SATELLITES D'OBSERVATION ASTRONOMIQUE

AGENCE SPATIALE EUROPÉENNE ou E.S.A. (European Space Agency)

  • Écrit par 
  • Jacques VILLAIN
  •  • 2 467 mots
  •  • 6 médias

Dans le chapitre « Exploration automatique du système solaire et de l’Univers »  : […] L’Agence spatiale européenne s’est engagée dès sa création dans l’exploration du système solaire et de l’Univers. Des sondes ont été envoyées vers le Soleil, la Lune, Mars, Vénus, Titan et les comètes, souvent au titre d’une coopération internationale, notamment avec les États-Unis et le Japon. Parmi les dernières missions, citons le satellite Gaïa, lancé en décembre 2013, ayant pour mission de c […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/agence-spatiale-europeenne-ou-e-s-a-european-space-agency/#i_53596

ASTROMÉTRIE

  • Écrit par 
  • Jean KOVALEVSKY
  •  • 6 502 mots
  •  • 9 médias

Dans le chapitre « L'astrométrie spatiale »  : […] Il est bien connu que la précision des observations faites par les instruments terrestres est limitée par le caractère fluctuant de l' atmosphère terrestre. D'où l'utilité de faire des observations à partir de satellites artificiels. Cela offre un intérêt considérable pour l'astrométrie et est à l'origine du satellite Hipparcos de l'Agence spatiale européenne (E.S.A.), lancé le 8 août 1989 et d […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/astrometrie/#i_53596

ASTRONOMIE

  • Écrit par 
  • James LEQUEUX
  •  • 11 308 mots
  •  • 20 médias

Dans le chapitre « 1970-1980 : l'ère des ordinateurs et de l'espace »  : […] Dès lors, on assiste à l'accélération du rythme auquel arrivent les résultats. Cette accélération résulte en grande partie de la mise en service de puissants moyens d'observation : télescopes optiques, radiotélescopes et interféromètres radio. Elle provient également de l'apparition et de la dissémination très rapide des ordinateurs, qui effectuent aisément les tâches de calcul les plus pénibles a […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/astronomie/#i_53596

ESPACE (CONQUÊTE DE L') - Des pionniers à la fin de la guerre froide

  • Écrit par 
  • Jacques VILLAIN
  •  • 14 608 mots
  •  • 43 médias

Dans le chapitre « Connaître et comprendre l'Univers »  : […] Depuis 1957, les sondes spatiales et les satellites ont permis d'accomplir, dans la connaissance de l'Univers, un bond de géant que n'auraient pas permis les seuls télescopes terrestres. En utilisant ces moyens spatiaux, les scientifiques peuvent en effet s'affranchir de l'atmosphère terrestre, qui absorbe une grande partie du spectre électromagnétique. Cette connaissance a fait plus de progrès […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/espace-conquete-de-l-des-pionniers-a-la-fin-de-la-guerre-froide/#i_53596

ESPACE (CONQUÊTE DE L') - Succès et désillusions

  • Écrit par 
  • Jacques VILLAIN
  •  • 9 876 mots
  •  • 32 médias

Dans le chapitre « L'espace au service de la connaissance de l'Univers »  : […] Les activités spatiales ont permis de faire dans la connaissance de l'Univers un bond de géant que n'auraient pas permis les seuls télescopes terrestres : cette connaissance a en effet accompli plus de progrès au cours des cinquante premières années de l'ère spatiale qu'au cours des siècles précédents. Près de 200 sondes sont parties en direction de toutes les planètes du système solaire. Certain […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/espace-conquete-de-l-succes-et-desillusions/#i_53596

EXOPLANÈTES ou PLANÈTES EXTRASOLAIRES

  • Écrit par 
  • Anne-Marie LAGRANGE, 
  • Pierre LÉNA
  •  • 6 340 mots
  •  • 6 médias

