SANCTUAIRE, Grèce hellénistique et Rome antique

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Médias de l’article

Priène

Priène
Crédits : Istituto Geografico De Agostini

photographie

Ara Pacis, Rome

Ara Pacis, Rome
Crédits : Dagli Orti/ The Art Archive/ Picture Desk

photographie

Détail du décor de l'Ara Pacis Augustae

Détail du décor de l'Ara Pacis Augustae
Crédits : Index/ Bridgeman Images

photographie

Temple de Vénus Genetrix, Rome

Temple de Vénus Genetrix, Rome
Crédits : H. Champollion/ AKG

photographie


Temples et sanctuaires à l'époque hellénistique et dans le monde romain

L'époque hellénistique

Au cours des trois siècles qui séparent la mort d'Alexandre du début du Principat augustéen (323-27 av. J.-C.), l'essor du système monarchique en Grèce et en Asie Mineure, qui consacre la disparition des vieilles unités poliades (centrées sur les villes), la circulation accrue des hommes, des idées et des formes à travers toute la Méditerranée, le développement de la réflexion philosophique, qui favorise dans les groupes dirigeants la diffusion de l'agnosticisme ou de l'indifférence à l'égard des cultes traditionnels, la popularité croissante des oracles auprès de la masse du peuple composée de sujets et non plus de citoyens sont les facteurs ou les résultantes d'une profonde mutation sociale et culturelle, dont on conçoit sans peine que les conséquences sur la conception même des espaces et des monuments religieux seront décisives.

L'évolution des formes

Sans introduire de rupture véritable avec la fin de la période classique, les principales tendances de l'époque hellénistique dans les domaines formel, fonctionnel et urbanistique peuvent se définir ainsi : du point de vue de la morphologie, d'abord, c'est, en premier lieu, une désaffection très nette à l'égard des grands temples périptères, qui constituaient depuis la période archaïque la création la plus durable et la plus spécifique de l'architecture grecque. Si l'on construit encore au ive siècle des édifices de ce genre, soit en milieu urbain, comme le temple d'Athéna à Priène, soit dans les grands sanctuaires panhelléniques comme à l'Artémision d'Éphèse, les nouvelles fondations se font beaucoup plus rares aux iiie et iie siècles avant J.-C. ; elles s'expliquent en général par une recherche éclectique et archaïsante, ou par le désir d'intégration dans une tradition cultuelle ancienne, comme on l'observe aux Asklépiéia de Messène ou du Cos, pour lesquels le grand temple d'Épidaure représentait une r [...]

Priène

Priène

Photographie

Temple d'Athéna Polias (IVe siècle av. J.-C.) à Priène, Turquie. 

Crédits : Istituto Geografico De Agostini

Afficher


1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 13 pages


Écrit par :

  • : chaire de civilisation et archéologie romaines à l'Institut universitaire de France, université de Provence-Aix-Marseille-I
  • : directeur d'études à l'École pratique des hautes études (Ve section)

Classification


Autres références

«  SANCTUAIRE, Grèce hellénistique et Rome antique  » est également traité dans :

BAALBEK

  • Écrit par 
  • Claude NICOLET
  •  • 717 mots
  •  • 2 médias

Anciennement Héliopolis, Baalbek, ville du Liban, est située au pied du versant occidental de l'Anti-Liban, en bordure de la riche plaine de la Beqaa, où coule l'Oronte dans son cours supérieur. Là se trouvait le célèbre sanctuaire de Jupiter, ou plutôt de la triade héliopolitaine, dont les ruines colossales subsistent aujourd'hui. Le nom de Baalbek remonte à l'époque phénicienne ( Baal Beqaa , le […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/baalbek/#i_94394

CARTHAGE

  • Écrit par 
  • Abdel Majid ENNABLI, 
  • Liliane ENNABLI, 
  • Gilbert-Charles PICARD
  • , Universalis
  •  • 9 848 mots
  •  • 5 médias

Dans le chapitre « La ville punique »  : […] Grâce aux fouilles, la ville punique, jusque-là mystérieuse, est réapparue, et son évolution est mieux connue. Malgré de grandes lacunes, les lignes générales de l'histoire de l'antique cité peuvent être esquissées. Surtout parce que la plus marquante, la dernière phase qui précède la destruction de 146 avant J.-C., a été mise au jour. Un quartier a été découvert, dégagé et restauré sur le flanc s […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/carthage/#i_94394

DELPHES

  • Écrit par 
  • Bernard HOLTZMANN, 
  • Giulia SISSA
  •  • 9 597 mots
  •  • 9 médias

Pour les Grecs, Delphes était le centre géographique du monde : les deux aigles dépêchés par Zeus depuis les bords du disque terrestre s'y étaient rejoints. Aussi le nombril ( omphalos ) terrestre y était-il représenté dans la fosse oraculaire ( adyton ) du temple sous la forme d'une masse ogivale, couverte d'un réseau de laine ( agrènon ) et surmontée de deux aigles d'or. C'était aussi, dans la t […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/delphes/#i_94394

