SANSKRITE ou SANSCRITE LANGUE

ĀGAMA

  • Écrit par 
  • Hélène BRUNNER
  •  • 1 643 mots

Dans le chapitre « Les āgama shivaïtes »  : […] Les āgama shivaïtes forment un groupe de vingt-huit écrits principaux : Kāmika , Yogaja , Cintya , Kāraṇa , Ajita , Dīpta , Sūkṣma , Sahasra , Aṃśumat , Suprabheda , […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/agama/#i_92348

AGASTYA

  • Écrit par 
  • Jean FILLIOZAT
  •  • 510 mots

Sage légendaire indien, Agastya a joui d'une popularité qui fut grande surtout dans le Sud de l'Inde et qui s'est propagée jusque dans l'ancienne Java. Les récits sur son origine et ses exploits diffèrent selon les époques. Dans les textes védiques il est un rishi ( ṛṣi ), un des voyants qui ont révélé les hymnes védiques. Il est fils du couple des dieu […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/agastya/#i_92348

ALAṂKĀRA-ŚĀSTRA

  • Écrit par 
  • Pierre-Sylvain FILLIOZAT
  •  • 2 034 mots

Le terme alaṃkāra-śāstra , littéralement « enseignement des ornements », désigne, en fait, l'art poétique sanskrit en général. Outre l'étude des figures de style, cette branche importante de la scolastique sanskrite comprend une esthétique de la poésie, une psychologie à l'usage de la littérature, une méthode de critique littéraire, et quelques sujets adventices utiles au […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/alamkara-sastra/#i_92348

BOPP FRANZ (1791-1867)

  • Écrit par 
  • Louis-Jean CALVET
  •  • 538 mots

Né à Mayence, Franz Bopp étudie à Paris de 1812 à 1816 (le persan, l'arabe, l'hébreu, le sanskrit), puis à Londres de 1816 à 1820. Il est le fondateur de la méthode comparative en linguistique. Son ouvrage, Le Système de conjugaison du sanscrit comparé avec celui des langues grecque, latine, persane et germanique, etc. ( […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/franz-bopp/#i_92348

BRAHMAGUPTA (598-apr. 665)

  • Écrit par 
  • Agathe KELLER
  •  • 1 167 mots
  •  • 1 média

L’astronome et mathématicien du sous-continent indien Brahmagupta nous est connu pour deux traités : le Brāhmasphu asiddhānta (« Traité théorique de la vraie école de Brahma », 628, abrégé BSS ) et un manuel plus pratique le Kha ṇḍ akādyaka […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/brahmagupta/#i_92348

BURNOUF EUGÈNE (1801-1852)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 191 mots

Orientaliste français, dont les travaux permirent pour la première fois en Europe de connaître la langue de l'Avesta, appelée alors le zend, Burnouf publia en 1826, en collaboration avec Christian Lassen, un Essai sur le pâli , et, l'année suivante, des Observations grammaticales sur quelques passages de l'essai sur le pâli . Sa grande œuvre fut ensuite […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/eugene-burnouf/#i_92348

DETTE, anthropologie

  • Écrit par 
  • Charles MALAMOUD
  •  • 10 475 mots

Dans le chapitre « La dette, fait universel ? »  : […] Pour faire apparaître la connexion entre « devoir » au sens d'« avoir l'obligation », « devoir » comme marque du futur et de la probabilité, et « devoir » au sens d'« être en dette », et, d'autre part, la connexion entre la « dette » et la « culpabilité », nous avons tantôt à nous concentrer sur un état de langue donné, tantôt à recourir à l'histoire des mots, à l'analyse étymologique et comparati […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/dette-anthropologie/#i_92348

GRAMMAIRES (HISTOIRE DES) - Grammaire et langage dans l'Inde ancienne

  • Écrit par 
  • Pierre-Sylvain FILLIOZAT
  •  • 3 029 mots

L' Inde a produit une littérature grammaticale très importante par son étendue et par sa profondeur. On peut y distinguer trois catégories d'ouvrages, trois directions d'activité intellectuelle. Tout d'abord, il y a des spéculations philosophiques et religieuses sur la parole attestées dès les Veda  : la faculté de parler est conçue comme une puissance supra-humaine, voire vi […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/grammaires-histoire-des-grammaire-et-langage-dans-l-inde-ancienne/#i_92348

