SAGAS (anonyme)Fiche de lecture

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Une implacable dialectique du destin, de l'honneur et de la vengeance

Le héros de saga appartient toujours à la classe sociale supérieure des bœndr (au singulier bondi), le petit peuple n'apparaissant pas dans ces textes. Sa naissance, son enfance sont soigneusement dépeintes, mais le paroxysme du récit est le moment crucial où il doit affronter une dure épreuve, qui lui permet d'affirmer son caractère et de se montrer digne d'un destin qu'il veut exceptionnel. Son ambition est de s'affirmer par ses exploits jusqu'à devenir glorieux, c'est-à-dire söguligr, digne de donner matière à saga. L'implacable dialectique du destin, de l'honneur et de la vengeance découle de là.

Le caractère majeur et impérissable de ces textes, toujours conscients du but qu'ils visent, est un style fait d'économie extrême, de simplicité, de rapidité et surtout d'un réalisme tout à fait typique. On a rarement porté sur la condition humaine un regard à la fois aussi dépourvu de complaisance et aussi attentif aux valeurs de l'action.


1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 2 pages

Écrit par :

  • : professeur émérite (langues, littératures et civilisation scandinaves) à l'université de Paris-IV-Sorbonne

Classification

Pour citer l’article

Régis BOYER, « SAGAS (anonyme) - Fiche de lecture », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 14 octobre 2020. URL : https://www.universalis.fr/encyclopedie/sagas-anonyme/