DIDYMES

  • Écrit par 
  • Martine Hélène FOURMONT
  •  • 1 223 mots

La célébrité de Didymes est due au sanctuaire d'Apollon Didymaios, le Didyméion,, implanté en bordure des côtes égéennes, à 17 kilomètres environ au sud de Milet, dont il était dépendant. Il appartenait d'abord à la famille des Branchides, puis il devint le plus grand sanctuaire de la cité, sans doute après la prise de Milet par les Perses. Fouillé et étudié d'abord par des savants français, le sa […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/didymes/#i_94394

GLANUM

  • Écrit par 
  • Gilbert-Charles PICARD
  •  • 617 mots

Ville celto-ligure, hellénisée et romanisée, située près de Saint-Rémy-de-Provence. Le site de Glanum a été déterminé par l'existence d'un défilé dans la chaîne des Alpilles, où jaillit une source. Le dieu de cette source était appelé Glan ou Glanis par les Ligures qui lui élevèrent une niche et un autel qui porte une dédicace aux « Glaniques », les déesses-mères et au dieu Glan. C'est au ii e  si […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/glanum/#i_94394

GRÈCE ANTIQUE (Civilisation) - Urbanisme et architecture

  • Écrit par 
  • Roland MARTIN
  •  • 4 722 mots
  •  • 7 médias

Dans le chapitre « L'évolution du IVe siècle »  : […] Les événements politiques et militaires qui suivirent la violente intrusion des Carthaginois de 409-408 avant J.-C. provoquent de profondes transformations dans les divers aspects des cités grecques de Sicile. Sélinonte, Himère, Agrigente, Camarina subissent de graves destructions ; les populations sont réduites ou déportées. Seules Syracuse et les cités de la partie orientale sont préservées. Il […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/grece-antique-civilisation-urbanisme-et-architecture/#i_94394

GRÈCE ANTIQUE (Civilisation) - Les arts de la Grèce

  • Écrit par 
  • Pierre DEVAMBEZ, 
  • Agnès ROUVERET
  •  • 18 509 mots
  •  • 26 médias

Dans le chapitre «  La période hellénistique »  : […] Rien n'est plus factice, lorsqu'on considère le développement de l'art, que de séparer nettement la période hellénistique de celle qui l'a précédée immédiatement. La mort d'Alexandre en 323 ne change rien aux tendances déjà décrites, et Lysippe comme Apelle ont continué après la disparition de leur protecteur à former des élèves et à produire. Cependant, par la suite, la fondation de grands royau […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/grece-antique-civilisation-les-arts-de-la-grece/#i_94394

MITHRAÏSME

  • Écrit par 
  • Robert TURCAN
  •  • 3 416 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « Les sanctuaires de Mithra »  : […] Le mithraïsme est resté une religion de petits groupes, comme en témoignent les dimensions souvent très modestes des mithraea. Celui delle pareti dipinte à Ostie ne pouvait guère contenir qu'une douzaine de convives. À l'origine, le mithraeum est une caverne. On a plus tard légitimé philosophiquement et mythiquement les sanctuaires rupestres en attribuant à Zoroastre la consécration d'un antre fl […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/mithraisme/#i_94394

OASIS ÉGYPTIENNES, archéologie

  • Écrit par 
  • Christiane M. ZIVIE-COCHE
  •  • 5 652 mots

Dans le chapitre « L'oasis de Kharga »  : […] Cette oasis s'étend de manière discontinue sur une longueur de 185 kilomètres, de Kharga, la capitale, au nord, à Douch, le point le plus méridional, entre la latitude de Louxor et celle d'Assouan, dans la vallée. Sa largeur oscille entre 20 et 80 kilomètres et elle est reliée à la vallée par une route asphaltée de Kharga à Assiout. Sa superficie a beaucoup régressé depuis l'Antiquité comme le mon […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/oasis-egyptiennes-archeologie/#i_94394

PALATIN, Rome, archéologie

  • Écrit par 
  • Manuel ROYO
  •  • 3 889 mots

Dans le chapitre « Le Palatin primitif et républicain »  : […] Des traditions légendaires, dont quelques-unes sont rapportées par Virgile ( Énéide , VIII), font état d'une occupation du Palatin avant la prétendue fondation de Romulus. Pour certains auteurs antiques, le nom de la colline viendrait de Palès, divinité italique des troupeaux, dont la fête, le 21 avril, coïncide étrangement avec celui de la fondation de Rome. Pour d'autres, des immigrés grecs, d' […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/palatin-rome-archeologie/#i_94394

PAUSANIAS, écrivain voyageur (IIe s.)

