SAINT-GENIS-DES-FONTAINES

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

La plus ancienne mention de l'existence d'un monastère à Saint-Genis-des-Fontaines (près de Céret, Pyrénées-Orientales) n'est pas antérieure à 819. On sait qu'il fut détruit puis reconstruit peu avant 981. C'est de cette époque que remonte le transept étroit et très saillant ; les absides semi-circulaires sont précédées par une partie droite ; les fenêtres n'ont qu'un seul ébrasement et les murs sont construits à grand appareil dont les angles, suivant la technique de l'époque, sont formés de carreaux et de boutisses. La nef, les parties hautes de l'abside et du transept appartiennent au milieu du xiie siècle. La nef fut alors renforcée par des arcades intérieures, ce qui permit de lancer un berceau brisé. Le portail occidental conserve un linteau qu'une inscription date de 1020 : il est un des premiers témoignages balbutiants de la renaissance de la sculpture. Au centre, le Christ est présenté dans une mandorle tenue par deux anges ; de part et d'autre, trois apôtres sont maladroitement figurés sous des arcades légèrement outrepassées qui ne permettent guère de mouvements. La taille est en réserve, c'est-à-dire que chaque personnage est détouré.

Le cloître fut démantelé et vendu en 1924 : il ne subsiste plus en place que quelques chapiteaux, les autres se trouvent dispersés entre le château des Mesnuls, près de Paris, le Louvre et des musées américains. Malgré la maladresse de leur style, ils ne sont pas antérieurs au xiiie siècle.

—  Alain ERLANDE-BRANDENBURG

Écrit par :

Classification

Autres références

«  SAINT-GENIS-DES-FONTAINES  » est également traité dans :

ROMAN ART

  • Écrit par 
  • Marcel DURLIAT
  •  • 20 510 mots
  •  • 19 médias

Dans le chapitre « Premiers essais de sculpture monumentale »  : […] La première architecture romane est souvent accompagnée d'une sculpture monumentale, qui se libère progressivement, elle aussi, des errements du passé. On considère actuellement que les trois premiers quarts du xi e  siècle furent d'une importance capitale pour l'essor de cette technique. Il s'agit parfois d'une interprétation dans le marbre et la pierre et, pour le décor extérieur d'un monument, […] Lire la suite

Pour citer l’article

Alain ERLANDE-BRANDENBURG, « SAINT-GENIS-DES-FONTAINES », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 25 septembre 2020. URL : https://www.universalis.fr/encyclopedie/saint-genis-des-fontaines/