SARIN

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

L'identification de l'exposition au gaz sarin

Les signes cliniques restent l'indication majeure de l'exposition à un gaz neurotoxique. Du fait de la spécificité de ceux qui sont présentés par les intoxiqués, l'interrogatoire des médecins sur place et des personnes exposées est une première étape essentielle de l'expertise. Mais elle n'est pas nécessairement conclusive quant à la nature du neurotoxique, une intoxication par le gaz VX ou le tabun donnerait des signes semblables.

La preuve absolue consiste en l'identification de la molécule elle-même. Conservé dans de bonnes conditions, le sarin est relativement stable. Il n'en n'est pas de même dans l'environnement. Cependant, bien que se dissipant assez vite dans l'atmosphère (de quelques minutes à quelques heures selon la météorologie), le gaz ou des traces du liquide peuvent persister plusieurs jours, adsorbés sur les vêtements et par les cheveux en particulier chez l'homme, ainsi que dans le sol surtout à l'abri de l'oxygène et de la lumière. Le plus souvent cependant, il ne reste plus que quelques traces du neurotoxique ou des produits de sa dégradation au moment des prélèvements. Pour déceler et analyser ces éventuelles traces, on dispose des techniques classiques en chimie analytique. Une série de publications de l'année 2013 attestent des progrès spectaculaires accomplis dans la détection des traces de sarin. Dans le cas le plus général, le matériel à analyser est concentré sur une solide poreux conçu pour ce type d'analyses (fibres ou billes), par exemple à partir de l'urine ou d'extraits de fragments de tissus, ou encore de l'air, puis séparé par chromatographie liquide à haute performance (HPLC). Les fractions purifiées (le sarin et ses produits de dégradation caractéristiques) sont identifiées sur la base de leur charge électrique et de leur taille par spectrométrie de masse à haute résolution. Selon les auteurs, le seuil de détection du sarin par cette mé [...]


1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 3 pages

Classification

Autres références

«  SARIN  » est également traité dans :

JAPON (Le territoire et les hommes) - Histoire

  • Écrit par 
  • Paul AKAMATSU, 
  • Vadime ELISSEEFF, 
  • Valérie NIQUET, 
  • Céline PAJON
  •  • 41 060 mots
  •  • 48 médias

Dans le chapitre « La montée des doutes »  : […] Les bouleversements du système international provoqués par la disparition de l'U.R.S.S. et l'effondrement du communisme en Europe de l'Est s'accompagnent au Japon d'une instabilité politique et surtout économique nouvelle. En 1992, la bulle spéculative qui a permis au Japon de poursuivre, depuis la fin des années 1980, une croissance exceptionnelle pour un pays développé (près de 6 p. 100), éclat […] Lire la suite

Voir aussi

Les derniers événements

Syrie. Rapport de l’OIAC sur l’emploi d’armes chimiques par le régime. 8 avril 2020

L’Organisation pour l’interdiction des armes chimiques (OIAC) publie un rapport qui confirme l’emploi de chlore et de gaz sarin lors de trois attaques à Latamné, près d’Hama, dans le nord du pays, en mars 2017, par des unités militaires identifiées et « sur ordre des plus hauts niveaux des forces […] Lire la suite

Japon. Exécution d’anciens membres de la secte Aum. 6-26 juillet 2018

Le 6, le fondateur et ex-gourou de la secte Aum Shinrikyō, Shōkō Asahara, et six anciens membres de cette organisation sont exécutés par pendaison. Ils avaient été condamnés, à partir de septembre 1999, pour leur responsabilité dans l’attaque au gaz sarin dans le métro de Tōkyō, en mars 1995 […] Lire la suite

Belgique. Révélations d’exportations litigieuses de produits chimiques vers la Syrie. 18 avril 2018

Une enquête du magazine Knack révèle que la douane belge a permis la livraison en Syrie et au Liban de produits chimiques tels que l’isopropanol – qui entre dans la fabrication du gaz sarin –, après que l’Organisation internationale pour l’interdiction des armes chimiques […] Lire la suite

Syrie. Frappe américaine en riposte à une attaque à l’arme chimique. 4-19 avril 2017

lié à Al-Qaida ont engagé, depuis cette ville, une offensive contre la capitale provinciale de Hama. En août 2013, l’attaque au gaz sarin de la région de la Ghouta, dans la banlieue de Damas, par l’aviation du régime, avait fait des centaines de victimes. Un processus de démantèlement […] Lire la suite

Syrie. Adoption d'une résolution de l'O.N.U. sur le démantèlement de l'arsenal chimique syrien. 4-27 septembre 2013

des inspecteurs de l'O.N.U. qui confirme l'existence de « preuves flagrantes et convaincantes que des roquettes sol-sol contenant du gaz sarin ont été utilisées [...] à une échelle relativement grande » lors de l'attaque perpétrée en août à Damas. Les enquêteurs n'avaient pas pour mandat d'identifier […] Lire la suite

Pour citer l’article

« SARIN », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 24 octobre 2020. URL : https://www.universalis.fr/encyclopedie/sarin/