SAINT-DOMINGUE, île

ABOLITION DE L'ESCLAVAGE DANS LE MONDE - (repères chronologiques)

  • Écrit par 
  • Sylvain VENAYRE
  •  • 192 mots

1789 Déclaration des droits de l'homme et du citoyen. 1791 Révolte de Saint-Domingue menée par Toussaint Louverture. 1793 Abolition de l'esclavage à Saint-Domingue. 1794 Abolition de l'esclavage dans toutes les colonies françaises. 1802 Rétablissement de l'esclavage dans les colonies françaises. 1808 Interdiction de la traite, par le Congrès des États-Unis d'Amérique. 1813 Abolition de l'es […] Lire la suite

BOUCANIERS

  • Écrit par 
  • Ulane BONNEL
  •  • 167 mots

Dérivé de « boucan », lieu où l'on séchait à la fumée viandes, poissons, tortues, et aussi gril de bois sur lequel on posait les aliments à sécher, le mot « boucaniers » désigne les chasseurs de bœufs sauvages dans les îles et sur les côtes de la mer des Caraïbes et du golfe du Mexique. Des colons français s'établirent sur les côtes du nord de Saint-Domingue vers le milieu du xvii e siècle et dév […] Lire la suite

CARAÏBES - L'aire des Caraïbes

  • Écrit par 
  • Christian GIRAULT
  •  • 4 982 mots
  •  • 8 médias

Dans le chapitre « Les luttes pour l'indépendance »  : […] La colonie de Saint-Domingue se rebelle la première et, après des luttes épiques, obtient l’abolition de l’esclavage (1793) puis son indépendance sous le nom d’Haïti (1804). Les révoltes et les luttes pour l'indépendance au xix e  siècle entraînent une fragmentation supplémentaire : l'empire espagnol se désagrège sur le continent américain et, de ses morceaux, naissent un grand nombre d'États frag […] Lire la suite

DESSALINES JEAN-JACQUES (1758 env.-1806)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 423 mots

Empereur d'Haïti (1804-1806), né vers 1758, en Afrique (actuelle Guinée), mort le 17 octobre 1806 à Pont-Rouge, près de Port-au-Prince. Originaire d'Afrique de l'Ouest, Jean-Jacques Dessalines est déporté dans la colonie française de Saint-Domingue (Haïti). Il travaille comme esclave dans les champs pour un maître noir jusqu'en 1791, avant de rejoindre la rébellion noire qui éclate dans la col […] Lire la suite

DOMINICAINE RÉPUBLIQUE

  • Écrit par 
  • Jean Marie THÉODAT
  •  • 6 812 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « La primauté de l'héritage hispanique »  : […] La Española (nom donné par Colomb à l'île en 1492, devenu Hispaniola) est le premier point d'ancrage de la présence espagnole dans le Nouveau Monde. En même temps que la société créole, se mettent en place une trame urbaine et un semis de ports qui, aujourd'hui encore, constituent les lignes de force de l'organisation de l'espace. Toutes les villes dominicaines d'une certaine importance portent […] Lire la suite

HAÏTI

  • Écrit par 
  • Jean Marie THÉODAT
  • , Universalis
  •  • 8 673 mots
  •  • 11 médias

Dans le chapitre « La colonisation française aux XVIIe et XVIIIe siècles »  : […] Le laxisme espagnol a facilité l'installation des aventuriers venus des pays d'Europe du Nord qui n'avaient pas pris part à la découverte. Installés dans l'île de la Tortue, les flibustiers français, hollandais et anglais lançaient des expéditions contre les galions chargés d'or des Espagnols et se répartissaient en butin de guerre les produits de leur rapine. L'île de la Tortue fut longtemps ten […] Lire la suite

HISPANIOLA

  • Écrit par 
  • Jean-Claude GIACOTTINO
  •  • 322 mots

Baptisée « la Española » lors de sa découverte par Christophe Colomb en 1492, cette île des Grandes Antilles devint, par déformation, Hispaniola, son nom américain étant Haïti (Grande Terre) ou Quiqueya (Terre haute). Par la suite, on prit coutume de l'appeler Saint-Domingue, du nom de sa capitale (Santo Domingo) fondée en 1496 par Bartolomé Colomb. Elle s'étend sur 76 480 kilomètres carrés au sud […] Lire la suite

