SACERDOCE UNIVERSEL

CONGRÉGATIONALISME

  • Écrit par 
  • Jean BAUBÉROT
  •  • 1 410 mots

Une telle ecclésiologie se veut fondée sur la doctrine du «  sacerdoce universel » qui considère que chaque chrétien baptisé est par essence un prêtre. Cependant, Luther admettait la nécessité de différences de fonction. Voulant d'abord réformer l'Église avant d'être amené à se séparer du catholicisme, il n'avait pas de plan préconçu et, lors de […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/congregationalisme/#i_94409

LUTHER MARTIN (1483-1546)

  • Écrit par 
  • Martin BRECHT, 
  • Pierre BÜHLER
  •  • 11 932 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre « La distinction des deux règnes »  : […] et sacramentel. Certes, pour prêcher la parole et pour administrer les sacrements, l'Église se donne des ministres, mais ces derniers ne sont pas prêtres ; ils n'ont plus aucune fonction sacerdotale. Le sacerdoce est universel : le croyant est son propre prêtre, responsable de vivre en liberté sa relation à Dieu, sans la médiation hiérarchique […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/martin-luther/#i_94409

ORTHODOXE ÉGLISE

  • Écrit par 
  • Olivier CLÉMENT, 
  • Bernard DUPUY, 
  • Jean GOUILLARD
  •  • 23 318 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Le sens de l'Église »  : […] « l'Esprit céleste ». Tous prient en l'épiclèse, qui situe ainsi les deux sacerdoces et leur collaboration : le sacerdoce universel est coliturge au niveau de l'imploration ; le ministère, rassemblant cette imploration, atteste son exaucement grâce au « témoignage apostolique » de l'évêque. Le prêtre, dans la célébration, n'est pas identifié au […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/eglise-orthodoxe/#i_94409