SAINT LAURENT MATHIEU SAINT-LAURENT dit YVES (1936-2008)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Chez Christian Dior

À l'issue d'une enfance écoulée en Algérie (il est né à Oran le 1er août 1936), jeune bachelier, il suit à Paris les cours de la Chambre syndicale de la haute couture ; un de ses dessins de robe cocktail est primé au concours du Secrétariat international de la laine en 1954. Le directeur de Vogue, Michel de Brunhoff, le présente à Christian Dior qui l'engage comme assistant. Après le décès du couturier, en novembre 1957, Yves Saint Laurent lui succède.

La collection Trapèze, présentée à la fin de janvier pour l'été de 1958, révèle son talent : l'ampleur est distribuée à partir des épaules et de la poitrine, offrant une silhouette conique. La collection de l'automne-hiver confirme cette ligne directrice et propose des modèles dont la taille haute donne une impression d'élan, d'essor. Yves Saint Laurent est rapidement promu au rang de directeur artistique. Les présentations suivantes de ses créations pour Dior comportent d'intéressantes innovations : des recherches sur la structure des jupes, ballonnées, volantées ou bouillonnées, et dont l'évasement, dans certains cas, repris à la hauteur du mollet, dessine une sorte de bulle allongée.

En juillet 1960, il propose dans sa collection le Beat Look une mode inspirée des styles de la rue : tricots à cols roulés et courtes vestes de cuir ou de crocodile suggèrent avec humour les tenues des « blousons noirs » ! Appelé sous les drapeaux en septembre 1960, Yves Saint Laurent est remplacé chez Dior par Marc Bohan.

En 1961, Yves Saint Laurent crée, avec Pierre Bergé, sa propre maison de couture. Les premières collections offrent des tailleurs et des robes de ligne fluide, et introduisent dans la mode le simple caban de marin, en lainage, ainsi qu'un ensemble de sport composé d'une vareuse de daim marron, avec casque à visière et cuissardes.

[...]

1 2 3 4 5

pour nos abonnés,
l’article se compose de 3 pages




Écrit par :

Classification


Autres références

«  SAINT LAURENT MATHIEU SAINT-LAURENT dit YVES (1936-2008)  » est également traité dans :

BERGÉ PIERRE (1930-2017)

  • Écrit par 
  • Jean-Marc DANIEL
  •  • 1 011 mots
  •  • 1 média

Personnage de la mode et du monde parisien parmi les plus en vue, Pierre Bergé a marqué son temps par la création de la maison de couture Yves Saint Laurent aux côtés du célèbre styliste en 1961, un sens aigu des affaires et une implication indirecte, mais bien […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/berge-pierre-1930-2017/#i_93145

CHRISTIE'S & SOTHEBY'S

  • Écrit par 
  • Alain QUEMIN
  •  • 2 848 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Christie's : la maison des grandes collections »  : […] du Bassin aux nymphéas de Claude Monet établit un nouveau record pour une œuvre impressionniste, avec une adjudication à 80,4 millions de dollars (51,6 millions d'euros). La vente de la collection Yves Saint Laurent-Pierre Bergé, qui s'est déroulée dans la nef du Grand Palais à Paris en 2009, a rapporté 373,5 millions d'euros […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/christie-s-et-sotheby-s/#i_93145

HAUTE COUTURE - (repères chronologiques)

  • Écrit par 
  • Farid CHENOUNE
  •  • 518 mots

2002 Yves Saint Laurent abandonne la haute couture. Les grandes griffes de la haute couture appartiennent désormais à des groupes qui placent à leur tête des directeurs artistiques « mercenaires », parfois détenteurs par ailleurs de leur propre marque, à l'exemple de John Galliano chez […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/haute-couture-reperes-chronologiques/#i_93145

MODE - Le phénomène et son évolution

  • Écrit par 
  • Valérie GUILLAUME
  •  • 11 189 mots
  •  • 23 médias

Dans le chapitre « La littérature »  : […] crée des robes-poèmes à partir de textes de Tristan Tzara, de Blaise Cendrars... ; Yves Saint Laurent « écrit » Apollinaire et Jean Cocteau sur les robes de la collection hiver 1980-1981 et Jean-Charles de Castelbajac lance en 1984 une collection de robes-graffitis avec des citations de Maupassant et de Barbey d'Aurevilly). Au xx […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/mode-le-phenomene-et-son-evolution/#i_93145

Voir aussi

Pour citer l’article

Guillaume GARNIER, « SAINT LAURENT MATHIEU SAINT-LAURENT dit YVES - (1936-2008) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 16 novembre 2018. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/saint-laurent-mathieu-saint-laurent-dit-yves/