Europe : structure interne
Crédits : Courtesy NASA / Jet Propulsion Laboratory

photographie

 Europe : Thera Macula et Thrace Macula

Europe : Thera Macula et Thrace Macula
Crédits : Courtesy NASA / Jet Propulsion Laboratory

photographie

 Europe: Conamara Chaos

Europe: Conamara Chaos
Crédits : JPL/ NASA

photographie

 Europe: la surface, 2

Europe: la surface, 2
Crédits : JPL/ NASA

photographie

 Face cachée de la Lune

Face cachée de la Lune
Crédits : Courtesy NASA / Jet Propulsion Laboratory

photographie

 Fossés de Triton

Fossés de Triton
Crédits : Courtesy NASA / Jet Propulsion Laboratory

photographie

 Ganymède

Ganymède
Crédits : Courtesy NASA / Jet Propulsion Laboratory

photographie

 Ganymède : cratères d'impact

Ganymède : cratères d'impact
Crédits : N.A.S.A.

photographie

 Ganymède : les terrains

Ganymède : les terrains
Crédits : N.A.S.A.

photographie

 Ganymède : structure interne

Ganymède : structure interne
Crédits : Courtesy NASA / Jet Propulsion Laboratory

photographie

 Ganymède: Galileo Regio

Ganymède: Galileo Regio
Crédits : JPL/ NASA

photographie

 Ganymède: Harpagia Sulcus

Ganymède: Harpagia Sulcus
Crédits : Brown University/ DLR/ JPL/ NASA

photographie

 Gaspra, Deimos et Phobos (comparaison)

Gaspra, Deimos et Phobos (comparaison)
Crédits : Courtesy NASA / Jet Propulsion Laboratory

photographie

 Io

Io
Crédits : Courtesy NASA / Jet Propulsion Laboratory

photographie

 Io : éruption de Loki

Io : éruption de Loki
Crédits : N.A.S.A.

photographie

 Io : éruption de Pele

Io : éruption de Pele
Crédits : Courtesy NASA / Jet Propulsion Laboratory

photographie

 Io : éruptions

Io : éruptions
Crédits : N.A.S.A.

photographie

 Io : Loki Patera

Io : Loki Patera
Crédits : Courtesy NASA / Jet Propulsion Laboratory

photographie

 Io : Mafuike Patera

Io : Mafuike Patera
Crédits : Courtesy NASA / Jet Propulsion Laboratory

photographie

 Io : relief

Io : relief
Crédits : Courtesy NASA / Jet Propulsion Laboratory

photographie

 Io : structure interne

Io : structure interne
Crédits : Courtesy NASA / Jet Propulsion Laboratory

photographie

 Io : trois éruptions

Io : trois éruptions
Crédits : N.A.S.A.

photographie

 Io: activité éruptive

Io: activité éruptive
Crédits : JHUAPL/ NASA

photographie

 Io: cartographie de la surface

Io: cartographie de la surface
Crédits : USGS/ JPL/ NASA

photographie

 Io et Europe, satellites de Jupiter

Io et Europe, satellites de Jupiter
Crédits : Encyclopædia Universalis France

vidéo

 Io: région polaire sud

Io: région polaire sud
Crédits : USGS/ JPL/ NASA

photographie

 Jupiter

Jupiter
Crédits : Encyclopædia Universalis France

vidéo

 Jupiter et Io

Jupiter et Io
Crédits : Courtesy NASA / Jet Propulsion Laboratory

photographie

 La Lune

La Lune
Crédits : Courtesy NASA

photographie

 Lune

Lune
Crédits : Planeta Actimedia S.A.© Encyclopædia Universalis France pour la version française.

vidéo

 Marques sombres de Triton

Marques sombres de Triton
Crédits : Courtesy NASA / Jet Propulsion Laboratory

photographie

 Mer des Pluies, mer de la Sérénité et mer des Crises

Mer des Pluies, mer de la Sérénité et mer des Crises
Crédits : Courtesy NASA / Jet Propulsion Laboratory

photographie

 Mers de la face visible de la Lune

Mers de la face visible de la Lune
Crédits : Courtesy NASA / Jet Propulsion Laboratory

photographie

 Miranda

Miranda
Crédits : Courtesy NASA / Jet Propulsion Laboratory

photographie

 Miranda : escarpement

Miranda : escarpement
Crédits : Courtesy NASA / Jet Propulsion Laboratory

photographie

 Miranda : structure en chevron

Miranda : structure en chevron
Crédits : Courtesy NASA / Jet Propulsion Laboratory

