SARIN

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

La toxicité du sarin

Le sarin passe dans le corps par respiration ou au travers de la peau. La dose létale chez l'adulte est de l'ordre de 500 microgrammes. Sa toxicité est due à la fixation du phosphate réactif sur un groupement hydroxyle (–OH) du site actif d'enzymes, en particulier de l'acétylcholinestérase, l'enzyme qui au sein du système nerveux détruit le transmetteur acétylcholine. Les effets du sarin sont ainsi dus à l'accumulation d'acétylcholine non dégradée au niveau des synapses. Les signes cliniques qui se développent vont de la nausée aux convulsions et à la paralysie des muscles respiratoires menant à la mort, selon les doses reçues. Son antidote est l'injection immédiate d'atropine associée à un inhibiteur des organophosphorés et à des benzodiazépines.

1 2 3 4 5

pour nos abonnés,
l’article se compose de 3 pages




Classification


Autres références

«  SARIN  » est également traité dans :

JAPON (Le territoire et les hommes) - Histoire

  • Écrit par 
  • Paul AKAMATSU, 
  • Vadime ELISSEEFF, 
  • Valérie NIQUET, 
  • Céline PAJON
  •  • 41 060 mots
  •  • 48 médias

Dans le chapitre « La montée des doutes »  : […] Les bouleversements du système international provoqués par la disparition de l'U.R.S.S. et l'effondrement du communisme en Europe de l'Est s'accompagnent au Japon d'une instabilité politique et surtout économique nouvelle. En 1992, la bulle spéculative qui a permis au Japon de poursuivre, depuis la fin des années 1980, une croissance exceptionnelle pour un pays développé (près de 6 p. 100), éclat […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/japon-le-territoire-et-les-hommes-histoire/#i_34406

Voir aussi

Pour citer l’article

« SARIN », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 10 septembre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/sarin/