SANGUINE

DESSIN

  • Écrit par 
  • Robert FOHR, 
  • Geneviève MONNIER
  •  • 6 940 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « La sanguine et les trois crayons »  : […] Connue dès l'Antiquité, la sanguine – ainsi dénommée en raison de l'analogie de sa couleur avec le sang – est une pierre d'oxyde ferrique argileux appelé hématite qui se présente sous forme de pigment en poudre, de bâtonnet ou encore de plaque dont la couleur va du rouge orangé au rouge-brun violacé. Comme le fusain, et parfois associée à lui, elle fut d'abord utilisée par les fresquistes pour l' […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/dessin/#i_9831

LÉONARD DE VINCI (1452-1519)

  • Écrit par 
  • André CHASTEL
  •  • 12 068 mots
  •  • 7 médias

Dans le chapitre « L'aspect de Léonard »  : […] La plupart des auteurs insistent sur la majesté et la beauté du personnage, son charme extraordinaire, la séduction de sa conversation, la générosité de son caractère. Leur accord est certainement convaincant, mais il est assez étonnant que l'on ne possède, à part le magnifique dessin à la sanguine de Turin, qui s'impose comme un autoportrait (de 1512 environ : l'artiste a soixante ans), aucun do […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/leonard-de-vinci/#i_9831

PEINTURE - Les techniques

  • Écrit par 
  • Marie MATHELIN, 
  • Madeleine PAUL-DAVID, 
  • Jean RUDEL, 
  • Pierre RYCKMANS
  •  • 13 202 mots
  •  • 11 médias

Dans le chapitre « Pastel »  : […] Intermédiaire entre la peinture et le dessin, le pastel, « peinture à sec », représente un genre assez à part, mais proche, à l'origine, de cette technique d'accompagnement qu'on a pu longtemps confier à l'aquarelle. Poudre de couleur solidifiée, le pastel (de pasta , pâte) se présente sous la forme de bâtonnets de section ronde ou carrée. Cette « peinture-dessin », d'un usage plus récent que celu […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/peinture-les-techniques/#i_9831

WATTEAU ANTOINE (1684-1721)

  • Écrit par 
  • Marianne ROLAND MICHEL
  •  • 5 604 mots
  •  • 8 médias

Dans le chapitre « Watteau et le dessin »  : […] On a vu que Watteau est avant tout décrit comme dessinateur impénitent ; tout lui est bon depuis ses débuts à Valenciennes, et les premiers dessins qu'on lui attribue s'attachent à rendre scènes de la rue ou figures populaires, rapidement mises en place : une estrade, un charlatan, des branchages vite esquissés, la silhouette d'un chien, tout est dit dans une sanguine preste qui ne cherche pas l'e […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/antoine-watteau/#i_9831


Affichage 

Études de mains, S. Botticelli

photographie

Études de mains par Sandro Botticelli (1445-1510) Sanguine sur papier Cabinet des Dessins et des Estampes, musée des Offices, Florence 

Crédits : Bridgeman Images

Afficher

Les Trois Grâces par Pierre Paul Rubens

photographie

Les Trois Grâces par Pierre Paul Rubens, vers 1635-1640 Sanguine et craie blanche sur papier Galerie Courtauld, Londres 

Crédits : Bridgeman Images

Afficher

Études de mains, S. Botticelli
Crédits : Bridgeman Images

photographie

Les Trois Grâces par Pierre Paul Rubens
Crédits : Bridgeman Images

photographie