Dans le chapitre « L’exoplanétologie, une discipline d’avenir »  : […] Depuis 1995, la multiplication des découvertes d’exoplanètes a donné naissance à une discipline nouvelle, l’exoplanétologie. Ce domaine de recherche a évolué très rapidement grâce à l’accumulation d’observations dues à des méthodes s'affinant sans cesse, à l’amélioration des modèles théoriques et des simulations numériques, et à des expériences en laboratoire testant certains processus physico-chi […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/exoplanetes-ou-planetes-extrasolaires/#i_53596

GAIA MISSION

  • Écrit par 
  • François MIGNARD
  •  • 2 653 mots
  •  • 2 médias

Le lancement du satellite Gaia, le 19 décembre 2013, par la fusée Soyouz depuis le Centre spatial guyanais (CSG), a constitué une étape essentielle du programme spatial européen puisque c’est la seconde mission de l’Agence spatiale européenne (ESA pour European Space Agency) entièrement dédiée à l’astrométrie, vingt ans après le succès historique d’Hipparcos (1989-1993). La mission Gaia, d’une du […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/gaia-mission/#i_53596

HERSCHEL MISSION

  • Écrit par 
  • Laurent PAGANI
  •  • 2 917 mots
  •  • 3 médias

Grâce à la mission d'astronomie spatiale Herschel (initialement nommée Far InfraRed and Submillimetre Telescope, ou First), la dernière fenêtre du spectre électromagnétique encore quasi vierge s'ouvre à nous. Avec son miroir primaire – le plus grand jamais construit pour l'astronomie spatiale (3,5 m de diamètre au lieu de 60 à 80 cm) – refroidi passivement, équipé d'instruments couvrant la totali […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/mission-herschel/#i_53596

HIPPARCOS, mission

  • Écrit par 
  • Catherine TURON
  •  • 1 376 mots
  •  • 1 média

Lancé par Ariane IV le 8 août 1989, le satellite européen Hipparcos (High Precision Parallax Collecting Satellite) a observé le ciel durant quatre ans. Cette mission spatiale, la première à être dédiée à l’astrométrie – branche de l’astronomie qui détermine la position et les mouvements des astres sur la sphère céleste par des mesures d’angles –, a révolutionné notre connaissance des étoiles situ […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/hipparcos-mission/#i_53596

HUBBLE, télescope spatial

  • Écrit par 
  • Hakim ATEK
  •  • 2 246 mots
  •  • 4 médias

Lancé par la navette Discovery le 24 avril 1990 et orbitant depuis autour de la Terre, Hubble est le télescope spatial le plus connu du public, ayant su captiver son attention et sans doute faire germer des vocations d’astronomes. Il restera l’un des outils de ce domaine des sciences à avoir fourni les plus belles images du ciel. Né d’une collaboration entre l’Agence spatiale américaine (NASA), l’ […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/hubble-telescope-spatial/#i_53596

INTERPLANÉTAIRE MILIEU

  • Écrit par 
  • Pierre COUTURIER, 
  • Jean-Louis STEINBERG
  •  • 4 644 mots
  •  • 5 médias

Dans le chapitre «  Le développement des observations »  : […] À partir des années 1960, physiciens solaires, géophysiciens externes et physiciens des plasmas de laboratoire ont associé leurs efforts dans l'étude du vent solaire. Des programmes d'observations coordonnées ont été mis en œuvre, associant moyens au sol et moyens spatiaux. Au sol les interféromètres et les spectrographes radio permettent de suivre les sursauts radio solaires qui nous renseignent […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/milieu-interplanetaire/#i_53596

IRAS (Infrared Astronomical Satellite)

  • Écrit par 
  • James LEQUEUX
  •  • 293 mots

Le satellite d'astronomie infrarouge Iras (Infrared Astronomical Satellite), cofinancé par les Pays-Bas, les États-Unis et le Royaume-Uni, est lancé le 25 janvier 1983. Il s'agit essentiellement d'un grand cryostat rempli d'hélium liquide, dans lequel est logé un télescope de 60 centimètres de diamètre. Les détecteurs placés au foyer de ce télescope sont sensibles à l'infrarouge lointain, de 12 […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/iras/#i_53596

