SALICALES

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Étude générique

Déjà Linné (1753) reconnaît deux genres de Salicacées : Salix (29 espèces) et Populus (5 espèces). On admet actuellement trois genres, voire parfois cinq.

Le genre Salix est représenté par environ 250 espèces réparties essentiellement dans les régions arctiques et tempérées. Toutefois, plusieurs espèces se rencontrent dans les régions tropicales ou subtropicales (Salix senegalensis Mert. en Afrique, Salix Humboldtiana Willd. en Amérique du Sud). En Europe, il existe 70 espèces (K. H. Rechinger, 1964) sans compter les nombreuses sous-espèces, variétés et hybrides, ces derniers fréquents ; pour l'ensemble de l'U.R.S.S., on compte 135 espèces (A. K. Skvortsov, 1968) ; dans l'immense territoire recouvert par Flora Iranica (Iran, Iraq, Afghanistan, une partie du Pakistan et de l'U.R.S.S.), il n'existe que 27 espèces (Skvortsov, 1969).

Les saules ont des chatons dressés (au moins avant l'anthèse) et plus ou moins compacts. Les bractées sont entières, rarement dentées. Le périanthe est représenté par des écailles nectarifères ou non. Le nombre d'étamines est peu élevé, le plus souvent de 2 à 5. Les filets des anthères sont allongés. N. J. Andersson (1867) divise les saules en trois groupes : pleiandrae à étamines nombreuses (3 ou plus) ; diandrae à 2 étamines et filets des anthères non soudés ; synandrae à 2 étamines et filets des anthères soudés.

Le premier de ces groupes comprend des espèces des pays chauds (Inde, Égypte, Sénégal, Madagascar, Brésil, Colombie, Mexique) et quelques espèces des régions tempérées telles Salix pentandra L. et Salix triandra L. Les deux autres groupes renferment la majorité des saules d'Europe, d'Asie et d'Amérique du Nord. Parmi les plus connus, on citera Salix alba L. ssp. vitellina (L.) Arcang., Salix viminalis L., Salix purpurea à feuilles étroites et rameaux souples, tous trois utilisés comme osiers. Les Salix caprea L., aurita L., cinerea L. (saules marsaults) se rencontrent fréquemment dans les bois de plaine et aux bords des eaux. Dans les zones alpines et les combes à neige existent [...]


1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 3 pages

Médias de l’article

Salix alba L.

Salix alba L.
Crédits : Encyclopædia Universalis France

dessin

Populus davidiana Dode

Populus davidiana Dode
Crédits : Encyclopædia Universalis France

dessin

Saule pleureur

Saule pleureur
Crédits : axelbueckert/ Fotosearch LBRF/ Age Fotostock

photographie

Afficher les 3 médias de l'article


Écrit par :

  • : docteur ès sciences, conservateur au conservatoire et jardin botanique de Genève

Classification

Voir aussi

Pour citer l’article

André CHARPIN, « SALICALES », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 13 octobre 2020. URL : https://www.universalis.fr/encyclopedie/salicales/