photographie

 Neptune

Neptune
Crédits : Encyclopædia Universalis France

vidéo

 Neptune à l'horizon de Triton

Neptune à l'horizon de Triton
Crédits : Courtesy NASA / Jet Propulsion Laboratory

photographie

 Obéron

Obéron
Crédits : Courtesy NASA / Jet Propulsion Laboratory

photographie

 Origine de la Lune

Origine de la Lune
Crédits : Encyclopædia Universalis France

vidéo

 Phobos

Phobos
Crédits : Courtesy NASA / Jet Propulsion Laboratory

photographie

 Phobos : la montagne volante

Phobos : la montagne volante
Crédits : NASA

photographie

 Phobos et Deimos

Phobos et Deimos
Crédits : Encyclopædia Universalis France

tableau

 Plaines de Triton

Plaines de Triton
Crédits : Courtesy NASA / Jet Propulsion Laboratory

photographie

 Principaux satellites d'Uranus

Principaux satellites d'Uranus
Crédits : Courtesy NASA / Jet Propulsion Laboratory

photographie

 Région polaire nord de la Lune

Région polaire nord de la Lune
Crédits : Courtesy NASA / Jet Propulsion Laboratory

photographie

 Renouvellement de la surface de Io

Renouvellement de la surface de Io
Crédits : Courtesy NASA / Jet Propulsion Laboratory

photographie

 Roche lunaire

Roche lunaire
Crédits : MPI/ Archive Photos/ Getty Images

photographie

 Satellites de Jupiter

Satellites de Jupiter
Crédits : Encyclopædia Universalis France

tableau

 Satellites de Neptune

Satellites de Neptune
Crédits : Encyclopædia Universalis France

tableau

 Satellites d'Uranus

Satellites d'Uranus
Crédits : Encyclopædia Universalis France

tableau

 Satellites galiléens

Satellites galiléens
Crédits : Courtesy NASA / Jet Propulsion Laboratory

photographie

 Satellites galiléens

Satellites galiléens
Crédits : JHUAPL/ NASA

photographie

 Saturne, Téthys, Dioné et Rhéa

Saturne, Téthys, Dioné et Rhéa
Crédits : Courtesy NASA / Jet Propulsion Laboratory

photographie

 Système de Saturne

Système de Saturne
Crédits : Courtesy NASA / Jet Propulsion Laboratory

photographie

 Système d'Uranus

Système d'Uranus
Crédits : Courtesy NASA / Jet Propulsion Laboratory

photographie

 Terrains cantaloupes de Triton

Terrains cantaloupes de Triton
Crédits : Courtesy NASA / Jet Propulsion Laboratory

photographie

 Terrains lunaires

Terrains lunaires
Crédits : Courtesy NASA / Jet Propulsion Laboratory

photographie

 Téthys et les anneaux de Saturne

Téthys et les anneaux de Saturne
Crédits : Space Science Institute/ JPL/ NASA

photographie

 Thébé, Amalthée, Adrastée et Métis

Thébé, Amalthée, Adrastée et Métis
Crédits : JPL/ NASA

photographie

 Thébé, Amalthée et Métis

Thébé, Amalthée et Métis
Crédits : Courtesy NASA / Jet Propulsion Laboratory

photographie

 Le sol de Titan observé par la sonde Huygens en 2005

Le sol de Titan observé par la sonde Huygens en 2005
Crédits : NASA/ JPL

photographie

 Titan : les couches de brume

Titan : les couches de brume
Crédits : Courtesy NASA / Jet Propulsion Laboratory

photographie

 Titan, satellite de Saturne

Titan, satellite de Saturne
Crédits : Encyclopædia Universalis France

vidéo

 Titan vu par Cassini

Titan vu par Cassini
Crédits : NASA

photographie

 Titania

Titania
Crédits : Courtesy NASA / Jet Propulsion Laboratory

photographie

 Triton

Triton
Crédits : Courtesy NASA / Jet Propulsion Laboratory

photographie

 Triton et Neptune

Triton et Neptune
Crédits : NASA/ JPL/ USGS

photographie

 Uranus

Uranus
Crédits : Planeta Actimedia S.A.© Encyclopædia Universalis France pour la version française.

vidéo