KEPLER, télescope spatial

  • Écrit par 
  • Bernard PIRE
  •  • 666 mots
  •  • 1 média

Le télescope spatial Kepler est un satellite conçu par la N.A.S.A. pour détecter des systèmes planétaires dans notre région de la Galaxie. Mis sur orbite en mars 2009, c’est un télescope de 95 centimètres de diamètre à grand champ de vision qui enregistre continûment la brillance de plus de 150 000 étoiles afin de détecter les systèmes planétaires lointains et d’en faire un catalogue aussi détai […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/kepler-telescope-spatial/#i_53596

PLANCK MISSION

  • Écrit par 
  • Pierre LÉNA, 
  • Bernard PIRE, 
  • Cécile RENAULT
  •  • 3 649 mots
  •  • 7 médias

Dans le chapitre « Objectifs cosmologiques et astrophysiques »  : […] Après Cobe (Cosmic Background Explorer, décembre 1989 - septembre 1990) et W.M.A.P. (Wilkinson Microwave Anisotropy Probe, lancé le 30 juin 2001), tous deux de la N.A.S.A., Planck représente la troisième génération de satellites dédiés à l'observation de cette image primordiale et il est le premier à être mis en œuvre par l'E.S.A. Ses cartes du fond diffus cosmologique sont réalisées avec une sen […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/mission-planck/#i_53596

RAYONNEMENT COSMIQUE - Rayons X cosmiques

  • Écrit par 
  • Monique ARNAUD, 
  • Robert ROCCHIA, 
  • Robert ROTHENFLUG
  •  • 6 545 mots
  •  • 10 médias

Opaque aux rayons X, l'atmosphère terrestre empêche l'observation des photons X extraterrestres depuis le sol. La date de naissance de l'astronomie des rayons X peut être située le 18 juin 1962, lorsqu'un détecteur sensible à ce type de rayonnement, placé à bord d'une fusée-sonde de la N.A.S.A., découvrait l'existence d'une source X située hors du système solaire. Cette source devait être, par la […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/rayonnement-cosmique-rayons-x-cosmiques/#i_53596

RAYONNEMENT COSMIQUE - Rayons gamma cosmiques

  • Écrit par 
  • François LEBRUN, 
  • Robert MOCHKOVITCH, 
  • Jacques PAUL
  •  • 8 031 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « La mission Integral »  : […] Le satellite européen Integral est un observatoire spatial du rayonnement gamma céleste de basse énergie. L'astronomie dans ce domaine est particulièrement difficile : en premier lieu parce que l'utilisation de véhicules spatiaux est indispensable, l'atmosphère étant opaque au rayonnement gamma ; ensuite, parce que les instruments sont dans l'espace soumis en permanence à un bombardement de parti […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/rayonnement-cosmique-rayons-gamma-cosmiques/#i_53596

TROU NOIR DE NGC 1365

  • Écrit par 
  • Bernard PIRE
  •  • 361 mots
  •  • 1 média

Grâce au télescope spatial NuSTAR (Nuclear Spectroscopic Telescope Array), une équipe internationale d'astronomes, conduite par Guido Risaliti, professeur à Florence (Italie), a observé la rotation extrêmement rapide du trou noir situé au centre de la galaxie NGC 1365 . Ce trou noir, dont la masse est de l'ordre de deux millions de fois la masse solaire se trouve à une distance de 56 millions d'a […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/trou-noir-de-ngc-1365/#i_53596

UNIVERS (notions de base)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 4 767 mots
  •  • 17 médias

Dans le chapitre « Les télescopes optiques »  : […] Les grands télescopes qui ont ouvert la voie à la cosmologie moderne, ceux du mont Wilson et du mont Palomar en Californie, mais aussi celui de l’observatoire du pic du Midi dans le sud de la France, continuent certes à fonctionner activement, mais une nouvelle génération d’instruments beaucoup plus performants a été mise en place dans les toutes dernières années. Les améliorations qu’on en exige […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/univers-notions-de-base/#i_53596

WILSON ROBERT (1927-2002)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 123 mots