INDE (Arts et culture) - Les sciences

  • Écrit par 
  • Francis ZIMMERMANN
  •  • 14 263 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « L'œuvre d'Āryabhaṭa »  : […] Āryabhaṭa vivait probablement à Patnā ( Pāṭaliputra ), la capitale des Gupta, au début du vi e siècle. Il indique lui-même ( Kālakriyāpāda , 10) qu'il avait vingt-trois ans révolus en 3600 de l'âge Kali , soit le 21 mars 499 après J.-C. Son œuvre, qui domine l'histoire de l'astrono […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/inde-arts-et-culture-les-sciences/#i_92348

INDE (Arts et culture) - Les mathématiques

  • Écrit par 
  • Agathe KELLER
  •  • 5 558 mots
  •  • 4 médias

On traitera ici des pratiques et pensées mathématiques qui ont eu cours dans le sous-continent indien – en « Asie du Sud », comme on dit communément dans les pays anglo-saxons –, puisque l’aire géographique concernée couvre tout autant l’Inde que le Pakistan, le Bangladesh, le Bhoutan et l’île de Ceylan actuels. Qu’il s’agisse de sources archéologiques ou de textes écrits dans de multiples langues […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/inde/#i_92348

INDE (Arts et culture) - Langues et littératures

  • Écrit par 
  • Jean-Pierre DURIX, 
  • Jacqueline FILLIOZAT, 
  • François GROS
  •  • 10 532 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « Le sanskrit »  : […] La langue indo-aryenne la plus anciennement attestée littérairement est le sanskrit védique ou « vieil-indien » encore très proche de l'iranien des gāthā de l' Avesta . C'est la langue des Veda (1500-1000 av. J.-C.), textes religieux destinés à être vénérés, plus tard comme textes canoniques par des groupes divers de l'hindouisme. […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/inde-arts-et-culture-langues-et-litteratures/#i_92348

INDE (Arts et culture) - L'expansion de l'art indien

  • Écrit par 
  • Bernard Philippe GROSLIER
  •  • 5 217 mots
  •  • 6 médias

Dans le chapitre « L'indianisation : théorie ou fait ? »  : […] Un peu comme Le Verrier « inventant » Neptune sans la voir, mais comme seule explication possible des mouvement aberrants d'Uranus, nous restituons le processus de l'indianisation en constatant, après coup, ses effets, et donc la probabilité de son existence. Certes, quelques objets indiens des i er et ii […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/inde-arts-et-culture-l-expansion-de-l-art-indien/#i_92348

INDO-EUROPÉEN

  • Écrit par 
  • Guy JUCQUOIS
  •  • 7 980 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Premiers travaux »  : […] La découverte de la parenté de ces langues a été en quelque sorte une conséquence directe de la rencontre, au xvi e  siècle, entre l'Occident et les langues de la Perse et de l'Inde. En effet, aussitôt que les relations régulières établies entre l'Orient et l'Europe ont donné à quelques Européens l'occasion de connaître le persan et le sanskrit, i […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/indo-europeen/#i_92348

INDO-EUROPÉENS (archéologie)

  • Écrit par 
  • Jean-Paul DEMOULE
  •  • 5 144 mots

Dans le chapitre « De l'Inde à la mer Noire »  : […] Pendant une bonne partie du xix e  siècle, les données archéologiques font défaut, d'autant que l'on recherche la patrie primitive des Indo-Européens très loin en Asie. En effet, dès le xviii e  siècle, l'Inde nouvellement découverte fascine, de Voltaire à Fichte, les intellectuels occidentaux, au […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/indo-europeens/#i_92348

KANNARA ou KANNADA LANGUE & LITTÉRATURE

  • Écrit par 
  • François GROS
  •  • 2 784 mots

Le kannara (kannaḍa) est la langue du Karnāţaka, soit, au sud-ouest de la péninsule du Dekkan, la totalité de l'État de Mysore depuis qu'en 1956 on y a rattaché les districts limitrophes où le kannara était majoritaire. La majorité des quarante-deux millions de locuteurs vit dans le Mysore, le reste dans les États voisins. Langue dravidienne la plus anciennement attestée après le tamoul, le kanna […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/kannara-kannada/#i_92348

