SALAIRE D'EFFICIENCE

CHÔMAGE (NOTION DE)

  • Écrit par 
  • Denis CLERC
  •  • 1 690 mots

Dans le chapitre « Des explications variées »  : […] Longtemps, on a opposé le chômage « classique » au chômage « keynésien ». Pour les « classiques » (ceux qui se réclament de l'école de pensée libérale issue d'Adam Smith) et leurs successeurs, le chômage résulterait d'une offre d'emploi bridée pour différentes raisons : taxation excessive, règles freinant ou empêchant la concurrence et la création d'entreprises, et, plus généralement, obstacles a […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/chomage-notion-de/#i_30766

ÉCONOMIE (Histoire de la pensée économique) - Keynésianisme

  • Écrit par 
  • Olivier BROSSARD
  •  • 8 210 mots

Dans le chapitre « De la nouvelle économie keynésienne au « nouveau consensus » »  : […] Alors que la théorie des « équilibres à prix fixes » s'était préoccupée des conséquences macroéconomiques des rigidités de prix et de salaires, les travaux appartenant à la « nouvelle économie keynésienne » (N.E.K.) cherchèrent tout d'abord à en comprendre l' origine (Mankiw et Romer, 1991). Les théoriciens de la N.E.K. étudièrent ainsi quatre grands types de rigidités : les […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/economie-histoire-de-la-pensee-economique-keynesianisme/#i_30766

MACROÉCONOMIE - Emploi

  • Écrit par 
  • Bernard GAZIER
  •  • 9 587 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « Salaires d'efficience et opposition insiders/outsiders »  : […] Deux défis hantent la microéconomie orthodoxe : celui du chômage de masse et celui de la rigidité des salaires. Ni l'un ni l'autre ne trouvent de réponse satisfaisante dans les développements évoqués plus haut, qui maintiennent, en la sophistiquant, l'idée d'ajustements par les prix. C'est pourquoi la plupart des travaux dans cette ligne explorent l'hypothèse de rigidités « optimales » (entendons […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/macroeconomie-emploi/#i_30766

NÉO-LIBÉRALISME ou NÉOLIBÉRALISME

  • Écrit par 
  • Liêm HOANG NGOC
  •  • 7 261 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre « Modélisations du marché du travail »  : […] La principale application de l'hypothèse d'information asymétrique a été la modélisation du marché du travail (Joseph Stiglitz, 1976). Dans le cas de la « sélection adverse », l'employeur ne connaît pas la productivité des travailleurs qu'il veut recruter. Il propose alors un salaire supérieur au salaire concurrentiel, encore appelé « salaire d'efficience », dans le but de provoquer une « auto-sé […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/neo-liberalisme-ou-neoliberalisme/#i_30766

PHELPS EDMUND (1933- )

  • Écrit par 
  • Françoise PICHON-MAMÈRE
  •  • 975 mots

La décision de la Banque de Suède d'attribuer le prix Nobel d'économie à Edmund Strother Phelps a été accueillie sans réserve des deux côtés de l'Atlantique. Professeur d'économie politique à l'université de Columbia (New York), le lauréat 2006 est un libéral au sens américain du terme, apprécié pour son esprit éclectique et lié à la famille des néo-keynésiens par la thématique de ses recherches […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/edmund-phelps/#i_30766

SALARIAT

  • Écrit par 
  • Denis CLERC
  •  • 8 712 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Un monde qui se transforme »  : […] Ce n'est pas seulement à la périphérie de l'emploi que le salariat se transforme, c'est en son sein même. Sous la pression d'un taux de chômage élevé, le droit du travail est de plus en plus regardé comme un obstacle à l'emploi : dans le droit fil de la théorie néoclassique, tout ce qui contribue à rigidifier la relation de travail est analysé comme un frein au fonctionnement optimal du marché, d […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/salariat/#i_30766

STIGLITZ JOSEPH (1943- )

  • Écrit par 
  • Françoise PICHON-MAMÈRE
  •  • 1 093 mots

Dans le chapitre « Chantre du néo-keynésianisme »  : […] Il naît en 1943 à Gary, dans l'Indiana, une ville sinistrée par le déclin de ses activités industrielles. Son père, Nat, a vendu des contrats d'assurance jusqu'à plus de quatre-vingt-dix ans, tandis que sa mère enseignait l'anglais aux immigrants. Après sa licence au Amherst College, il obtient une bourse pour préparer son doctorat (1967) au Massachusetts Institute of Technology (M.I.T.). Ses proj […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/joseph-stiglitz/#i_30766

THE MARKET FOR LEMONS : QUALITY UNCERTAINTY AND THE MARKET MECHANISM, George A. Akerlof - Fiche de lecture

  • Écrit par 
  • Ariane TICHIT
  •  • 1 186 mots

Dans le chapitre « Une nouvelle microéconomie »  : […] En relâchant l'hypothèse d'information parfaite des individus, cet article pose les jalons d'une nouvelle microéconomie, plus proche de la réalité à laquelle sont confrontés les agents. George Akerlof revendique son inspiration keynésienne ; la notion d'asymétrie d'information permet effectivement de réhabiliter certains phénomènes macroéconomiques mis en lumière par Keynes et que la théorie néo-c […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/the-market-for-lemons-quality-uncertainty-and-the-market-mechanism/#i_30766