  • Écrit par 
  • Bernard HOLTZMANN
  •  • 1 244 mots

Aucun auteur antique ne mentionne l'écrivain grec Pausanias, et il ne parle guère de lui-même : de son livre unique, la Périégèse de la Grèce , c'est à peine si l'on peut tirer quelques notions de sa personne. Né au début du ii e  siècle après J.-C. en Asie Mineure, peut-être à Magnésie du Sipyle, Pausanias a dû faire ses études dans l'une des grandes villes grecques de la côte égéenne, prospères […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/pausanias-ecrivain-voyageur/#i_94394

PERGAME

  • Écrit par 
  • Pierre GROS, 
  • Roland MARTIN
  •  • 2 886 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « L'urbanisme monumental »  : […] La composition architecturale ne sera jamais aussi étroitement associée à l'urbanisme que dans les réalisations pergaméniennes. Urbanisme conçu pour le prestige du souverain, mais qui ne néglige pas les besoins de la vie publique et privée des citoyens. Marchés, agoras, gymnases se succèdent, en effet, au long de la voie qui vient déboucher sur l'acropole, et le système d'alimentation et de distri […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/pergame/#i_94394

PERGAME - (repères chronologiques)

  • Écrit par 
  • Bernard HOLTZMANN
  •  • 164 mots

vii e  siècle avant J.-C. Plus anciennes traces d'occupation sur la colline de l'acropole. — 330-— 320 Fondation du sanctuaire d'Athéna sur l'acropole. — 300-— 250 Remparts sans tours délimitant « la ville de Philétairos » (21 hectares), au sud de l'acropole. — 223 Grande offrande sculptée dans le sanctuaire d'Athéna, commémorant les victoires d'Attale I er (— 241-— 197) sur les Galates. — 18 […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/pergame-reperes-chronologiques/#i_94394

PÉRIÉGÈSE DE LA GRÈCE, Pausanias - Fiche de lecture

  • Écrit par 
  • Bernard HOLTZMANN
  •  • 1 028 mots

Dans le chapitre « Un guide orienté »  : […] Le texte de Pausanias est hybride. C'est bien un guide : un livre que l'on emporte avec soi pour visiter à meilleur escient une région ou un lieu. Outre des indications routières (« à partir de là, le grand chemin de Delphes commence à monter davantage et devient plus pénible pour qui voyage à pied » ; X, 5, 5), Pausanias donne la position respective des monuments qu'il mentionne et parfois un co […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/periegese-de-la-grece/#i_94394

RESTRUCTURATION DE ROME

  • Écrit par 
  • Gilles SAURON
  •  • 258 mots
  •  • 1 média

Auguste nous apprend dans ses Res gestae qu'il a reconstruit quatre-vingt-deux temples de Rome au cours de son sixième consulat (— 28). Ce n'était que le début d'une entreprise édilitaire de grande envergure. L'agglomération urbaine fut partagée en quatorze régions, les services urbains furent réorganisés, les adductions d'eau multipliées. Mais c'est surtout l'aspect idéologique de cette entrepri […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/restructuration-de-rome/#i_94394

ROME ET EMPIRE ROMAIN - L'art romain

  • Écrit par 
  • Gilbert-Charles PICARD
  •  • 14 633 mots
  •  • 33 médias

Dans le chapitre « L'essor de l'architecture romaine »  : […] C'est vers le milieu du ii e  siècle avant J.-C. que l'architecture romaine acquiert les moyens qui vont lui permettre de s'affirmer comme fondamentalement différente de l'architecture grecque. Ces moyens sont d'abord d'ordre technique. Désormais, le matériau de base sera le blocage, composé d'un ciment très dur dans lequel sont noyés des moellons irréguliers. Comme cet appareil n'est pas agréabl […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/rome-et-empire-romain-l-art-romain/#i_94394

SANCTUAIRE DE LA FORTUNA PRIMIGENIA (Préneste)

  • Écrit par 
  • Gilles SAURON
  •  • 276 mots
  •  • 1 média

Enrichies par les conquêtes romaines, les élites de Préneste (actuelle Palestrina, Italie) reconstruisirent dans le dernier quart du ii e  siècle avant notre ère le sanctuaire de leur divinité oraculaire, la Fortuna Primigenia (Fortune « primordiale » et non « première née »). Au sein d'une scénographie architecturale très spectaculaire, caractérisée par l'axialité et la symétrie, deux lieux de c […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/sanctuaire-de-la-fortuna-primigenia/#i_94394

THÉRA

  • Écrit par 
  • Bernard HOLTZMANN
  •  • 1 445 mots
  •  • 1 média

L'ancienne Théra, aujourd'hui Santorin, était jusqu'en 1967 plus connue pour l'extravagance de sa configuration physique que pour ses antiquités. Cette île, la plus méridionale des Cyclades, est située à 140 kilomètres au nord de la Crète. Elle a la forme d'un anneau presque fermé tombant à pic (360 m au plus haut point) du côté de l'intérieur, tandis qu'il s'abaisse en pente douce du côté extérie […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/thera/#i_94394

Voir aussi

Pour citer l’article

Pierre GROS, John SCHEID, « SANCTUAIRE, Grèce hellénistique et Rome antique », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 30 novembre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/sanctuaire-grece-hellenistique-et-rome-antique/