LANGUES TYPOLOGIE DES

  • Écrit par 
  • Loïc DEPECKER
  •  • 8 357 mots

Dans le chapitre « Vers une « science des langues » »  : […] Le déchiffrement du sanscrit, à la fin du xviii e  siècle, commence à mettre en lumière ces proximités entre langues. Ainsi, la comparaison entre le latin genus (« famille, clan ») et le grec génos montre une ressemblance morphologique et sémantique. Elle s'affirme dans les déclinaisons : […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/typologie-des-langues/#i_92348

LOGIQUE INDIENNE

  • Écrit par 
  • Kuno LORENZ
  •  • 6 603 mots

Dans le chapitre « L'art de la controverse »  : […] Lorsqu'on examine de plus près les relations que le Lokāyata entretient avec le jaïnisme et le bouddhisme, d'une part (à propos du vibhajya), et avec le Sāṁkhya et le Yoga, d'autre part (à propos de l'ānvīkṣikī), on s'aperçoit qu'il faut distinguer au moins deux traditions concernant les méthodes d'investigation rationnelle. Il y a le vāda-vidyā (doctrine de la controverse, appelée aussi « tarka-ś […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/logique-indienne/#i_92348

MALAYĀḶAM LANGUE & LITTÉRATURE

  • Écrit par 
  • François GROS
  •  • 1 469 mots

Le malayāḷam, langue officielle du Kēraḷa, est parlé aussi aux îles Laquedives, ainsi que par les minorités malayāli du Sud-Est asiatique, soit environ 34 millions de locuteurs. Langue dravidienne, elle est si proche du tamoul malgré des divergences phonétiques, morphologiques ou sémantiques profondes, qu'on a conclu parfois à tort à un rapport de filiation entre les deux langues, thèse aujourd' […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/langue-et-litterature-malayalam/#i_92348

MANTRA

  • Écrit par 
  • André PADOUX
  •  • 3 511 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « L'hindouisme »  : […] Dans le brahmanisme, qui a suivi l'époque védique, et jusqu'à l'hindouisme (vers les débuts de l'ère chrétienne), les spéculations sur les mantras semblent relativement peu développées. Pourtant, dans les Brāhmaṇa et les Upaniṣad anciennes, la valeur symbolique de certaines syllabes est proclamée, comme l'est leur fonction cosmique. On les décrit aussi […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/mantra/#i_92348

MÜLLER FRIEDRICH MAXIMILIAN dit MAX (1823-1900)

  • Écrit par 
  • Marcel DETIENNE
  •  • 947 mots

Indianiste, linguiste, mythologue d'origine allemande, Friedrich Maximilian Müller a laissé une œuvre qui, avec ses vingt volumes, ouvrait un chemin de crête dans le massif nouvellement découvert de l'histoire des religions. Sanskriste, élève de Burnouf à Paris, chargé par la Compagnie des Indes d'éditer le Rig-Veda , il enseigna à Oxford de 1850 à 1876, avant de se consacrer […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/muller-friedrich-maximilian-dit-max/#i_92348

PĀṆINI (Ve s. av. J.-C. env.)

  • Écrit par 
  • Pierre-Sylvain FILLIOZAT
  •  • 2 008 mots

Dans le chapitre « Le sanskrit décrit par Pāṇini »  : […] Pāṇini a décrit la langue parlée de son temps. Il ne note pas de différence majeure entre langue parlée et langue écrite, tout au plus les particularités de la langue des parties métriques du veda , sans toutefois supposer une différence dans les états de la langue à travers le temps. Le sanskrit a évolué considérablement de l'époque védique à l'époque dite classique. Il y […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/panini/#i_92348

PANJĀBĪ LANGUE & LITTÉRATURE

  • Écrit par 
  • Denis MATRINGE
  •  • 1 538 mots

Dans le chapitre « Histoire de la langue »  : […] Le pañjābī est l'un des représentants modernes du vieil indo-aryen introduit dans le sous-continent au II e  millénaire avant notre ère et qui nous est connu sous la forme du sanskrit, védique puis classique. Le sanskrit appartient à la famille des langues indo-européennes, et le pañjābī se trouve par rapport à lui dans une situation analogue à celle du français vis-à-vis […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/langue-et-litterature-panjabi/#i_92348

PATAÑJALI LE GRAMMAIRIEN (IIe s. av. J.-C. ?)

