SAIONJI KIMMOCHI (1849-1940)

JAPON (Le territoire et les hommes) - Histoire

  • Écrit par 
  • Paul AKAMATSU, 
  • Vadime ELISSEEFF, 
  • Valérie NIQUET, 
  • Céline PAJON
  •  • 41 060 mots
  •  • 48 médias

Dans le chapitre « Le premier mouvement de sauvegarde de la Constitution »  : […] Saionji Kimmochi était Premier ministre. C'était un noble civil, mais vétéran de la guerre de 1868. Il avait succédé à Itō à la présidence de la Seiyūkai. Il bénéficiait de la réputation d'être libéral de tendance : au pouvoir déjà en 1906, il avait un moment toléré l'existence légale du Parti socialiste. La grande presse le soutenait. Il approuva la politique d'austérité proposée par le ministr […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/japon-le-territoire-et-les-hommes-histoire/#i_24554

SEIYŪKAI

  • Écrit par 
  • Paul AKAMATSU
  •  • 988 mots
  •  • 1 média

Parti politique japonais, dont le nom complet est Rikken Seiyūkai, c'est-à-dire Association constitutionnaliste des amis de la politique (1900-1940). Fondée par Itō Hirobumi, la Seiyūkai est issue des mêmes origines que le Minseitō. Lorsque la tentative d'un gouvernement que soutenait le parti constitutionnaliste unique, animé par Ōkuma Shigenobu et Itagaki Taisuke, échoua en 1898, Itō conçut l'id […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/seiyukai/#i_24554


Affichage 

Saionji Kimmochi

photographie

L'ancien Premier ministre Saionji Kimmochi (1849-1940) est consulté par le gouvernement japonais sur la situation en Mandchourie L'occupation de ce pays par les Japonais, en 1932, a provoqué la colère des Chinois 

Crédits : Hulton Getty

Afficher

Saionji Kimmochi
Crédits : Hulton Getty

photographie