RUSSULALES

BASIDIOMYCÈTES

  • Écrit par 
  • Patrick JOLY
  •  • 6 427 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre « Les Russulales »  : […] Le basidiocarpe des Russulales est encore strictement gymnocarpique avec, en général, un changement important, voire très brusque, de l'orientation dominante de l'agrégation qui, de parallèle, devient divergente et délimite ainsi un stipe et un piléus mieux individualisés qu'ils ne le sont chez la plupart des Aphyllophorales. Toutefois, très tôt, le parallélisme des hyphes protenchymatiques ne se […] […] Lire la suite