  • Écrit par 
  • Pierre-Sylvain FILLIOZAT
  •  • 1 873 mots

Le nom de Patañjali est attaché à une œuvre majeure de la littérature grammaticale sanskrite, le Mahābhāṣya , qui, vraisemblablement du ii e  siècle avant J.-C., est un commentaire sur la célèbre grammaire de Pāṇini. Rédigé sous forme de dialogue, cet ouvrage va beaucoup plus loin que le texte qu'il veut expliquer et, dans […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/patanjali-le-grammairien/#i_92348

SANSKRITES LANGUE & LITTÉRATURE

  • Écrit par 
  • Pierre-Sylvain FILLIOZAT
  •  • 8 973 mots
  •  • 1 média

Le sanskrit est une des grandes langues de civilisation de l'Asie. Son origine est indo-européenne. Le premier monument littéraire en cette langue qui nous soit parvenu est le Ṛgveda , anthologie d'hymnes religieux composés dans le nord-ouest de l'Inde au milieu du II e  millénaire avant J.-C. Ensuite, la langue a évolué, en même temps que son aire d' […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/langue-et-litterature-sanskrites/#i_92348

TELUGU ou TELOUGOU

  • Écrit par 
  • François GROS
  •  • 2 475 mots

Dans le chapitre « Des siècles d'adaptation »  : […] La littérature telugu débute au xi e siècle avec Nannaya (env. 1030). L'épigraphie livre jusqu'au vi e siècle des vocables isolés puis, aux ix e et x e siècles, des fragments en prose. L'inscr […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/telugu-telougou/#i_92348

URDŪ ou OURDOU LANGUE & LITTÉRATURE

  • Écrit par 
  • Denis MATRINGE
  •  • 2 719 mots

Dans le chapitre « Histoire de la langue »  : […] L'urdū a la même origine indo-aryenne que la plupart des langues parlées entre l'Indus et le golfe du Bengale. Il est fondé sur un dialecte de la région de Delhi appelé khaṛī bolī (la « langue correcte ») qui, comme le panjabi, est un lointain descendant du sanskrit. La particularité de l'urdū tient au fait qu'il se développa dans les armées et les bazars au contact des con […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/urdu-ourdou/#i_92348

VEDA

  • Écrit par 
  • Jean VARENNE
  •  • 13 414 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Genres littéraires »  : […] Il va sans dire que des Écritures sacrées de ce type ne peuvent être tenues pour l'œuvre d'auteurs humains : le Veda, aux yeux de la tradition hindoue, est a-pauruṣeya (non humain) et, puisqu'il relève du monde divin, il est, par là même, éternel ( sanatana ). L'« énergie faite de son » ( śabda-brahman ) qui le constitue se perpétu […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/veda/#i_92348

VERNER KARL ADOLF (1846-1896)

  • Écrit par 
  • Louis-Jean CALVET
  •  • 187 mots

Linguiste danois, apparenté à l'école dite des Junggrammatiker (jeunes grammairiens) et surtout connu pour la loi qui porte son nom (loi de Verner), formulée en 1875. Cette loi complète la loi de Grimm sur la mutation en haut-germanique, prenant en compte les exceptions à cette loi (passage des aspirées sourdes à des aspirées sonores). L'hypothèse de Verner est que le sanskr […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/karl-adolf-verner/#i_92348

WHITNEY WILLIAM DWIGHT (1827-1894)

  • Écrit par 
  • Louis-Jean CALVET
  •  • 586 mots

Linguiste américain, William D. Whitney étudie d'abord à Yale, puis en Allemagne, en particulier à Berlin où il a pour professeur le comparatiste Franz Bopp. En 1854, il est professeur de sanskrit à Yale, puis, à partir de 1869, professeur de grammaire comparée. Sanskritiste d'origine donc, Whitney était très connu en Allemagne pour ses travaux originaux et novateurs sur cette langue ( […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/william-dwight-whitney/#i_92348