Astrophysicien britannique. Docteur en astrophysique de l'université d'Édimbourg, Robert Wilson commence sa carrière à l'Observatoire royal, puis, à la fin des années 1950, prend la direction du groupe de spectroscopie des plasmas au centre de recherches de Harwell. Pour confirmer expérimentalement ses recherches, il conçoit un satellite astronomique spécialisé dans l'analyse du rayonnement ult […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/wilson-robert-1927-2002/#i_53596

ZODIACALE LUMIÈRE

  • Écrit par 
  • René DUMONT
  •  • 3 658 mots
  •  • 3 médias

En l'absence de lumière parasite – crépusculaire, lunaire et artificielle –, un fuseau lumineux approximativement axé sur l'écliptique est visible au début ou à la fin de la nuit, surtout quand la latitude et la saison sont telles que l'angle écliptique-horizon est grand. On trouve peu de traces d'observations assidues de cette lueur avant celles qui furent effectuées entre 1683 et 1693 par Jean- […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/lumiere-zodiacale/#i_53596


Affichage 

Éruption solaire de mars 2012

photographie

Le Soleil avec la grosse tache AR1429, le 9 mars 2012, prise par le satellite américain Solar Dynamics Observatory 

Crédits : NASA

Afficher

Le satellite Gaia

photographie

Sur ce montage et sur fond de la Voie lactée (notre Galaxie), le satellite Gaia se dirige vers le point de Lagrange L2 du système Terre-Soleil, pour remplir les trois missions que lui a assignées l'Agence spatiale européenne Tout d'abord, l'astrométrie permettra de déterminer la position des... 

Crédits : ATG medialab; ESO/ S. Brunier/ ESA

Afficher

Le télescope spatial NuSTAR de la N.A.S.A.

photographie

Vue d'artiste du télescope à rayons X NuSTAR (360 kg) de la NASA, qui, entièrement déployé (mât de 10 m de longueur), permet d'observer des objets à haute énergie comme les trous noirs 

Crédits : NASA

Afficher

Satellite Planck

photographie

Vue d'artiste du satellite Planck superposée à une image composite d'une région de la Voie lactée dans le domaine millimétrique ; cette image a été élaborée grâce à des données recueillies par Planck et par le satellite d'astronomie infrarouge Iras (Infrared Astronomical Satellite)... 

Crédits : ESA

Afficher

Télescope spatial Herschel

photographie

Le télescope spatial Herschel dans une chambre d'essai de l'ESTEC (European Space Research and Technology Centre), à Noordwijk, aux Pays-Bas Le miroir primaire en carbure de silicium aluminisé, de 3,5 mètres de diamètre, collecte le rayonnement, qu'il réfléchit vers un miroir secondaire,... 

Crédits : ESA

Afficher

Télescope spatial Hubble

photographie

Le télescope spatial Hubble lors d'une opération de maintenance au-dessus de la soute de la navette spatiale Discovery, en décembre 1999 Lancé le 25 avril 1990, cet instrument de 2,40 mètres d'ouverture observe dans un large domaine spectral, de l'ultraviolet à l'infrarouge 

Crédits : NASA / STScI

Afficher

Télescope spatial Hubble

vidéo

Encapsulé en chambre blanche, le télescope spatial Hubble, réalisé par la NASA avec la collaboration de l'Agence spatiale européenne, subit les derniers préparatifs avant son lancement Entrepris depuis 1978, ce chef-d'œuvre d'optique et d'électronique a coûté 1,5 milliard de dollarsPorté... 

Crédits : VMGROUP

Afficher

Éruption solaire de mars 2012
Crédits : NASA

photographie

Le satellite Gaia
Crédits : ATG medialab; ESO/ S. Brunier/ ESA

photographie

Le télescope spatial NuSTAR de la N.A.S.A.
Crédits : NASA

photographie

Satellite Planck
Crédits : ESA

photographie

Télescope spatial Herschel
Crédits : ESA

photographie

Télescope spatial Hubble
Crédits : NASA / STScI

photographie

Télescope spatial Hubble
Crédits : VMGROUP

vidéo