SAINT-DOMINGUE, ville

  • Écrit par 
  • Jean Marie THÉODAT
  •  • 683 mots
  •  • 1 média

Saint-Domingue ( Santo Domingo ), première ville fondée par les Espagnols dans le Nouveau Monde, puis capitale de la république Dominicaine, a été d'abord bâtie sur la rive gauche de la rivière Ozama avant d'être transférée sur la rive droite en 1496, à l'initiative de Bartolomé Colomb, frère de l'amiral. Baptisée Nueva Isabela en hommage à la reine Isabelle la Catholique, elle a été reconstruite […] Lire la suite

TOUSSAINT LOUVERTURE FRANÇOIS DOMINIQUE TOUSSAINT dit (1743-1803)

  • Écrit par 
  • Oruno D. LARA
  •  • 1 316 mots
  •  • 2 médias

Dans la nuit du 22 au 23 août 1791, l'insurrection générale des nègres de la colonie française de Saint-Domingue débuta dans la plaine du Nord . Elle était commandée par Jean-François, Georges Biassou, Boukman et Jeannot. Quel fut le rôle exact de Toussaint à Bréda, Créole libre alors âgé d'une cinquantaine d'années ? Surnommé Fatras-Bâton (le Contrefait), c'était un homme de petite taille (1,63  […] Lire la suite


Affichage 

Chaîne nord-caraïbe

Chaîne nord-caraïbe

dessin

Coupe de la chaîne nord-caraïbe au niveau de Cuba (a) et d'Hispaniola, à Saint-Domingue (b) [localisation des coupes en hors-texte, pl xvi] 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

La résistance des colonisés

La résistance des colonisés

vidéo

Dépossédés de leurs terres, privés de leurs droits, humiliés, les peuples colonisés se sont partout révoltés contre la présence colonialeLe cacique péruvien José Gabriel Condorcan qui prend en 1780 la tête de la plus importante révolte indigène d'Amérique du Sud contre... 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

La traite des Noirs

La traite des Noirs

vidéo

Au xvie siècle se met en place le commerce triangulaire Chargés en Europe, des armes, de l'alcool, de la verroterie et des textiles sont échangés en Afrique contre des captifs Devenus esclaves dans les plantations, ils produisent des matières brutes (sucre, tabac, cacao, indigo, coton),... 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Révolte des esclaves à Saint-Domingue, 1791

Révolte des esclaves à Saint-Domingue, 1791

photographie

La révolte des esclaves noirs dans la colonie française de Saint-Domingue, en août 1791 Après l'abolition de l'esclavage, votée par la Convention en 1794, le général Toussaint Louverture (1743-1803) se rallia aux autorités de la République 

Crédits : MPI/ Getty Images

Afficher

Révolte des esclaves noirs de Saint-Domingue, XVIIIe siècle

Révolte des esclaves noirs de Saint-Domingue, XVIIIe siècle

photographie

La révolte des esclaves noirs de la colonie française de Saint-Domingue, en 1791, menée par Toussaint Louverture, conduira à la fondation de la nation haïtienne et à l'abolition de l'esclavage 

Crédits : Bettmann/ Getty Images

Afficher

Toussaint Louverture

Toussaint Louverture

photographie

Le général haïtien Toussaint Louverture (1743-1803), figure légendaire de la lutte contre l'esclavage 

Crédits : MPI/ Getty Images

Afficher

Chaîne nord-caraïbe

Chaîne nord-caraïbe
Crédits : Encyclopædia Universalis France

dessin

La résistance des colonisés

La résistance des colonisés
Crédits : Encyclopædia Universalis France

vidéo

La traite des Noirs

La traite des Noirs
Crédits : Encyclopædia Universalis France

vidéo

Révolte des esclaves à Saint-Domingue, 1791

Révolte des esclaves à Saint-Domingue, 1791
Crédits : MPI/ Getty Images

photographie

Révolte des esclaves noirs de Saint-Domingue, XVIIIe siècle

Révolte des esclaves noirs de Saint-Domingue, XVIIIe siècle
Crédits : Bettmann/ Getty Images

photographie

Toussaint Louverture

Toussaint Louverture
Crédits : MPI/ Getty Images

photographie