MANN SALLY (1951- )

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Les lettres et l’image

Inscrite en 1971 au cours de photographie donnée par Norman Seeff au Bennington College, Sally Mann conforte son orientation vers une carrière de photographe en entreprenant ses premières séries, Landscapes et Dream Sequence, où pointe la rencontre d’un style qui s’affirme et d’une quête de sens, poétique ou philosophique. Le long voyage en Europe effectué en 1971 avec Larry lui permettra de suivre un cours à la Praestegaard Film School de Fjerritslev, au Danemark, puis un stage de poésie au Centre égéen des beaux-arts, sur l’île grecque de Paros. De retour en Virginie, Sally Mann travaille comme photographe à mi-temps pour la W&L. Dans le même temps, elle participe à l’Ansel Adams Yosemite Workshop et s’inscrit au Hollins College de Roanoke dont la revue The Hollins Critic publie en 1973 son poème « Eliza (b. 1827) ». Titulaire, la même année 1974, d’un bachelor of arts en littérature et de la bourse Ferguson décernée par l’association Friends of Photography aux photographes émergents, Sally Mann nourrit une passion pour les livres, inspirée par la lecture de la Bible et d’auteurs appartenant à l’anthologie romanesque du Sud comme William Faulkner, Tennessee Williams, Flannery O’Connor ou Eudora Welty dont elle partage l’intérêt pour la mythologie grecque. Dans la maison que le jeune couple fait construire en 1975 à Lexington, Sally Mann conduit ses deux activités, l’écriture qui lui vaut une maîtrise de création littéraire au Hollins College, et la photographie qu’elle pratique depuis 1972 au moyen d’un appareil de grand format, dans une constante recherche esthétique. L’Enjay Gallery de Boston lui consacre la première d’une longue suite d’expositions, personnelles ou collectives.

1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 2 pages


Écrit par :

Classification

Pour citer l’article

Hervé LE GOFF, « MANN SALLY (1951- ) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 08 décembre 2021. URL : https://www.universalis.fr/encyclopedie/sally-mann/