SAINTE LIGUE (1609)

ALLEMAGNE (Histoire) - Allemagne du XVIe et du XVIIe s.

  • Écrit par 
  • Georges LIVET
  •  • 6 499 mots
  •  • 6 médias

Dans le chapitre « Les luttes religieuses et l'évolution politique »  : […] Protestants et catholiques n'acceptent la paix d'Augsbourg que comme une trève : seul l'Empereur peut la faire respecter. Ferdinand I er (1556-1564) n'hésite pas à faire des concessions aux protestants quand les intérêts de l'Empire l'exigent. Maximilien II (1564-1576) ressemble à son père. Il est l'ami de plusieurs grands princes catholiques ou protestants et semble se […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/allemagne-histoire-allemagne-du-xvie-et-du-xviie-s/#i_60111

BAVIÈRE

  • Écrit par 
  • Michel EUDE
  • , Universalis
  •  • 3 152 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Les Wittelsbach, ducs de Bavière »  : […] Les Wittelsbach, qui conserveront le trône de Bavière jusqu'en 1918, ont leur château familial non loin d'Augsbourg. En 1214, ils acquièrent également le Palatinat rhénan, mais en 1329 les deux branches – palatine à Heidelberg, bavaroise à Munich (capitale depuis 1255) – se séparent pour trois siècles et demi, jusqu'à l'extinction de la branche de Munich (1777). En simplifiant beaucoup, on peut […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/baviere/#i_60111

RELIGION GUERRES DE

  • Écrit par 
  • Jean DELUMEAU
  •  • 4 619 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « La guerre de Trente Ans (1618-1648) »  : […] Comme Henri II, Richelieu, malgré la mauvaise humeur du parti dévot, aida de plus en plus nettement les protestants étrangers en lutte contre les Habsbourg, au point de faire intervenir directement la France en 1635 dans la guerre de Trente Ans (1618-1648). L'incendie se propagea à partir de trois foyers : les Provinces-Unies que l'Espagne désirait reconquérir ; l'Allemagne où, en 1608, s'était c […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/guerres-de-religion/#i_60111

UNION ÉVANGÉLIQUE

  • Écrit par 
  • Jean MEYER
  •  • 606 mots

Fondée le 12 mai 1608 pour une durée de dix ans à l'instigation de l'Électeur palatin Frédéric V, l'Union évangélique constitue une alliance défensive entre princes et villes protestantes du Saint Empire romain germanique (Palatinat, Anhalt, Wurtemberg, Bade, Francfort, Nuremberg, Strasbourg, Ulm, etc.). Le Brandebourg y adhère une année plus tard. Dans sa courte existence de treize ans, l'Union a […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/union-evangelique/#i_60111