SALAFISME

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Médias de l’article

Manifestants salafistes en Jordanie

Manifestants salafistes en Jordanie
Crédits : J. Nasrallah/ epa/ Corbis

photographie

Destruction du tombeau du prophète Jonas à Mossoul par l’État islamique

Destruction du tombeau du prophète Jonas à Mossoul par l’État islamique
Crédits : STR/ epa/ Corbis

photographie

Étudiantes à l’université allemande du Caire

Étudiantes à l’université allemande du Caire
Crédits : C. Wiens/ Corbis

photographie


La « quête de l’islam primitif »

Une croyance commune soude les salafismes : la possibilité de conjurer la désunion du monde musulman, son effacement face au monde occidental, et l’influence délétère que celui-ci exercerait sur les croyants, par le rétablissement des principes fondateurs de l’islam. Ceux-ci sont en effet censés garantir l’unité et l’homogénéité de la communauté musulmane (umma), et assurer ainsi le rayonnement de la civilisation islamique dans le monde. Comme la théorie du « choc des civilisations », exposée pour la première fois en 1993 par Samuel Huntington, ce raisonnement repose sur l’opposition binaire entre deux blocs (l’islam et l’Occident) que l’on suppose homogènes, antagonistes, et figés dans une essence immuable définie avant tout par des critères religieux. Le retour à l’exemple des « pieux ancêtres » purifiera ainsi l’islam de toute contamination par la pensée du dehors et permettra idéalement de retrouver la gloire du passé, celle du temps idéalisé des califes, où l’islam était la religion d’un empire hégémonique qui s’étendait des Pyrénées à l’Indus. Renverser l’ordre établi, ses gouvernements impies, ses mœurs dépravées et son mépris des principes de la religion pour restaurer le modèle paradigmatique de l’umma originelle : ces mots d’ordre, sous-jacents dans le salafisme contemporain, ont été mis en avant par bien d’autres mouvements de réforme politico-religieuse aux époques médiévale et moderne.

L’imitation du Prophète constitue l’un des piliers de l’éthique fondamentaliste. Certes, le Coran est jugé premier par les théoriciens, mais il ne peut constituer la principale source d’inspiration pour définir une éthique religieuse. En effet, le texte sacré ne livre que peu de renseignements précis sur Muḥammad (Mahomet), dont la figure s’efface au profit de la parole divine. C’est donc à partir du corpus plus tardif de la biographie (sīra) et des paroles (adīths) du Prophète, constitué entre le viiie et le ixe siècle, que la dévotion muhammadienne s’est construite. La sīra, rassemblée au début de l [...]


1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 7 pages


Écrit par :

  • : maître de conférences en histoire des mondes musulmans médiévaux à l'université de Lyon-II-Louis-Lumière

Autres références

«  SALAFISME  » est également traité dans :

MUSULMAN DROIT

  • Écrit par 
  • Pascal BURESI
  •  • 4 410 mots
  •  • 1 média

On ne peut comprendre les tensions qui traversent les sociétés musulmanes au début du xxi e  siècle sans prendre en compte l'imbrication d'éléments hérités du passé et de nouvelles formes de pensée politique et juridique en Islam. L'histoire de la colonisation, puis de la décolonisation, la guerre froide, la transition démographique et la mondiali […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/droit-musulman/#i_56232

LIBAN

  • Écrit par 
  • Philippe DROZ-VINCENT, 
  • Elizabeth PICARD, 
  • Éric VERDEIL
  •  • 26 458 mots
  •  • 18 médias

Dans le chapitre « Les dangers du conflit syrien »  : […] Les troubles en Syrie ont débuté en mars 2011, pendant la vacance du gouvernement. La faiblesse libanaise ne suscite aucun sentiment de menace en Syrie et n’incite pas Damas, comme par le passé, à déstabiliser son voisin. D'autant que les élites politiques libanaises adoptent une politique officielle de « distanciation » avec la question syrienne : elles n'ont aucun intérêt à plonger le pays dans […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/liban/#i_56232

MALI

  • Écrit par 
  • Pierre BOILLEY, 
  • François BOST, 
  • Christian COULON
  •  • 8 519 mots
  •  • 6 médias

Dans le chapitre « ATT, la démocratie consensuelle ? »  : […] Pourtant, des accusations de fraude furent lancées à propos de l'élection présidentielle, notamment par l'ex-Premier ministre Ibrahim Boubacar Keita. Le nouveau président Amadou Toumani Touré, dit ATT, annonça néanmoins vouloir exercer un pouvoir consensuel. Il appela à un gouvernement de large union qui rassemblait, sous la responsabilité du Premier ministre Mohamed Ag Amani, des représentants de […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/mali/#i_56232

SYRIE

  • Écrit par 
  • Fabrice BALANCHE, 
  • Jean-Pierre CALLOT, 
  • Philippe DROZ-VINCENT, 
  • Philippe RONDOT, 
  • Charles SIFFERT
  •  • 34 141 mots
  •  • 12 médias

Dans le chapitre « De la révolte à la guerre civile confessionnelle »  : […] À la mi-2012, le pays se trouve clairement dans l'impasse : le régime est attaqué jusque dans les grandes villes (Alep, et même la capitale Damas) et ébranlé par des défections symboliques au sein du pouvoir (le général Manaf Tlass, issu d'une famille emblématique, ou l'ambassadeur syrien en Irak, Nawaz Fares) ou par des attentats au cœur du régime (contre la Sécurité nationale en juillet 2012). L […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/syrie/#i_56232

TUNISIE

  • Écrit par 
  • Michel CAMAU, 
  • Roger COQUE, 
  • Jean GANIAGE, 
  • Claude LEPELLEY, 
  • Robert MANTRAN, 
  • Khadija MOHSEN-FINAN
  •  • 19 909 mots
  •  • 15 médias

Dans le chapitre « Les « modernistes » tunisiens face aux islamistes »  : […] Le champ politique se divise en deux pôles antagonistes : les islamistes et les « modernistes ». Des deux côtés, le discours est violent, prône l’exclusion de l’autre et lui conteste toute légitimité. Les « modernistes » considèrent les islamistes comme fondamentalement opposés aux principes de la démocratie et accusent le gouvernement de laxisme et de connivence avec les salafistes. Les nombreus […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/tunisie/#i_56232

Voir aussi

FITNA    ISLAM histoire    TAKFĪR    UMMA Islam

Pour citer l’article

Cyrille AILLET, « SALAFISME », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 19 novembre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/salafisme/