SADISME ET MASOCHISME

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Les formes cliniques

Le sadisme recouvre trois séries de comportements qui, selon A. Hesnard, correspondent aux grands sadiques criminels, aux petits et moyens sadiques pervers, aux sujets dont le sadisme peut être qualifié de moral.

Les grands sadiques criminels sont particulièrement dangereux et peuvent aller jusqu'au crime, accompagné le cas échéant de tortures et de mutilations ; ils sont généralement chastes. Ces sujets, à sexualité génitale habituellement défaillante et souvent teintée d'oralité (vampirisme), dont Gilles de Rais et Jack l'Éventreur fournissent des exemples célèbres, relèvent sans doute davantage de la psychopathologie des criminels que de l'approche psychanalytique. Par ailleurs, leur cas est inutilisable pour toute étude de la relation sadique-masochique, leur action s'accompagnant avant tout de contrainte et de violence sur le sujet.

Les petits et moyens sadiques pervers sont dans une situation psychologique marquée à la fois par le contrôle (ils savent se limiter à un jeu) et la désinhibition (ils « passent à l'acte »). Le « divin marquis » de Sade était un moyen sadique pervers : il se livrait sur des victimes semi-consentantes à des pratiques faiblement cruelles. La clinique et le matériel analytique fournissent d'abondants exemples d'actions sadiques (piqûres, serrements, coups...). Les pratiques de flagellation sont d'une fréquence qui attire l'attention et invite à une réflexion particulière. L'activité sexuelle accompagnant ou suivant l'acte sadique peut être auto-érotique ou allo-érotique, à dominante voyeuriste ou non. La violence se localise de préférence sur l'appareil génital masculin ou sur les seins de la femme. L'iconographie sadique, telle que la transmet l'histoire de l'art, renseigne sur la manière dont le corps d'autrui est alors investi. L'objet du sadique peut être hétérosexuel ou homosexuel, « paidique » (l'enfant offrant notamment une moindre défense) ou animalier. Des conduites apparemment dénuées de tout caractère sexuel peuvent en fait être considérées comme des pratiques sadi [...]


1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 7 pages




Écrit par :

  • : conseiller en musique du xxe siècle, producteur à France-Musique

Classification


Autres références

«  SADISME ET MASOCHISME  » est également traité dans :

AGRESSIVITÉ

  • Écrit par 
  • Pierre KAUFMANN
  •  • 3 100 mots

Dans le chapitre « Pulsion de destruction et pulsion d'agression dans le langage naissant »  : […] Tel n'est pas, cependant, le dernier état de la pensée freudienne : reportons-nous aux Nouvelles conférences de 1932. Si ce texte associe à plusieurs reprises « pulsion de destruction » et « pulsion d'agression », en sorte qu'on serait tenté de les tenir pour équivalentes, il nous apporte aussi cette ultime précision qu'elles diffèrent « quant au but ». Par là, soulignons-le d'emblée, se trouvera […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/agressivite/#i_35259

AMBIVALENCE, psychanalyse

  • Écrit par 
  • Sylvie METAIS
  •  • 1 177 mots
  •  • 1 média

C'est le psychiatre suisse Eugen Bleuler (1857-1939) qui a introduit ce terme et en a fait le symptôme dominant dans le tableau de la schizophrénie. Il distingue tout d'abord l'ambivalence dans trois secteurs de la vie psychique : dans les modalités de la volonté, deux volontés qui s'opposent ; dans la sphère intellectuelle, affirmation d'une thèse et de son contraire dans un même discours ; dans […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/ambivalence-psychanalyse/#i_35259

CULPABILITÉ

  • Écrit par 
  • Charles BALADIER
  •  • 9 666 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « L'univers morbide de la faute »  : […] Si l'angoisse de culpabilité affleure à peine dans certaines civilisations, n'y prenant qu'une forme inchoative ou éludée, il se trouve aussi que, dans les cultures généralement marquées de son signe, elle se dissimule bien souvent, hors des limites de sa symptomatologie manifeste, sous le masque des névroses et psychoses les plus diverses. Dans le vivier clinique où il en guette les modalités, F […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/culpabilite/#i_35259

PERSÉCUTION

  • Écrit par 
  • Georges TORRIS
  •  • 4 143 mots

Dans le chapitre « Les motivations de la persécution »  : […] La persécution est à l'agressivité furieuse (à l' hybris ) ce que la combustion lente est à la déflagration ; de même que le chimiste a découvert la combustion dans la fermentation, le psychologue a décelé la violence et la colère dans les conduites de persécution, mais sous un masque ; elles y sont contenues et répétées. C'est la différence entre la conduite motivée par l'émotion-choc et celle […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/persecution/#i_35259

PSYCHANALYSE & CONCEPT D'OPPOSITION

  • Écrit par 
  • Émile JALLEY
  •  • 14 034 mots

Dans le chapitre « Les couples opposés de pulsions partielles »  : […] En fait, le terme de Gegensatzpaar est quasi exclusivement réservé par Freud à la description des couples de pulsions partielles ou perverses : le sadisme et le masochisme, le voyeurisme et l' exhibitionnisme. Une première analyse en est donnée dans les Trois Essais sur la théorie de la sexualité (1905), qui comporte d'ailleurs des modifications datées de 1915. La structure de couple d'opposés, […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/psychanalyse-et-concept-d-opposition/#i_35259

SADE DONATIEN ALPHONSE FRANÇOIS DE (1740-1814)

  • Écrit par 
  • Béatrice DIDIER
  •  • 2 705 mots

Dans le chapitre « Le philosophe »  : […] Sade est avant tout philosophe. Il a écrit un Dialogue d'un prêtre et d'un moribond où il détruit les arguments du déisme avec allégresse. Ses romans ont le caractère d'une démonstration, en particulier La Philosophie dans le boudoir (1795) où deux personnages donnent à une très jeune fille une leçon théorique et pratique du libertinage le plus poussé et le plus cruel : sept dialogues où la métap […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/donatien-alphonse-francois-de-sade/#i_35259

Pour citer l’article

Dominique JAMEUX, « SADISME ET MASOCHISME », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 13 décembre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/sadisme-et-masochisme/